Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, CFG

Port de Québec et QSL : Pas de projet de terminal de conteneurs sans paix industrielle


QUÉBEC, le 5 juill. 2024 /CNW/ - Après l'accident au port de Québec vendredi dernier lorsque la grue portique numéro 7 a accroché la grue du navire fédéral Sutton causant des dégâts dont la valeur est évaluée à environ 8 millions de dollars, l'arrimeur QSL parle aujourd'hui de créer un nouveau terminal de conteneurs à Beauport. Une décision irresponsable selon les circonstances qui prévalent actuellement, dénoncée par le syndicat des débardeurs du port de Québec. 

« L'utilisation de travailleurs de remplacement est en cause dans l'accident de la semaine dernière comme des dizaines d'autres accidents qui ont eu lieu depuis que les débardeurs ont été mis en lock-out. Le travailleur de remplacement qui opérait la grue impliquée dans l'accident de vendredi dernier a été soumis à une situation dangereuse. Assis dans une cabine où il n'est pas attaché, à quelque 90 pieds dans les airs, au bout d'un système de câblage où tout tient en balancier, c'est certain qu'il s'est fait solidement brasser lors de l'impact entre les deux grues. Les dirigeants d'entreprise n'ont pas l'air de réaliser qu'ils peuvent aller en prison, pour des accidents comme ça », de dénoncer Nina Laflamme, conseillère syndicale du SCFP.

Le différend qui oppose les débardeurs à la Société des arrimeurs de Québec, où QSL est le joueur de premier plan, repose principalement sur la question des horaires de travail et le droit à une conciliation travail-vie.

Du côté du syndicat, on se demande qui peut vouloir s'investir à participer à ce projet de terminal de conteneurs, lorsque le risque d'accidents lié à la main-d'oeuvre non suffisamment qualifiée est aussi élevé, celui-ci pouvant entraîner des poursuites au criminel. Pour que ce projet se réalise, il faut une paix industrielle avec les débardeurs qui sont qualifiés pour réaliser le travail.

Les débardeurs du port de Québec sont en lock-out depuis le 15 septembre 2022.

Comptant plus de 137 000 membres au Québec, le SCFP représente le Syndicat des débardeurs du port de Montréal ainsi que les débardeurs des ports de Québec, Trois-Rivières, Sorel et Matane, pour un total d'environ 1550 membres. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivants : les affaires sociales, les communications, l'éducation, les universités, l'énergie, les municipalités, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et terrestre, le secteur mixte ainsi que le secteur incendie. Il est le plus grand syndicat affilié à la FTQ.

SOURCE Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:09
Air Transat annonce le lancement de deux nouvelles liaisons sans escale vers Tulum, au Mexique, au départ de Montréal et Québec. Depuis Montréal, ce service saisonnier sera offert du 19 décembre 2024 au 27 avril 2025, avec des départs trois fois par...

à 13:30
Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) souhaite informer les usagers qu'il y aura des fermetures de voies sur le pont Macdonald-Cartier aux fins de travaux d'entretien durant les périodes suivantes :...

à 13:21
Depuis leur introduction dans la région des Grands Lacs laurentiens dans les années 1980, les moules zébrées destructrices se sont propagées dans des plans d'eau du sud de l'Ontario, du sud et du centre du Manitoba, du sud du Québec et du...

à 12:17
Le ministère des Ressources naturelles et des Forêts (MRNF) informe la population qu'il a procédé, le jeudi 11 juillet 2024, à la fermeture temporaire du pont H043-137, situé sur le ruisseau Deveriche, à l'ouest de la ville de La Tuque, et que la...

à 11:46
La conférence de presse de HONGQI s'est déroulée comme prévu lors du Festival de vitesse de Goodwood 2024. Au cours de la conférence, Yang Dayong, président de la division des affaires d'outre-mer de China FAW Group Co. et président de China FAW...

à 11:02
Mus par un objectif collectif visant à faire progresser les objectifs de décarbonisation du secteur du transport maritime et des croisières, plus de 70 dirigeants du secteur...



Communiqué envoyé le et diffusé par :