Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Conservation / Recyclage, Enjeux environnementaux

Le conseiller en échanges commerciaux et en investissement à l'ambassade de Belgique en Chine : expectative d'une coopération verte avec BGE



PÉKIN, 8 décembre 2017 /PRNewswire/ -- Beijing Geoenviron Engineering and Technology (XSHG : 603588) cherche à approfondir la coopération en matière d'élaboration de technologies vertes avec ses homologues belges ; la Chine attendant impatiemment de renforcer la fourniture de technologies respectueuses de l'environnement grâce à sa nouvelle initiative « une ceinture, une route ».

Lors d'une visite au siège de Beijing Geoenviron Engineering and Technology Inc (BGE) - un acteur de premier plan du secteur, fournissant des solutions avancées de prévention et de traitement de la pollution en Chine -, Peter Christiaen, le conseiller en échanges commerciaux et en investissement à l'ambassade de Belgique à Pékin, a déclaré aux ingénieurs que la Belgique souhaite également renforcer la coopération avec la Chine, y compris dans le domaine des technologies respectueuses de l'environnement, à travers l'initiative chinoise « une ceinture, une route » - un vaste plan d'infrastructure et de développement des marchés visant à relier l'Asie, le Moyen-Orient et l'Europe.

Peter Christiaen a également fait part de l'expérience accumulée par la Belgique en matière de lutte contre la pollution ces dernières décennies et a exprimé sa confiance en les efforts de la Chine, après avoir été témoin des progrès accomplis par les sociétés et le gouvernement chinois en matière de protection de l'environnement.

La visite de M. Christiaen intervient alors que des prestataires de technologies vertes chinois et belges se sont réunis mercredi à Pékin, pour un séminaire industriel. 

M. Christiaen a déclaré que cette visite est pour lui l'occasion d'étendre les possibilités de coopération entre les entreprises belges et BGE. 

Les deux parties ont échangé longuement sur le développement industriel du traitement des ordures ménagères et de l'eau en Chine.

Hu Yunzhong, le directeur général adjoint de BGE, a déclaré qu'en tant que pays hautement développé, la Belgique a accumulé une riche expérience dans le domaine de la protection de l'environnement, en particulier dans le tri et le recyclage des déchets ; une expérience dont pourrait tirer parti la Chine, qui connaît une croissance économique rapide et opère un vaste virage vert dans les secteurs d'activités. 

En tant qu'acteur essentiel du secteur et membre platine de l'International Solid Waste Association (ISWA), BGE a travaillé sur plus de 1 000 cas réussis dans le domaine de la protection de l'environnement en Chine.

Dans le même temps, BGE cherche à renforcer sa présence sur le marché international et a participé à plus de 20 projets dans plus de 10 pays.

Hu Yunzhong a révélé que les deux parties pourraient profiter de cette visite pour établir un canal de communication stable et pérenne pour renforcer la coopération, en particulier dans les domaines industriel, universitaire et de la recherche sur les technologies vertes.

Une telle coopération avec des partenaires belges pourrait également aider BGE à promouvoir son image de marque sur le marché international et contribuer à la protection de l'environnement mondial, a-t-il ajouté. 

À propos de BGE :

Beijing Geoenviron Engineering and Technology Inc (BGE), créé en 1992 - son ancêtre étant le Département d'ingénierie des revêtements de l'Institut de physique des hautes énergies, de l'Académie chinoise des sciences -, est une société de haute technologie spécialisée dans la recherche sur les technologies environnementales, qui fournit des solutions systématiques de lutte contre la pollution. 

Les titres de BGE étaient cotés sur le marché des actions A (XSHG : 603588) en 2014. La société compte 1 600 salariés permanents et présente un actif total de cinq milliards de RMB.

BGE a été reconnu comme Centre de technologie d'entreprise certifié national en 2016 et son coeur de technologie a reçu le deuxième prix des « Progrès scientifiques et technologiques nationaux 2017 » en Chine. 

Fort de près de 30 ans d'engagement, BGE est devenu une entreprise intégrée transrégionale et multi-secteur. Son coeur de métier est l'élimination des déchets dangereux, l'élimination des ordures ménagères respectueuse de l'environnement et l'assainissement durable de l'environnement. La société a également étendu ses activités dans des domaines tels que l'exploitation des ressources minérales urbaines et la construction d'un parc industriel à économie circulaire. 

À ce jour, BGE a réalisé plus de 800 projets de protection de l'environnement en Chine et à l'étranger et a été honoré en tant qu'Excellente entreprise nationale de construction.

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:32
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) annonce la disponibilité d'une aide financière offerte dans le cadre du Programme d'aide financière aux participants pour favoriser la participation du public et des groupes autochtones à...

à 10:02
Aujourd'hui, le gouvernement du Canada a soumis sa réponse concernant le processus de consultation du gouvernement de la Colombie-Britannique sur les interventions en cas de déversements d'hydrocarbures, y compris un rapport scientifique mis à jour...

à 06:30
Quoi : Organisé en collaboration avec le Bureau du design de la Ville de Montréal, ce concours d'architecture de paysage pluridisciplinaire vise à doter l'arrondissement de Saint-Laurent d'un corridor de biodiversité concernant une zone de 450...

à 04:07
Un événement public de bienfaisance a eu lieu à Pékin le 22 avril 2018 pour célébrer le Jour de la Terre, organisé conjointement par l'Association internationale pour une économie verte et diverses organisations aux objectifs semblables. Sha Zukang,...

25 avr 2018
La direction régionale de la Côte-Nord du Centre de contrôle environnemental du Québec du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a constaté un déversement d'eaux usées chargées en...

25 avr 2018
Le gouvernement du Canada respecte sa promesse visant à lutter contre les changements climatiques et à faire croître l'économie, conscient que la pollution a des coûts réels et tangibles qui menacent la santé de nos collectivités, de notre économie...




Communiqué envoyé le 8 décembre 2017 à 07:18 et diffusé par :