Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Avis aux médias, Économie, Femme, CFG

/R E P R I S E -- Avis aux médias - Condition féminine Canada/



OTTAWA, le 17 mai 2018 /CNW/ - Au nom de l'honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, l'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, fera une annonce de financement au sujet de la sécurité économique des femmes à Québec

Date : 18 mai 2018

Heure: 13 h 30

Emplacement : 
Salle 2
Maison de la coopération
155, boul. Charest Est
Québec (Québec)

Note aux médias: accès libre

Veuillez noter que cet avis pourrait être modifié sans préavis.

 

SOURCE Condition féminine Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
À l'occasion de la Semaine de la petite entreprise, la ministre de la Petite entreprise et de la Promotion des exportations, l'honorable Mary Ng, et le secrétaire parlementaire Richard Hébert, visiteront Centech pour participer à une séance de...

à 06:00
Sous le thème « Passez au numérique : transformez votre entreprise », la Semaine de la PME BDCMC (SPME) démarre officiellement aujourd'hui avec la publication d'une nouvelle étude qui présente l'impact spectaculaire que la transformation numérique...

à 06:00
Alors que la Loi sur le cannabis entre en vigueur cette semaine au Canada et, conséquemment, au Québec, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) rappelle l'importance de lancer un message clair : la possession et la consommation de...

à 05:00
Les organisations syndicales et communautaires membres de la campagne 5-10-15 rencontreront les médias au salon l'Archevêque de la Tribune de la presse, le lundi 15 octobre à 10 h 30, afin de souligner l'arrivée du gouvernement Legault à l'Assemblée...

à 04:05
Entre 2007 et 2017, Bogotá a été la principale destination des investisseurs étrangers sur le marché colombien, avec plus de 400 millions de dollars investis, surpassant São Paulo, Miami et Buenos Aires Un échantillon des talents colombiens du...

à 04:00
Le diable s'en doutait, mais voilà que la science le confirme. Conduire « gelé », c'est dangereux, et c'est dangereux longtemps : même cinq heures suivant la consommation, conclut une étude de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé...




Communiqué envoyé le 18 mai 2018 à 08:00 et diffusé par :