Le Lézard
Classé dans : Santé, Le virus Ebola
Sujet : Prix et Récompenses

Déclaration de l'Agence de la santé publique du Canada sur l'attribution de l'Ordre de la chasse au bison du Manitoba au Laboratoire national de microbiologie


OTTAWA, le 11 janv. 2016 /CNW/ - L'Agence de la santé publique du Canada désire souligner que M. Gary Kobinger et son équipe, de l'Unité des pathogènes spéciaux du Laboratoire national de microbiologie à Winnipeg, ont été décorés de l'Ordre de la chasse au bison 2016 du Manitoba. Présenté par le premier ministre du Manitoba, Greg Selinger, l'Ordre de la chasse au bison est l'une des plus hautes distinctions décernées par la province à des individus en reconnaissance de leur excellence dans les domaines du leadership, du service, des sports et de l'engagement communautaire.

M. Kobinger, chef de l'Unité des pathogènes spéciaux du Laboratoire national de microbiologie (LNM) de l'Agence, a reçu le prix au nom de son équipe, qui a été récompensée pour son travail exceptionnel et son engagement à combattre la maladie à virus Ebola, laquelle a fait des ravages en Afrique de l'Ouest. Sous la direction de M. Kobinger, l'Unité des pathogènes spéciaux a contribué à élever le LNM au rang des chefs de file mondiaux de la recherche sur les maladies infectieuses et aidé à révolutionner les méthodes de traitement des maladies infectieuses à l'échelle mondiale.

Les Canadiens peuvent être fiers de l'apport de l'équipe du LNM à la lutte mondiale contre des maladies comme la maladie à virus Ebola. Sa contribution à la mise au point d'un des principaux vaccins expérimentaux contre le virus Ebola (le VSV?EBOV) pourrait permettre de sauver des milliers de vies, faisant espérer que les éclosions de maladie à virus Ebola soient bientôt derrière nous.

Le VSV-EBOV, vaccin expérimental contre le virus Ebola découvert par des chercheurs du LNM à Winnipeg, est le fruit de plus de 10 années de recherches scientifiques réalisées par l'équipe des Pathogènes spéciaux et ses prédécesseurs.

La recherche appliquée, y compris la mise au point de nouveaux traitements et vaccins contre des maladies qui menacent la santé publique nationale, est l'une des fonctions de base du Laboratoire national de microbiologie de l'Agence. Grâce au leadership dans le travail en laboratoire, le LNM s'emploie à protéger la santé publique à l'échelle nationale et internationale et peut offrir de l'aide aux pays n'ayant pas les installations nécessaires pour développer, en toute sécurité, des traitements contre les virus mortels qui frappent leur population.

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:30
Brutale, une maladie du coeur ou un accident vasculaire cérébral (AVC) a trois fois plus de risques d'être provoqué chez les fumeurs que les non-fumeursi. En effet, le tabac contribue à plus de 36 maladies cardiovasculaires et double, au moins, le...

à 07:30
Le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS) invite les médias au dévoilement de données récentes concernant les maladies cardiovasculaires et coronariennes causées par le tabagisme ainsi que les conséquences subies, à l'occasion du premier...

18 jan 2020
Le programme de bourses Amgen (Amgen Scholars Program, ASP) est un programme international financé par la Fondation Amgen sous la direction de l'université Harvard qui vise à accroître les possibilités de recherche pour les étudiants qui s'engagent à...

18 jan 2020
La 17e Guignolée Dr Julien s'est terminée cette semaine avec une collecte de dons totalisant 1 602 357 $ au profit des trois centres experts parrainés par la Fondation Dr Julien (le Centre d'Hochelaga, le Garage à musique de Maisonneuve et le Centre...

17 jan 2020
3M a annoncé aujourd'hui que le National Institute for Health and Care Excellence (NICE) du Royaume-Uni a publié un bulletin d'information sur l'innovation en matière de technologies médicales (Medtech Innovation Briefing, MIB) concernant...

17 jan 2020
Résumé Produit : PMS-Nystatin Oral Suspension 100 000 unités/mL (DIN 00792667), lot 681044, date d'expiration : 30-11-2021. Problème : Le produit pourrait contenir des grumeaux ou une substance gélatineuse qui posent un risque d'étouffement, surtout...



Communiqué envoyé le 11 janvier 2016 à 16:51 et diffusé par :