Le Lézard
Classé dans : Santé

Projet de loi 20 : le Collège québécois des médecins de famille émet sa position


MONTRÉAL, le 4 déc. 2014 /CNW Telbec/ - Le Collège québécois des médecins de famille (CQMF), section provinciale du Collège des médecins de famille du Canada (CMFC), est une organisation à but non lucratif, à caractère non syndical, qui représente au-delà de 4000 médecins de famille de la province de Québec. Celui-ci travaille de concert avec le CMFC et ses 30 000 membres à soutenir et encourager les médecins de famille à prodiguer des soins de santé de grande qualité à leurs patients.  

Le CQMF prône une vision d'excellence de l'organisation des soins tels que décrits dans les principes du Centre de médecine de famille, développés par le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC).  Le Centre de médecine de famille propose un modèle de soins complets et globaux, coordonnés et continus par le biais d'un médecin de famille travaillant en collaboration avec des équipes interprofessionnelles et s'appuie sur dix piliers fondamentaux : 1) soins centrés sur le patient 2) son propre médecin de famille 3) prestation de soins en équipe 4) accès aux soins en temps opportun 5) soins complets et globaux 6) continuité des soins 7) dossiers médicaux électroniques 8) éducation, formation et recherche 9) évaluation et amélioration de la qualité et 10) soutiens internes et externes (http://patientsmedicalhome.ca/fr/).

En tant qu'organisme promoteur du développement, de la valorisation et de la promotion de la médecine de famille, le CQMF endosse la valeur d'imputabilité sociale du projet de loi 20 et est en faveur de l'objectif visé : un médecin de famille accessible en temps opportun pour chaque Québécois et Québécoise. Cependant, le CQMF dénonce vivement les méthodes et mesures annoncées pour y arriver.

En effet, l'approche coercitive et punitive du projet de loi crée une dévalorisation de la médecine de famille. Elle envoie un message méprisant aux médecins de famille du Québec. Cette dévalorisation risque d'avoir un impact majeur sur le choix de carrière auprès de nos jeunes étudiants en médecine et de compromettre la relève en médecine de famille. Ceci pourrait avoir des conséquences désastreuses auprès de la population si les étudiants en médecine délaissaient la spécialité en médecine de famille au profit des autres spécialités.

Nous demandons au ministre de revoir ses méthodes et mesures afin de promouvoir une médecine de famille basée sur la qualité des soins prodigués aux patients.  

SOURCE COLLEGE QUEBECOIS DES MEDECINS DE FAMILLE


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:00
Déclaration de Dominique Anglade, cheffe de l'opposition officielle : « Aujourd'hui, au Québec, il est temps de prendre soin de notre monde. En tant que mère de famille de trois enfants, tout comme vous, la pandémie a été une réelle prise de...

à 15:33
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le directeur national de santé publique par intérim, Luc Boileau, fera le point sur la situation actuelle de la COVID-19 au Québec. Pour...

à 15:20
Aceto, l'un des principaux fournisseurs mondiaux de matériaux spéciaux pour les sciences de la vie et les marchés finaux des technologies de pointe, a annoncé aujourd'hui avoir consolidé et intégré ses six acquisitions en lien avec la fabrication...

à 15:15
Prokarium, société biopharmaceutique pionnière dans le domaine de l'oncologie de l'immunothérapie microbienne, a conclu un accord, par l'intermédiaire d'Imperial Projects, en vue d'une collaboration avec des chercheurs indépendants de l'Imperial...

à 13:00
Une compilation des résultats de trois sondages (2018, 2020 et 2021) et de récentes données publiques effectuée par le Pôle d'expertise et de recherche en santé et bien-être des hommes (PERBESH) démontre que les hommes et les pères québécois...

à 12:00
Le gouvernement du Yukon, en partenariat avec Bell Cause pour la cause et Northwestel, a annoncé aujourd'hui un soutien significatif pour la santé mentale des enfants, des jeunes et des adultes du territoire sous...



Communiqué envoyé le 4 décembre 2014 à 06:00 et diffusé par :