Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé

Une nouvelle étude montre que l'ésoméprazole réduit l'incidence d'ulcères peptiques chez les patients traités à l'aspirine faiblement dosée



LOS ANGELES, Californie, May 26 /PRNewswire/ -- Les résultats d'une grande étude, présentés à la Digestive Disease Week (DDW), montrent que l'incidence des ulcères gastriques et duodénaux chez les patients à risque traités à l'aspirine faiblement dosée a pu être significativement réduite par la prise d'ésoméprazole (Nexium(R)*) [1]. En comparaison avec un placebo, le traitement à l'ésoméprazole a réduit le développement d'ulcères de 70 %.

L'aspirine faiblement dosée en tant que traitement de prévention primaire ou secondaire des incidents cardio-vasculaires (essentiellement infarctus du myocarde et attaques cérébrales) est bien documentée. Ce traitement est actuellement prescrit à quelque 784 000 patients en Suisse[2]. Le traitement à l'aspirine est cependant associé à un risque accru d'ulcères gastriques et duodénaux ainsi qu'à un risque doublé voire quadruplé d'hémorragies des voies gastro-intestinales supérieures[3,4]. Certains types de patients - par exemple les personnes âgées - ont un risque particulièrement important[3,5].

L'étude Asterix, une étude randomisée, en double aveugle, avec contrôle contre placebo, effectuée auprès de 991 patients, a comparé l'ésoméprazole avec un placebo pour examiner les effets préventifs contre le développement d'ulcères gastriques et/ou duodénaux chez les personnes à risque traitées à l'aspirine faiblement dosée (75 à 325 mg par jour)[1]. Au bout de six mois, 1,6 % seulement des patients sous ésoméprazole avaient développé un ulcère gastrique ou duodénal, par rapport à 5,4 % dans le groupe témoin sous placebo (p = 0,0007). Selon le Professeur Neville Yeomans, doyen de la Faculté de médecine de l'Université de Western Sydney, cette etude confirme les avantages possibles d'une co-médication chez les patients à risque:

<>

Les symptômes provoqués par l'aspirine dans les voies gastro-intestinales supérieures - douleurs épigastriques, sensations de brûlure, malaise, brûlures d'estomac et ballonnements - ont régressé de façon significativement supérieure sous ésoméprazole en comparaison avec le placebo (p < 0,05 pour tous les symptômes). Il est établi que les symptômes des voies gastro-intestinales supérieures conduisent chez une partie des patients à un abandon du traitement à l'aspirine[7].

* Nexium(R) n'est pas homologué en Suisse pour le traitement préventif des ulcères peptiques chez les patients traités à l'aspirine faiblement dosée.

Le présent communiqué de presse a été vérifié par AstraZeneca et autorisé à la publication. Pour les versions abrégées ou modifiées au point de vue rédactionnel, AstraZeneca n'assume de responsabilité qu'après nouvelle vérification préalable et autorisation de paraître.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter la Homepage http://www.astrazeneca.ch/gastroenterologie

Références:

1 Yeomans ND et al.: Prevention of Low-Dose Aspirin-Associated Gastroduodenal Ulcers and Upper Gastrointestinal Symptoms in Patients Receiving Esomeprazole 20 mg per day. Gastroenterology 2006; 130 (4 Suppl 2): A-81 abstract 561 & poster presented at DDW 2006, Los Angeles.

2 IHA/IMS SDI MAT Dec 2005.

3 Yeomans ND et al.: Prevalence and incidence of gastroduodenal ulcers during treatment with vascular protective doses of aspirin. Aliment Pharmacol Ther 2005;22:795-801.

4 Weil J et al.: Prophylactic aspirin and risk of peptic ulcer bleeding. BMJ 1995 ;310 :827-830.

5 Sibilia J et al.: Les facteurs de risque des complications digestives et hémorragiques liées à l'aspirine à faible doses. Presse Med 2003 ;32 :4S9-4S16.

6 Scheiman J.M. et al.: Prevention of ulcers by esomeprazole in at-risk patients using non-selective NSAIDs and COX-2 inhibitors. Am J Gastroenterol 2006; 101: 701-710.

7 CAPRIE Steering Committee: A randomised, blinded, trial of clopidrogel versus aspirin in patients at risk of ischaemic events (CAPRIE). Lancet 1996 ;348:1329-39.

Nexium(R) 20/40

C: Magnesii esomeprazolum trihydricum; comprimés MUPS(R) de 20 mg et 40 mg; liste B. I: traitement et prophylaxie des récidives à long terme de l'oesophagite de reflux, reflux gastro-oesophagien symptomatique, éradication de Hélicobacter pylori, guérison de l'ulcère duodénal associé à Helicobacter pylori, prophylaxie des récidives des ulcères associés à Helicobacter pylori, traitement curatif des ulcères gastriques induits par les AINS (y compris AINS sélectifs de la COX-2), prévention des ulcères gastriques et duodénaux chez les patients à risque qui prennent des AINS (y compris des AINS sélectifs de la COX-2). P: oesophagite de reflux 1x40mg/d, prophylaxie des récidives à long terme de l'oesophagite de reflux 1x20mg/d, reflux gastro-oesophagien symptomatique 1x20mg/d ou après la disparition des symptômes à la demande, guérison/prophylaxie des récidives de l'ulcère duodénal associé à une infection par Hélicobacter pylori 2x20mg/d en plus de 1g d'amoxicillin et 500mg de clarithromycin, guèrison des ulcères (associé aux AINS) 1x40mg/d, prophylaxie des ulcères (associé aux AINS) 1x20mg/d. CI: hypersensibilité connue à l'ésoméprazole et aux benzimidazoles substitués. PR: rechercher toujours une éventuelle tumeur maligne en cas de survenue d'une perte de poids involontaire, des nausées persistantes, d'une dysphagie, d'une hématémèse ou d'un melaena. Grossesse. IA: kétoconazole, itraconazole, diazépam, citalopram, imipramine, clomipramine, phénytoïne. EI: éruption cutanée, prurit, céphalées, obnubilation/vertiges, troubles du tractus gastro-intestinal.

Pour de plus amples informations: Compendium Suisse des Médicaments ou AstraZeneca SA, 6301 Zug. www.astrazeneca.ch

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:01
QUOI : Le 11e Congrès mondial de l'AVC, qui rassemblera des experts internationaux de renom dans le domaine de l'AVC. Dans le cadre de ce programme scientifique et formateur sans pareil, l'épidémiologie, la prévention, les soins actifs, la...

19 oct 2018
Avis initial  Pourquoi devriez-vous en prendre note L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux en santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada pour enquêter sur une éclosion...

19 oct 2018
La présidente de l'Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ), Mme Marie-Claude Houle, a annoncé la remise d'un chèque de 52 000 $ à M. Pascal Proulx, président du conseil d'administration de Leucan, dans le cadre de...

19 oct 2018
Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec l'entreprise Dépanneur Lunch Express, située au 3805, chemin Brassard, à Saint-Zénon, avise la population de ne pas consommer le produit qui est préparé...

19 oct 2018
C'est aujourd'hui que s'est terminé le vote électronique des membres de la FIQ-Syndicat des professionnelles en soins de la Capitale-Nationale (FIQ-SPSCN) sur l'entente de principe conclue le 23 septembre dernier concernant la négociation locale. Le...

19 oct 2018
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, prononcera une allocution dans le cadre de la cérémonie d'ouverture du Congrès de l'Association canadienne pour la santé mentale, à l'occasion de son 100e anniversaire. La ministre se sera...




Communiqué envoyé le 26 mai 2006 à 12:05 et diffusé par :