Le Lézard
Sujets : Avis aux médias, Travail / Personnel, Soins de santé / hôpitaux

Avis aux médias - Emplois sains, corps sains, esprits sains : Conférence du Syndicat des Métallos sur la santé, la sécurité et l'environnement


TORONTO, le 3 oct. 2014 /CNW/ - La santé mentale au travail et l'application du Code criminel seront les principaux sujets sur lesquels se pencheront, la semaine prochaine, quelque 200 membres du Syndicat des Métallos de tout le Canada.

« Emplois sains, corps sains, esprits sains » est le thème de la Conférence nationale sur la santé, la sécurité et l'environnement qui se tiendra du 6 au 8 octobre à l'hôtel Delta Toronto East, 2035 Kennedy Road.

« Les tensions sociales et économiques du 21e siècle signifient que les travailleurs ont besoin qu'on soit vigilant non seulement à l'égard de leur santé et leur sécurité physiques, mais aussi de leur santé et leur sécurité psychologiques », a déclaré le président de la conférence et directeur national du Syndicat des Métallos, Ken Neumann.

« Par ailleurs, des travailleurs canadiens sont encore tués au taux d'environ 1 000 par année et les sociétés n'en sont toujours pas tenues responsables comme il conviendrait, malgré des modifications au Code criminel qui sont censées faire en sorte que ce soit possible. »

Ken Neumann a déclaré que la conférence présentera des groupes de discussion et des conférenciers spécialisés en santé physique et psychologique en lien avec le travail.

La conférence soulignera en outre la campagne nationale dirigée par le Syndicat des Métallos sur l'application des modifications du Code criminel qui ont été adoptées à l'unanimité par le Parlement il y a une dizaine d'années.

« Ces modifications, connues sous le nom de projet de loi Westray, visent à tenir les sociétés, leurs administrateurs et leurs dirigeants criminellement responsables des décès et des blessures survenant sur le lieu de travail », a rappelé Ken Neumann.

« Nous ne sommes tout simplement pas satisfaits au vu de l'extrême faiblesse des efforts mis en oeuvre pour les appliquer dans l'ensemble du pays. Notre campagne s'adresse aux procureurs généraux des provinces qui sont élus et qui sont responsables de l'application du Code criminel.

Des familles de travailleurs tués sur leur lieu de travail témoigneront dans le cadre d'une séance à huis clos de la conférence.

Les conférenciers qui prendront la parole dans les séances ouvertes sont notamment : le président international du Syndicat des Métallos, Leo W. Gerard, le porte-parole de l'opposition officielle en matière de travail, membre du NPD, Alexandre Boulerice, le procureur de la Couronne en chef pour les poursuites spéciales de la Nouvelle-Écosse, Andrew Macdonald, et la psychiatre, Dre Diane Meschino.

SOURCE Syndicat des Metallos



Communiqué envoyé le 3 octobre 2014 à 15:03 et diffusé par :