Le Lézard
Classé dans : Science et technologie
Sujets : Contract/Agreement, Product/Service

L'Agence spatiale européenne confie à Redwire le développement d'un prototype de bras robotique destiné à l'atterrisseur lunaire Argonaut afin de soutenir l'exploration internationale de la Lune


Redwire Corporation (NYSE : RDW), un leader dans le domaine des infrastructures spatiales pour l'économie spatiale de prochaine génération, a annoncé aujourd'hui que l'Agence spatiale européenne (ESA) lui avait attribué un contrat pour développer un prototype de bras robotique pour l'atterrisseur lunaire Argonaut de l'Agence, et qui permettra à l'Europe de poser 1?500 à 1?800 kg de fret, d'éléments infrastructurels et d'instruments scientifiques sur la surface lunaire.

Le système MANUS (Manipulator for Argonaut Payload Needs and Unloading Support) sera un apport crucial pour les opérations logistiques d'Argonaut sur la surface lunaire. Le système MANUS permettra à Argonaut d'effectuer diverses opérations logistiques en surface de type déchargement, positionnement précis, retrait d'objets et positionnement de l'atterrisseur. Redwire développera, concevra une maquette, testera et vérifiera les fonctions du système MANUS, et l'entreprise aura l'opportunité de concourir pour un contrat de suivi.

« Redwire est fière de mettre à profit son important héritage dans le domaine de la technologie robotique spatiale pour soutenir la mission Argonaut de l'ESA, et de faire en sorte qu'elle réponde aux normes les plus strictes en matière de performance, de fiabilité et de sécurité », a déclaré Jaroslaw Jaworski, directeur général du site luxembourgeois de Redwire Space. « Redwire est un leader dans le développement de bras robotiques qui fait ses preuves dans la fourniture de solutions innovantes pour des missions ambitieuses d'exploration spatiale, et en tant que telles les capacités robotiques de Redwire sont appelées à jouer un rôle crucial dans les futures missions spatiales européennes, à contribuer à l'exploration lunaire et à ouvrir la voie à des avancées technologiques dans le domaine de l'exploration spatiale. »

Le système MANUS sera élaboré sur le site luxembourgeois de Redwire, qui développe actuellement le bras robotique STAARK de l'entreprise, un système robotique modulaire et facilement personnalisable conçu pour diverses applications robotiques en orbite.

« Nous sommes très heureux de travailler avec l'équipe luxembourgeoise de Redwire sur le développement d'une première maquette à l'échelle pour un bras robotique destiné à l'atterrisseur Argonaut ? actuellement appelé MANUS. La situation est complexe, et nous allons devoir faire face aux scénarios de référence de trois missions potentielles d'Argonaut et satisfaire aux exigences des utilisateurs. Les dix-huit mois qui nous séparent de la fin de cette activité vont être intéressants », a déclaré le Dr Gunter Just, ingénieur en robotique à l'ESA.

« Les développements technologiques sont essentiels pour renforcer les capacités en vue d'une utilisation durable des ressources spatiales. En plus de démontrer la stratégie efficace du Luxembourg dans le développement d'un écosystème spatial florissant, le projet de bras robotique lunaire sur lequel Redwire va travailler, ici au Luxembourg, pour l'alunisseur de l'ESA va également contribuer à renforcer le positionnement du pays en tant que centre européen de l'espace commercial et des ressources spatiales en particulier. Nous sommes impatients de voir tout cela se concrétiser », a confié pour sa part Mathias Link, directeur général adjoint de l'Agence spatiale luxembourgeoise.

Redwire dispose d'un portefeuille croissant de projets d'infrastructures lunaires, qui bénéficie de la vaste expérience de Redwire en matière de conception de missions, de systèmes RF, de systèmes d'alimentation électrique, de systèmes de vision, de structures spatiales, ainsi que d'entretien, d'assemblage et de fabrication dans l'espace. En décembre dernier, Redwire s'est vu confier un contrat d'étude de la part de la DARPA pour étudier les futures infrastructures commerciales lunaires. Redwire est également en train de prototyper une technologie destinée à construire des infrastructures essentielles telles que des routes et des pistes d'atterrissage sur la surface lunaire, dans le cadre d'un contrat « Tipping Point » représentant 12,9 millions USD conclu avec la NASA. Au début de cette année, Redwire a annoncé qu'elle s'était vu confier l'apport de la technologie ROSA (Roll-Out Solar Array) pour le programme LVSAT (Lunar Vertical Solar Array Technology) d'Astrobotic, qui vise à fournir de l'énergie sur la surface lunaire. LVSAT garantira l'alimentation énergétique des missions sur la Lune, en commençant par le programme Artemis de la NASA, et fournira l'énergie nécessaire aux habitats et autres infrastructures lunaires.

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans le présent document ne peuvent en aucun cas être considérées comme reflétant l'avis officiel de l'Agence spatiale européenne.

À propos de Redwire

Redwire Corporation (NYSE : RDW) est une entreprise mondiale d'infrastructure et d'innovation spatiales qui soutient des programmes civils, commerciaux et de sécurité nationale. Les capacités éprouvées et fiables de Redwire sont mises à profit dans les domaines de l'avionique, des capteurs, des solutions d'alimentation, des structures critiques, des mécanismes, des systèmes de radiofréquence, des plateformes, des missions et des charges utiles en microgravité. Redwire allie des décennies d'héritage de vol et d'expérience éprouvée à une culture agile et innovante. Les quelque 700 employés de Redwire, répartis sur 14 sites aux États-Unis et en Europe, se sont engagés à bâtir un avenir spatial audacieux pour l'humanité, tout en repoussant les limites de la découverte et de la science et en créant un monde meilleur sur la Terre. Pour plus d'informations, rendez-vous sur redwirespace.com.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

15 jun 2024
BeiGene, Ltd. , une société mondiale d'oncologie, a annoncé aujourd'hui la présentation de nouvelles données de l'étude SEQUOIA sur BRUKINSA® (zanubrutinib) au congrès hybride 2024 de l'Association européenne d'hématologie (EHA2024) organisé à...

15 jun 2024
L'obtention de la première certification pour module photovoltaïque IEC TS 63126:2020 (2 PfG 2971) au monde, de la première certification pour boîte de jonction de module PV IEC TS 63126 au monde et de la première certification pour connecteur de...

15 jun 2024
Suite à l'obtention de la certification CEI TS 63126:2020 (2 PfG 2971) pour les modules photovoltaïques, de la certification CEI TS 63126 pour les boîtiers de jonction photovoltaïques et de la certification CEI TS 63126 pour les connecteurs de...

14 jun 2024
La 17e Conférence et exposition internationale sur la production d'énergie photovoltaïque et l'énergie intelligente (SNEC Expo) a débuté le 13 juin au National Convention and Exhibition Center de Shanghai. Shijing Solar y a dévoilé six cellules...

14 jun 2024
Vidéotron ltée (« Vidéotron ») a annoncé aujourd'hui qu'elle avait fixé le prix de ses billets de premier rang, série 1, à 4,650 % échéant le 15 juillet 2029 d'un montant en capital global de 600 M$ (les « billets de série 1 ») et de ses billets de...

14 jun 2024
DentalMonitoring est fier d'annoncer que le logiciel DentalMonitoring est désormais certifié en vertu du règlement de l'Union européenne sur les dispositifs médicaux 2017/745 (UE-RDM) et répond aux exigences relatives au marquage CE en tant que...



Communiqué envoyé le et diffusé par :