Le Lézard
Classé dans : Les affaires

L'Institut Fraser et L'Institut économique de Montréal/communiqué : "Il faut trouver un nouvel équilibre et revitaliser le Canada" selon MM. Manning et Harris



OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 6 juin 2006) - MM. Preston Manning et Mike Harris, Senior Fellow de l'Institut Fraser, ont présenté aujourd'hui une série d'étapes visant à réduire le déficit démocratique du Canada et à faire en sorte que le pays devienne la fédération la mieux gouvernée au monde.

Les propositions énoncées dans leur troisième volume d'une série de documents de réflexion intitulés Pour un Canada fort et prospère comprennent des mesures visant à rendre les représentants du gouvernement légalement responsables lorsqu'ils abusent délibérément de la confiance du public, à accroître la participation démocratique, et à rééquilibrer les pouvoirs entre les gouvernements fédéral et provinciaux.

"Le Canada s'appuie sur une vision axée sur la paix, l'ordre et la bonne gouvernance. De nos jours, nous bénéficions dans une large mesure de la paix et nous pouvons être fiers du maintien de l'ordre, mais la bonne gouvernance demeure une exception et non la règle," a renchéri M. Harris.

"Le temps est venu d'innover, a ajouté M. Manning. Nous proposons des mesures simples, qui auraient dû être adoptées il y a longtemps et qui permettront de trouver un nouvel équilibre et de revitaliser notre mode de gouvernement."

MM. Manning et Harris propose plus particulièrement :

Une revitalisation du gouvernement par le truchement d'une transparence et d'une responsabilisation accrues

- Une version canadienne, pour les gouvernements, de la loi "Sarbanes-Oxley". Les représentants de sociétés qui abusent de la confiance des actionnaires sont passibles de sanctions rigoureuses; les représentants du gouvernement qui abusent de la confiance du public devraient maintenant comprendre qu'ils sont également assujettis à la loi.

- Elaborer et publier un Bulletin annuel évaluant la performance du gouvernement en regard de normes mesurables.

Une revitalisation de la démocratie incluant une participation accrue et plus de votes libres

- Créer des assemblés de citoyens et des référendums afin de permettre au public de participer de façon directe au processus démocratique.

- Revitaliser notre démocratie en permettant plus de votes libres au Parlement et dans les assemblées législatives, de manière à ce que les représentants des citoyens soient en mesure de mieux représenter leurs commettants.

Un rééquilibrage de la confédération favorisant une flexibilité et une efficacité accrues

- Le retrait complet du gouvernement fédéral des champs de compétences provinciales, particulièrement l'éducation, les soins de santé, l'aide sociale et les services de garde, et le transfert aux provinces de l'espace fiscal équivalent.

- Redonner une nouvelle vigueur au Conseil de la fédération à titre de lieu de rencontre servant à établir une coopération efficace et à élaborer des ententes solides entre les provinces.

Un rééquilibrage des mécanismes régulateurs du gouvernement fédéral

- Tirer parti d'un Sénat démocratiquement élu et d'une structure de comité renouvelée au Parlement afin de surveiller de près le pouvoir exercé par le Cabinet.

- Réhabiliter la disposition de dérogation (clause nonobstant) de la Constitution canadienne afin que les citoyens et leurs représentants puissent contrer les excès de zèle des tribunaux.

Le document Pour un Canada fort et prospère est publié par l'Institut Fraser en collaboration avec l'Institut économique de Montréal.

Pour obtenir de plus amples renseignements et un exemplaire du document Pour un Canada fort et prospère, veuillez communiquer avec :

Suzanne Walters, Fraser Institute 1 (604) 714-4582

Phil von Finckenstein, PvF Consulting 1 (613) 233-1633

Etabli en 1974, l'Institut Fraser est un organisme indépendant de politique publique dont le siège est situé à Vancouver et qui possède des bureaux à Calgary et à Toronto.

L'Institut économique de Montréal (IEDM) est un institut de recherche et d'éducation économique indépendant, non-partisan et à but non lucratif.

Ce communiqué et le document intégral sont disponibles à l'adresse www.fraserinstitute.ca.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Des Responsables en services éducatifs en milieu familial (RSE), affiliées à la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ), manifesteront le dimanche 21 octobre devant l'Assemblée nationale pour interpeller le nouveau...

à 06:41
Du 22 au 26 octobre 2018, dans le cadre de la semaine nationale de l'action communautaire autonome, L'R des centres de femmes du Québec donne le coup d'envoi à la campagne #donnetoidelair, au moyen d'activités grand public dans les régions de...

20 oct 2018
Le marché chinois a connu une accélération de la consommation au cours des vingt dernières années. Le secteur de la bijouterie, en tant que pilier de l'industrie de la mode, étudie un nouveau mode de vente au détail, dont MATRO GBJ est l'un des...

20 oct 2018
Aider les nouveaux arrivants formés à l'étranger à se joindre plus rapidement à la population active du Canada renforce notre classe moyenne, aide ceux qui travaillent fort pour en faire partie et contribue à la croissance de notre économie. C'est...

20 oct 2018
Les salariés de la SQDC de trois succursales, soit celles de Lévis et de Saint-Jean-sur-Richelieu et de Drummondville ont choisi de se joindre au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Des requêtes en accréditation ont été déposées au...

20 oct 2018
Les communautés de langue officielle en situation minoritaire font partie intégrante de notre identité. En plus de valoriser leur contribution, notre gouvernement s'engage à assurer leur vitalité et à promouvoir nos deux langues officielles en milieu...




Communiqué envoyé le 6 juin 2006 à 18:05 et diffusé par :