Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Nouvelles - Monde du travail

Main-d'oeuvre indépendante, Côte-Nord - Le CISSS de la Côte-Nord tolère que plus de 65% des préposés aux bénéficiaires du privé n'aient pas les compétences nécessaires


BAIE-COMEAU, QC, le 16 avril 2024 /CNW/ - Les usagères et les usagers du CISSS de la Côte-Nord sont mis en danger, tout comme les travailleuses et travailleurs du réseau public. Pourquoi ? Les agences privées qui fournissent la main-d'oeuvre indépendante dans la région ne s'assurent pas de former adéquatement leur personnel, particulièrement les préposé-es aux bénéficiaires. Selon les chiffres du CISSS Côte-Nord, plus de 65% de ceux-ci et celles-ci ne reçoivent pas les apprentissages nécessaires avant d'être envoyés dans les établissements du réseau public de la santé et des services sociaux.

«La facture de la main-d'oeuvre indépendante ne cesse de gonfler», déplore le président du Conseil central de la Côte-Nord-CSN, Guillaume Tremblay. «Pourtant, malgré leurs généreux profits, les agences privées poussent l'affront en n'assurant pas la formation adéquate de leur personnel. Cela démontre comment ces entreprises ne pensent qu'à l'argent et se soucient peu de la santé et de la sécurité des gens.»

En danger

«Il a un gros enjeu de sécurité pour les patients», souligne Guillaume Tremblay. D'ailleurs, nos membres nous racontent des histoires d'incompétence, de risques importants pour les usagères et usagers du réseau public.

«Il y a aussi un gros enjeu de sécurité pour les travailleuses et travailleurs compétents du réseau public», ajoute le vice-président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), Steve Heppell. «Ils doivent faire attention pour ne pas se blesser quand la main-d'oeuvre indépendante, faute de connaissances essentielles, ne suit pas les protocoles de soins. En plus, le manque de formation ajoute une charge de travail importante sur les épaules de nos membres déjà débordés, qui doivent payer pour le laxisme de leur employeur.»

Pourquoi ?

«Pourquoi le CISSS n'était-il pas au courant que la main-d'oeuvre du privé n'a pas les compétences pourtant exigées aux travailleuses et aux travailleurs du réseau public ?» demande Steve Heppell. «Est-ce qu'on lui a caché cette information ? Ou est-ce qu'il n'a pas demandé ?» Rappelons qu'il est de la responsabilité des établissements de vérifier si les gens qui travaillent dans leurs murs sont aptes à prendre soin de la population.

«On nous assure maintenant que le CISSS va offrir de la formation aux préposé-es du privé. Nous sommes en droit de nous demander qui va payer ?», renchérit-il.

«Le recours au privé n'est pas la solution», tranche Guillaume Tremblay, du Conseil central de la CSN. «La formation de la main-d'oeuvre indépendante par le réseau public, c'est accorder aux agences privées le beurre et l'argent du beurre. Le CISSS de la Côte-Nord et le ministère de la Santé et des Services sociaux doivent dès maintenant freiner le recours au privé, réinvestir dans le réseau public pour y attirer les travailleuses et les travailleurs. Sinon, on va frapper le mur du vieillissement de la population régionale de plein fouet.»

La privatisation impacte durement la Côte-Nord. Mais la CSN est engagée dans un effort national pour lutter contre le recours croissant au privé dans le réseau de la santé et des services sociaux. Elle appelle à un réseau Vraiment public.

À propos de la CSN

Le Conseil central Côte-Nord - CSN regroupe plus de 50 syndicats représentant plus de 5500 travailleuses et travailleurs.

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte plus de 140?000 membres dans les secteurs public et privé, dont plus de 120?000 dans le réseau public de la santé et des services sociaux, partout au Québec, et ce, dans toutes les catégories de personnel. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux ainsi que dans celui des services de garde.

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui oeuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

SOURCE CSN


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 mai 2024
Les ministres fédérale, provinciaux et territoriaux (FPT) responsables de la culture et du patrimoine ont tenu leur rencontre annuelle à Whitehorse, au Yukon, du 15 au 17 mai 2024, pour discuter de sujets prioritaires et échanger des renseignements...

17 mai 2024
Aujourd'hui, l'honorable Jean-Yves Duclos, ministre des Services publics et de l'Approvisionnement, a conclu une visite fructueuse à Washington. Comme le Canada et les États?Unis dépendent de relations commerciales solides et d'objectifs communs en...

17 mai 2024
Banque Nationale Investissements inc. («?BNI?») a annoncé aujourd'hui des changements de sous-gestionnaires de portefeuille pour certains Fonds BNI (les «?Fonds?») et la fermeture du Portefeuille privé d'actions canadiennes diversifié BNI, du...

17 mai 2024
Reprise des négociations pour : Société : Venzee Technologies Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : VENZ Les titres : Oui Reprise (HE) : 08 h 00 05/21/2024 L'OCRI peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les...

17 mai 2024
Des membres de la Nation shíshálh ont commencé à emménager dans 34 nouveaux logements abordables. Pour cet ensemble résidentiel, la Nation a reçu plus de 2,8 millions de dollars du gouvernement fédéral par l'intermédiaire du Fonds pour le logement...

17 mai 2024
À la suite d'une audience disciplinaire tenue les 16 août et 2 novembre 2022, une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation des investissements (OCRI) a jugé, aux termes des Règles visant les courtiers en épargne collective,...



Communiqué envoyé le et diffusé par :