Le Lézard
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Lois fédérales et d'états, Nouvelles - Monde du travail

Une deuxième plainte de pratique déloyale déposée contre D-J Composites



SAINT-JEAN, le 19 déc. 2017 /CNW/ - Unifor a déposé une deuxième plainte de pratique déloyale de travail alléguant une négociation de mauvaise foi contre un employeur établi aux États-Unis qui a placé en lock-out 32 travailleurs de l'aérospatiale il y a un an aujourd'hui.

« D-J Composites refuse de se plier aux pratiques normalement acceptées en négociation collective et n'a clairement pas l'intention de remplir ses obligations à l'égard de ces travailleurs en vertu des lois du travail de la province », a déclaré Shane Wark, adjoint au président national d'Unifor, lors d'une manifestation devant l'édifice de la Confédération à Saint-Jean.

D-J Composites a déjà été reconnue coupable de négociation de mauvaise foi avec la section locale 597 d'Unifor par la commission provinciale des relations de travail en mai 2017.

« Il s'agit de toute évidence d'actions antisyndicales.  Le propriétaire de D-J Composites, Rezaul Chowdhury, semble vouloir tout faire pour diviser les membres et se débarrasser du syndicat dans ce lieu de travail.  Mais les membres en colère vont passer un deuxième Noël dans le froid plus unis que jamais », a déclaré Lana Payne, directrice de la région de l'Atlantique d'Unifor.

La plainte a été déposée ce matin et allègue que D-J Composites n'a pas respecté la décision de la commission en mai dernier, et continue de négocier de mauvaise foi, ce qui va à l'encontre de l'article 75 de la Loi sur les relations de travail.

En octobre, la médiation ordonnée par le ministre du Travail de Terre-Neuve n'a même pas réussi à faire reculer la compagnie sur ses demandes déraisonnables.

Des dirigeants de plusieurs syndicats ont soutenu les travailleurs en lock-out lors de la manifestation pour demander au gouvernement de Terre-Neuve de revoir la législation provinciale afin d'autoriser un arbitrage exécutoire lorsqu'un employeur viole les lois du travail.

Des photos de la manifestation d'aujourd'hui seront affichées pour publication sur ce lien avec crédit à Unifor.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

SOURCE Le Syndicat Unifor




Communiqué envoyé le 19 décembre 2017 à 11:30 et diffusé par :