Le Lézard
Classé dans : Les affaires

Le marché obligataire canadien a pris de l'essor depuis l'élimination du plafond pour les investissements étrangers



TORONTO et NEW YORK, le 23 mai /CNW/ -- TORONTO et NEW YORK, le 23 mai /CNW/ - Les émetteurs d'obligations canadiens et américains ont redécouvert le marché obligataire canadien après l'élimination du plafond de 30 pour cent d'investissements étrangers dans les caisses de retraite et les régimes d'épargne-retraite canadiens. Entre le début de 2006 et le 17 mai, 12,5 milliards de dollars d'obligations ont été émises au Canada, trois fois plus que pendant la même période l'an dernier, où elles avaient atteint 3,7 milliards de dollars, selon RBC Marchés des Capitaux. La valeur des nouvelles émissions a déjà dépassé les 9,4 milliards de dollars réalisés pour l'ensemble de 2005.

Avant la suppression du plafond en juillet 2005, les caisses de retraite et les régimes d'épargne-retraite canadiens devaient investir 70 % de leurs actifs au Canada.

"C'est une croissance phénoménale, dit Larry Bates, chef de la division des obligations de RBC Marchés des Capitaux. Pour la première fois en plus de 30 ans, d'importants fonds canadiens peuvent rechercher des occasions d'investissement outremer, tandis que des sociétés et des organismes gouvernementaux étrangers qui cherchent de nouvelles sources de capitaux peuvent se tourner vers le Canada. Les émetteurs étrangers profitent d'un nouveau bassin d'investisseurs et de nouvelles sources pour se diversifier - à un coût comparable à ce qu'ils peuvent obtenir sur d'autres marchés. C'est ce que permet l'ouverture du marché obligataire canadien au reste du monde."

M. Bates souligne que les émetteurs d'obligations étrangères en dollars canadiens ont souvent très bonne réputation, et que les taux favorables sur les swaps et d'autres conditions avantageuses font qu'il est plus intéressant pour les étrangers d'émettre des obligations en dollars canadiens. "La diversification est très avantageuse pour tout le monde", dit-il.

RBC Marchés des Capitaux - Titres internationaux à revenu fixe

RBC Marché des Capitaux est la division des services à la grande entreprise et de banque d'investissement de RBC Groupe Financier. Onzième plus grand preneur ferme de titres de créances dans le monde, la division des titres internationaux à revenu fixe de RBC Marchés des Capitaux a 50 bureaux dans neuf pays qui servent plus de 6 000 investisseurs et émetteurs actifs. Il est un chef de file sur le marché de la livre sterling et les marchés périphériques en dollars et joue un rôle croissant sur les marchés de l'euro et du dollar US ainsi que des obligations municipales américaines. Les grands centres de négociation de Londres, New York, Sydney, Tokyo, Chicago et Toronto cotent les titres 24 heures sur 24. RBC Marchés des Capitaux donne des conseils financiers et assure la prise ferme d'obligations municipales américaines par l'intermédiaire de RBC Dain Rauscher Inc.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:04
Le marché chinois a connu une accélération de la consommation au cours des vingt dernières années. Le secteur de la bijouterie, en tant que pilier de l'industrie de la mode, étudie un nouveau mode de vente au détail, dont MATRO GBJ est l'un des...

à 13:30
Aider les nouveaux arrivants formés à l'étranger à se joindre plus rapidement à la population active du Canada renforce notre classe moyenne, aide ceux qui travaillent fort pour en faire partie et contribue à la croissance de notre économie. C'est...

à 10:32
Les salariés de la SQDC de trois succursales, soit celles de Lévis et de Saint-Jean-sur-Richelieu et de Drummondville ont choisi de se joindre au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Des requêtes en accréditation ont été déposées au...

à 10:00
Les communautés de langue officielle en situation minoritaire font partie intégrante de notre identité. En plus de valoriser leur contribution, notre gouvernement s'engage à assurer leur vitalité et à promouvoir nos deux langues officielles en milieu...

à 09:31
Dans une décision rendue hier en fin de journée, le Tribunal administratif du travail (TAT) a accrédité le syndicat Unifor pour représenter les salariés de l'entretien de l'usine Grande Baie de Rio Tinto. « Au cours de la dernière année, nous avons...

à 07:00
Le samedi 20 octobre, tous les Canadiens sont invités à visiter un commerce de leur quartier pour souligner l'apport unique des PME dans nos communautés. Pour une 6e année consécutive, la FCEI organise, en association avec Interac, le Samedi PME, une...




Communiqué envoyé le 23 mai 2006 à 09:00 et diffusé par :