Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Unifor demande au ministre du Travail de Terre-Neuve de nommer un médiateur pour le lock-out de D-J Composites



SAINT-JEAN, le 18 oct. 2017 /CNW/ - Unifor demande au ministre du Travail de Terre-Neuve-et-Labrador, Al Hawkins, de nommer un médiateur, dix mois après que les 32 travailleurs ont été placés en lock-out à Gander par leur employeur D-J Composites établi aux États-Unis.

« Les lois du travail de la province sont inadéquates et doivent être corrigées, mais entre-temps, le ministre doit intervenir pour aider à trouver un règlement à ce conflit », a déclaré Lana Payne, directrice de la région de l'Atlantique.

Unifor a rencontré le ministre Hawkins il y a un mois pour expliquer en détail les problèmes liés au lock-out, et lui a aussi demandé d'intervenir.

« Nos membres ont passé 10 mois sur une ligne de piquetage.  Il est temps que le gouvernement intervienne. Ce n'est pas un dossier ici où le ministre doit rester neutre. La neutralité s'impose lorsque les deux parties respectent les règles du jeu, et cet employeur a ignoré les lois du travail de la province. C'est la raison pour laquelle le ministre doit exercer son autorité », a ajouté Lana Payne.

D-J Composites a été reconnue coupable de négociation de mauvaise foi en mai 2017 par la commission des relations de travail de Terre-Neuve-et-Labrador. Le ministre a aussi l'autorité en vertu de l'article 115(1) de la Loi sur les relations de travail de nommer un médiateur qualifié pour tenter de conclure une entente ou faire rapport au ministre sur les raisons de l'impasse.

Les membres de la section locale 597 d'Unifor font le piquet de grève depuis 303 jours, après que D?J Composites leur a exigé des concessions déraisonnables, s'en est pris à la protection de leur ancienneté et a demandé des changements qui équivalent à un démantèlement syndical.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

SOURCE Le Syndicat Unifor


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:30
Chorus Aviation Inc. (« Chorus ») a annoncé aujourd'hui qu'un dividende mensuel de 0,04 $ par action de catégorie A et de catégorie B sera versé le ou après le 16 mai 2018 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 30 avril 2018. Ces...

à 07:04
Les médias sont cordialement invités à l'annonce officielle de la création de la Maison Lémerveil Suzanne Vachon. Située dans l'arrondissement de Charlesbourg, cette maison unique offrira un répit pour les enfants poly-handicapés et leur famille...

à 07:03
Minière Osisko inc. («?Osisko?» ou la «?Société?») a le plaisir de publier de nouveaux résultats issus du programme de forage en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches...

à 07:02
Un nouveau rapport d'Accenture démontre que de nombreuses banques n'ont pas investi dans la capacité de vérifier la validité et l'exactitude de leurs données. Selon le rapport Banking Technology Vision 2018, les banques ont toujours conservé un...

à 07:00
Les travailleurs québécois sont rongés par le stress. Selon un récent sondage mené par la TD, les deux tiers d'entre eux affirment devoir composer avec des niveaux de stress d'une ampleur modérée à élevée au travail. La très grande majorité d'entre...

à 07:00
Centres de données eStruxture, fournisseur de solutions de centres de données neutres quant au réseau et au nuage, a annoncé aujourd'hui l'acquisition de Backbone Datavault, un fournisseur de services de colocalisation basé à Vancouver. Dans le cadre...




Communiqué envoyé le 18 octobre 2017 à 10:21 et diffusé par :