Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé

Rendant hommage à la créativité, la Fondation Imperial Tobacco Canada finance les projets de 84 organismes artistiques au Québec



MONTRÉAL, le 7 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 7 juin /CNW Telbec/ - Quatre-vingt-quatre organismes du domaine des arts de partout au Québec se partageront une partie des        2,15 millions de dollars versés par la Fondation Imperial Tobacco Canada, visant à financer en 2006 des initiatives artistiques à travers le Canada. Ces initiatives touchent à tous les domaines des arts de la scène - musique, théâtre, danse, arts visuels et cinéma.

Au Québec, c'est une somme de 711 800 $ qui est ainsi distribuée aux organismes artistiques ayant présenté une demande à la Fondation, laquelle a été retenue après évaluation par un comité d'experts indépendants.

"Le financement des programmes artistiques et culturels est le prolongement d'une longue tradition de don d'entreprise au Canada", souligne monsieur Benjamin Kemball, président de la Fondation. "Les récipiendaires ont démontré leur passion, leur énergie et leur persévérance à élaborer des programmes artistiques attirant à la fois de nouveaux publics ainsi que des connaisseurs, et encourageant les talents de chez nous. Il s'agit ici des deux principaux éléments de l'idéologie philanthropique de la Fondation à l'égard des arts."

La Fondation Imperial Tobacco Canada a été créée en 2005 dans le but d'investir dans les communautés partout au pays, notamment dans trois secteurs précis - santé et l'assistance sociale, l'éducation postsecondaire, ainsi que les arts et la culture. Les dons aux deux premières catégories visent les activités relatives aux services de la santé, en particulier pour les soins aux personnes âgées, et le financement de bourses d'études, de bourses universitaires et de nombreux programmes de recherche universitaire.

Ayant à l'esprit la problématique constante des sources de financement des secteurs public et privé, qui rend encore plus difficiles l'épanouissement et la prospérité des organismes artistiques canadiens, monsieur Kemball affirme que des programmes, tels que celui de la Fondation Imperial Tobacco, répondent à un besoin réel.

"Lorsque des projets ambitieux et créatifs ne voient jamais le jour, non seulement les artistes en sont-ils plus pauvres, mais c'est la communauté tout entière qui en souffre", a-t-il ajouté. "Les programmes artistiques offrent un divertissement. Ils chavirent nos c?urs, stimulent nos sens, provoquent la pensée et nous procurent des moments de détente après une dure journée de travail. Dans les grandes villes, les villes et les villages, ils constituent un carrefour pour les communautés, réunissant ainsi les gens dans un esprit de festivité et d'harmonie."

Le programme de dons de la Fondation accordés aux arts et à la culture est l'une des plus grandes sources privées d'aide financière au Canada. Depuis 2004, il a déjà versé plus de 5,7 millions de dollars en dons. Il succède au Conseil des arts du Maurier, lequel, rappelons-le, a versé quelque 60 millions de dollars aux organismes artistiques, aux festivals de jazz et autres événements d'envergure à travers le pays entre 1971 et 2003. Imperial Tobacco Canada a dû mettre fin aux activités du Conseil en 2003 afin de se conformer à la loi fédérale sur les commandites des compagnies de tabac, laquelle venait tout juste d'entrer en vigueur.

Le programme du Conseil des arts Imperial Tobacco Canada appuie les organismes artistiques professionnels sans but lucratif enregistrés dont les revenus annuels sont inférieurs à 1,5 million de dollars, tandis que le programme du Fonds Imperial Tobacco Canada accorde son soutien aux organismes sans but lucratif enregistrés dont les revenus annuels sont supérieurs à    1,5 million de dollars.

Pour être admissible au programme de dons de la Fondation dans les secteurs des arts et de la culture, des services sociaux et de l'éducation postsecondaire, les entités, y compris les centres de recherche médicale, les institutions de santé, les organismes de services sociaux, les institutions d'enseignement postsecondaire et les organismes des arts et de la culture, doivent être reconnus comme organismes de bienfaisance accrédités par l'Agence du revenu du Canada en mesure de fournir un reçu pour dons de bienfaisance.

Tous les renseignements sur la demande d'admissibilité au programme de dons de la Fondation sont disponibles sur le site www.fondationimperialtobacco.ca

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

13 déc 2018
Dragonfly Therapeutics, Inc. (« Dragonfly » ou la « Société ») annonce aujourd'hui avoir délivré une licence à Celgene Corporation et ses sociétés affiliées (« Celgene ») relative à deux candidats-médicaments d'immunothérapie TriNKETtm pour une...

13 déc 2018
La députée d'Abitibi-Ouest, madame Suzanne Blais, a annoncé aujourd'hui la mise en place d'un appareil d'imagerie par résonance magnétique (IRM) à Amos. Cette initiative, attendue depuis longtemps par les usagers de la région, permettra une offre de...

13 déc 2018
Tandis que les États-Unis se préparent à mettre fin à des décennies de prohibition du chanvre, LiveWell Canada Inc. (« LiveWell » ou la « Société ») et Vitality CBD Natural...

13 déc 2018
Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec l'entreprise exerçant des activités sous la raison sociale Jardins Val-Mont et située au 504, rue Albanel, à Boucherville, avise la population de ne pas...

13 déc 2018
En 2017, le marché chinois des produits de beauté et de maquillage était évalué à 361,6 milliards de yuans (environ 52,3 milliards de dollars américains) et son taux de croissance annuel composé a été de 9,5 % en moyenne durant les dix dernières...

13 déc 2018
ProblèmeSanté Canada lance un avis concernant les produits de santé fabriqués par Professional Botanicals Inc., pourraient poser de sérieux risques sur la santé. La compagnie est un fabricant à façon qui est aussi connue sous le nom de Healthy...




Communiqué envoyé le 7 juin 2006 à 11:00 et diffusé par :