Le Lézard
Classé dans : Les affaires

Lafarge North America fournit des explications sur son dividende trimestriel


HERNDON, Virginie, le 11 mai /CNW/ -- HERNDON, Virginie, le 11 mai /CNW/ - A la suite de discussions entre des représentants de Lafarge North America Inc. (NYSE et TSX : LAF) et des bourses de New York et de Toronto, la Société a fourni aujourd'hui des explications sur le dividende en espèces qu'elle a déclaré récemment. Ce dividende de 0,24 $ par action ordinaire de Lafarge North America est payable au 1er juin 2006 aux actionnaires à la fermeture des bureaux le 16 mai 2006. L'offre publique d'achat modifiée de Lafarge S.A. visant toutes les actions ordinaires en circulation de Lafarge North America, à un cours de 85,50 $ l'action, doit se terminer à minuit, heure de New York, le vendredi 12 mai 2006. Lafarge S.A. pourrait donc accepter des actions déposées aux fins de règlement en réponse à son offre et opérer une fusion pour acquérir les actions ordinaires non déposées avant la fermeture des bureaux, le 16 mai 2006. Autrement dit, il se peut qu'à cette date, aucun actionnaire du public ne détienne d'actions de Lafarge North America, auquel cas, en vertu des conditions de l'offre publique d'achat, aucun actionnaire du public n'aurait droit au dividende trimestriel payable au 1er juin 2006.

Par conséquent, les bourses de New York et de Toronto ont informé Lafarge North America que ses actions ordinaires ne seront pas désignées comme des actions "ex-dividendes" (actions négociées sans droit aux dividendes),à moins qu'avant le 16 mai 2006, à la fermeture des bureaux, Lafarge S.A. n'ait accepté les actions déposées aux fins de règlement en réponse à son offre et que la fusion n'ait eu lieu, ce qui, selon Lafarge North America, réduira la confusion chez les investisseurs. Pour ces mêmes raisons, la Bourse de Toronto a fait savoir à Lafarge Canada Inc. (TSX : LCI.PR.E) que ses actions privilégiées échangeables ne seront pas désignées comme des actions "ex- dividendes", à moins qu'avant le 16 mai 2006, à la fermeture des bureaux, Lafarge S.A. n'ait accepté ces actions privilégiées échangeables pour paiement, ni n'ait effectué l'acquisition obligatoire des actions privilégiées échangeables non déposées.

Profil

Lafarge North America est le plus important fournisseur diversifié de matériaux de construction aux Etats-Unis et au Canada : ciment et produits apparentés, béton prêt à l'emploi, plaques de plâtre, granulats, asphalte et produits à base de béton. Les matériaux de la Société sont utilisés pour la construction résidentielle, commerciale et institutionnelle et pour les chantiers publics partout aux Etats-Unis et au Canada. Son chiffre d'affaires net a dépassé 4,3 milliards de dollars en 2005.

A l'attention des actionnaires

Lafarge North America Inc. a déposé auprès de la SEC une déclaration de sollicitation/recommandation sur annexe 14D-9 et certaines modifications apportées à celle-ci sur annexe 14D-9/A, y compris la déclaration de sollicitation/recommandation modifiée mentionnée ci-dessus. La Société a également déposé une déclaration de transaction conforme à la règle 13e-3 sur annexe 13E-3. Il est conseillé aux actionnaires de lire ces documents et éventuelles les modifications apportées à ceux-ci, car d'importants renseignements y figurent. Ils peuvent obtenir gratuitement une copie des documents déposés par Lafarge North America en relation avec l'offre publique d'achat faite par Lafarge S.A. sur le site Web de la SEC à l'adresse www.sec.gov, sur celui de Lafarge North America à l'adresse www.lafargenorthamerica.com ou encore en en faisant la demande auprès de MacKenzie Partners, Inc. au 1 800 322-2885 ou à l'adresse proxy@mackenziepartners.com.

Les informations de ce communiqué de presse, autres que les résultats déjà publiés ou d'autres informations historiques, sont des informations de nature prospective au sens des clauses relatives à la sphère de sécurité de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations sont reconnaissables aux termes orientés vers l'avenir qu'elles utilisent comme les verbes "pouvoir", "s'attendre", "avoir l'intention de", "anticiper", "croire", "estimer", "prévoir", "devoir" et "poursuivre" ou d'autres termes similaires. Ces déclarations prospectives peuvent également utiliser d'autres formulations. De telles déclarations ne constituent pas une garantie relative aux performances futures de l'entreprise et sont liées à un certain nombre de risques, d'incertitudes et d'hypothèses ("facteurs") qu'il est difficile de prévoir. Les autres facteurs susceptibles de faire en sorte que les résultats réels diffèrent de ceux exprimés dans les déclarations sur nos perspectives d'avenir sont notamment : la nature cyclique des activités commerciales de la Société; la concurrence exercée par des concurrents nouveaux et existants; les conditions économiques nationales et régionales aux Etats-Unis et au Canada; de mauvaises conditions météorologiques; les fluctuations du dollar canadien; des changements apportés aux règlements environnementaux et autres règlements gouvernementaux ainsi que la mise en oeuvre de ceux-ci; le caractère saisonnier des activités de la Société; l'aptitude de la Société à identifier, réaliser et intégrer efficacement des acquisitions; les niveaux des dépenses de construction sur les principaux marchés; l'aptitude de la Société à pénétrer avec succès de nouveaux marchés; la structure de l'offre et de la demande de l'industrie; des événements internationaux qui peuvent perturber l'économie mondiale; les fluctuations importantes du prix du carburant, de l'énergie et des autres matières premières ainsi que d'autres facteurs communiqués dans le rapport annuel de la Société sur formulaire 10-K et dans les rapports trimestriels sur formulaire 10-Q déposés auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission). De manière générale, la Société est soumise aux risques et aux incertitudes relatifs à l'industrie de la construction et au commerce aux Etats-Unis et au Canada. Ces déclarations sur nos perspectives d'avenir sont faites en date de ce jour et la Société n'est pas tenue de les mettre à jour, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour toute autre raison.

Visitez le site Internet de Lafarge North America à l'adresse www.lafargenorthamerica.com

/FCMN Contact: peggy.disney@lafarge-na.com/

/Web site: http://www.lafargenorthamerica.com/

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:15
Une vague de solidarité déferle aujourd'hui sur Trois?Rivières, alors que quelques milliers de personnes marchent dans les rues de la ville pour demander la fin du lockout chez ABI et une entente négociée. Lockoutés, familles, syndiqués de  toutes...

à 06:00
Des familles de la région, des militants syndicaux de partout au Québec et même du Canada et des États-Unis convergeront samedi le 25 mai prochain vers Trois?Rivières pour participer à la Grande marche familiale avec les lockoutés d'ABI. À la rue...

à 06:00
La présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Sonia Ethier, accompagnée d'une délégation de membres manifesteront leur solidarité envers les lock-outés de l'Aluminerie de Bécancour (ABI) dans le cadre de la Grande marche familiale qui...

à 06:00
La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) réitère son invitation à ses militants et militantes à participer à la grande marche de solidarité à l'endroit des travailleurs et travailleuses d'ABI ce samedi 25 mai à Trois-Rivières....

24 mai 2019
L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, a annoncé un investissement pouvant atteindre 49 millions de dollars consenti dans le cadre du volet 4 du Fonds stratégique pour l'innovation - concours...

24 mai 2019
Le siège social national de la Légion royale canadienne est heureux de présenter son nouveau directeur exécutif national, Steven Clark. M. Clark a officiellement entamé ses fonctions cette semaine à Ottawa. «?La Légion vit une période excitante et...



Communiqué envoyé le 11 mai 2006 à 13:06 et diffusé par :