Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière

EDC salue la très bonne tenue des exportations du Nouveau-Brunswick



FREDERICTON, le 12 mai /CNW/ -- FREDERICTON, le 12 mai /CNW Telbec/ - Après une solide augmentation de 13 % en 2005, les exportations internationales du Nouveau-Brunswick devraient rester solides en 2006 et 2007, grâce aux prix élevés de l'énergie, d'après les prévisions à l'exportation provinciales d'Exportation et développement Canada (EDC). Les exportations globales de la province devraient progresser de 8 % en 2006, puis de 3 % en 2007, ce qui la classera parmi les trois meilleures performances prévues dans le pays.

"Le secteur de l'énergie est florissant au Nouveau-Brunswick, grâce à des cours pétroliers qui restent élevés et qui placent la province en position de chef de file canadien dans la croissance des exportations", explique Stephen Poloz, premier vice-président, Affaires générales, et économiste en chef d'EDC. "La valeur des exportations non énergétiques devrait cependant baisser de 1 % en 2006 et 2007, dans une large mesure à cause du marasme du secteur forestier." Le secteur de l'énergie représente 59,6 % des exportations de la province et le secteur forestier, 11,6 %.

Les exportations énergétiques du Nouveau-Brunswick ont fait un bond de plus de 10 % en 2005, pour frôler les 60 % des exportations globales, ce qui fait aussi que le prix du pétrole influe beaucoup sur les prévisions à l'exportation de la province. Le Nouveau-Brunswick représente plus de 40 % des exportations globales des raffineries de pétrole canadiennes, qui sont entièrement destinées aux É.-U. EDC s'attend à ce que les cours du brut avoisinent les 60 USD/baril en 2006 et les 56 USD/baril en 2007. Ces prévisions et une production constante dans la raffinerie de Saint John devraient se traduire par une augmentation de 14 % de la valeur des exportations en 2006, puis plus modestement, de 6 % en 2007.

Les exportations forestières ont chuté de 21,8 % en 2005, le bois d'?uvre a reculé de 11 %, le papier journal de 27 % et la pâte de 35 %. Le prix à l'exportation du bois d'?uvre et des produits ligneux, qui représentent près de 50 % de ces exportations, a baissé de plus de 8 % en 2005, et il devrait encore reculer, de 9 % en 2006, puis de 2 % en 2007. Le volume des exportations devrait aussi diminuer en 2006 (-7 %) et 2007 (-5 %), notamment à cause du ralentissement du marché américain du logement. Les exportations provinciales de homard ont progressé de 3 % en 2005, mais les prix restent étonnamment fermes, ce qui devrait stimuler les exportations en 2006 et 2007. Globalement, le secteur agroalimentaire affichera une croissance de 2 % en 2006 et de 3 % en 2007.

À l'échelle nationale, la croissance économique canadienne devrait rester stable à 3,0 % en 2006 et 2,7 % en 2007. Les volumes d'exportations canadiennes devraient augmenter de 3 % en 2006, en légère hausse par rapport à 2 % en 2005. À l'échelle internationale, EDC prévoit une croissance mondiale de 4,3 % en 2006 et de 4,1 % en 2007, en baisse par rapport à une expansion de 4,5 % en 2005. La vigueur continue est supérieure à la moyenne à long terme. Les Prévisions à l'exportation d'EDC sont présentées à http://www.edc.ca/docs/ereports/gef/EFindex_f.htm.

EDC, organisme de crédit à l'exportation du Canada, offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, quelque 7 000 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200 marchés. Société financièrement autonome, EDC est un chef de file reconnu dans l'établissement de rapports financiers, l'analyse économique et la gestion des ressources humaines.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 nov 2018
À compter d'aujourd'hui, et pour les trois prochaines semaines, l'Office national de l'énergie entendra la preuve traditionnelle orale des peuples autochtones sur le transport maritime lié au projet d'agrandissement du réseau Trans Mountain, dans le...

20 nov 2018
En investissant dans des projets d'infrastructure municipale novateurs, on contribue à une économie axée sur la croissance propre et on renforce la classe moyenne en s'assurant que les collectivités sont des milieux de vie sains et durables....

20 nov 2018
Le congrès Québec Mines + Énergie 2018 est officiellement lancé. Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, M. Jonatan Julien, est heureux d'assister à cet événement où, pour la première fois, les secteurs des mines et de l'énergie seront...

20 nov 2018
Les représentants des médias sont invités à venir entendre le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, alors que celui-ci s'adressera aux participants du congrès...

20 nov 2018
Grâce à sa technologie de module photovoltaïque de pointe et sa capacité croissante, Risen Energy se trouve parmi les trois meilleurs fabricants de modules PV solaires dans l'Exawatt Power Rankings pour le second trimestre 2018. Cet accomplissement...

20 nov 2018
Dans le but de connaître la quantité potentielle de production de gaz naturel renouvelable (GNR) au Québec et de déterminer le rôle que cette énergie pourrait jouer dans la transition énergétique, le consortium formé de WSP Canada et Deloitte a...




Communiqué envoyé le 12 mai 2006 à 12:00 et diffusé par :