Le Lézard
Classé dans : Les affaires

L'ACCOVAM impose une amende de 25 000 $ à Kelly John Campbell Husky



CALGARY, le 11 mai /CNW/ -- CALGARY, le 11 mai /CNW/ - Une formation d'instruction de l'Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières (l'ACCOVAM), nommée en vertu du Statut 20, a imposé des sanctions disciplinaires à Kelly John Campbell Husky, qui était, à l'époque des faits reprochés, une personne autorisée à une succursale d'Edmonton de RBC Dominion valeurs mobilières Inc., une société membre de l'ACCOVAM.

A la suite d'une audience disciplinaire tenue le 1er mai 2006, la formation d'instruction a examiné et accepté une entente de règlement négociée entre le personnel du service de la Mise en application de l'ACCOVAM et M. Husky. Aux termes de l'entente de règlement, M. Husky a reconnu que :

    -  le 12 avril 2004 ou vers cette date, il n'a pas exercé la diligence
       voulue pour apprendre les faits essentiels relatifs à chaque client et
       pour se tenir informé de ces faits, en contravention de l'article 1(a)
       du Règlement 1300 et de l'article 1 du Statut 29;

    -  le 29 avril 2004 ou vers cette date, il a exécuté une opération dans
       chacun des deux comptes d'une cliente à l'insu et sans le consentement
       de celle-ci, en contravention de l'article 1 du Statut 29.


Pour ces agissements, M. Husky a été condamné à une amende de 25 000 $ et doit rembourser 1 227 $ en commissions. Il fera l'objet d'une surveillance étroite pendant une période de six mois, commencée le 1er mai 2006, et doit passer et réussir de nouveau l'examen du Cours relatif au Manuel sur les normes de conduite et payer des frais de 4 000 $. De plus, la succursale d'Edmonton de BMO Nesbitt Burns Inc., société membre de l'ACCOVAM et employeur actuel de M. Husky, a imposé une amende de 5 000 $ à ce dernier, qu'il a payée.

On trouvera un sommaire complet des faits dans le bulletin no. 3540 de l'ACCOVAM à l'adresse www.accovam.ca ou www.ida.ca.

L'Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières (l'ACCOVAM) est l'organisme national d'autoréglementation du secteur des valeurs mobilières. L'ACCOVAM a pour mission de protéger les investisseurs, de favoriser l'intégrité du marché et d'accroître l'efficacité et la compétitivité des marchés des capitaux canadiens. L'ACCOVAM applique les règles et les règlements concernant la vente, les activités et les pratiques financières de ses sociétés membres et des personnes autorisées qu'elles emploient. Les enquêtes sur les plaintes et la discipline des sociétés membres et des personnes autorisées qu'elles emploient font partie du rôle de réglementation de L'ACCOVAM.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:38
STRATACACHE a annoncé aujourd'hui qu'elle a repris une société de fabrication de tablettes et de dispositifs informatiques intelligents, tout-en-un, établie à Ningbo, en Chine, et que, dans le cadre de cette acquisition, la société, anciennement...

à 17:46
Les échanges de bois d'oeuvre américain et canadien la semaine dernière se sont poursuivis avec le glissement annuel habituel des fermetures et des réductions saisonnières des scieries de vacances. L'impression de vendredi dans le Madison's Lumber...

à 16:56
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Amex Exploration Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : AMX Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelleHeure de la suspension (HE) : 16 h 49 L'OCRCVM peut...

à 16:38
Alors que les membres d'Unifor protestaient dans sept villes canadiennes, VIA Rail Canada a accordé un contrat de 989 millions de dollars à une entreprise allemande qui construira des trains pour le service ferroviaire voyageurs du Canada. « C'est...

à 16:34
Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) est déçue de voir un important contrat d'approvisionnement d'une société de la couronne bénéficier à des travailleurs californiens. « C'est près d'un milliard de dollars qui glissent entre les doigts des...

à 16:18
Le phénomène des travailleurs pauvres n'est pas nouveau à Montréal, mais le sujet est peu connu. Comme en témoignent les chiffres de Centraide, 40 % des gens vivant dans la précarité travaillent. Plus de 125 000 travailleurs montréalais survivent au...




Communiqué envoyé le 11 mai 2006 à 12:14 et diffusé par :