Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière, Le Covid-19

First Mining identifie plusieurs zones aurifères à haute teneur en or dans le forage d'exploration à Duparquet


VANCOUVER, BC, le 18 juin 2024 /CNW/ - First Mining Gold Corp. (« First Mining » ou la « Société ») (TSX : FF) (OTCQX : FFMGF) (FRANCFORT : FMG) a le plaisir d'annoncer de nouveaux résultats de forage de la phase 2B du programme de forage au diamant d'hiver 2024 sur son projet aurifère DuparquetProjet Duparquet » ou le « Projet ») situé au Québec, au Canada.  Ce dernier forage a ciblé des tendances d'exploration supplémentaires de la zone Nord, évaluant le potentiel de zones à plus haute teneur avec une continuité d'extension. Le trou de forage DUP24-024 a retourné plusieurs intervalles de minéralisation à haute teneur sur des largeurs considérables qui sont situés à proximité et à l'intérieur d'une unité volcanique mafique nouvellement identifiée, y compris 10,67 g/t Au sur 5,3 m, 6,63 g/t Au sur 9,0 m, 3,04 g/t Au sur 33,5 m, et 5,97 g/t Au sur 33,0 m (y compris 9,63 g/t Au sur 4,2 m et 14,43 g/t Au sur 6,0 m).  First Mining continue d'explorer les tendances de minéralisation du projet Duparquet pour trouver des extensions et de nouvelles zones de découverte grâce à la phase 3 de son programme de forage qui vise à poursuivre les essais de forage dans la zone Nord, la zone Buzz, la cible Valentre et d'autres opportunités régionales.

« Les zones à plus haute teneur sur ces largeurs exceptionnelles à Duparquet démontrent clairement le potentiel de croissance continue des ressources dans ce qui est déjà l'une des plus importantes ressources établies dans la ceinture aurifère de l'Abitibi », a déclaré Dan Wilton, chef de la direction de First Mining. « Ce qui m'enthousiasme le plus, c'est le fait que ce nouveau unité hôte n'a jamais été exploré à Duparquet, ce qui démontre la valeur de l'approche systématique et axée sur les données de notre équipe d'exploration, qui remet en question les préjugés des anciens exploitants en matière d'exploration.  Grâce à notre récent financement accréditif, First Mining est bien financée pour continuer à produire des résultats exceptionnels à Duparquet. » 

Le programme d'hiver de la phase 2B s'est achevé en avril 2024 et comprenait un programme de forage de sept trous, soit 2 856 m. L'objectif de cette phase de forage dans le cadre du programme global était de cibler d'autres opportunités d'exploration et de croissance des ressources, en mettant l'accent sur les cibles d'optimisation de la teneur et d'extension en profondeur. Les faits saillants des premiers trous de forage réalisés dans le cadre de la phase 2B comprennent le trou DUP24-018 qui a rapporté 3,11 g/t Au sur 13,16 m, et le trou DUP24-019 qui a rapporté 3,07 g/t Au sur 10,32 m dans la zone Nord (voir le communiqué de presse du 21 mai 2024), validant l'approche géoscientifique et soutenant des tests supplémentaires sur les possibilités d'extension de la zone Nord.

Trois autres trous ont été forés dans le cadre du programme d'hiver de la phase 2B et ils ont été stratégiques pour cibler les tendances à plus haute teneur de la zone Nord le long de la direction et en aval-pendage. Ces derniers résultats de forage ont encore validé le potentiel de hausse du projet dans la zone Nord, où de multiples intersections de minéralisation aurifère significative ont été rencontrées, ce qui est cohérent avec les tendances à plus haute teneur (tableau 1).

Tableau 1 : Intercepts de forage significatifs sélectionnés, programme de forage de la phase 2B de 2024 (derniers trous)

 

ID du trou


De (m)

À (m)

Longueur (m)

Teneur (Au g/t)

Cible

DUP24-022


598,45

605,58

7,13

2,47

Zone Nord

DUP24-023


131,0

149,45

18,45

2,38

DUP24-023

inc.

135,1

139,2

4,1

5,58

DUP24-023


170,82

173,6

2,78

4,43

DUP24-023

inc.

171,6

172,3

0,7

9,80

DUP24-024


9,0

12,0

3,0

2,15

DUP24-024

inc.

10,0

11,0

1,0

4,25

DUP24-024


40,4

52,55

12,15

0,95

DUP24-024


106,2

113,23

7,03

1,61

DUP24-024


362,0

365,25

3,25

2,11

DUP24-024

inc.

364,5

365,25

0,75

6,05

DUP24-024


448,4

453,7

5,3

10,67

DUP24-024


464,0

470,0

6,0

1,05

DUP24-024


476,0

485,0

9,0

6,63

DUP24-024


488,5

522

33,5

3,04

DUP24-024

inc.

503,0

507,0

4,0

4,42

DUP24-024

et inc.

518,0

522,0

4,0

14,78

DUP24-024


534,0

567,0

33,0

5,97

DUP24-024

inc.

534,7

538,9

4,2

9,63

DUP24-024

et inc.

547,0

553,0

6,0

14,43

DUP24-024


600,0

601,0

1,0

4,72


*Les intervalles rapportés sont des longueurs de carottes forées (les largeurs réelles sont estimées à 15-45% de l'intervalle de longueur de la carotte, les valeurs d'analyse ne sont pas coupées).

Un plan des derniers trous d'exploration hivernale de la phase 2B sur la cible de la zone Nord est présenté dans la figure 1, et les faits saillants des analyses correspondantes sont présentés dans le tableau 1, avec les résultats d'analyse complets dans le tableau 2 et les emplacements des trous de forage dans le tableau 3.

Figure 1: Vue en plan de certains trous de forage de la phase 2B du programme dans la zone Nord (Groupe CNW/First Mining Gold Corp.)

Détails supplémentaires sur le forage de la zone Nord 

La stratégie de forage de la zone Nord est axée sur le ciblage des possibilités d'extension latérale, ainsi que sur le forage de plusieurs tendances plus profondes et à plus haute teneur qui soutiennent l'extension en aval-pendage de la minéralisation. La minéralisation de la zone Nord se trouve en grande partie dans une syénite porphyrique présentant une forte altération en séricite et en silice, avec des teneurs plus élevées dans les zones présentant une altération accrue, des sulfures à 2-5 %, des veines de carbonate de quartz et une bréchification associée à des contacts cisaillés. L'augmentation de l'altération et des veines coïncide dans l'espace avec la modélisation du projet associée à des zones de forte déformation D2 qui sont interprétées comme des zones de cisaillement de la zone de faille Destor-Porcupine.

Le ciblage et la vectorisation de l'exploration par First Mining se sont concentrés sur les tendances à plus haute teneur que l'on pense de se trouver dans des zones associées à un changement de lithologie spécifique. Par conséquent, l'accent a été mis sur l'amélioration de la résolution des cibles grâce à la modélisation 3D des zones de contact entre la minéralisation aurifère à syénite et la stratigraphie volcanique mafique, car ces zones sont plus favorables à la minéralisation à haute teneur en raison de leurs attributs géochimiques et rhéologiques.

Depuis que la Société a commencé à forer sur le projet en 2023, elle a réussi à cibler ces zones de contact, ce qui est devenu l'une des stratégies de ciblage les plus favorables pour les tendances à plus haute teneur en dehors de la syénite traditionnelle de Beattie. L'intégration de multiples sources de données géoscientifiques dans le processus de modélisation 3D et de définition des cibles, notamment la géochimie, la géophysique, les carottes orientées et les données de susceptibilité magnétique, est un facteur clé qui contribue à ces succès.

Trois forages supplémentaires ont été réalisés pour un total de 1 527,4 m, tous ciblant le contact cisaillé modélisé de la syénite et des roches volcaniques mafiques dans la zone de contact nord de la ressource principale ("cible de la zone Nord").  

Le trou de forage DUP24-022 (Figure 2) a été foré comme un trou d'extension le long de la principale zone de cisaillement minéralisée à Duparquet, dans une zone identifiée comme ayant un potentiel significatif de croissance des ressources en extension.  Les forages historiques dans la région ont été réalisés en grande partie au-dessus de la plongée du système de minéralisation principal, de sorte que ce nouveau trou a ciblé une opportunité d'extension dans la zone cible. Le trou DUP24-022, en tant que trou initial, a retourné avec succès une intersection d'analyse significative en corrélation avec l'extension interprétée de la zone de cisaillement minéralisée principale ciblée, avec 2,47 g/t Au sur 7,13 m de 598,45 m à 605,58 m. La minéralisation dans cet intervalle est encaissée dans un basalte fortement cisaillé et altéré par la silice, avec des veines de carbonate de quartz représentant jusqu'à 10 % de la carotte et jusqu'à 10 % de minéralisation de pyrite disséminée localement. L'unité volcanique mafique interceptée dans DUP24-022 sera affinée dans les prochaines mises à jour du modèle géologique. Grâce à la réussite de l'extension latérale de ce premier sondage vectoriel, First Mining réalise une opportunité importante pour des extensions supplémentaires qui pourraient avoir un potentiel significatif pour l'augmentation des ressources.  Une série de trous de forage est actuellement en cours de planification afin de tester davantage la minéralisation ouverte le long de la direction et en aval-pendage au cours du programme de la phase 3.

Figure 2: Cible de la zone Nord - DUP24-022 est un forage d'extension vers l'est des trous de forage DUP24-018 et DUP24-019 annoncés précédemment. Des intercepts significatifs sont mis en évidence en fond de trou, avec des zones à plus hautes teneurs identifiées le long du contact de la syénite. Cette coupe transversale est orientée vers l'ouest. (Groupe CNW/First Mining Gold Corp.)

Le trou de forage DUP23-023 (Figure 3) a été foré comme opportunité de suivi en aval-pendage et en extension des intervalles significatifs retournés par le trou DUP24-019 (3,07 g/t Au sur 10,32 m de 87,94 m à 98,26 m, incluant 9,19 g/t Au sur 0,85 m de 87,94 m à 98,26 m, et 3,19 g/t Au sur 4,53 m de 102,30 à 106,83 m, tel que rapporté le 21 mai 2024). Ces sondages ciblaient les zones à plus haute teneur le long de la principale zone de cisaillement minéralisée au contact nord du corps syénitique, le trou DUP24-023 validant davantage la poursuite de la minéralisation à plus haute teneur en profondeur. Les faits saillants de la principale zone de cisaillement minéralisée dans DUP24-023 comprennent 2,38 g/t Au sur 18,45 m (y compris 5,58 g/t Au sur 4,1 m) de 131,0 m à 149,45 m, et 4,43 g/t Au sur 2,78 m de 170,82 m à 173,6 m. Ces intersections significatives sont encaissées dans une zone de cisaillement minéralisée au contact nord du corps de syénite. Ces intersections significatives sont situées dans une zone de basalte et de syénite fortement foliée, associée à une forte altération en silice et en séricite, à des veines de carbonate de quartz allant jusqu'à 10 % dans des zones localisées, et à une pyrite disséminée allant jusqu'à 10 %. First Mining se félicite du succès de la validation en profondeur des zones à plus haute teneur et continue de soutenir les programmes de suivi ciblant l'extension en profondeur de ces zones.

Figure 3: Coupe transversale de la zone Nord cible du trou de forage DUP24-023, mettant en évidence l'extension de la zone à plus haute teneur sous le trou DUP24-019 annoncée précédemment. (Groupe CNW/First Mining Gold Corp.)

Un point fort du programme d'hiver de la phase 2B a été le trou de forage DUP23-024 (Figure 4), qui ciblait plusieurs zones et incluait une avancée à l'est de DUP24-018 et des tests de forage sur l'extension d'une zone de cisaillement interprétée dans la syénite, ainsi que des tests sur la continuité du cisaillement et de la zone de minéralisation à plus haute teneur dans les zones de contact de la syénite et des unités de volcanisme mafique.

Le trou de forage DUP24-024 a révélé de multiples intersections de valeurs aurifères significatives, les points saillants de la principale zone de cisaillement minéralisée étant 10,67 g/t Au sur 5,3 m, de 448,4 m à 453,7 m, dans une veine de quartz-carbonate bréchique de 5,3 m de large contenant jusqu'à 5 % de pyrite, mise en place le long d'un contact entre la syénite et le basalte (Figure 5). Une deuxième zone de minéralisation significative a été interceptée dans une unité de rhyolite fortement cisaillée et bréchique avec jusqu'à 3 % de pyrite disséminée, qui a retourné 6,63 g/t Au sur 9,0 m entre 476,0 m et 485,0 m. Une troisième zone, et la deuxième unité de contact syénite-basalte dans ce trou, a été interceptée et a retourné 3.04 g/t Au sur 33,5 m de 488,5 m à 522,0 m (y compris 4,42 g/t Au sur 4,0 m et 14,78 g/t Au sur 4,0 m), et pour cette zone, des unités de syénite et de basalte fortement bréchifiées et altérées par la silice avec jusqu'à 10 % de veines de quartz localisées et jusqu'à 15 % de minéralisation en pyrite disséminée ont été interceptées (Figure 5). Le quatrième intervalle significatif de ce trou se trouvait dans une unité de basalte silico-altéré localement cisaillée et bréchique, avec jusqu'à 10 % de veines de quartz inondées et jusqu'à 3 % de minéralisation en pyrite disséminée. Cette zone a rapporté 5,97 g/t Au sur 33,0 m entre 534,0 m et 567,0 m (y compris 9,63 g/t Au sur 4,2 m et 14,43 g/t Au sur 6 m).  Les unités de basalte minéralisées nouvellement identifiées dans cette localité constituent un contexte favorable (Figure 6), et l'affinement du modèle géologique, suivi de tests de forage d'extension, sera une priorité dans le cadre de la prochaine phase 3 du programme.

Figure 4: Zone Nord Cible - Trou de forage DUP24-024 mettant en évidence de multiples interceptions significatives en fond de trou, avec des zones à plus haute teneur identifiées le long du contact de la syénite. Cette coupe transversale est orientée vers l'ouest. (Groupe CNW/First Mining Gold Corp.)

Figure 5: (A) Photo en gros plan représentative de la minéralisation en pyrite du trou de forage DUP24-024 à 518,5 m qui ciblait la zone Nord. (B) Photo en gros plan représentative des veines de quartz-carbonate minéralisées du trou de forage DUP24-024 à 449 m, qui ciblait la zone Nord. (Groupe CNW/First Mining Gold Corp.)

Figure 6: Section à travers DUP24-022 et DUP24-024 mettant en évidence les lithologies de fond de trou et les intercepts significatifs. Les prochaines mises à jour du modèle géologique se concentreront sur l'amélioration de la résolution des unités volcaniques mafiques dans la zone cible de la zone nord. (Groupe CNW/First Mining Gold Corp.)

La cible de la zone Nord a apporté une valeur ajoutée significative au projet Duparquet et constitue une zone prioritaire pour l'optimisation de l'exploration et l'extension potentielle de la fosse à ciel ouvert et des ressources souterraines actuelles. Les récents résultats de forage continuent de confirmer que la zone est une zone cible très prometteuse pour le projet, avec le potentiel de débloquer des ressources significatives le long de l'axe et en profondeur (Figure 6).

Figure 7: Longue section représentative de la zone Nord, mettant en évidence les multiples intersections significatives obtenues lors de la phase 2B du programme, ainsi que les prochains trous de forage visant à débloquer des opportunités d'exploration (Groupe CNW/First Mining Gold Corp.)

« Nos équipes géoscientifiques ont créé une dynamique exceptionnelle et continuent à fournir des résultats solides avec des forages supplémentaires », a déclaré James Maxwell, vice-président de l'exploration et des opérations de projet. « La reconnaissance d'une nouvelle lithologie d'accueil à haute teneur dans les derniers résultats obtenus nous permet d'améliorer considérablement notre capacité à cibler cette tendance à haute teneur et de poursuivre la caractérisation et la découverte 

Programmes d'exploration à Duparquet 2024

Les activités d'exploration se poursuivront sur le projet Duparquet jusqu'en 2024, en mettant l'accent sur le forage, les programmes régionaux de travail sur le terrain qui ont commencé au début du printemps, et l'intégration des données provenant des levés géophysiques aéroportés magnétiques et LiDAR récemment acquis. Un modèle géologique et cible 3D élargi à l'ensemble de la propriété est également en cours de développement et l'intégration et l'exploitation continues d'ensembles de données superposées soutiennent le ciblage basé sur une stratégie d'exploration intégrée fondée sur les géosciences.

Tableau 2 : Résultats finaux des forages de la phase 2B du programme d'hiver

 

ID du trou


De (m)

À (m)

Longueur (m)

Teneur (Au g/t)

DUP24-022


598,45

605,58

7,13

2,47

DUP24-022


637,00

638,00

1,00

0,42

DUP24-023


16,00

18,00

2,00

0,58

DUP24-023


35,52

36,45

0,93

0,62

DUP24-023


48,83

49,60

0,77

1,54

DUP24-023


80,00

81,00

1,00

0,44

DUP24-023


87,33

87,88

0,55

0,99

DUP24-023


96,00

97,00

1,00

0,42

DUP24-023


101,41

105,00

3,59

0,68

DUP24-023


131,00

149,45

18,45

2,38

DUP24-023

inc.

135,10

139,20

4,10

5,58

DUP24-023


170,82

173,60

2,78

4,43

DUP24-023

inc.

171,60

172,30

0,70

9,80

DUP24-024


9,00

12,00

3,00

2,15

DUP24-024

inc.

10,00

11,00

1,00

4,25

DUP24-024


15,00

15,97

0,97

0,44

DUP24-024


19,00

20,00

1,00

0,42

DUP24-024


40,40

52,55

12,15

0,95

DUP24-024


73,00

74,00

1,00

0,76

DUP24-024


106,20

113,23

7,03

1,,61

DUP24-024


122,21

123,29

1,08

1,07

DUP24-024


126,83

127,65

0,82

0,99

DUP24-024


136,13

137,00

0,87

1,84

DUP24-024


161,65

163,48

1,83

1,03

DUP24-024


171,00

173,00

2,00

0,88

DUP24-024


182,00

183,00

1,00

0,49

DUP24-024


191,09

192,04

0,95

0,43

DUP24-024


196,00

197,00

1,00

0,71

DUP24-024


210,20

210,90

0,70

0,51

DUP24-024


230,00

231,00

1,00

0,66

DUP24-024


245,00

246,00

1,00

0,65

DUP24-024


266,70

267,45

0,75

1,08

DUP24-024


346,00

348,00

2,00

0,47

DUP24-024


351,00

356.,00

5,00

0,92

DUP24-024


362,00

365,25

3,25

2,11

DUP24-024

inc.

364,50

365,25

0,75

6,05

DUP24-024


431,10

431,60

0,50

0,48

DUP24-024


437,00

437,50

0,50

0,47

DUP24-024


438,80

440,50

1,70

0,68

DUP24-024


448,40

453,70

5,30

10,67

DUP24-024


455,00

455,60

0,60

0,67

DUP24-024


458,00

460,00

2,00

1,30

DUP24-024


464,00

470,00

6,00

1,05

DUP24-024


476,00

485,00

9,00

6,63

DUP24-024


488,50

522,00

33,50

3,04

DUP24-024

inc.

503,00

507,00

4,00

4,42

DUP24-024

et inc.

518,00

522,00

4.,00

14,78

DUP24-024


527,00

528,00

1,00

4,04

DUP24-024


534,00

567,00

33,00

5,97

DUP24-024

inc

534,70

538,90

4,20

9,63

DUP24-024

et inc.

547,00

553,00

6,00

14,43

DUP24-024


570,00

570,50

0,50

0,48

DUP24-024


582,70

584,20

1,50

1,34

DUP24-024


587,20

590,00

2,80

0,42

DUP24-024


600,00

601,00

1,00

4,72

DUP24-024


604,00

604,70

0,70

1,63


*Les intervalles rapportés sont des longueurs de carottes forées (les largeurs réelles sont estimées à 15-45% de l'intervalle de longueur de la carotte ; les valeurs d'analyse ne sont pas coupées)

.Tableau 3 : Emplacement final des trous de forage d'hiver de la phase 2B, projet aurifère Duparquet

ID du trou

Azimut (°)

Plongée

 (°)

Longueur

 (m)

Orientation
est

Orientation
nord

DUP24-022

160

-65

642,0

632280

5374770

DUP24-023

15

-60

264.0

631538

5374500

DUP24-024

358

-66

621,3

632071

5374355


Note : Coordonnées du collier en UTM NAD 83 z17

À propos du projet aurifère de Duparquet

Le projet Duparquet est géologiquement situé dans la partie sud de la ceinture de roches vertes de l'Abitibi et se trouve géographiquement à environ 50 km au nord de la ville de Rouyn-Noranda. Le projet bénéficie d'un accès facile et de la proximité d'une main-d'oeuvre et d'infrastructures existantes, notamment des routes, des voies ferrées et un réseau hydroélectrique. Le projet Duparquet renferme actuellement des ressources aurifères conformes à la Norme canadienne 43-101, soit 3,44 millions d'onces dans la catégorie des ressources mesurées et indiquées à une teneur de 1,55 g/t Au, et 2,64 millions d'onces supplémentaires dans la catégorie des ressources présumées, à une teneur de 1,62 g/t Au. First Mining a réalisé une évaluation économique préliminaire1 (« EEP ») en 2023 (voir les communiqués de presse du 7 septembre 2023 et du 23 octobre 2023).

Le projet Duparquet totalise environ 5 800 hectares répartis sur 19 kilomètres de longueur le long de la prolifique zone de faille Destor-Porcupine, ainsi que sur de nombreux segments minéralisés et linéaments secondaires influents. Le projet Duparquet comprend les anciennes mines Beattie, Donchester et Duquesne, ainsi que les gisements Central Duparquet, Dumico et Pitt Gold.

1 De plus amples détails sur l'EEP de Duparquet se trouvent dans le rapport technique intitulé « NI 43-101 Technical Report : Preliminary Economic Assessment, Duparquet Gold Project, Quebec, Canada »  daté du 20 octobre 2023, qui a été préparé pour First Mining par G Mining Services Inc. conformément à la Norme NI 43-101 et qui est disponible sous le profil SEDAR de First Mining à l'adresse www.sedarplus.ca.

Laboratoire d'analyse et procédures AQ/CQ

Tous les échantillons prélevés par First Mining dans le cadre de ses programmes d'exploration sont soumis à des programmes internes de contrôle et d'assurance de la qualité (AQ/CQ) qui comprennent l'insertion de matériaux de référence certifiés, des blancs et d'un niveau d'analyse en double. Les échantillons de carottes du programme de forage 2023 à Duparquet ont été envoyés à AGAT Laboratories, avec préparation des échantillons à Val d'Or et analyse à Thunder Bay, où ils ont été traités pour l'analyse de l'or par essai pyroanalyse de 50 grammes avec une finition par absorption atomique. Des échantillons provenant de certains trous ont été envoyés à AGAT Laboratories à Calgary, Alberta, pour une analyse multi-éléments (y compris l'argent) par la méthode du plasma à couplage inductif (ICP) avec une digestion à quatre acides. Les systèmes d'AGAT Laboratories sont conformes aux exigences de la norme ISO/IEC 17025 et répondent aux exigences de la norme 43-101 en matière d'analyse.

Personne qualifiée

Louis Martin, géo., consultant géologique principal de First Mining, est une « personne qualifiée » conformément à la Norme canadienne 43-101 sur l'information concernant les projets miniers, et il a examiné et approuvé les informations scientifiques et techniques contenues dans le présent communiqué de presse.

À propos de First Mining Gold Corp. 

First Mining est un promoteur aurifère qui fait avancer deux des plus grands projets aurifères au Canada, le projet aurifère Springpole dans le nord-ouest de l'Ontario, où nous avons commencé une étude de faisabilité et où les activités d'obtention de permis sont en cours avec un projet d'étude d'impact environnemental (« EIE ») pour le projet publié en juin 2022, et le projet Duparquet au Québec, un projet de développement au stade de l'EEP situé sur la zone de faille Destor-Porcupine dans la région prolifique de l'Abitibi. First Mining possède également le projet aurifère Cameron en Ontario et un portefeuille de projets aurifères, notamment le projet aurifère Pickle Crow (en cours de développement en partenariat avec Firefly Metals Ltd.), et le projet aurifère Hope Brook (en cours de développement en partenariat avec Big Ridge Gold Corp.).

First Mining a été créée en 2015 par M. Keith Neumeyer, président fondateur et PDG de First Majestic Silver Corp.

AU NOM DE FIRST MINING GOLD CORP.

Daniel W. Wilton
Chef de la direction et administrateur

Mise en garde concernant les déclarations prévisionnelles

Le présent communiqué de presse contient certaines « informations prévisionnelles » et « déclarations prévisionnelles » (collectivement « déclarations prévisionnelles ») au sens de la législation canadienne et américaine applicable en matière de valeurs mobilières, y compris la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prévisionnelles sont faites à la date du présent communiqué de presse. Les déclarations prévisionnelles sont souvent, mais pas toujours, identifiées par des termes tels que « s'attendre à », « anticiper », « croire », « planifier », « projeter », « avoir l'intention de », « estimer », « envisager », « potentiel », « possible », « stratégie », « buts », « opportunités », « objectifs », ou des variations de ces termes, ou déclarant que certaines actions, événements ou résultats « peuvent », « pourraient », « seraient », ou « seront » pris, se produisent ou sont atteints, ou la forme négative de l'un de ces termes et d'autres expressions similaires.

Les énoncés prévisionnels contenus dans ce communiqué de presse se rapportent à des événements futurs ou à des performances futures et reflètent les estimations, prédictions, attentes ou croyances actuelles concernant des événements futurs.  Tous les énoncés prévisionnels sont fondés sur les croyances actuelles de First Mining ou de ses consultants, ainsi que sur diverses hypothèses qu'ils ont formulées et sur l'information dont ils disposent actuellement. Il n'y a aucune garantie que ces déclarations se révèlent exactes, et les résultats réels et les événements futurs pourraient différer matériellement de ceux anticipés dans ces déclarations. Les déclarations prévisionnelles reflètent les convictions, les opinions et les projections à la date à laquelle elles sont faites et reposent sur un certain nombre d'hypothèses et d'estimations qui, bien que considérées comme raisonnables par les parties concernées, sont intrinsèquement soumises à d'importantes incertitudes et éventualités commerciales, économiques, concurrentielles, politiques et sociales. Ces facteurs comprennent, sans s'y limiter, le fait que les activités, les opérations et la situation financière de la société puissent être matériellement affectées par l'apparition d'épidémies, de pandémies ou d'autres crises sanitaires, telles que le COVID-19, et par les réactions des acteurs gouvernementaux et privés à de telles épidémies ; les risques pour la santé et la sécurité des employés résultant de l'apparition d'épidémies, de pandémies ou d'autres crises sanitaires, telles que le COVID-19, qui peuvent entraîner un ralentissement ou une suspension temporaire des activités dans tout ou partie des propriétés minières de la société ainsi qu'à son siège social ; les fluctuations des prix au comptant et à terme de l'or, de l'argent, des métaux de base ou de certaines autres matières premières ; les fluctuations des marchés des devises (telles que le dollar canadien par rapport au dollar américain) ; les fluctuations des taux d'intérêt et des taux de change ; les fluctuations des taux d'intérêt et des taux de change ; l'évolution des gouvernements nationaux et locaux, de la législation, de la fiscalité, des contrôles, des réglementations et des développements politiques ou économiques ; les risques et dangers associés à l'exploration minière, au développement et à l'exploitation minière (y compris les risques environnementaux, les accidents industriels, les formations inhabituelles ou inattendues, les pressions, les effondrements et les inondations) ; l'existence de lois et de réglementations susceptibles d'imposer des restrictions à l'exploitation minière ; les relations avec les employés ; les relations avec les communautés locales, les populations autochtones et les autres parties prenantes, ainsi que leurs revendications ; la disponibilité et l'augmentation des coûts associés aux intrants miniers et à la main-d'oeuvre ; la nature spéculative de l'exploration et du développement miniers ; les titres de propriété. Ces risques sont décrits dans la notice annuelle de la société pour l'exercice clos le 31 décembre 2023, déposée auprès des autorités canadiennes de réglementation des valeurs mobilières sous le profil SEDAR de la société, à l'adresse www.sedar.com, et dans le rapport annuel de la société sur le formulaire 40-F, déposé auprès de la SEC sur EDGAR.

First Mining met en garde contre le fait que la liste des facteurs susceptibles d'affecter les résultats futurs n'est pas exhaustive. Lorsqu'ils s'appuient sur nos énoncés prévisionnels pour prendre des décisions concernant First Mining, les investisseurs et les autres personnes devraient examiner attentivement les facteurs susmentionnés ainsi que d'autres incertitudes et événements potentiels. First Mining ne s'engage pas à mettre à jour les déclarations prévisionnelles, qu'elles soient écrites ou orales, qui peuvent être faites de temps à autre par la société ou en son nom, sauf si la loi l'exige.

Avertissement aux investisseurs américains

La société est un « émetteur privé étranger » au sens de la règle 3b-4 du United States Securities Exchange Act de 1934, tel que modifié, et peut se prévaloir du régime d'information multinational Canada-États-Unis. Elle est donc autorisée à préparer les informations techniques contenues dans le présent document conformément aux exigences des lois sur les valeurs mobilières en vigueur au Canada, qui diffèrent des exigences des lois sur les valeurs mobilières actuellement en vigueur aux États-Unis. En conséquence, les informations concernant les gisements minéraux présentées ici peuvent ne pas être comparables aux informations rendues publiques par les sociétés qui publient leurs rapports conformément aux normes américaines.

Les informations techniques contenues dans ce communiqué de presse n'ont pas été préparées conformément aux exigences des lois sur les valeurs mobilières des États-Unis et utilisent des termes conformes aux normes de déclaration du Canada, certaines estimations étant préparées conformément au règlement 43-101.

La Norme 43-101 est une règle élaborée par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) qui établit des normes pour toutes les informations scientifiques et techniques communiquées au public par un émetteur au sujet de ses projets miniers importants.

SOURCE First Mining Gold Corp.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:36
Dans le cadre de l'Entente administrative sur la gestion du Fonds québécois d'initiatives sociales - Alliances pour la solidarité (Ville-MTESS 2018-2024), la Ville de Montréal réaffirme son engagement à soutenir les populations les plus vulnérables...

16 jui 2024
United Legwear & Apparel Co. LLC (ULAC), un concepteur, fabricant et distributeur mondial de jambières, de vêtements et d'accessoires basé à New York, a annoncé l'extension de son partenariat de licence de 20 ans avec la marque mondiale de chaussures...

12 jui 2024
Lorsque l'exposition Tianjin International Shipping Industry Expo 2024 a ouvert ses portes le 10 juillet, une foule d'experts et de représentants commerciaux de plus de 400 entreprises liées au transport maritime, ports et associations industrielles...

12 jui 2024
Le Commissaire aux services en français Carl Bouchard a publié aujourd'hui un rapport exhortant le gouvernement de l'Ontario à rendre bilingue toute sa publicité extérieure, après que sa dernière enquête a révélé un manquement systématique aux...

11 jui 2024
Des données récemment publiées révèlent que l'industrie aérospatiale canadienne montre des signes de reprise économique et continue d'être un moteur important de l'économie ainsi qu'une plaque tournante de l'innovation et de la R-D. Aujourd'hui,...

11 jui 2024
Le système de santé canadien est fortement dépendant de ses travailleurs de la santé, qui sont de plus en plus touchés par une charge de travail et des responsabilités accrues. Aujourd'hui, l'honorable Steven Guilbeault, ministre de l'Environnement...



Communiqué envoyé le et diffusé par :