Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Exploitation pétrolière

Bilan 2005 : la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement contribue à la réalisation de 20 projets


MONTRÉAL, le 15 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 15 mai /CNW Telbec/ - La Fondation Hydro-Québec pour l'environnement présente aujourd'hui son rapport annuel qui trace le bilan de 20 nouveaux projets qu'elle a soutenus en 2005. Les sommes qu'elle a consenties à ces projets, fruits de partenariats avec des organismes environnementaux et des communautés locales, atteignent plus de 1 000 000 $ en incluant le projet de réintroduction du bar rayé dans l'estuaire du Saint-Laurent débuté en 2003.

La Fondation a pour mission d'aider les collectivités québécoises à s'approprier leur environnement, à en jouir de façon responsable et à transmettre ce patrimoine naturel aux générations futures. Elle s'associe aux initiatives d'organismes canadiens à but non lucratif dont elle partage l'engagement en faveur de la conservation, de la restauration et de la mise en valeur des milieux naturels.

Comme le déclare Marie-José Nadeau, présidente de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement, "les efforts déployés par les promoteurs de tous ces projets sont inestimables. C'est l'engagement et le travail remarquable des petits organismes tout comme des grandes organisations que l'on salue en dressant le bilan des activités de la Fondation."

Parmi les projets réalisés en 2005, douze ont eu un impact positif direct sur la protection de 46 espèces végétales et animales menacées, vulnérables ou susceptibles d'être désignée menacées ou vulnérables sur le territoire québécois.

Projets soutenus par la Fondation en 2005

    <<

    -      Réserve de biodiversité habitée (Abitibi-Témiscamingue).

    -      Protection et mise en valeur de la Réserve naturelle des Marais-
           du-Nord (Capitale-Nationale).

    -      Conservation de la Grande plée Bleue (Chaudière-Appalaches).

    -      Amélioration du potentiel de fraie de l'omble de fontaine de la
           rivière Etchemin (Chaudière-Appalaches).

    -      Protection et mise en valeur de la tourbière de Villeroy (Centre-
           du-Québec).

    -      Réhabilitation et mise en valeur de l'habitat de l'Astragale de
           Fernald (Côte-Nord).

    -      Plan de protection et de mise en valeur du banc de Portneuf (Côte-
           Nord).

    -      Mise en valeur de la biodiversité du Boisé de la Pointe St-Gilles
           (Côte-Nord).

    -      Ateliers de sensibilisation sur l'utilisation des VTT pour assurer
           la protection du marais salé (Côte-Nord).

    -      Mise en valeur du marais de Kingsbury (Estrie).

    -      Conservation du corridor naturel et du bassin versant de la
           rivière au Saumon (Estrie).

    -      La renaturalisation des rives...un geste concret pour la
           protection de mon lac! (Estrie).

    -      Protection des terres humides estuariennes du barachois de la
           rivière Nouvelle (Gaspésie).

    -      Trousse éducative pour une randonnée de sensibilisation sur les
           insectes au Parc de la Rivière-des-Mille-Îles (Laval).

    -      Sensibilisation du milieu à la vulnérabilité des espèces
           aquatiques et riveraines du Parc de la rivière Batiscan
           (Mauricie).

    -      Achat et mise en valeur d'un terrain adjacent au site
           d'interprétation estival de l'UQROP (Montérégie).

    -      Programme de formation des enseignants sur les milieux humides de
           la rivière du Sud (Montérégie).

    -      Conception et animation pour les deux prochaines années d'une
           série d'activités tarifées (Montréal).

    -      Restauration, aménagement et conservation du ruisseau David et
           d'un tributaire du lac Chibougamau (Nord-du-Québec).

    -      Centre d'interprétation du doré jaune à la pisciculture du
           réservoir Baskatong (Outaouais).

           Rappelons que la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement est
           un organisme sans but lucratif, dont l'action est indépendante des
           activités commerciales d'Hydro-Québec mais contribue à honorer les
           engagements pris par l'entreprise en matière de développement
           durable et de gestion responsable des ressources. De 2001 à 2005,
           la Fondation a participé, à hauteur de 4,1 millions de dollars, au
           financement de 70 projets d'une valeur globale de 16,3 millions de
           dollars.

           L'année 2005 a été l'occasion de faire le bilan de ses 5
           premières années d'activité, de préciser sa mission et ses
           objectifs et d'améliorer son mode de fonctionnement. Le présent
           rapport décrit ses nouvelles orientations et les situe dans la
           continuité de son action antérieure en faveur de la préservation
           des milieux naturels du Québec.

           Pour consulter en ligne le rapport annuel 2005 de la Fondation
           Hydro-Québec pour l'environnement ou pour en savoir plus sur les
           différents projets qu'elle a retenus de 2001 à 2005, sa mission et
           ses modalités de fonctionnement, visitez le site
           www.hydroqebec.com/fondation_environnement.

    >>

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:00
Findev Canada a annoncé un investissement de 12,5 millions de dollars US dans le fonds EcoEnterprises Partners III, LP, un fonds dirigé par des femmes qui investira dans des PME latino-américaines qui ont un potentiel élevé de protéger des...

à 11:44
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs souhaite rappeler à la population du secteur de Radisson d'être vigilante alors que, chaque année, des ours noirs importuns sont aperçus à proximité et dans la région du Nord-du-Québec. Bien qu'il ne...

à 11:32
Le Canada accorde une grande importance à la relation profonde et de longue date établie avec les Philippines et continue de travailler avec ce pays pour régler rapidement le dossier prioritaire du rapatriement immédiat des déchets qui ont été...

à 11:00
À l'occasion de la Journée internationale de la diversité biologique, Saint-Laurent a dévoilé les grandes lignes de son corridor de biodiversité lors d'une conférence de presse organisée le mercredi 22 mai 2019 devant les Ateliers municipaux de...

à 11:00
Le virage vers la croissance propre est l'une des plus grandes possibilités qui s'offrent au Canada. Pour combattre les changements climatiques, le Canada a besoin de méthodes de production et de distribution de l'électricité à la fois nouvelles et...

à 08:15
Aujourd'hui plus que jamais, les collectivités ont besoin d'aide pour s'adapter aux phénomènes météorologiques fréquents et de plus en plus intenses causés par les changements climatiques. Il est essentiel de réduire l'impact des catastrophes...



Communiqué envoyé le 15 mai 2006 à 10:00 et diffusé par :