Le Lézard
Classé dans : Santé

Synairgen plc : Une nouvelle étude laisse entrevoir une deuxième application pour le programme d'interféron bêta dans le traitement des maladies respiratoires obstructives chroniques



SOUTHAMPTON, Angleterre, le 24 mai /CNW/ -- SOUTHAMPTON, Angleterre, le 24 mai /CNW-PRN/ - Synairgen, l'entreprise de mise au point de médicaments dont les recherches sont axées sur les causes sous-jacentes de l'asthme et d'autres maladies respiratoires obstructives chroniques, a annoncé aujourd'hui qu'une nouvelle étude laisse entrevoir une deuxième application de son programme d'interféron bêta inhalé. Cette nouvelle découverte est présentée aujourd'hui à la conférence de l'American Thoracic Society, tenue à San Diego, aux Etats-Unis, la plus importante réunion internationale de médecins spécialisées dans les troubles respiratoires.

Les maladies respiratoires obstructives chroniques, surtout causées par l'usage du tabac, sont la quatrième cause de décès dans le monde et représentent un secteur de la médecine où les besoins sont loin d'être comblés. Aux Etats-Unis seulement, les coûts annuels associés à ces maladies dépassent 35 milliards de dollars, soit deux fois les coûts entraînés par l'asthme. On prévoit que le marché mondial pour les médicaments permettant de traiter les maladies respiratoires obstructives chroniques doublera et atteindra 10 milliards de dollars annuellement d'ici cinq ans. Le rhume commun (Rhinovirus) est un facteur important de l'aggravation des symptômes des maladies respiratoires obstructives chroniques et des hospitalisations subséquentes. Les données préliminaires présentées aujourd'hui par Synairgen et provenant de ses modèles in vitro de cellules aéroportées de fumeurs indiquent que ces derniers sont hautement susceptibles au virus du rhume commun et que l'ajout de IFN-bêta améliore leur système naturel de défense. Ces conclusions laissent penser que le traitement au IFN-bêta pourrait réduire le risque d'hospitalisation des gens atteints de maladies respiratoires obstructives chroniques par suite d'une infection au virus du rhume commun.

A la suite de cette découverte, Synairgen utilisera ses modèles in vitro de maladies respiratoires obstructives chroniques pour valider davantage cette possibilité. Le traitement au IFN-bêta inhalé pour l'asthme mis au point par la société en est actuellement à des essais de phase I. On s'attend à ce que des résultats concluants de ces essais permettront d'accélérer les études cliniques pour cette application additionnelle.

Richard Marsden, directeur général de Synairgen, a déclaré : "Les sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques s'intéressent de plus en plus aux médicaments destinés aux patients sous-traités, et ce, pour divers types de maladies. Synairgen cible les segments mal desservis de l'asthme et de maladies respiratoires obstructives chroniques graves. Avec l'ajout des maladies respiratoires obstructives chroniques à notre programme d'interféron, nous avons maintenant deux applications différentes grâce auxquelles la vente des médicaments indiqués pourrait dépasser 1 milliard de dollars."

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:00
Le Singapore National Eye Centre (SNEC), le Singapore Eye Research Institute (SERI) et Johnson & Johnson Vision ont annoncé aujourd'hui une collaboration de recherche d'un montant de 26,35 millions de dollars pour lutter contre la myopie, la plus...

18 nov 2018
Lors de la première Exposition internationale de la Chine sur l'import-export (CIIE), Sanofi, première société mondiale pour les soins de santé, a déclaré durant le Colloque sur la Route de la santé en Chine qu'en s'appuyant sur trois mots-clés,...

18 nov 2018
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, procédera à l'inauguration officielle du point de service...

17 nov 2018
Ayant à coeur de s'engager auprès de sa communauté, la Corporation d'Urgences-santé est fière de participer pour une 22e année au Défilé du Père Noël Destination centre-ville en permettant à 58 enfants malades et à leur famille de vivre la magie des...

17 nov 2018
L'industrie procède au rappel de « Jin Ramen Spicy » de marque Ottogi parce que ce produit contient des oeufs et de « Jin Ramen Mild » de marque Ottogi parce que ce produit pourrait contenir des oeufs qui n'ont pas été déclarés sur l'étiquette. Les...

16 nov 2018
ProblèmeSanté Canada a saisi le « DHEA 21st Century », en raison du contenu affiché de déhydroépiandrostérone (DHEA), une substance contrôlée qui peut présenter de graves risques pour la santé. « DHEA 21st Century » est un produit non autorisé...




Communiqué envoyé le 24 mai 2006 à 12:13 et diffusé par :