Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Nouvelles - Monde du travail

Déclaration de Dre Diane Francoeur, présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), prononcée à l'occasion de la conférence de presse du 20 décembre 2017



MONTRÉAL, le 20 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Ce matin, j'ai reçu un appel du premier ministre, M. Philippe Couillard, et notre conversation a justifié le report de notre conférence de presse de quelques heures.

Nous vous avions convoqué pour une rencontre de presse pour vous annoncer que, sur décision de notre Assemblée des délégués, notre instance décisionnelle, la Fédération prenait les dispositions légales nécessaires pour faire valoir le droit des médecins spécialistes à la négociation de leurs conditions de travail, ce que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, nous refuse depuis un an.

Nos procureurs devaient s'adresser à la Cour supérieure du Québec et déposer un pourvoi en contrôle judiciaire et une demande de jugement déclaratoire visant à faire déclarer inopérantes certaines dispositions de la Loi 130.

Le premier ministre m'a informée qu'il prend désormais notre dossier en main.

Il est donc évident que le premier ministre constate que l'approche de son ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a mené à un cul de sac tant pour ce qui est des quatre mesures de la Loi 20 concernant les médecins spécialistes que de l'application de la Loi 130.

Le premier ministre reconnait le droit des médecins spécialistes de négocier leurs conditions de pratique, ce que son ministre de la Santé nous a toujours refusé.

À cette fin, le premier ministre constitue un nouveau groupe de négociation avec la FMSQ, groupe qui va se rapporter directement au gouvernement et non à Gaétan Barrette. Les représentants du gouvernement dans ce groupe seront notamment M. Maurice Charlebois, Mme Édith Lapointe, secrétaire associé au Secrétariat à la négociation, aux relations de travail et à la rémunération globale au Conseil du trésor, et M. Roberto Iglesias, secrétaire général et greffier du Conseil exécutif.

Ce groupe sera chargé de négocier divers enjeux à savoir : les conditions de pratique des médecins spécialistes, le renouvellement de notre Entente, échue depuis le 31 mars 2015, et les mesures d'accessibilité de la Loi 20. Les travaux du groupe viseront à la conclusion d'une entente d'ici la mi- février 2018.

D'ici là, les médecins spécialistes vont pouvoir démontrer aux représentants du gouvernement que leurs efforts donnent des résultats probants, bien que l'atteinte de certaines cibles rencontrent des obstacles imputables au ministère de la Santé. Ainsi, il n'est nullement question d'imposer quelque pénalité que ce soit aux médecins spécialistes. La question de l'application de la Loi 20 est donc référée au nouveau comité de négociation qui, je le répète, va se rapporter directement au gouvernement.

La décision du premier ministre d'intervenir directement dans notre dossier et de lancer des négociations sur les conditions de pratique a également pour effet de suspendre le processus actuellement en cours dans les établissements dans le cadre de l'application de la Loi 130, qui entraîne l'imposition de nouvelles obligations aux médecins spécialistes ainsi que le retrait de droits de pratique, empêchant ainsi des médecins de travailler.

Tant la FMSQ que le gouvernement partagent l'objectif d'améliorer l'accessibilité aux soins et services en médecine spécialisée. L'intervention du premier ministre et les mesures qu'il a prises, nous font espérer enfin un climat de véritables négociations respectueux où la collaboration remplacera les menaces et l'intimidation.

 

SOURCE Fédération des médecins spécialistes du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

18 oct 2018
Un nouveau rapport, publié aujourd'hui par la Fondation internationale de l'ostéoporose (IOF - International Osteoporosis Foundation), examine les données socio-économiques et la prise en charge des fractures de fragilité dans six pays européens...

18 oct 2018
MEDEC, l'association canadienne des technologies médicales, félicite Mme Danielle McCann, M. Lionel Carmant, M. Pierre Fitzgibbon et M. Christian Dubé pour leurs nominations respectives à titre de ministre de la Santé et des Services sociaux,...

18 oct 2018
Le président de l'Association des chirurgiens dentistes du Québec (ACDQ), le Dr Serge Langlois, a adressé une lettre de félicitations à la nouvelle ministre de la Santé et des Services sociaux, Mme Danielle McCann. Il se réjouit de sa nomination et...

18 oct 2018
La Coalition solidarité santé salue la nomination de madame Danielle McCann à la tête du ministère de la Santé et des Services sociaux (SSS). La Coalition souhaite que la nouvelle ministre manifeste de l'ouverture et de l'écoute aux salarié.e.s qui...

18 oct 2018
La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) salue la décision du premier ministre, M. François Legault, de désigner un trio de ministres dédiés à la santé au sein de son gouvernement. D'emblée, la Fédération offre son entière...

18 oct 2018
« Le gouvernement Legault a misé sur le changement en suscitant beaucoup d'attentes au sein de la population. À compter d'aujourd'hui, le premier ministre et ses ministres doivent se mettre au travail pour concrétiser leurs engagements et surtout...




Communiqué envoyé le 20 décembre 2017 à 13:19 et diffusé par :