Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Vacance et tourisme
Sujets : Enjeux environnementaux, Première Nation

Un nouveau parc national au Yukon est à l'étude par le Conseil tribal des Gwich'in, la Première Nation de Nacho Nyak Dun et les gouvernements du Canada et du Yukon


Un parc national dans le bassin hydrographique Peel protégerait la région de façon permanente, contribuerait au rétablissement des espèces en péril et appuierait la poursuite des pratiques culturelles autochtones pour les générations futures

INUVIK, NT, le 22 avril 2024 /CNW/ - En ce Jour de la Terre, en partenariat avec les peuples autochtones et en étroite collaboration avec les gouvernements provinciaux, territoriaux et municipaux, le gouvernement du Canada réaffirme son engagement à mettre fin et à inverser la perte de la biodiversité d'ici 2030 et à rétablir ses niveaux d'ici 2050.

Aujourd'hui, le grand chef Ken Kyikavichik du Conseil tribal des Gwich'in, la cheffe Dawna Hope de la Première Nation de Nacho Nyak Dun, l'honorable Nils Clarke, ministre de l'Environnement du Yukon, et l'honorable Steven Guilbeault, ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, ont annoncé leur engagement commun à explorer la faisabilité d'établir un nouveau parc national dans le bassin hydrographique Peel, situé au Yukon et dans les territoires traditionnels des Gwich'in et de la Première Nation de Nacho Nyak Dun.

Le bassin hydrographique Peel revêt une grande importance culturelle et est au coeur des traditions, des cultures et des modes de vie des Gwich'in et de la Première Nation de Nacho Nyak Dun, qui prennent soin de ces terres et de ces eaux depuis des temps immémoriaux. C'est l'habitat de la harde de caribous de la Porcupine et son paysage diversifié comprend des rivières à écoulement libre, une forêt boréale intacte et des canyons fluviaux profonds. Les forêts sont essentielles au maintien du caribou boréal et d'autres espèces canadiennes emblématiques, notamment le grizzli, le faucon pèlerin et l'orignal. Les canyons accueillent une abondance de sauvagines, d'oiseaux de proie et d'autres oiseaux migrateurs chaque printemps, et la rivière Peel et ses affluents abritent des zones de frai importantes pour le corégone et d'autres espèces de poissons importantes.

La zone à l'étude comprend le corridor de la rivière Peel, les terres humides du lac Turner et la rivière Caribou qui sont désignées pour une protection permanente en vertu du Plan régional d'aménagement du bassin hydrographique Peel. S'il est établi, le nouveau parc national proposé protégerait de façon permanente 3 000 kilomètres carrés de paysages riches et diversifiés, une superficie de plus de la moitié de la superficie de l'Île-du-Prince-Édouard, aiderait à maintenir la biodiversité, à lutter contre les effets des changements climatiques et complémenterait l'engagement du gouvernement du Canada de conserver 30 pour cent des terres et des eaux au Canada d'ici 2030.

Un parc national - peut-être le quatrième dans le territoire du Yukon - dans le bassin hydrographique Peel ne serait créé qu'avec l'appui total du Conseil tribal des Gwich'in et de la Première Nation de Nacho Nyak Dun. Il serait également codéveloppé et cogéré avec les deux nations, car l'Agence Parcs Canada s'est engagée à mettre en place un réseau de lieux patrimoniaux nationaux qui reconnaît et honore les contributions historiques et contemporaines des peuples autochtones, leurs histoires et leurs cultures, ainsi que les relations spéciales que ces derniers entretiennent avec les terres et les eaux ancestrales.

Citations

« Nous sommes ravis à l'idée de protéger de façon permanente nos terres ancestrales dans le bassin versant de teet?'it Gwinjik (rivière Peel). Les Gwich'in vivent dans ces régions depuis des milliers d'années et nous continuons d'exercer nos modes traditionnels de subsistance et de vie sur ces terres. Alors que nous nous efforçons de rapprocher nos générations futures de ce paysage vital, nous avons l'intention qu'un parc national puisse aider à réconcilier notre relation avec le Canada en partageant cet écosystème unique au Canada et à l'étranger grâce à la préservation et à la création d'une économie fondée sur les terres dans notre territoire traditionnel. »

Ken Kyikavichik
Grand chef, Conseil tribal des Gwich'in

« L'Accord de collaboration que nous célébrons aujourd'hui est une expression importante de notre engagement, avec les gouvernements du Canada, du Yukon et du Conseil tribal des Gwich'in, à mettre en oeuvre conjointement le Plan d'aménagement du territoire du bassin hydrographique Peel. C'est une justification pour tout le travail de nos aînés et de nos citoyens dans la négociation de l'Accord définitif Nacho Nyak Dun et la défense inlassable de la protection du bassin hydrographique Peel - jusqu'à la Cour suprême du Canada.

Comme nous l'avons si souvent dit au cours des 20 dernières années, le bassin hydrographique Peel est une région d'une valeur culturelle et spirituelle inégalée pour notre peuple. C'est notre lieu de refuge. Nous sommes impatients de collaborer avec nos cousins gwich'in et les gouvernements du Canada et du Yukon pour cogérer les terres de la région du bassin versant Peel de manière à ce que ces terres soient respectées et protégées pour toujours. »

Cheffe Dawna Hope
Première Nation de Nacho Nyak Dun

« Les impacts du changement climatique se font sentir partout dans le monde, mais sont encore plus prononcés dans le Nord. L'exploration de la faisabilité de l'établissement d'un nouveau parc national au Yukon est un grand pas vers la protection des écosystèmes magnifiques et uniques de ce territoire incroyable. Merci au Conseil tribal des Gwich'in, à la Première Nation des Nacho Nyak Dun, au gouvernement du Yukon et à Parcs Canada de votre initiative et de votre désir d'établir un nouveau parc national pour protéger et conserver les importantes aires culturelles et naturelles que le bassin versant Peel a à offrir. »

L'honorable Steven Guilbeault
Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

« Le bassin versant Peel est un endroit spécial - un endroit d'une beauté incroyable, d'écosystèmes riches et d'une grande valeur culturelle. La signature de cet accord de collaboration entre le Conseil tribal des Gwich'in, la Première Nation des Nacho Nyak Dun, Parcs Canada et le gouvernement du Yukon est une excellente nouvelle. Aujourd'hui est un excellent exemple de la façon dont nous travaillons ensemble pour protéger les paysages naturels et la biodiversité au profit des générations actuelles et futures. »

Brendan Hanley
Député du Yukon

« Les changements climatiques, la perte de biodiversité et les répercussions humaines sur l'environnement exigent des mesures audacieuses pour protéger les divers écosystèmes, cultures et traditions du Yukon. Une étude de faisabilité pour un parc national est une prochaine étape clé dans la mise en oeuvre du Plan régional d'aménagement du bassin hydrographique Peel. Cela permettra de mieux protéger cette région pour les générations futures et appuie les objectifs de conservation et de protection de l'Entente Canada-Yukon sur la nature. Je tiens à remercier le Conseil tribal des Gwich'in, la Première Nation des Nacho Nyak Dun et Parcs Canada d'avoir appuyé cette importante initiative. »

L'honorable Nils Clarke
Ministre de l'Environnement du Yukon

Les faits en bref

Liens connexes

SOURCE Parcs Canada (HQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 mai 2024
Cette semaine, l'Administration du tourisme de Taïwan (TTA) a organisé les ateliers d'aventure de Taïwan à Toronto et à Vancouver, mettant en valeur les riches aventures culturelles, de randonnée et de cyclisme de Taïwan auprès des professionnels du...

24 mai 2024
La Société du Parc Jean-Drapeau (SPJD) est heureuse de lancer sa programmation estivale 2024, marquant ainsi le début d'une saison vibrante et d'un programme enrichi pour célébrer en grand son 150e anniversaire, présenté par Loto-Québec. Avec une...

24 mai 2024
L'Azerbaïdjan, pays hôte de la COP29, a dévoilé aujourd'hui son portail d'hébergement interactif ; un système qui permettra aux participants de réserver des chambres d'hôtel et d'autres types d'hébergements à l'occasion de la Conférence des Nations...

24 mai 2024
La semaine dernière, lors d'un événement de lancement officiel à Punta Cana, en présence du vice-ministre du Tourisme et de l'ambassadeur de l'Indonésie, Archipelago International a ouvert son premier siège social en République dominicaine et a...

24 mai 2024
Le Dubai World Trade Centre (DWTC), leader mondial de l'industrie des événements et des expositions, a une fois de plus démontré son impact significatif sur l'économie de Dubaï en 2023, accueillant 2,47 millions de participants et 301 événements,...

24 mai 2024
Aujourd'hui, Rémy Vincent, Grand Chef de la Nation huronne-wendat, avec Joël Lightbound, député de Louis-Hébert, au nom de l'honorable Steven Guilbeault, ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada,...



Communiqué envoyé le et diffusé par :