Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujet : CFG

Le gouvernement du Canada annonce l'octroi de 450?000 $ à Table Éducation Outaouais pour favoriser la santé mentale chez les jeunes


Ce financement fait partie d'un engagement de 100 millions de dollars pour appuyer la santé mentale des personnes les plus touchées par la COVID-19.

GATINEAU, QC, le 13 mai 2024 /CNW/ - En investissant stratégiquement pour aider à relever les défis propres aux jeunes, en particulier ceux qui sont confrontés à des obstacles disproportionnés en raison du racisme systémique, de la discrimination, du statut socioéconomique ou de l'exclusion sociale, le gouvernement du Canada veillera à ce que toutes les personnes au Canada obtiennent les services de soutien en matière de santé mentale et de consommation de substances dont elles ont besoin, au moment et à l'endroit où elles en ont besoin.

Le ministre Steven MacKinnon, au nom de l'honorable Ya'ara Saks, ministre de la Santé mentale et des Dépendances et ministre associée de la Santé, a annoncé aujourd'hui un financement de 450?000 $ à l'organisme Table Éducation Outaouais pour promouvoir la santé mentale des élèves des écoles primaires de la région de l'Outaouais, au Québec.

Ce financement permet au projet Simplement Moi/Simply Me d'atteindre son objectif de promouvoir une image corporelle positive, de renforcer l'estime de soi et de réduire l'intimidation chez les élèves de 10 à 12 ans qui fréquentent les écoles primaires de la région de l'Outaouais. Le projet comprend également des activités visant à réduire l'intériorisation des messages médiatiques néfastes, à réduire les méthodes malsaines de contrôle du poids et à améliorer le sentiment d'efficacité personnelle.

Cette annonce fait partie d'un investissement de 100 millions de dollars prévu dans le budget de 2021 pour soutenir des projets de promotion de la santé mentale et de prévention des maladies mentales dans les populations touchées de manière disproportionnée par la pandémie de COVID-19, notamment les jeunes.

Citations

« Lorsque les jeunes entrent à l'école secondaire, ils évoluent dans un environnement où les pressions sociales et l'influence des médias peuvent avoir un effet profond sur l'image qu'ils ont d'eux-mêmes et sur leur bien-être mental. Compte tenu des défis auxquels les jeunes peuvent être confrontés, le projet Simplement Moi/Simply Me vise à soutenir leur santé mentale pendant cette période de transition. Il vise à favoriser des attitudes saines à l'égard de l'image corporelle, à améliorer l'estime de soi et à lutter contre le harcèlement scolaire. »

L'honorable Ya'ara Saks
Ministre de la Santé mentale et des Dépendances et ministre associée de la Santé

« Nos jeunes subissent beaucoup de pressions qui peuvent nuire à leur estime de soi et à leur santé mentale. C'est pourquoi des initiatives telles que Simplement Moi/Simply Me sont si précieuses; elles dotent les jeunes d'outils leur permettant de renforcer leur estime de soi, d'adopter une image corporelle positive et de lutter contre l'intimidation. J'ai hâte de voir l'effet d'entraînement positif dans nos communautés. »

L'honorable Steven Mackinnon
Leader du gouvernement à la Chambre des communes et député de Gatineau, Québec

« Il est important que nos jeunes se sentent soutenus lors de leur passage à l'école secondaire. Le projet Simplement Moi/Simply Me joue un rôle crucial dans ce processus, en offrant des ressources et des conseils pour favoriser des attitudes saines par rapport à l'estime de soi et à l'image corporelle. En leur proposant des outils pour améliorer la santé mentale, nous pouvons aider nos jeunes à lutter contre l'intimidation et à acquérir la résilience nécessaire pour s'épanouir dans le monde numérique d'aujourd'hui. »

Sophie Chatel
Députée de Pontiac, Québec

« En donnant à nos jeunes les moyens de cultiver une image positive d'eux-mêmes et de s'opposer à l'intimidation grâce à des initiatives scolaires telles que Simplement Moi/Simply Me, nous investissons dans un avenir plus prometteur pour nos communautés ».

Stéphane Lauzon
Député d'Argenteuil--La Petite-Nation, Québec

« Un projet qui place la santé mentale et l'estime de soi au coeur de ses actions promet un avenir empreint de réussite et de bien-être aux élèves en fin de cycle du primaire qui profite de ce projet-pilote Simplement Moi/Simply me. En déployant ce projet, la Table Éducation Outaouais souhaite s'élever au-dessus des défis liés à l'image corporelle et à l'acceptation de soi pour que chaque enfant puisse se regarder dans le miroir et d'y voir le reflet d'un être unique et capable de grandes choses. »

Steve Brabant
Président de la Table Éducation Outaouais

"Sachant que l'intimidation en lien avec l'apparence est fréquemment observée à l'école primaire et que le personnel scolaire et enseignant joue un rôle clef pour aider les jeunes à se montrer plus tolérants face à la diversité corporelle, il semblait essentiel de disposer d'un programme adressant à la fois l'image corporelle et l'intimidation en lien avec l'apparence. Ce programme devait être adapté à la réalité des écoles et être facile à implanter et à adopter. C'est que propose le programme Simplement Moi/Simply Me développé avec la Table Éducation Outaouais!"

Annie Aimé, Professeure titulaire au département de psychoéducation et de psychologie de l'Université du Québec en Outaouais et co-autrice du projet Simplement Moi

Faits en bref
Liens connexes

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:30
Les aînés continueront de voir disparaître leurs milieux de vie que sont les résidences privées pour aînés (RPA) sans un assouplissement de leurs contraintes réglementaires et l'amélioration du partenariat avec l'État, un constat que répète le RQRA...

à 14:00
« Quand tu ne le sais pas, tu ne le sais pas »; voilà le thème de la nouvelle campagne publicitaire destinée aux jeunes travailleuses et travailleurs que lance aujourd'hui la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du...

à 13:15
Le haut niveau des résultats sur la survie globale (SG) de l'essai de Phase III TROPION-Lung01, qui avait déjà atteint le double critère principal de survie sans progression (SSP), ont favorisé numériquement le datopotamab deruxtecan (Dato-DXd) par...

à 12:00
La Fondation RONA, qui chapeaute les activités philanthropiques de l'entreprise RONA inc., un chef de file du secteur de la rénovation résidentielle au Canada exploitant et desservant quelque 425 magasins corporatifs et affiliés, invite les...

à 11:00
Le ministre de la Santé, Christian Dubé, ainsi que le député de Gaspé, Stéphane Sainte-Croix, sont fiers d'annoncer que les travaux de réaménagement de l'unité d'hémodialyse sont en cours à l'Hôpital de Gaspé. Ce projet consiste en la construction...

à 10:05
Bioenterprise Canada a lancé une série de tables rondes nationales visant à déterminer et à libérer le potentiel du Canada à titre de superpuissance agroalimentaire mondiale. L'initiative a démarré à Calgary le 29 avril avec la première de sept...



Communiqué envoyé le et diffusé par :