Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujet : Affaires étrangères

Max Polyakov et Noosphere libérés par les États-Unis des restrictions imposées avant l'invasion russe de l'Ukraine


Le gouvernement avait forcé le fondateur de Noosphere à vendre son contrôle sur Firefly Aerospace

WASHINGTON, 9 juillet 2024 /CNW/ - Noosphere Venture Partners a annoncé aujourd'hui que le gouvernement américain a libéré M. Max Polyakov et ses entreprises connexes de toutes les conditions qui leur ont été imposées à la veille de l'invasion russe de l'Ukraine.

Au début de 2022, le Committee on Foreign Investment in the United States, de concert avec le département de l'Aviation des États-Unis, a exigé que Noosphere et Polyakov se départissent de toute leur propriété dans Firefly Aerospace : Fabricant de fusées basé au Texas dans lequel Polyakov a investi plus de 200 millions de dollars et s'est intégré à une entreprise évaluée à plus d'un milliard de dollars.

À l'époque, le gouvernement a décidé que la propriété de Firefly par Noosphere constituait une menace potentielle à la sécurité nationale. Polyakov a fortement contesté le fait que lui ou ses entreprises représentaient une menace à la sécurité nationale des États-Unis, mais s'est conformé au décret de cession afin d'éliminer les préoccupations du gouvernement et de préserver Firefly.  

Dans une lettre adressée à Noosphere le 31 mai 2024, le département du Trésor des États-Unis a confirmé que l'entreprise et Polyakov sont libérés de toutes les conditions et obligations que le gouvernement a imposées le 28 février 2022. Le département de l'Aviation des États-Unis avait communiqué la même chose le 8 avril 2022. 

Ces communiqués du gouvernement américain permettent maintenant à Noosphere et à Polyakov d'investir de nouveau dans l'industrie américaine de l'espace et de la défense, sous réserve, le cas échéant, des approbations gouvernementales standard. Polyakov a déclaré publiquement son objectif de développer des partenariats plus solides entre l'Ukraine et les États-Unis dans les domaines de la technologie spatiale, du matériel et des talents - le succès de Firefly Alpha en est un excellent exemple.

SOURCE Noosphere Venture Partners


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:15
La Corporation financière Stonebridge (Stonebridge), institution financière et société de gestion de placements canadienne de premier plan dans le domaine du crédit privé, est heureuse d'annoncer qu'elle a reçu le prestigieux prix Indigenous...

à 09:11
L'OCRI a suspendu la négociation des titres suivants : Société : St-Georges Eco-Mining Corp. Symbole CSE : SX Les titres : Oui Motif : Nouvelle en attente Heure de la suspension (HE) : 08 h 55 L'OCRI peut prendre la décision de suspendre (ou...

à 09:06
RBC Gestion mondiale d'actifs Inc. (RBC GMA Inc.) a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces de julliet 2024 pour les porteurs de parts de FNB RBC. En voici la répartition :...

à 09:00
Le Graduate Management Admission Council (ou « GMAC »), une association à but non lucratif regroupant plus de 200 écoles de commerce partout dans le monde, annonce ce jour l'élection d'Itziar de Ros, doyenne adjointe à l'avancement et à l'engagement...

à 09:00
Les exportations internationales de marchandises du Québec, désaisonnalisées et en dollars constants, ont diminué pour un deuxième mois consécutif (- 2,1 % en mai et - 5,5 % en avril). C'est ce qui ressort de l'analyse des plus récentes données sur...

à 09:00
Le gouvernement du Québec et la Ville de Neuville invitent les représentantes et représentants des médias à une conférence de presse portant sur l'inauguration d'un projet d'habitation à Neuville. L'activité se déroulera le 18 juillet en présence du...



Communiqué envoyé le et diffusé par :