Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Économie, Plaidoyer (politique)

Facture de la rémunération des médecins - Gaétan Barrette refuse de garantir la fin de l'hémorragie, déplore la CAQ


QUÉBEC, le 1er déc. 2015 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a été incapable de garantir aux Québécois qu'il n'y a pas eu de dépassement de coûts supplémentaires non prévus pour la rémunération des médecins depuis son arrivée en poste en avril 2014, a déploré le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de santé et député de Lévis, François Paradis.

Depuis le dépôt du rapport dévastateur de la Vérificatrice générale (VG), qui révélait la semaine dernière que les médecins ont reçu 416 millions de dollars de plus que prévu entre 2010 et 2015, le ministre Barrette accorde des entrevues dans lesquelles il affirme être intervenu immédiatement dès son élection pour colmater cette brèche. Pourtant, il a refusé de garantir qu'il n'y aura aucun dépassement de coût à l'avenir, à l'instar de ceux identifiés par la VG, a critiqué François Paradis mardi, lors de la période des questions.

« Depuis vendredi, le ministre de la Santé se défend en disant, d'une part, que la facture des médecins coûte plus cher parce que les médecins ont fait plus d'actes médicaux et parce qu'il est intervenu dès son arrivée en poste pour colmater la brèche qu'il avait identifiée alors qu'il négociait pour les médecins. Il l'a même reconnu à la télévision lundi! Le ministre est en poste depuis avril 2014, les informations de la VG couvrent la période 2010-2015. Pourtant, le ministre a refusé de garantir aux contribuables qu'il n'y aura pas d'autres mauvaises surprises budgétaires de centaines de millions dans la rémunération des médecins », a déclaré le député caquiste de Lévis.

François Paradis a ajouté que pour compenser les millions de dollars versés en trop aux médecins, le ministère de la Santé a été forcé de piger dans d'autres programmes du réseau de la santé. Or, cette situation risque fortement de se reproduire, puisque la VG explique dans son rapport qu'à partir de 2018, l'étalement de la hausse des salaires des médecins pourrait engendrer une facture additionnelle de 150 millions de dollars.

« On dépense des milliards en rémunération sans vérification, sans contrôle, sans indicateur. 77 % de la rémunération des médecins provient des actes médicaux et très peu pour la prise en charge. Il y a 11 000 codes de facturation et la RAMQ a géré l'an dernier 55 millions de demandes de paiement! Le ministre est responsable de la RAMQ, mais il accepte que son organisme ne fasse pas le travail qu'on lui demande. Son laxisme coûte cher à l'État », a conclu le caquiste.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:20
Aceto, l'un des principaux fournisseurs mondiaux de matériaux spéciaux pour les sciences de la vie et les marchés finaux des technologies de pointe, a annoncé aujourd'hui avoir consolidé et intégré ses six acquisitions en lien avec la fabrication...

à 15:15
Prokarium, société biopharmaceutique pionnière dans le domaine de l'oncologie de l'immunothérapie microbienne, a conclu un accord, par l'intermédiaire d'Imperial Projects, en vue d'une collaboration avec des chercheurs indépendants de l'Imperial...

à 13:00
Une compilation des résultats de trois sondages (2018, 2020 et 2021) et de récentes données publiques effectuée par le Pôle d'expertise et de recherche en santé et bien-être des hommes (PERBESH) démontre que les hommes et les pères québécois...

à 12:00
Le gouvernement du Yukon, en partenariat avec Bell Cause pour la cause et Northwestel, a annoncé aujourd'hui un soutien significatif pour la santé mentale des enfants, des jeunes et des adultes du territoire sous...

à 11:21
Face à la vague croissante de réglementations, anch.AI a lancé la première plateforme de gouvernance éthique de l'IA intégrée horizontalement, un guichet unique qui permet aux entreprises d'accélérer l'adoption d'une IA responsable au sein de leur...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 4 150 nouveaux cas, pour un total de 845 564 personnes infectées*;73 nouveaux décès, pour un total de 13 009 décès;3 270...



Communiqué envoyé le 1 décembre 2015 à 15:48 et diffusé par :