Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Déclenchement de la grève des traversiers Québec-Lévis


QUÉBEC et MATANE, QC, le 5 juill. 2024 /CNW/ - Aujourd'hui, le Syndicat des employés de la Société des Traversiers Québec-Lévis (CSN) entame une grève devant se poursuivre jusqu'au 15 juillet 2024, à moins d'une entente de principe. Bien que les avis de grève aient été envoyé à la partie patronale le 7 juin, peu de progrès a été constaté à la table de négociation.

«?Dire que les choses avancent lentement serait une exagération. Ça fait près d'un mois qu'on a envoyé des avis de grève au Tribunal administratif du travail et la partie patronale poursuit sa croisade en s'inventant des besoins de flexibilité pour satisfaire le Secrétariat du Conseil du trésor (SCT). Ce dernier ne semble pas comprendre que les employé-es de la Société des traversiers du Québec (STQ), accusent un retard salarial historique et il persiste en déposant une offre de près de 5 % inférieure à celle qui a été accordée au secteur public. Si on est arrivé à l'exercice de grève, c'est bien à cause de l'attitude déplorable du gouvernement?», lance Stéphanie Gratton, vice-présidente de la FEESP-CSN.

«?On est arrivé avec des solutions et nos demandes sont très claires?», soutient Patrick Saint-Laurent, porte-parole des trois syndicats. «?Il n'est pas normal que la majorité de nos membres doivent cumuler un deuxième et parfois un troisième emploi ou doivent avoir recours à des banques alimentaires pour joindre les deux bouts. Avec un salaire moyen de 21,50 $ de l'heure à la traverse, il n'est pas étonnant que le taux de roulement du personnel s'élève à près de 50 %. Notre patience a des limites et aujourd'hui, avec cette première séquence de grève, nous souhaitons envoyer un message clair au gouvernement : prenez-nous au sérieux?!?»

En guise de rappel, les conventions collectives sont échues depuis le 1er avril 2023. Le SCT n'a toujours pas octroyé les mandats nécessaires à la STQ. «?L'approche du gouvernement est incompréhensible. On est dans la période la plus achalandée de l'année et le gouvernement continue d'ignorer les demandes des travailleurs et des travailleuses. Aujourd'hui les traversiers de Québec-Lévis seront dans la rue pour se faire entendre et respecter. Nos membres sont plus que jamais déterminés à arriver à une entente favorable?», affirme Louis Hamel, trésorier au Conseil central de Québec-Chaudière-Appalache.

À retenir

Le 7 juin dernier, le Syndicat des employés de la Société des Traversiers Québec-Lévis (CSN), le Syndicat des employés de la Traverse de Matane-Baie-Comeau-Godbout (CSN) et le Syndicat des employées et employés de la STQ de Matane-Baie-Comeau-Godbout (CSN) ont envoyé leurs avis de grève au ministère du Travail afin de déclencher trois séquences de grève au mois de juillet. En mai, les trois syndicats ont adopté une banque illimitée de jours de grève à exercer au moment jugé opportun.

À propos

Le Syndicat des employés de la Société des Traversiers Québec-Lévis (CSN) regroupe 120 membres, le Syndicat des employés de la traverse de Matane-Baie-Comeau-Godbout (CSN) en rassemble 39 qui travaillent à Matane, Baie-Comeau et Godbout ainsi que le Syndicat des employées et employés de la STQ de Matane-Baie-Comeau-Godbout (CSN) en compte 66 qui travaillent sur le traversier. Ils sont tous trois affiliés à la Fédération des employées et employés de services publics-CSN (FEESP-CSN), au Conseil central du Bas-Saint-Laurent-CSN et au Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches-CSN.

Fondée en 1921, la CSN est la première grande centrale syndicale québécoise. Composée de plus de 1?600 syndicats, elle défend près de 330?000 travailleuses et travailleurs réunis dans huit fédérations ainsi que dans treize conseils centraux régionaux, principalement sur le territoire du Québec. La CSN est une organisation syndicale qui oeuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise.

SOURCE CSN


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:00
À la suite d'une audience disciplinaire tenue le 29 avril 2024, une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation des investissements (OCRI) a jugé, en vertu des Règles visant les courtiers en épargne collective, que Susan...

à 14:52
GAMAYA et Terraview ont annoncé leur fusion, combinant leurs plateformes alimentées par l'IA pour améliorer la durabilité et la résilience climatique dans la...

à 14:47
LILYSILK, la plus grande marque de soie au monde, dont la mission est d'inspirer les gens à vivre une vie spectaculaire et durable, annonce fièrement que lady Alice Manners a assisté aux demi-finales des Championnats de Wimbledon habillée dans une...

à 14:38
LILYSILK, la première marque de soie au monde dont la mission est d'inspirer les gens à mener une vie spectaculaire et durable, est fière d'annoncer que Lady Alice Manners a participé aux demi-finales du tournoi de Wimbledon dans des vêtements...

à 14:23
La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) s'étonne de n'apprendre qu'aujourd'hui, grâce au travail du journaliste Thomas Gerbet de Radio-Canada, que la possession simple de drogues sans intention d'en faire le trafic sous...

à 14:00
Acosta Group a annoncé aujourd'hui avoir complété l'acquisition stratégique de CROSSMARK, y...



Communiqué envoyé le et diffusé par :