Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Nouvelles - Monde du travail

Les travailleuses et travailleurs du Reine Elizabeth votent pour la grève à 95 %


MONTRÉAL, le 3 juill. 2024 /CNW/ - En pleine saison estivale, les travailleuses et les travailleurs du Reine Elizabeth ont voté à 95 % en faveur d'un mandat de grève pour faire avancer leur négociation. Le syndicat de l'hôtel Le Reine Elizabeth, qui prend part à la négociation coordonnée de l'hôtellerie, souhaite ainsi accélérer les pourparlers visant à améliorer les conditions de travail et les salaires.

C'est lors de l'assemblée générale du 2 juillet que les travailleuses et les travailleurs ont voté pour un mandat de grève de 120 heures, dont une journée de grève coordonnée à travers le Québec. En plus de porter les demandes communes de la négociation coordonnée, le syndicat défend des demandes locales pour améliorer les conditions de travail et pour régler les problèmes d'application de la convention collective. Le syndicat veut profiter de la période des festivals et des nombreuses activités estivales pour se faire entendre.

«?Si les travailleuses et les travailleurs du Reine Elizabeth ont décidé de voter pour un mandat de grève, c'est pour se faire prendre au sérieux par l'employeur. Nos relations de travail sont particulièrement difficiles et il est temps de rebâtir un bon climat de travail. Espérons que le mandat de grève sera un signal assez fort pour que l'employeur comprenne enfin qu'il doit accélérer la négociation et entendre nos demandes?», lance François Houle, vice-président du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de l'Hôtel Reine-Élizabeth - CSN.

«?Des votes de grève vont se tenir dans plusieurs autres hôtels faisant partie de la négociation coordonnée dans les prochaines semaines. Si les hôteliers veulent profiter au maximum de la période estivale plus que prometteuse, ils doivent d'abord répondre aux demandes des travailleuses et des travailleurs. Les hôteliers ont pesé fort sur le crayon quand est venu le temps d'augmenter le prix des chambres pour les clientes et les clients. C'est maintenant le temps pour eux de reconnaitre les efforts de leurs employé-es?», explique Michel Valiquette, responsable du secteur de l'hôtellerie et trésorier de la Fédération du commerce-CSN.

«?La mobilisation sera au rendez-vous au Reine Elizabeth comme dans plusieurs hôtels de Montréal et de Laval cet été. Il est temps que les hôteliers comprennent que s'ils peuvent faire de si bonnes affaires, c'est grâce aux efforts des travailleuses et des travailleurs. En votant pour ce mandat de grève, les travailleuses et les travailleurs s'assurent d'être entendus?», de conclure Dominique Daigneault, présidente du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN).

À propos du secteur de l'hôtellerie de la CSN

La 11e ronde de négociation coordonnée regroupe plus de 3?500 travailleuses et travailleurs, issus de 30 syndicats de l'hôtellerie des régions de la Capitale-Nationale, de l'Estrie, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et du Grand Montréal. Ces syndicats portent une plateforme de demandes communes qu'ils ont le mandat de négocier avec leurs employeurs respectifs.

Fondée en 1921, la CSN est la première grande centrale syndicale québécoise. Composée de plus de 1?600 syndicats, elle défend près de 330?000 travailleuses et travailleurs réunis dans huit fédérations ainsi que dans treize conseils centraux régionaux, principalement sur le territoire du Québec. La CSN est une organisation syndicale qui oeuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise.

SOURCE CSN


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:05
Realty ONE Group International, une marque moderne axée sur le style de vie et l'un des franchiseurs à la croissance la plus rapide au monde, annonce le lancement de ONE Coaching, l'une des offres d'encadrement les plus complètes dans le domaine de...

à 16:04
La Stratégie canadienne pour les bâtiments verts (SCBV) présente, pour la première fois, la vision et les prochaines étapes du gouvernement du Canada pour rendre la vie plus abordable pour les Canadiens, lutter contre les changements climatiques, et...

à 15:27
Jeudi matin, les travailleuses et travailleurs de la Société de l'aide à l'enfance d'Ottawa (SAEO) porteront leur combat pour l'avenir de l'agence ET l'état de la protection de l'enfance en Ontario devant leur bailleur de fonds : le ministère des...

à 15:26
Une comparution provisoire aura lieu devant une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation des investissements (OCRI) dans l'affaire Gordon Keith Nicholson, en vertu des Règles visant les courtiers en épargne collective....

à 15:00
À la suite d'une audience disciplinaire tenue le 29 avril 2024, une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation des investissements (OCRI) a jugé, en vertu des Règles visant les courtiers en épargne collective, que Susan...

à 14:52
GAMAYA et Terraview ont annoncé leur fusion, combinant leurs plateformes alimentées par l'IA pour améliorer la durabilité et la résilience climatique dans la...



Communiqué envoyé le et diffusé par :