Le Lézard
Sujets : Photo/Multimedia, Event

Dubai Chambers promeut les avantages concurrentiels de Dubaï à 2 500 participants à l'Africa CEO Forum au Rwanda


Dubai Chambers a participé avec succès à l'Africa CEO Forum qui a récemment clôturé ses travaux à Kigali, au Rwanda. L'événement a attiré plus de 2 500 participants, dont des présidents africains, des responsables gouvernementaux et des PDGs de grandes entreprises internationales et africaines.

La délégation était présidée par S.E. Mohammad Ali Rashed Lootah, Président et Directeur Général de Dubai Chambers, qui a animé une discussion interactive en table ronde. Un événement de haut niveau organisé en marge du Forum a été également tenu par Dubai Chambers pour promouvoir les avantages concurrentiels de l'émirat. Durant la session, la délégation a mis en lumière les divers services disponibles pour les entreprises africaines en quête d'expansion sur les marchés mondiaux via Dubaï, ainsi que le soutien fourni aux entreprises africaines qui leur permettra de renforcer leurs liens commerciaux et d'investissement avec les entreprises de Dubaï.

La délégation de Dubai Chambers a tenu des entretiens bilatéraux avec des délégations gouvernementales africaines, des entreprises multinationales et de grandes institutions africaines et internationales, pour examiner les stratégies nécessaires pour renforcer la coopération bilatérale et atteindre des objectifs mutuels.

Lors de la table ronde, intitulée « Décennie décisive pour le commerce intra-africain : La zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), est-elle à la hauteur de ses promesses ? », S.E. Lootah a souligné le rôle important que joue Dubaï dans la promotion des relations commerciales entre l'Afrique et le monde, mettant l'accent sur la contribution importante du réseau de sept bureaux de représentation de Dubai Chambers en Afrique à l'instauration de partenariats entre le secteur privé à Dubaï et la communauté des affaires africaine.

Dubai Chambers opère plus de bureaux internationaux en Afrique que dans toute autre région du monde, indiquant ainsi l'importance du continent en tant que partenaire stratégique essentiel pour le secteur privé de Dubaï.

Les marchés africains ont représenté 13,3 % du commerce non pétrolier total entre Dubaï et le reste du monde en 2023, contre 8,9 % en 2014. Ce chiffre devrait encore augmenter dans les années à venir, motivé par plusieurs facteurs clés, notamment l'Accord de libre-échange continental africain.

S.E. Paul Kagame, Président du Rwanda, avait officiellement ouvert la 11ème édition du forum, organisé par Jeune Afrique Media Group (JAMG), en collaboration avec la Société financière internationale (SFI) du Groupe de la Banque mondiale, et reconnu comme l'un des plus grands forums d'affaires dédiés à l'Afrique.

À propos de Dubai Chambers :

Dubai Chambers est une entité publique à but non lucratif qui soutient la vision de Dubaï en tant qu'acteur mondial. Accordant des pouvoir aux entreprises, Dubai Chambers fournit des services innovants à valeur ajoutée et un accès à des réseaux d'influence.

*Source: AETOSWire



Communiqué envoyé le et diffusé par :