Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Bénéfices / Revenus

Les Thés DAVIDsTEA publient leurs résultats financiers du premier trimestre de l'exercice 2024


MONTRÉAL, 18 juin 2024 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les Thés DAVIDsTEA inc. (TSX-Venture : DTEA) («?DAVIDsTEA?» ou la «?Société?»), l'un des premiers marchands de thé en Amérique du Nord, ont annoncé aujourd'hui leurs résultats du premier trimestre pour la période close le 4 mai 2024.

« Malgré des conditions économiques difficiles qui réduisent la demande globale, nous sommes déterminés à redresser notre situation financière », a déclaré Sarah Segal, chef de la direction et chef de la marque de Les Thés DAVIDsTEA. « Les ventes en magasin ont connu une croissance à un chiffre pour un deuxième trimestre consécutif au cours du premier trimestre. Nos thés de spécialité et l'image de notre marque trouvent un écho important auprès des consommateurs, qui souhaitent vivre une expérience sensorielle, en sentant et en goûtant nos thés avant de les acheter. C'est pourquoi nous nous concentrons sur la croissance des ventes en magasins, notamment avec l'ouverture de deux nouveaux emplacements l'automne prochain, et d'autres qui devraient suivre ».

« Nous sommes encouragés par la croissance de notre réseau de distribution en gros et nous avons signé des accords avec des distributeurs qui ont accès à plus de 31 000 épiceries sur le marché américain. En outre, nous sommes optimistes quant au lancement récent de notre collection de thés glacés pétillants infusés à froid, destinée au marché nord-américain des boissons prêtes à boire, qui représente plusieurs milliards de dollars, et qui devrait stimuler nos ventes en ligne et en magasin. Dans l'ensemble, ces moteurs de croissance devraient augmenter les revenus et mener vers la rentabilité », a ajouté Mme Segal.

« La baisse de 6,1 % des ventes, qui se sont établies à 13,4 millions de dollars au T1 2024, s'explique par un environnement économique défavorable affectant les revenus en ligne et en gros, quoique les ventes en magasin aient augmenté d'une année à l'autre grâce à l'augmentation de la valeur moyenne des ventes », a déclaré Frank Zitella, président, chef de la direction financière et chef de l'exploitation de Les Thés DAVIDsTEA. « Nous avons constaté une amélioration des marges au premier trimestre, la marge brute en pourcentage des ventes ayant augmenté de 300 points de base par rapport à la même période de l'exercice précédent pour atteindre 43,3 %, en raison de la baisse des coûts de fret, d'expédition et d'exécution par unité. Notre trésorerie s'élevait à 8,8 millions de dollars à la fin du trimestre. Nous avons mis fin aux négociations avec un prêteur commercial pour la ligne de crédit renouvelable annoncée précédemment. Par conséquent, nous poursuivrons plus énergiquement nos stratégies de réduction des coûts et de gestion du fonds de roulement, tout en profitant des occasions de croissance au cours des trimestres à venir. »

Résultats d'exploitation du premier trimestre de l'exercice 2024

Trimestre clos le 4 mai 2024 comparé au trimestre clos le 29 avril 2023

Ventes. Les ventes ont diminué de 6,1 %, passant de 14,3 M$ à 13,4 M$ au premier trimestre de l'exercice 2024. Les ventes au Canada ont atteint 11,7 M$, ce qui représente 87,3 % des revenus totaux, soit une baisse de 0,5 M$, ou 3,8 %, par rapport au premier trimestre de l'exercice précédent. Les ventes aux États-Unis ont atteint 1,7 M$, soit une baisse de 0,4 M$, ou 19,5 %, par rapport au premier trimestre de l'exercice précédent.

Les ventes ont été affectées par des conditions économiques défavorables, qui ont continué à freiner la demande globale des consommateurs. Dans notre canal de vente en ligne, malgré une augmentation du nombre total de transactions par rapport au premier trimestre de l'année précédente, la diminution de la valeur moyenne des ventes s'est traduite par une réduction globale des revenus. L'inverse s'est produit dans notre canal de vente au détail, où la baisse des transactions a été compensée par une augmentation de la valeur des ventes par rapport au premier trimestre de l'année précédente.  

Après avoir externalisé l'exécution des commandes, la Société a pris en charge l'expérience globale de la marque depuis juin 2023, et elle tente de reconquérir et de fidéliser les consommateurs grâce à de meilleures capacités d'exécution des commandes et à une expérience client améliorée.

________________
1 Pour un rapprochement entre le BAIIA, le BAIIA ajusté et le bénéfice (perte) entièrement dilué(e) ajusté(e) par action ordinaire à la mesure conforme aux IFRS la plus directement comparable, voir « Mesures et ratios financiers non conformes aux IFRS » dans le rapport de gestion de la Société.

Les ventes de thés et de nos assortiments de thés ont connu une baisse de 4,7 %, ou 0,6 M$, par rapport au même trimestre de l'exercice précédent, pour s'établir à 12,2 M$. Les ventes de nos accessoires de thé ont connu une baisse de 27,5 %, ou 0,4 M$, par rapport au même trimestre de l'exercice précédent, pour s'établir à 1,0 M$.

Les ventes en ligne ont atteint 6,7 M$, soit une baisse de 0,9 M$, ou 11,9 %, par rapport au même trimestre de l'exercice précédent, alors que les ventes en ligne continuent de se stabiliser alors qu'elles avaient été précédemment alimentées par les effets de la pandémie et qu'elles subissent les contrecoups d'une diminution de la valeur moyenne des ventes. Les ventes en ligne ont représenté 50,2 % des ventes, contre 53,4 % des ventes au cours du premier trimestre de l'exercice précédent.

Les ventes en gros ont baissé de 0,2 M$, ou 9,7 %, pour s'établir à 2,2 M$, contre 2,4 M$ au cours du premier trimestre de 2023. Les ventes en gros ont représenté 16,1 % des ventes au cours du trimestre, contre 16,8 % pour la même période lors de l'exercice précédent.

Les ventes en magasin ont augmenté de 0,2 M$, ou 6,2 %, pour s'établir à 4,5 M$, contre 4,3 M$ lors de la même période au cours de l'exercice précédent. Elles ont représenté 33,7 % des ventes, contre 29,8 % des ventes lors du même trimestre au cours de l'exercice précédent.

Bénéfice brut. Le bénéfice brut a augmenté de 0,8 % au premier trimestre de l'exercice 2024 par rapport au même trimestre au cours de l'année précédente, s'établissant à 5,8 M$. Malgré la baisse des ventes, le bénéfice brut exprimé en pourcentage des ventes a légèrement augmenté, pour atteindre 43,3 % pour le trimestre, contre 40,3 % pour le premier trimestre de l'exercice précédent, en raison d'une diminution des coûts unitaires de fret, d'expédition et d'exécution. En ce qui concerne les secteurs, la marge brute a été respectivement de 41,8 % et 54,0 % au cours du trimestre, contre 40,1 % et 41,7 % au cours du même trimestre lors de l'exercice précédent au Canada et aux États-Unis.

Frais de vente, généraux et administratifs. Les frais de vente, généraux et administratifs ont augmenté de 0,6 M$, ou 7,6 %, au cours du premier trimestre par rapport au trimestre de l'année précédente, pour s'établir à 8,4 M$. L'augmentation de la dépréciation des immobilisations corporelles et des honoraires professionnels de 0,5 M$ et 0,5 M$ respectivement, a été partiellement compensée par une réduction des amortissements de 0,2 M$ et de la rémunération à base d'actions de 0,2 M$. En pourcentage des ventes, les frais de vente, généraux et administratifs ont augmenté à 62,9 % au premier trimestre, contre 54,9 % au premier trimestre de l'exercice précédent, en raison d'une réduction des coûts fixes due à la baisse des ventes au cours de ce trimestre.

BAIIA1 et BAIIA ajusté1. Le BAIIA a été négatif de 2,0 M$ au cours du trimestre clos le 4 mai 2024, contre un montant négatif de 1,2 M$ au cours du premier trimestre de l'exercice précédent, ce qui représente une baisse de 0,8 M$. Le BAIIA ajusté pour le trimestre clos le 4 mai 2024 a été négatif de 0,8 M$, comparativement à 0,9 M$ pour la même période au cours de l'exercice précédent.

Perte nette. La perte nette s'est établie à 2,6 M$ durant le trimestre clos le 4 mai 2024, comparativement à une perte nette de 2,0 M$ lors de la même période au cours de l'exercice précédent. La perte nette ajustée s'est élevée à 1,6 M$ au premier trimestre, contre une perte nette ajustée de 1,9 M$ au cours du même trimestre lors de l'exercice précédent.

Perte nette entièrement diluée par action. La perte nette entièrement diluée par action ordinaire a été de 0,10 $ au premier trimestre, contre une perte nette entièrement diluée par action ordinaire de 0,07 $ au cours du premier trimestre de l'exercice précédent. La perte nette ajustée entièrement diluée par action ordinaire1, qui correspond à la perte nette ajustée entièrement diluées sur la base du nombre moyen pondéré d'actions en circulation, s'est élevée à 0,06 $, contre une perte nette ajustée entièrement diluée de 0,07 $ au cours du premier trimestre de l'exercice précédent.

________________
1 Pour un rapprochement entre le BAIIA, le BAIIA ajusté et le bénéfice (perte) entièrement dilué(e) ajusté(e) par action ordinaire à la mesure conforme aux IFRS la plus directement comparable, voir « Mesures et ratios financiers non conformes aux IFRS » dans le rapport de gestion de la Société.

LIQUIDITÉS ET RESSOURCES EN CAPITAL

Au 4 mai 2024, la Société disposait d'une trésorerie s'élevant à 8,8 M$ détenue par les principales institutions financières canadiennes.

La principale source de trésorerie de la Société est l'encaisse et les flux de trésorerie générés par les opérations, car elle n'a pas accès au financement de tiers pour financer ses activités et faire face à ses obligations financières futures. Les besoins en fonds de roulement sont liés à l'achat de stocks, au paiement des salaires, aux dépenses technologiques courantes et à d'autres coûts d'exploitation. Les besoins en fonds de roulement fluctuent au cours de l'année, augmentant au cours des deuxième et troisième trimestres de l'exercice, DAVIDsTEA prenant possession de quantités croissantes de stocks en prévision de la saison de pointe des ventes au quatrième trimestre.

Des dépenses en immobilisation de 461 $ au premier trimestre de l'exercice 2024, relatives à des améliorations locatives de magasins de 137 $ et à des achats de matériel informatique de 324 $, ont fait l'objet d'une dépréciation financière.

Pour le trimestre clos le 4 mai 2024, la Société a enregistré une perte nette de 2,6 M$ et a utilisé 2,6 M$ de trésorerie pour ses activités d'exploitation. En outre, au cours du trimestre, le solde de trésorerie de la Société a diminué de 3,8 M$, pour s'établir à 8,8 M$.

Au 4 mai 2024, la Société avait des engagements financiers liés à l'achat de biens et de services exécutoires et juridiquement contraignants, s'élevant à 9,4 M$, déduction faite de 0,7 M$ d'avances (3 février 2024 - 6,7 M$, déduction faite de 0,8 M$ d'avances), qui devraient être acquittés d'ici 12 mois.

La capacité de la Société à poursuivre son activité dépend de sa réussite à stabiliser sa situation financière en raison des baisses de revenus, à réduire ses coûts pour qu'ils soient au moins proportionnels aux revenus, et à bien gérer son fonds de roulement. Rien ne garantit que de tels événements se produiront et, par conséquent, cela indique l'existence d'une incertitude significative susceptible de jeter un doute important sur la capacité de la Société à poursuivre son activité.

Flux de trésorerie

Un résumé de nos flux de trésorerie utilisés pour les activités d'exploitation, d'investissement et de financement est présenté dans le tableau suivant : 

          
  Pour les trois mois clos les 
  4 mai 29 avril     
  2024 2023     
  $    $ Variation en $Variation en %
Flux de trésorerie provenant des (utilisés dans les) :         
Activités opérationnelles (2 587) (1 465) (1 122) (76,6)%
Activités de financement (780) (770) (10) (1,3)%
Activités d'investissement (461) (622) 161  25,9 %
Diminution de la trésorerie (3 828) (2 857) (971) (34,0)%
          

Trimestre clos le 4 mai 2024 par rapport au trimestre clos le 29 avril 2023

Flux de trésorerie utilisés dans les activités opérationnelles. Les flux de trésorerie nets utilisés aux activités opérationnelles se sont élevés à 2,6 M$ pour le trimestre clos le 4 mai 2024, ce qui représente une diminution de 1,1 M$ par rapport au premier trimestre de l'exercice précédent. Cette diminution est principalement attribuable à une augmentation des comptes débiteurs, des stocks et des dépenses payées d'avance et dépôts, partiellement atténuée par des changements favorables dans les dettes commerciales et autres créditeurs par rapport au trimestre de l'exercice précédent.

Flux de trésorerie utilisés dans les activités de financement. Les flux de trésorerie nets utilisés dans les activités de financement de 780 $ au cours du trimestre clos le 4 mai 2024 représentent une augmentation des paiements de location de 10 $ par rapport au trimestre de l'année précédente.

Flux de trésorerie utilisés dans les activités d'investissement. Les flux de trésorerie nets utilisés dans les activités d'investissement de 461 $ pour le trimestre clos le 4 mai 2024 sont liés à des améliorations locatives de magasins de 137 $ et à l'achat de matériel informatique de 324 $, comparativement à 0,6 M$ pour le trimestre de l'exercice précédent, liés à des améliorations locatives de magasins de 0,5 M$, ainsi qu'à du mobilier et de l'équipement et à des logiciels informatiques de 0,1 M$.

Données financières consolidées résumées

(en milliers de dollars canadiens, sauf l'information relative aux montants par action) 

      
  Pour les trois mois clos les 
  4 mai 29 avril 
  2024 2023 
      
Ventes 13 435 $14 313 $
Coût des ventes 7 615  8 541  
Bénéfice brut 5 820  5 772  
Frais de vente, généraux et administratifs 8 447  7 853  
Résultat d'exploitation (2 627) (2 081) 
Charges financières 146  182  
Revenus financiers (124) (280) 
Perte nette (2 649)$(1 983)$
      
      
Ventes - par pays     
Canada 11 729 $12 193 $
États-Unis 1 706  2 120  
      
Ventes - par canal     
En ligne 6 740  7 647  
En magasin 4 528  4 265  
En gros 2 167 $2 401 $
      
      
BAIIA1 (1 980)$(1 230)$
BAIIA ajusté1 (820) (887) 
Perte nette ajustée1 (1 577) (1 883) 
Perte entièrement diluée ajustée par action ordinaire1 (0,06)$(0,07)$
Bénéfice brut en pourcentage des ventes 43,3 %40,3 %
Frais de vente, généraux et administratifs en pourcentage des ventes 62,9 %54,9 %
      
      
Flux de trésorerie utilisés dans les activités opérationnelles (2 587)$(1 465)$
Flux de trésorerie utilisés dans les activités de financement (780) (770) 
Flux de trésorerie utilisés dans les activités d'investissement (461) (622) 
Diminution de la trésorerie durant la période (3 828) (2 857) 
Trésorerie à la fin de la période 8 772 $19 583 $
      
      
  4 mai 3 février 
Aux 2024 2024 
Trésorerie 8 772 $12 600 $
Comptes débiteurs 1 551  1 800  
Dépenses payées d'avance et dépôts 5 687  5 877  
Stocks 17 094  15 658  
Dettes commerciales et autres 8 935 $8 662 $
      

 ________________
1 Se reporter à la rubrique « Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS » du présent communiqué de presse.

Utilisation de mesures financières et ratios non conformes aux IFRS

Le présent communiqué comprend des mesures financières et ratios « non conformes aux IFRS », en ce qui concerne notamment 1) le BAIIA et le BAIIA ajusté, 2) le bénéfice (perte) d'exploitation ajusté(e) et 3) le bénéfice (perte) entièrement dilué(e) ajusté(e) par action ordinaire. Ces mesures financières ne sont pas conformes aux IFRS et peuvent différer des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Nous croyons que ces mesures financières non conformes aux IFRS fournissent aux investisseurs avertis des renseignements utiles sur nos activités passées. Nous présentons ces mesures financières non conformes aux IFRS comme des mesures supplémentaires du rendement parce que nous croyons qu'elles facilitent l'évaluation comparative de notre rendement d'exploitation par rapport à ce rendement présenté selon les IFRS, tout en isolant les incidences de certains éléments qui varient d'une période à une autre, mais ces mesures ne sont pas présentées en remplacement des mesures financières conformes aux IFRS.

Veuillez-vous référer à la section portant sur les mesures financières et ratios « non conformes aux IFRS » dans le rapport de gestion de la Société pour un rapprochement avec les mesures financières conformes aux IFRS.

Note

Le présent communiqué doit être lu conjointement avec le rapport de gestion de la Société, qui sera déposé par celle-ci auprès des autorités canadiennes de réglementation des valeurs mobilières sur SEDAR+, au www.sedarplus.ca. Il sera également disponible dans la section Relations avec les investisseurs du site Web de la Société, au www.davidstea.com/ca_fr.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse comprend des énoncés, incluant des énoncés exprimés par les dirigeants de la Société, qui expriment nos opinions, attentes, croyances, plans ou hypothèses concernant des événements anticipés ou des résultats futurs, et on y trouve donc des « énoncés prospectifs » au sens de la loi Canadienne sur les valeurs mobilières. Ces déclarations prospectives peuvent généralement être repérées par l'utilisation d'une terminologie prospective, par exemple les termes «?croit?», «?s'attend à?», «?peut?», «?fera?», «?devrait?», «?approximativement?», «?a l'intention?», «?planifie?», «?estime?» ou «?anticipe?» ou, dans chaque cas, leur forme négative ou d'autres variations ou une terminologie comparable. Ces déclarations prospectives comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits avérés et incluent des déclarations concernant nos intentions, nos croyances ou nos attentes actuelles concernant, entre autres, notre stratégie de transition vers le commerce électronique et les ventes en gros, les ventes futures au moyen de nos canaux de commerce électronique et de vente en gros, nos résultats d'exploitation, notre situation financière, nos liquidités et nos perspectives d'avenir. En particulier, la ligne de crédit renouvelable proposée avec un prêteur commercial et mentionnée dans le présent communiqué de presse est soumise à de nombreuses conditions, y compris l'achèvement de l'audit commercial et juridique et l'approbation finale du comité de crédit du prêteur, la négociation de conditions satisfaisantes et la signature du contrat de prêt, et d'autres conditions habituelles pour des facilités de prêt de ce type. En conséquence, rien ne garantit que la Société conclura la ligne de crédit renouvelable selon le calendrier ou les conditions prévus, ou même qu'elle voudra le faire. L'incapacité de la Société à conclure la ligne de crédit renouvelable proposée ou à obtenir une autre facilité de prêt en temps voulu pourrait avoir un effet négatif important sur la trésorerie et les liquidités de la Société. De plus, la Société ne peut garantir qu'elle ouvrira trois nouveaux magasins dans la province de Québec à l'automne 2024 ou qu'elle fera plus que doubler le nombre de ses magasins au Canada au cours des trois prochaines années.

Bien que nous estimions que ces opinions et attentes sont fondées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives comportent intrinsèquement une part d'incertitudes et relèvent forcément d'hypothèses à notre sujet, compte tenu des facteurs de risque abordés dans le rapport de gestion de la Société de l'exercice clos le 4 février 2024, déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers le 2 mai 2024, qui pourraient avoir une incidence importante sur notre activité, notre situation financière ou nos résultats futurs.

Information sur la conférence téléphonique

Une conférence téléphonique sur les résultats financiers du premier trimestre de l'exercice 2024 se tiendra le 18 juin 2024, à 8 h 30, heure de l'Est. Elle sera transmise en webdiffusion, et il sera possible d'y accéder dans la section «?Investisseurs?» du site Web de la Société, à ir.davidstea.com/fr. La webdiffusion sera archivée en ligne deux heures après la fin de la conférence et sera disponible pendant un an.

À propos de Les Thés DAVIDsTEA
Les Thés DAVIDsTEA offrent une sélection de marques spécialisées de thés en vrac exclusifs de haute qualité, de thés préemballés, de sachets de thé, d'accessoires et de cadeaux liés au thé, par l'intermédiaire de sa plateforme de commerce électronique, au www.davidstea.com/ca_fr, du marché Amazon, de ses clients grossistes qui comprennent plus de 4 000 épiceries et pharmacies au Canada et 170 épiceries aux États-Unis, ainsi que 18 magasins canadiens appartenant à la Société. Nous offrons principalement des mélanges de thé exclusifs aux Thés DAVIDsTEA, ainsi que des thés et des herbes traditionnels d'origine unique. Notre passion et notre connaissance du thé imprègnent notre culture et prennent racine dans notre désir d'explorer le goût, les bienfaits pour la santé et le style de vie qui s'harmonise avec le thé. En mettant l'accent sur des saveurs novatrices, des ingrédients axés sur le bien-être et le thé biologique, la Société lance des «?collections?» saisonnières qui visent à rendre le thé accessible et attrayant pour tous. Le siège social de la Société est établi à Montréal, au Canada.

Personne-ressource
Maison Brison Communications
Pierre Boucher
514 731-0000

Relations avec les investisseurs de DAVIDsTEA
[email protected]


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:00
Yarooms, créateur du logiciel d'expérience sur le lieu de travail, lance une version bêta de Yarvis, l'assistant de lieu de travail alimenté par l'IA destiné à révolutionner les interactions des équipes avec leurs espaces de travail. Yarvis incarne...

à 01:00
Altair , leader mondial de l'intelligence numérique, est heureux d'annoncer un partenariat stratégique avec SoftPower, une société qui permettra de contribuer au développement du marché de la simulation en France. En s'appuyant sur l'expertise locale...

14 jui 2024
Pendant l'EURO 2024, la marque mondiale d'électroménager et d'électronique grand public Hisense et la Fondation UEFA ont lancé conjointement l'initiative sociale « Faith In Young Champions ». Des robots innovants optimisés par Hisense ont permis à...

14 jui 2024
Au cours de l'EURO 2024, la marque mondiale d'appareils électroménagers et d'appareils électroniques grand public Hisense et la Fondation de l'UEFA ont lancé conjointement « Faith In Young Champions », une initiative de bien-être public. Des robots...

14 jui 2024
XTrend Speed, une plateforme de trading en ligne de premier plan, est fière d'annoncer qu'elle a récemment été élue meilleur courtier en actions au niveau mondial de 2024 par le prestigieux magazine Global Business Review. Cette récompense souligne...

14 jui 2024
Les médias sont invités à se joindre à l'honorable Randy Boissonnault, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et des Langues officielles, au nom de l'honorable Sean Fraser, ministre du Logement, de l'Infrastructure et des...



Communiqué envoyé le et diffusé par :