Le Lézard
Classé dans : L'environnement

SOS Parc Orford propose une piste de solution rentable



ORFORD, le 31 mai /CNW/ -- ORFORD, le 31 mai /CNW Telbec/ - Après une semaine de débats parlementaires teintés de désapprobation quasi-unanime quant au principe fondateur du projet de loi 23, le ministre Béchard persiste et va de l'avant. Le projet de loi ira de l'avant, malgré l'opposition ferme de vendre le domaine skiable du Mont-Orford. Or, la coalition a la preuve qu'une piste de solution rentable existe soit la gestion du ski-golf par un autre promoteur (SEPAQ, OSBL ou privé). Selon l'analyse budgétaire, cet organisme pourrait faire des profits de l'ordre de 1,5 million de dollars et ce, dès 2008.

La coalition SOS Parc Orford demeure cohérente et rappelle son opposition au projet de loi modifié ou non et croit qu'une bonne gestion du centre de ski à l'intérieur du Parc national demeure la solution de choix. En effet, le centre de ski est viable, et rentable, financièrement. Comme le montrent les budgets Pro forma annexés, le centre de ski et le golf peuvent être rentables pour un promoteur qui s'impose une certaine discipline financière et qui encadre correctement son programme d'immobilisations. De plus, la coalition ne préconise pas la résiliation du bail. Le gouvernement agirait ainsi de façon peu responsable car il s'infligerait lui-même, inutilement, une pénalité de l'ordre de plusieurs millions de dollars.

SOS Parc Orford croit que le locataire actuel peut retrouver la rentabilité (s'il ne l'a pas déjà fait en 2005). Cependant, s'il fait défaut de ses obligations, le gouvernement aura beau jeu d'offrir les actifs du golf- ski à un autre locataire (la SEPAQ, un OSBL ou le secteur privé comme c'est le cas dans les parcs de Iles de Boucherville, du Mont-Tremblant ou du Mont-St- Bruno) qui pourrait les payer entre 80% et 100% de la valeur aux livres, donc probablement en bas du prix du marché. Et s'il reste un solde, le gouvernement peut tout aussi bien le consacrer pour l'agrandissement du Parc que pour la réfection des zones dégradées.

Le manque de transparence tout au long des débats de la Commission parlementaire laisse un goût amer : il serait impératif que le gouvernement mette sur la table, pour éclairer la discussion, non seulement le tableau réel des immobilisations mais également les chiffres du dernier exercice financier de Mont Orford Inc., dont l'état financier date du 30 novembre 2005 et qui doit être remis au gouvernement au plus tard le 31 mai 2006 (aujourd'hui).

La coalition SOS Parc Orford rappelle que l'immense majorité de la population québécoise (82%, selon les derniers sondages) s'oppose à la vente d'une partie du Parc national du Mont-Orford. Après les rassemblements impressionnants d'Orford et de Montréal, la population est maintenant invitée à manifester en grand nombre devant l'Assemblée nationale, ce samedi 3 juin à midi. Sous le thème " Charest n'écoute pas! ", des groupes de citoyens et les artistes Polémil Bazar, Les Batinses et Pépé et sa guitare viendront agrémenter ce rendez-vous festif.

AU SUJET DE LA COALITION SOS PARC ORFORD

La coalition a été créée officiellement le 12 mars dernier afin de mettre fin aux démarches de vente d'une partie du parc, menaçant l'intégrité écologique et territoriale du Parc national du Mont-Orford, suite à une décision en ce sens du gouvernement du Québec. Elle regroupe les partenaires principaux suivants : La société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP), Nature Québec / UQCN, Conseil régional de l'environnement de l'Estrie (CREE), Regroupement Orford pour un parc sans condos à laquelle s'ajoutent en date de ce jour plus de 80 000 citoyens et citoyennes du Québec et plus de 100 groupes et associations.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 nov 2018
La Ville de Montréal dévoile les résultats de la démarche de consultation tenue dans le cadre la réalisation du Réseau express vélo (REV), future colonne vertébrale du réseau cyclable montréalais. La démarche, réalisée en ligne du 1er juin au 15...

16 nov 2018
Au cours de sa mission économique à Los Angeles, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a eu l'occasion de s'entretenir avec le maire de Los Angeles, Eric Garcetti. Lors de cette rencontre, les deux villes ont signé une entente de collaboration...

16 nov 2018
La mairesse de Montréal, Valérie Plante, revient aujourd'hui d'une mission économique à Los Angeles en appui à l'industrie du cinéma et des effets spéciaux. Du 12 au 15 novembre, la délégation, organisée conjointement par le Bureau du cinéma et de la...

16 nov 2018
La Coalition solidarité santé a rencontré le 13 novembre dernier M. Dainius P?ras dans le cadre de sa visite au Canada à titre de Rapporteur Spécial des Nations Unies sur le droit de toute personne à jouir du meilleur état de santé physique et...

16 nov 2018
La MRC du Haut-Richelieu vous invite à une conférence de presse qui se tiendra : LE MERCREDI 21 NOVEMBRE 2018À 15 Hau bureau de la MRC du Haut-Richelieu(380, 4e Avenue, Saint-Jean-sur-Richelieu, QC J2X 1W9, 1er étage) Lors de cette rencontre, la MRC...

16 nov 2018
Le gouvernement du Canada est déterminé à protéger et à rétablir les espèces aquatiques en péril du Canada. Les solutions sont diverses, et pour les mettre en oeuvre, la collaboration entre les provinces et les territoires, les représentants de...




Communiqué envoyé le 31 mai 2006 à 11:00 et diffusé par :