Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Enfance, Droit / Problèmes légaux, Femme, Politique intérieure, Première Nation, Plaidoyer (politique)

Des programmes fédéraux majeurs trahissent les citoyens des Premières Nations : Les propos du Chef national de l'Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, sur le rapport de l'automne 2017 du vérificateur général du Canada



OTTAWA, le 22 nov. 2017 /CNW/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a déclaré que le rapport de l'automne 2017 du vérificateur général du Canada publié hier montre que les programmes et les services essentiels au bien-être et à l'avenir des peuples des Premières Nations ne répondent pas aux besoins de ces derniers et que des mesures immédiates doivent être prises.

« Le rapport d'hier du vérificateur général présente des résultats qui sont cohérents avec l'expérience des Premières Nations. Nous devons maintenant travailler ensemble sur un programme visant à répondre à ces problèmes majeurs, qui sont cruciaux pour la santé et le bien-être des citoyens des Premières Nations », a déclaré le Chef national Perry Bellegarde.

Le rapport comprend un chapitre sur La préparation des détenues à la mise en liberté - Service correctionnel Canada qui note, entre autres résultats, que Service correctionnel Canada se base sur des outils d'analyse obsolètes ou inefficaces, ne prépare pas les délinquantes aux audiences de libération conditionnelle, et ne répond pas aux besoins en réadaptation des délinquantes. Le rapport indique plus précisément que les délinquantes autochtones n'ont pas un accès suffisant, en temps opportun, à des programmes et à des interventions correctionnelles, plus particulièrement pour ce qui est des programmes culturels.

« Les problèmes dans les services correctionnels sont particulièrement troublants si l'on considère la large surreprésentation des femmes des Premières Nations dans le système de justice pénale, a déclaré le Chef national Perry Bellegarde. Les échecs continus de Service correctionnel Canada nuisent davantage aux femmes des Premières Nations. Elles méritent et ont besoin d'avoir accès aux services des Aînés, aux pavillons de ressourcement, ainsi qu'à d'autres programmes et services qui les aident à soigner leur esprit, leur corps et leur âme, et à se reprendre en main. Ces soutiens font preuve d'une grande efficacité. Cela fait partie de notre objectif général de mettre en place des systèmes de justice réparatrice dirigés par les Premières Nations, et de restructurer le système de justice pénale, des services de police aux tribunaux, jusqu'à la reconnaissance du droit autochtone. »

Le Chef national a également commenté les résultats et les recommandations du rapport sur Les programmes de santé buccodentaire pour les Premières Nations et les Inuit - Santé Canada, qui traite principalement des incidences des programmes de soins dentaires dans le cadre de l'initiative en santé buccodentaire pour les enfants. Le rapport note que Santé Canada a de la difficulté à faire le suivi et à évaluer le programme.

Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, a déclaré : « Il apparaît clairement que les praticiens des Premières Nations représentent un élément clé dans la résolution de l'écart à long terme en ressources humaines au sein des communautés autochtones. Ils représentent un atout pour nos citoyens et Santé Canada. Nous devons élaborer une vision stratégique générale pour la santé des Premières Nations, y compris en matière de soins dentaires, et les Premières Nations doivent être des partenaires à part entière de ce travail. Les citoyens des Premières Nations méritent de pouvoir accéder à des soins de santé stables, durables et culturellement pertinents, quel que soit le lieu où ils résident; il s'agit là de quelque chose que la plupart des Canadiens sont en mesure de tenir pour acquis. Ce travail ne peut pas attendre. »

L'APN est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada.  Suivez l'APN sur Twitter @AFN_Updates

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:01
Selon les derniers chiffres publiés par la Société canadienne du sang et l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS), le nombre de dons d'organes après décès a augmenté de 42 % ces dix dernières années. En 2016, près de...

13 déc 2017
Les investissements et les innovations se traduisent par les meilleurs résultats dans l'histoire de plus de 170 ans de l'entreprise  Au cours du dernier exercice 2016/17 (clos le 30 septembre 2017), ZEISS a vu son chiffre d'affaires et ses bénéfices...

13 déc 2017
Epicore BioNetworks Inc. (« Epicore ») et Neovia S.A.S. sont heureuses d'annoncer que les actionnaires d'Epicore ont très majoritairement approuvé le plan d'accord (l' « Accord ») avec Neovia lors de l'assemblée extraordinaire des actionnaires qui...

13 déc 2017
Aujourd'hui, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a annoncé les résultats de son examen des affaires d'agression sexuelle classées comme sans fondement ainsi que les mesures que l'organisation prend pour renforcer les enquêtes sur les agressions...

13 déc 2017
L'AMC est déçue que le gouvernement fédéral aille de l'avant avec les modifications à la répartition du revenu, à la lumière rapport présenté aujourd'hui par le Comité sénatorial permanent des finances nationales qui demande que les modifications...

13 déc 2017
Santé Canada avise les Canadiens des limites possibles lorsqu'ils utilisent les bandelettes de test pour détecter le fentanyl dans les drogues de la rue. Une étude préliminaire entreprise par Santé Canada a indiqué que l'utilisation des bandelettes...




Communiqué envoyé le 22 novembre 2017 à 16:21 et diffusé par :