Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement

Dectron Internationale annonce des résultats améliorés pour l'année 2006



MONTREAL, le 23 mai /CNW/ -- MONTREAL, le 23 mai /CNW Telbec/ - Dectron Internationale (NASDAQ : DECT et TSX : DTL) vient d'annoncer ses résultats financiers pour l'année terminé le 31 janvier 2006 (en milliers de dollars US).

En 2006, nous avons connu une importante hausse des ventes; d'ailleurs, cette poussée s'est fait sentir dans chaque division majeure de la société. Le pourcentage de la marge bénéficiaire brute, bien que plus faible que l'an dernier, a rebondi au cours du quatrième trimestre. Les frais de vente, généraux et administratifs n'ont pas progressé, et leur pourcentage des ventes a décliné par rapport à l'an dernier. Nous avons conclu notre désinvestissement d'IPAC 2000. Ainsi, la société termine l'exercice financier sur ces notes positives et un carnet de commandes de 60 % plus garni que l'an dernier. La BAAII de la société a grimpé de 38 % jusqu'à 3 375 $, ou 7,1 % des ventes consolidées.

Le chiffre de ventes total a haussé de 15,8 % à 47 366 $ durant l'exercice financier terminé le 31 janvier 2006, soit un bond de 6 455 $ à partir de 40 911 $ en 2005. La croissance des ventes de la société reflète les revenus provenant surtout de sa plus forte présence dans les marchés des Etats-Unis et international pour les produits de CVC commerciaux et les services connexes. Le vent a soufflé dans toutes les divisions, avec la progression de 23,7 % de Circul-Aire, principalement attribuable aux Ecosaire et aux marchés étrangers, suivie des montées de 11 % de RefPlus, de 10,5 % de Thermoplus, et de 3,8 % de Dectron. Sur le plan géographique, les ventes à l'extérieur du Canada ont compté pour 48,3 % du chiffre de ventes total en 2006, comparativement à 44,4 % l'exercice précédent.

Le profit brut a avancé de 980 $ (8,4 %), soit de 11 650 $ en 2005 à 12 630 $ en 2006, en dépit d'une marge bénéficiaire brute qui a régressé de 28,5 % à 26,7 %. Tout au long de l'année, la société a enregistré certains gains en productivité; toutefois, la marge bénéficiaire brute a subi les effets adverses de hausses de coûts des métaux de bases et de stratégies de tarification hardies dans certains marchés de CVC. En outre, la société a renoncé à des rabais d'achat qu'elle avait acceptés par le passé. La progression soutenue du dollar canadien a également nui à la marge bénéficiaire brute.

Les frais de vente ont crû de 4,8 %, de 5 289 $ en 2005 à 5 544 $ en 2006. Cette hausse tire principalement sa source de commissions plus élevées payables sur un total de ventes plus élevé, compensées en partie par une réduction soutenue des coûts. Les frais généraux et administratifs ont gonflé de 10,2 %, de 3 369 $ en 2005 à 3 711 $ en 2006. Toutefois, à titre de pourcentage du chiffre de ventes, les frais de vente, généraux et administratifs ont reculé de 21,1 % en 2005 à 19,5 % en 2006.

Dans l'ensemble, les frais d'exploitation (y compris les charges de dépréciation, amortissement et intérêts) ont monté, passant de 11 514 $ en 2005 à 11 540 $ en 2006. A titre de pourcentage des ventes, les frais d'exploitation ont représenté 24,4 % des ventes, une baisse d'importance comparativement à 28,1 % en 2005.

Le bénéfice des activités poursuivies a augmenté significativement de 136 $ en 2005 à 1 090 $ en 2006, une augmentation de plus de huit fois.

En plus d'une radiation de dette de 66 $, la société a eu une perte provenant d'activités abandonnées après impôt qui s'est chiffrée à 898 $ en 2006, comparativement à 1 429 $ en 2005. Ces deux montants résultent surtout de l'activité abandonnée de Liberty Drive Property, Inc. La perte comprend une perte non comptant sur taux de change (découlant de la cession d'actifs), ainsi qu'une dotation aux amortissements.

La perte nette a rétréci à 294 $, ou 0,09 $ par action durant l'exercice 2006, en comparaison avec une perte nette de 988 $ ou de 0,32 $ par action durant l'exercice 2005. La moyenne pondérée du nombre d'actions ordinaires en circulation (tout cours et dilué) a progressé de 3 066 851 en 2005 à 3 155 000 en 2006.

La BAAII (bénéfice avant amortissements, impôts et intérêts) est un outil non-PCGR dont se servent un grand nombre d'entreprises dans le domaine pour mesurer le rendement de l'exploitation. Pour l'exercice financier terminé le 31 janvier 2006, la BAAII a gonflé de 38,3 %, soit de 2 440 $ à 3 375 $, en comparaison avec l'exercice précédent.

Perspective

Bien que la demande pour nos produits ait grimpé de façon ininterrompue grâce à un environnement économique favorable depuis quelques années, la société a néanmoins affronté une compétition féroce dans le domaine CVC nord-américain, une appréciation considérable de la valeur du dollar canadien et une montée en flèche des coûts de matières premières. Les résultats de la société ont donc subi les effets adverses de plusieurs désinvestissements au cours des quelques dernières années.

La direction croit que la société a enregistré de grands progrès sous l'angle de la productivité. En fait, elle a consolidé diverses exploitations manufacturières et vendu certains actifs non stratégiques à faible rendement. En conséquence, la société ne s'attend pas à éprouver une quelconque perte découlant d'abandon d'activités au cours de l'exercice financier courant.

Sur la base de majorations sélectives de prix et d'augmentations supplémentaires de l'efficacité, la direction est confiante que la Société accroîtra ses marges bénéficiaires à des échelons supérieurs et durables. De plus, les avenues de croissance de Dectron, nommément la sécurité de l'air intérieur et la génération d'eau, apporteront finalement des ventes d'importance, qui produiront des répercussions directes sur la rentabilité globale de la société. En tout et partout, la direction sent que le pire est passé et que Dectron profite maintenant d'un fondement plus solide pour l'entraîner vers une croissance et une rentabilité soutenues.

Dectron Internationale est un fournisseur mondial de produits et de services personnalisés et semi-personnalisés en matière de qualité de l'air intérieur (QAI) et de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) destinés à divers secteurs industriels et commerciaux, dont : mécanique du bâtiment, transformation des aliments, médecine et pétrochimie. Etablie à Montréal, la Compagnie emploie 400 personnes dans ses établissements manufacturiers. Ses actions sont cotées sur NASDAQ (DECT) et sur le TSX (DTL).

%SEDAR: 00021923EF c0790

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:04
Les représentants des médias sont invités à assister à une séance d'information technique qui portera sur les efforts continus déployés par le gouvernement du Canada dans la lutte contre les changements climatiques. La séance d'information a pour...

à 17:11
Le gouvernement du Canada s'engage à protéger l'environnement et notre patrimoine naturel tout en favorisant la croissance économique. Aujourd'hui, la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, l'honorable Catherine McKenna, a annoncé...

à 15:46
Le Parc olympique, en partenariat avec la Soverdi, vous invite à la plantation du 1 000e arbre sur son site, dans le cadre du plan de verdissement du Quartier olympique. L'événement sera également l'occasion d'annoncer la plantation d'un autre...

à 13:05
Le Canada possède le littoral le plus long du monde, foyer d'une biodiversité riche et de précieux écosystèmes. Fort de son initiative historique, le Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada prend des mesures immédiates pour préserver...

à 09:00
Le Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQ-ACA) en partenariat avec la ville de Montréal a donné ce matin le coup d'envoi de la Semaine nationale de l'action communautaire autonome (SNACA) en présentant une exposition inédite...

à 09:00
Le secrétaire parlementaire du ministre des Transports annoncera des nouvelles mesures pour aider à la protection et au rétablissement des populations de baleines en voie de disparition.   Date : Le 22 octobre 2018 Heure : 9 h 30 Endroit :...




Communiqué envoyé le 23 mai 2006 à 11:00 et diffusé par :