Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Annonce d'appel-conférence, Restructuration / Refonte de capital

SNC-Lavalin annonce des mesures pour harmoniser ses activités avec sa stratégie de croissance et à la conjoncture économique des marchés


La Société met de l'avant un plan ciblé pour stimuler sa croissance et devenir une entreprise mondiale d'ingénierie et de construction de premier ordre

Les mesures visent à améliorer l'efficacité de fonctionnement et à économiser ainsi chaque année, dès 2015, environ 100 millions $ (après impôts)

La révision de la cible de RPA de 2014 tient compte de ces mesures, incluant la restructuration et la rationalisation, de l'acquisition de Kentz et de l'environnement des marchés

MONTRÉAL, le 6 nov. 2014 /CNW Telbec/ - SNC-Lavalin (TSX: SNC) annonce aujourd'hui qu'elle prendra une série de mesures pour restructurer et rationaliser certains de ses secteurs dans le cadre du plan stratégique quinquennal dont elle poursuit la mise en oeuvre pour devenir une entreprise mondiale d'ingénierie et de construction de premier ordre.

« Au cours des deux dernières années, nous avons avancé à grands pas dans la mise en oeuvre de notre plan ciblé pour devenir une entreprise mondiale d'ingénierie et de construction de premier ordre, dotée de compétences de pointe dans les marchés des ressources, de l'énergie et des infrastructures », a déclaré Robert G. Card, président et chef de la direction, Groupe SNC-Lavalin inc. « Nous avons considérablement transformé notre entreprise et franchi rapidement certaines étapes clés pour créer de la valeur pour les actionnaires. »

SNC-Lavalin a mis en place les initiatives ci-dessous au cours des 24 derniers mois et continuera de travailler sur les aspects de chaque programme. La Société a :

À la phase suivante du plan, qui a pour but de créer de la valeur durable à long terme pour ses actionnaires, la Société accentuera l'orientation client et augmentera encore davantage l'efficacité à l'échelle de l'entreprise en continuant sa restructuration et en rationnalisant la taille de son exploitation. Par ces mesures, elle gagnera en souplesse et sera mieux en mesure de répondre aux besoins de ses clients et d'affronter la concurrence mondiale.

Par conséquent, au cours des 18 prochains mois, SNC-Lavalin prévoit de réduire l'envergure de certains secteurs peu performants et adapter, consolider et rationaliser l'ensemble de ses activités et de sa structure organisationnelle pour améliorer son efficience, son efficacité et sa position face à la concurrence. Cette restructuration et rationalisation affectera quelque peu les bureaux de la Société au Canada, mais environ trois quarts du plan vise les activités des secteurs et des marchés cibles hors du Canada aux prises avec une conjoncture plus difficile.

« Nous prenons des mesures décisives pour remanier notre plateforme et renforcer notre capacité à fournir d'excellents services aux clients, à créer de la valeur à long terme pour nos actionnaires et à susciter pour notre équipe des occasions d'affaires stimulantes. Il s'agit de la prochaine grande phase de notre plan stratégique quinquennal, et nous exploiterons toutes les perspectives exceptionnelles qu'a ouvertes l'acquisition de Kentz, de même que la mise en oeuvre avec succès de notre programme Valeur sûre », a commenté M. Card.

« Pendant les préparatifs de la phase suivante de notre plan, nous avons examiné de près notre structure, notre portefeuille et toutes les avenues possibles : nous avons conclu que d'autres mesures doivent être prises pour que notre savoir-faire et nos ressources internes correspondent mieux à la réalité de nos marchés et aux besoins de nos clients. Même si nous restons déterminés à demeurer un chef de file dans le secteur minier, un ralentissement marqué du secteur à l'échelle mondiale a eu un effet domino dans d'autres secteurs, et s'ajoute au ralentissement économique généralisé, plus particulièrement dans les pays du BRIC. Il nous faut donc devenir plus souples et nous concentrer davantage sur la clientèle pour tirer profit des occasions les plus prometteuses dans les marchés clés en croissance », a conclu M. Card.

Cette restructuration et cette rationalisation, qui devraient résulter en des charges de 200 millions $ (après impôts) au cours des 18 prochains mois, visent à économiser chaque année, dès 2015, environ 100 millions $ (après impôts) grâce à un fonctionnement plus efficace, et nécessitera de retrancher environ 4000 employés ou 9 % de l'effectif mondial de la Société pendant cette période. Simultanément, la Société prévoit enregistrer d'autres charges sans effet de trésorerie d'environ 100 millions $ (après impôts) au cours de la même période. La Société est consciente de l'impact de sa décision de diminuer son effectif, mais elle note que les mesures de restructuration et de rationalisation ont pour but de garantir à la main-d'oeuvre mondiale de SNC-Lavalin des assises plus solides pour croître et des perspectives professionnelles plus nombreuses.

Tel qu'il a été annoncé aujourd'hui dans notre communiqué des résultats du troisième trimestre, la Société revoit sa cible pour 2014, elle prévoit à présent un résultat par action (RPA) entre 0,40 $ et 0,55 $. Cette révision tient compte des frais susmentionnés, de l'impact de l'acquisition de Kentz conclue le 22 août 2014 et des coûts d'acquisition s'y rattachant, le ralentissement soutenu dans le secteur des mines et de la métallurgie, ainsi que les défis grandissants que présentent certains projets du passé. La révision de la cible ne tient pas compte du gain éventuel tiré de la vente de la participation de la Société dans AltaLink.

Fondée en 1911, SNC-Lavalin est l'un des plus grands groupes d'ingénierie et de construction au monde, et un acteur de premier plan en matière de propriété d'infrastructures. À partir des bureaux situés dans plus de 50 pays, les 45 000 membres du personnel de SNC-Lavalin fournissent des services d'IAC et d'IAGC aux clients dans divers secteurs, dont les suivants : mines et métallurgie, pétrole et gaz, environnement et eau, infrastructures et énergie verte. SNC-Lavalin s'occupe aussi du financement et des services d'exploitation et d'entretien pour assurer une prise en charge complète des projets. www.snclavalin.com

Robert G. Card, président et chef de la direction de SNC-Lavalin, ainsi qu'Erik Ryan, vice-président directeur, Stratégie, marketing et relations extérieures, seront à la disposition des médias pour une période de questions immédiatement après la conférence téléphonique d'aujourd'hui à 15 h, à laquelle la Société annoncera ses résultats du troisième trimestre. Nous demandons aux journalistes de bien vouloir garder la ligne pour cette période de questions, laquelle ne durera pas plus de 30 minutes.

Pour participer à cette conférence, veuillez composer le 1-866-530-1554 (numéro sans frais) en Amérique du Nord, ou le 416-849-1847 à Toronto, ou encore, le 514-223-0614 à Montréal, le 08002790444 au Royaume-Uni, ou le 1800992284 en Irlande.

Énoncés prospectifs
Dans le présent communiqué de presse et ci-après, le terme « Société » ou le terme « SNC-Lavalin » désigne, selon le contexte, le Groupe SNC-Lavalin inc. et toutes ou certaines de ses filiales ou partenariats, ou le Groupe SNC-Lavalin inc. ou l'une ou plusieurs de ses filiales ou partenariats.

La révision ci-dessus reste principalement fondée sur les attentes selon lesquelles les difficultés persisteront dans le sous-secteur Mines et métallurgie, qui continue de subir les effets du ralentissement des marchés des produits de base, et dans les sous-secteurs Infrastructures et construction et Pétrole et gaz excluant Kentz, en raison surtout de certains projets difficiles du passé, et dans le sous-secteur Environnement et eau. Une hausse de l'apport du secteur ICI et du sous-secteur O&M est également anticipée. Cette perspective repose sur l'hypothèse que les frais de VGA continueront à diminuer, surtout en raison de nouvelles mesures et des activités en cours associées au programme d'amélioration des bénéfices Valeur sûre de SNC-Lavalin mis en oeuvre dans toute l'entreprise, ainsi que les mesures de restructuration et de rationalisation décrites ci-dessus. La révision des cibles ne tient pas compte du gain éventuel tiré de la vente de la participation de la Société dans AltaLink. Les perspectives demeurent fondées sur les hypothèses et les méthodes décrites dans le rapport de gestion de 2013 de la Société à la rubrique « Comment nous établissons le budget et nos prévisions à l'égard des résultats »; elles devraient être lues en parallèle avec la rubrique « Énoncés prospectifs » ci-dessous et sont assujetties aux risques et incertitudes résumés aux présentes, décrits plus en détail dans les documents d'information publiés par la Société.

Les énoncés du présent communiqué faisant état des budgets, des estimations, des attentes, des prévisions, des objectifs, des prédictions, des projections pour l'avenir ou des stratégies de la Société ou de la direction peuvent être des « énoncés prospectifs » et peuvent être signalés par l'utilisation de verbes ou de termes tels que « anticiper », « s'attendre à », « cibler », « croire », « devoir », « économie de coûts », « espérer », « estimer », « évaluer », « planifier », « pouvoir », « présumer », « prévoir », « projeter » ou « synergies », ainsi que par l'emploi du conditionnel ou du futur, que la tournure soit négative ou positive et quelle que soit la variante utilisée. Les énoncés prospectifs incluent toutes les autres affirmations qui ne s'appuient pas sur des faits historiques. Ils comprennent également les énoncés liés aux éléments suivants : i) les dépenses en immobilisations, les produits, les dépenses, les bénéfices, les résultats économiques, l'endettement, la situation financière, les pertes et les projets potentiels à venir; et ii) les stratégies d'affaires et de gestion, l'expansion et la croissance des activités de la Société ainsi que les synergies potentielles découlant de l'Acquisition. Tous ces énoncés prospectifs sont formulés conformément aux règles refuges des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. La Société met en garde le lecteur que ces énoncés prospectifs, par leur nature même, comportent des risques et des incertitudes, et que les actions et/ou les résultats réels de la Société pourraient différer substantiellement de ceux contenus explicitement ou implicitement dans de tels énoncés prospectifs, ou pourraient avoir une incidence sur le degré avec lequel une projection particulière se réalisera. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but d'assister les investisseurs et autres personnes dans la compréhension de certains éléments clés des objectifs, priorités stratégiques, attentes et plans actuels de la Société, ainsi que pour leur permettre d'avoir une meilleure compréhension des activités de la Société ainsi que de l'environnement dans lequel elle prévoit exercer ses activités. Les lecteurs sont mis en garde que de telles informations peuvent ne pas être appropriées pour d'autres usages.

Les perspectives pour 2014 dont il est fait mention dans le présent communiqué de presse constituent de l'information prospective; elles ont été établies selon la méthode décrite dans le rapport de gestion 2013 de la Société à la rubrique « Comment nous établissons le budget et nos prévisions à l'égard des résultats », et sont assujetties aux risques et aux incertitudes décrits dans les documents d'information publiés par la Société. Les perspectives pour 2014 ont pour objet de fournir au lecteur une indication des attentes de la direction, à la date du présent communiqué de presse, concernant le rendement financier futur de la Société, mais le lecteur doit savoir que ces renseignements peuvent ne pas convenir à d'autres fins.

Les énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué sont basés sur certaines hypothèses qui sont jugées raisonnables par la Société en date de ce communiqué. Les hypothèses sont posées tout au long du rapport de gestion 2013 de la Société (particulièrement, dans les sections intitulées « Jugements comptables critiques et sources principales d'incertitudes relatives aux estimations » et « Comment nous analysons et présentons nos résultats » du rapport de gestion 2013 de la Société), et ont été mises à jour dans le rapport de gestion du troisième trimestre 2014 de la Société. De plus, les présentes perspectives pour 2014 reposent sur l'hypothèse que les montants précédemment divulgués en ce qui a trait à une réclamation en Algérie ne feront pas l'objet d'un renversement et ne tiennent pas compte des produits éventuels de la vente de la participation de la Société dans AltaLink. Si ces hypothèses s'avèrent inexactes, les résultats réels de la Société pourraient différer substantiellement de ceux contenus explicitement ou implicitement dans de tels énoncés prospectifs. De plus, des facteurs de risque importants pourraient faire en sorte que les hypothèses et estimations de la Société s'avèrent inexactes, et que les actions ou les résultats réels de la Société diffèrent substantiellement de ceux contenus explicitement ou implicitement dans de tels énoncés prospectifs. Ces risques incluent, sans s'y limiter : a) l'issue des réclamations et litiges en cours et futurs pourrait avoir une incidence défavorable importante sur les activités, la situation financière et les résultats d'exploitation de la Société; b) la Société est assujettie à des enquêtes en cours qui pourraient l'exposer à des actions coercitives en matière administrative et criminelle, à des poursuites civiles, ainsi qu'à des sanctions, à des amendes et à d'autres pénalités, dont certaines pourraient être importantes, ce qui pourrait alors nuire à la réputation de la Société, donner lieu à une suspension, à une interdiction ou à une radiation visant à empêcher la Société de participer à certains projets, réduire ses produits et son résultat net et avoir une incidence défavorable sur ses activités; c) toute nouvelle réglementation pourrait avoir une incidence défavorable importante sur les résultats de la Société, et l'inconduite ou le non-respect des lois anticorruption ou autres lois ou règlements gouvernementaux par un employé, un agent ou un partenaire pourrait nuire à la réputation de la Société, réduire ses produits et son résultat net, et l'exposer à des actions coercitives en matière administrative et criminelle et à des poursuites civiles; d) si la Société est incapable de mener à bien son nouveau plan stratégique, cela pourrait avoir une incidence défavorable sur ses activités et ses résultats d'exploitation; e) une dévaluation de l'image publique de la Société pourrait influer sur sa capacité à se voir attribuer des projets dans l'avenir; f) les contrats à prix forfaitaire ou l'incapacité de la Société à respecter l'échéancier contractuel ou les exigences de rendement peuvent accroître la volatilité et l'imprévisibilité de ses produits et de sa rentabilité; g) les produits et la rentabilité de la Société dépendent en grande partie de l'obtention de nouveaux contrats, facteur sur lequel la Société n'a aucune influence directe, et l'incertitude quant au moment auquel les contrats sont octroyés pourrait avoir une incidence défavorable sur la capacité de la Société à faire correspondre la taille de son effectif à ses besoins contractuels; h) le carnet de commandes de la Société est assujetti à des ajustements et à des annulations imprévus, y compris en vertu de clauses de « résiliation pour raisons de commodité », et ne donne aucune garantie quant aux produits ou à la rentabilité futurs de la Société; i) SNC-Lavalin est un fournisseur de services auprès d'organismes publics et les contrats conclus avec les gouvernements l'exposent à certains risques; j) les activités mondiales de la Société sont exposées à divers risques et diverses incertitudes, y compris des environnements politiques défavorables, des économies étrangères faibles et le risque de change; k) les investissements de la Société dans les ICI comportent des risques pouvant avoir des répercussions défavorables; l) la Société dépend de tierces parties pour réaliser bon nombre de ses contrats; m) les coentreprises et les partenariats dans lesquels s'engage la Société l'exposent à des risques et à des incertitudes, dont bon nombre sont indépendants de sa volonté; n) la concurrence dans les marchés où la Société est présente pourrait avoir des répercussions défavorables sur ses activités; o) les activités exercées par la Société dans le cadre de l'exécution d'un projet peuvent engager sa responsabilité professionnelle ou sa responsabilité pour des services déficients; p) la Société pourrait être assujettie à des indemnités et à des pénalités pécuniaires relativement aux rapports et aux opinions techniques et professionnelles qu'elle fournit; q) la Société pourrait ne pas disposer d'une protection d'assurance suffisante pour répondre à ses besoins; r) le personnel de la Société travaille sur des projets qui peuvent être dangereux par nature et le défaut de maintenir la sécurité sur le lieu de travail pourrait entraîner des pertes importantes et/ou une incapacité à se voir attribuer des projets dans l'avenir; s) l'incapacité de la Société à attirer et à retenir du personnel compétent pourrait avoir des répercussions défavorables sur ses activités; t) les arrêts de travail, les négociations syndicales et autres questions relatives à la main-d'oeuvre pourraient avoir des répercussions défavorables sur la Société; u) la Société s'appuie sur des systèmes et des données informatiques dans le cadre de ses activités; une défaillance relative à la disponibilité ou la sécurité des systèmes informatiques ou à la sécurité des données de la Société pourrait avoir des répercussions défavorables sur ses activités et ses résultats d'exploitation; v) toute acquisition ou tout autre investissement peut être assorti de risques et incertitudes; w) la Société pourrait ne pas être en mesure d'intégrer les entreprises de SNC-Lavalin et de Kentz, et de concrétiser les avantages escomptés de l'Acquisition; x) une dégradation ou un affaiblissement de la situation financière de la Société, y compris de sa trésorerie nette de la dette avec recours, pourrait avoir une incidence défavorable significative sur ses activités et ses résultats d'exploitation; y) la Société pourrait avoir des besoins en fonds de roulement importants qui, s'ils ne sont pas financés, pourraient avoir des répercussions défavorables sur ses activités, sa situation financière et ses flux de trésorerie; z) l'incapacité des clients de SNC-Lavalin de s'acquitter de leurs obligations en temps opportun pourrait avoir des répercussions défavorables sur la Société; aa) la Société pourrait être tenue de déprécier une partie de son goodwill, et elle pourrait aussi être tenue de diminuer ou de radier la valeur de certains de ses actifs ou de ses investissements, ce qui, selon l'une ou l'autre éventualité, pourrait avoir une incidence défavorable importante sur les résultats d'exploitation et la situation financière de la Société; bb) l'endettement de la Société après l'Acquisition est important, ce qui pourrait avoir des conséquences négatives pour la Société, notamment une diminution des fonds disponibles à d'autres fins commerciales; cc) la conjoncture économique mondiale pourrait avoir des répercussions sur les clients, les partenaires, les sous-traitants et les fournisseurs de la Société et avoir une incidence significative sur son carnet de commandes, ses produits, son résultat net et sa capacité d'obtenir et de maintenir du financement; dd) les fluctuations dans les prix des marchandises peuvent avoir une incidence sur les décisions d'investissement des clients et, par conséquent, exposer la Société à des risques d'annulation, de retard dans les travaux en cours, ou de changement dans l'échéancier et le financement des nouveaux contrats, et avoir des répercussions sur les coûts des projets de la Société; ee) les limites inhérentes au cadre de contrôle de la Société pourraient donner lieu à des anomalies significatives à l'égard de l'information financière; et ff) les lois et règlements en matière d'environnement exposent la Société à certains risques, peuvent accroître ses coûts et ses obligations et influer sur la demande pour ses services. La Société met en garde le lecteur que la liste des facteurs qui précède n'est pas exhaustive. Pour plus d'information sur les risques et incertitudes, et sur les hypothèses qui feraient en sorte que les résultats réels de la Société diffèrent des attentes actuelles, se reporter respectivement aux sections « Risques et incertitudes », « Comment nous analysons et présentons nos résultats », et « Jugements comptables critiques et sources principales d'incertitudes relatives aux estimations » du rapport de gestion 2013 de la Société, qui ont été mises à jour dans le rapport de gestion du troisième trimestre 2014 de la Société.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué reflètent les attentes de la Société en date de ce dernier, et sont sujets à changement après cette date. La Société ne s'engage nullement à actualiser publiquement ou à réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres, sauf si les lois ou les règlements applicables l'exigent.

SOURCE SNC-Lavalin


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:54
Innergex énergie renouvelable inc. (« Innergex » ou la « Société ») annonce l'acquisition du parc solaire de San Andrés de 50,6 MW, situé dans le désert d'Atacama, dans le nord du Chili, pour une contrepartie totale de 25,7 M$ US (32,7 M$ CA),...

à 16:24
Selon les données officielles de GWM, les ventes mondiales du HAVAL H6 ont atteint 370 437 unités en 2021, ce qui représente une nouvelle étape pour le rendement commercial de l'entreprise. En 2021, le HAVAL H6 s'est classé au septième rang des VUS...

à 16:22
Reprise des négociations pour : Société : Rokmaster Resources Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : RKR Les titres : Oui Reprise (HE) : 8 h 00 1/31/2022 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les...

à 16:16
Le 26 janvier 2022, le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière (CSF) a ordonné la radiation temporaire de Mme Jeanne Berlie Bazelais (certificat no 197123, BDNI 2902711) pour une durée d'un mois. Mme Bazelais a plaidé coupable à...

à 16:11
Reprise des négociations pour : Société : Penbar Capital Ltd. Symbole à la Bourse de croissance TSX : PEM.P Les titres : Oui Reprise (HE) : 9 h 30 1/31/2022 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à...

à 15:50
Les représentants des médias sont conviés à une action de visibilité ce lundi 31 janvier, à Québec, devant les bureaux du Conseil du Trésor. Durant l'avant-midi, le personnel des services publics représenté par le SFPQ affrontera les représentants...



Communiqué envoyé le 6 novembre 2014 à 07:45 et diffusé par :