Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujet : Administrateurs d'entreprise

Aya Or & Argent annonce une robuste estimation de ressources minérales à Boumadine


MONTRÉAL, 16 avr. 2024 (GLOBE NEWSWIRE) -- Aya Or & Argent Inc. (TSX : AYA; OTCQX : AYASF) (« Aya » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer une estimation de ressources minérales (« ERM ») préparée conformément au Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 ») sur son projet Boumadine dans le Royaume du Maroc. L'ERM fait état de ressources minérales présumées de 23,6 millions de tonnes (« Mt ») à 85 grammes par tonne (« g/t ») d'argent (« Ag »), 2,62 g/t d'or (« Au »), 2,32 % de zinc (« Zn ») et 0,84 % de plomb (« Pb »), pour un total estimé à 64,7 millions d'onces (« Moz ») d'Ag, 1,98 Moz d'Au, 546 milliers de tonnes (« kt ») de Zn et 198 kt de Pb, et de ressources minérales indiquées de 2,0 Mt à 113 g/t Ag, 2,51 g/t Au, 4,32 % Zn et 1,07 % Pb, pour un total estimé à 7,4 Moz d'Ag, 165 koz d'Au, 88 kt de Zn et 22 kt de Pb.

Faits saillants

« Nous sommes ravis d'annoncer une mise à jour des ressources minérales à Boumadine, qui représente une étape importante pour la Société », a déclaré Benoit La Salle, président et chef de la direction. « En moins de deux ans, nous avons livré 72 Moz d'argent et 2,1 Moz d'or ou 352 Moz d'éq.Ag à 427 g/t éq.Ag dans toutes les catégories, au sein d'une empreinte minéralisée qui ne cesse de s'agrandir et qui reste ouverte dans toutes les directions. Ce résultat implique la présence de 4,1 Moz d'éq.Au à 5 g/t éq.Au. Par ailleurs, les travaux de forage ont été concentrés exclusivement sur le permis minier, qui couvre une petite partie de l'empreinte minéralisée globale. Nous continuerons de consolider le secteur et de forer agressivement les extensions du corridor principal en vue d'accroître les ressources minérales.

Je suis extrêmement heureux de voir la progression du paramètre le plus important, soit le nombre d'onces d'argent par action (éq.Ag/action), qui a grimpé de 0,12 éq.Ag par action en avril 2020 à 3,5 éq.Ag par action à la suite de cette estimation de ressources minérales. Cette estimation de ressources minérales démontre clairement que Boumadine a le potentiel de devenir un actif générationnel. »

Ressources minérales à Boumadine

L'ERM a une date d'effet au 15 avril 2024 et intègre les résultats de forage de 2018 jusqu'au 7 décembre 2023, en plus de 4 sondages plus tardifs dont les résultats ont été reçus au début de l'année 2024. La base de données de l'ERM comporte 336 trous de forage au diamant de surface totalisant 96 301 m.

L'exploitation minière historique n'a pas été retirée de l'ERM puisque la position exacte et l'étendue physique n'ont pas pu être mesurées avec précision. D'après les rapports de production historiques, environ 261 kt de matériel minéralisé ont été extraites et traitées (environ 1 % de l'ERM actuelle), par conséquent elle est considérée négligeable. Les résidus miniers historiques ont été exclus de l'ERM puisque la densité apparente, les volumes et les teneurs n'ont pas été adéquatement évalués à ce stade. Le molybdène a été exclu tant du calcul du seuil de coupure que du calcul des teneurs en éq.Ag et en éq.Au car la récupération à l'usinage n'a pas encore été évaluée.

Tableau 1 ? ERM pour Boumadine en date du 15 avril 2024 (1-12)

 Seuil de coupure
Tonnes
Teneur moyenneMétal contenu
AgAuCuPbZnÉq.AgÉq.AuAgAuCuPbZnÉq.AgÉq.Au
NSR $ US/t(kt)(g/t)(g/t)(%)(%)(%)(g/t)(g/t)(koz)(koz)(kt)(kt)(kt)(koz)(koz)
Indiquées délimitées en fosse959951452,710,171,585,926347,404 647872165920 299237
Présumées délimitées en fosse958 4741032,970,100,792,544755,5428 087808867215129 4781 510
Indiquées hors fosse1251 046822,330,110,582,794024,692 75178162913 533158
Présumées hors fosse12515 096762,420,070,872,193894,5336 6531 17511131330188 6632 198
Total Indiquées95/1252 0421132,510,141,074,325156,017 3981653228833 832395
Total Présumées95/12523 569852,620,080,842,324204,8964 7401 98319198546318 1413 708
  1. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n'a pas été démontrée. L'estimation des ressources minérales peut être sensiblement affectée par des enjeux environnementaux, juridiques, fiscaux, sociopolitiques, liés aux permis, aux titres, à la commercialisation ou d'autres enjeux pertinents. Rien ne garantit que les ressources minérales seront converties en réserves minérales.
  2. Les ressources minérales présumées dans cette estimation ont un degré de confiance moindre que celui appliqué à des ressources minérales indiquées et ne doivent pas être converties en réserves minérales. Il est raisonnable de s'attendre à ce que la majorité des ressources minérales présumées puissent être converties en ressources minérales indiquées en poursuivant l'exploration.
  3. Les ressources minérales présentées dans ce communiqué ont été estimées conformément aux Normes de définitions de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (l'« ICM ») pour les ressources minérales et les réserves minérales (2014) et aux Lignes directrices sur les pratiques exemplaires (2019) préparées par le comité de l'ICM dédié aux ressources et aux réserves minérales et adoptées par le conseil de l'ICM, telles que modifiées de temps à autre.
  4. Un prix pour l'argent de 21 $ US/oz avec un taux de récupération à l'usinage de 89 %, un prix pour l'or de 1 900 $ US/oz avec un taux de récupération à l'usinage de 85 %, un prix pour le zinc de 1,20 $ US/lb avec un taux de récupération à l'usinage de 72 %, un prix pour le plomb de 1,00 $ US/lb avec un taux de récupération à l'usinage de 85 %, et un prix pour le cuivre de 4,00 $ US/lb avec un taux de récupération à l'usinage de 75 % ont été utilisés pour établir l'ERM.
  5. Éq.Ag = Ag(g/t) + (Au(g/t)*prix Au/oz*récupération Au)/(prix Ag/oz*récupération Ag) + (Zn(%)*prix Zn/lb*récupération Zn/(prix Ag/oz*récupération Ag)*685,7147973) + (Pb(%)*prix Pb/lb*récupération Pb/(prix Ag/oz*récupération Ag)*685,7147973) + (Cu(%)*prix Cu/lb*récupération Cu/(prix Ag/oz*récupération Ag)*685,7147973
  6. Éq.Au = Au(g/t) + (Ag(g/t)*prix Ag/oz*récupération Ag)/(prix Au/oz*récupération Au)) + (Zn(%)*prix Zn/lb*récupération Zn/(prix Au/oz*récupération Au)*685,7147973) + (Pb(%)*prix Pb/lb*récupération Pb/(prix Au/oz*récupération Au)*685,7147973) + (Cu(%)*prix Cu/lb*récupération Cu/(prix Au/oz*récupération Au)*685,7147973)
  7. Les paramètres d'optimisation de fosse utilisés pour délimiter les ressources sont : 3 $ US/t pour l'extraction minière du matériel minéralisé, 2 $ US/t pour l'extraction minière des stériles, 89 $ US/t pour l'usinage et 6 $ US/t pour les frais G&A, totalisant 95 $ US/t pour le seuil de coupure, et des parois de fosse à 50 degrés.
  8. Les paramètres hors fosse sont : un coût d'extraction minière de 30 $ US/t, un coût d'usinage de 89 $ US/t et des frais G&A de 6 $ US/t, totalisant 125 $ US/t pour le seuil de coupure. Les blocs de ressources minérales hors fosse ont été quantifiés au-dessus du seuil de coupure NSR de 125 $ US, sous le tracé de fosse servant à délimiter les ressources et au sein des modèles fil-de-fer servant à délimiter la minéralisation. Les ressources minérales hors fosse présentent une continuité et un potentiel raisonnable d'extraction par la méthode d'exploitation minière souterraine par longs trous.
  9. Les calculs individuels dans les tableaux et les totaux pourraient ne pas correspondre à la somme des composantes puisque les nombres d'origine ont été arrondis.
  10. Des teneurs de coupure supérieures de 800 g/t Ag, 30 g/t Au, 28 % Zn, 10 % Pb et 1,4 % Cu ont été appliquées aux composites avant l'estimation des teneurs.
  11. La densité apparente a été évaluée séparément pour chaque veine individuelle avec des valeurs variant de 3,20 à 4,00 t/m3 déterminées à partir d'échantillons de carottes de forage et utilisées dans le cadre de l'ERM. Pour le matériel oxydé et de la zone de transition, une densité apparente de 2,65 t/m3 a été utilisée.
  12. Des composites de 1,0 m ont été utilisés dans le cadre de l'estimation des teneurs.

Tableau 2 ? Sensibilité au seuil de coupure de l'ERM (1-12)

Ressources indiquées hors fosse
Seuil de coupureTonnes AgAg AuAuCuPbZnÉq.AgÉq.AgÉq.AuÉq.Au
NSR $ US/t (kt) (g/t) (koz) (g/t) (koz) (%)(%)(%)(g/t) (koz) (g/t) (koz)
145895882 5292,48710,120,592,9842812 3074,99144
140930862 5852,44730,120,592,9442212 6094,92147
135962852 6362,41750,120,592,9041612 8724,85150
130997842 6902,37760,120,592,8641013 1534,78153
1251 046822 7512,33780,110,582,7940213 5334,69158
1201 110792 8152,28810,110,582,7239213 9994,57163
1151 202752 8882,22860,110,582,6237914 6494,42171
1101 250732 9442,18880,100,582,5837314 9834,34175
1051 288722 9882,15890,100,582,5636815 2364,29178
             
Ressources présumées hors fosse
Seuil de coupureTonnes AgAg AuAuCuPbZnÉq.AgÉq.AgÉq.AuÉq.Au
NSR $ US/t (kt) (g/t) (koz) (g/t) (koz) (%)(%)(%)(g/t) (koz) (g/t) (koz)
14511 5258230 5032,7810310,080,902,22429159 1105,001 854
14012 1698131 6622,7110600,080,892,21421164 7494,911 920
13512 9607933 0682,6210930,080,892,20412171 4894,801 998
13013 8677834 6272,5311290,070,882,20401178 9594,682 085
12515 0967636 6532,4211750,070,872,19389188 6634,532 198
12016 2957438 5542,3312200,070,852,17377197 7364,402 304
11517 3627240 0512,2612630,070,832,13368205 3584,292 393
11018 6027041 6352,1913100,070,822,09358213 8774,172 492
10520 0046743 2772,1213660,060,792,03347222 9494,042 598


Ressources indiquées délimitées en fosse
Seuil de coupure Tonnes Ag Ag AuAuCuPbZnÉq.AgÉq.AgÉq.AuÉq.Au
NSR $ US/t (kt) (g/t) (koz) (g/t) (koz) (%)(%)(%)(g/t) (koz) (g/t) (koz)
1209481514 5872,80850,181,626,1065519 9687,65233
1159571504 6002,78860,181,616,0665120 0347,60234
1109751484 6272,74860,181,606,0164320 1707,51235
1059821474 6362,73860,181,595,9864020 2217,47236
1009891464 6412,72860,171,595,9463720 2657,43236
959951454 6472,71870,171,585,9263420 2997,40237
901 0001454 6522,70870,171,585,9063220 3307,37237
851 0101444 6652,68870,171,575,8662820 3847,32238
801 0321424 6982,63870,171,555,7861820 5037,21239
751 0421414 7092,61870,171,545,7461420 5527,16240
701 0481404 7142,60880,171,535,7161120 5827,12240
             
Ressources présumées délimitées en fosse
Seuil de coupureTonnesAgAgAuAuCuPbZnÉq.AgÉq.AgÉq.AuÉq.Au
NSR $ US/t(kt)(g/t)(koz)(g/t)(koz)(%)(%)(%)(g/t)(koz)(g/t)(koz)
1206 95211625 8273,487780,120,772,47531118 6806,191 384
1157 25911326 3313,377860,110,782,48519121 0116,051 411
1107 56411026 8333,267920,110,792,49507123 2695,911 438
1057 87810827 3013,157980,110,792,51496125 5055,781 464
1008 20110527 7363,058030,100,792,53484127 7225,651 490
958 47410328 0872,978080,100,792,54475129 4785,541 510
908 71110128 3832,908120,100,782,55467130 9295,451 527
858 89010028 5902,858150,100,782,55462131 9575,381 539
809 0509928 7592,818170,100,772,54456132 8185,321 549
759 1679828 8782,788190,100,772,53453133 4085,281 556
709 3009728 9992,758210,090,772,52448134 0375,231 563


Figure 1 ? Localisation des zones incluses dans l'estimation des ressources minérales de Boumadine, montrant aussi les sondages et les données magnétiques (champ total résiduel)


Figure 2 ? Plan de surface de Boumadine montrant l'enveloppe minéralisée incluse dans l'estimation des ressources minérales


Figure 3 ? Projection longitudinale du modèle de blocs de l'estimation des ressources minérales à Boumadine

Figure 4 ? Section verticale typique de la zone Centrale à Boumadine (section 8850N)


Figure 5 ? Section verticale typique de la zone Sud à Boumadine (section 6525N)


Information complémentaire sur les ressources

Géologie et interprétation géologique

Le projet Boumadine est situé au sein de la ceinture de l'Anti-Atlas, du côté nord-ouest du Massif de l'Ougnat. La géologie de la Boutonnière de l'Ougnat est caractérisée par la présence de roches intrusives et volcaniques principalement calco-alcalines datant du Précambrien tardif (PIII). La minéralisation est encaissée dans des systèmes de veines de sulfures massifs polymétalliques (Au-Ag-Zn-Pb) orientés N340. L'assemblage minéralogique est caractérisé par une forte concentration de pyrite avec des quantités variables d'arsénopyrite, de sphalérite, de galène et localement, des traces de chalcopyrite. Les veines sont subverticales à fortement inclinées (>70°) et leur épaisseur varie généralement de 1 à 5 m, atteignant localement plus de 10 m.

Les limites minéralisées de l'estimation de ressources minérales actuelle ont été déterminées en utilisant une combinaison du pourcentage de sulfures observé dans les carottes de forage et de la teneur à l'analyse. Des modèles fil-de-fer en 3D ont été générés par sélection d'intervalles en utilisant le logiciel Leapfrog GeoMD de Seequent.

Techniques d'échantillonnage et de sous-échantillonnage

Tous les échantillons utilisés pour l'estimation des ressources minérales du gîte Boumadine sont des échantillons de carottes de forage au diamant.

Les carottes de forage au diamant ont été coupées et échantillonnées à des longueurs nominales de 1 m, sauf où les longueurs ont été modifiées pour correspondre aux limites géologiques. L'échantillonnage a été effectué sur toute la longueur du carottage. Des échantillons d'environ 2 à 4 kg ont été soumis au laboratoire pour analyse.

Méthode d'analyse des échantillons

Les échantillons ont été préparés par African Laboratory for Mining and Environment (« Afrilab ») dans son laboratoire de préparation à Boumadine ou dans son laboratoire de préparation à Zgounder. Au total, 250 g de matériel pulvérisé par échantillon a ensuite été soumis à l'analyse aux installations d'Afrilab à Marrakech. La spectrométrie avec plasma à couplage inductif (« ICP ») a été utilisée pour les éléments Ag, Zn, Pb, Cu, Mo. La pyroanalyse a été utilisée pour l'Au et les résultats d'Ag au-dessus de 200 ppm.

Des échantillons d'AQ/CQ ont été insérés selon un taux de 5 %. Dans un lot de 25 échantillons, 1 échantillon de matériaux de référence certifiés, 1 échantillon à blanc et 1 duplicata de carottage ont été insérés. À la fin de chaque mois, une sélection de 5 % des rejets grossiers a été soumise à Afrilab et une sélection de 5 % des résidus de pulpes a été expédiée chez ALS Séville (Espagne) qui a agi à titre de laboratoire de vérification.

Des examens réguliers des protocoles d'échantillonnage et d'AQ/CQ ont été effectués par le géologue de projet d'Aya sous la supervision de la personne qualifiée d'Aya, afin de s'assurer que toutes les procédures aient été suivies et que les meilleures pratiques de l'industrie aient été mises en oeuvre. Un suivi des résultats des duplicatas, des échantillons à blanc et des matériaux de référence certifiés a été effectué par le gestionnaire de la base de données à chaque fois qu'un lot de résultats d'analyse était importé dans la base de données Geotic.

Techniques de forage

Le forage a été effectué par Geosond Maroc SARL à l'aide de foreuses CT20 et CS140. Les sondages ont été forés à des diamètres de calibre HQ et NQ. Des levés ont été effectués dans chaque sondage, avec une première lecture à 12 m puis à chaque 25 m par la suite, à l'aide de sondes Reflex Ez-Shot et Devico DeviFlex. Tous les collets des sondages ont été arpentés avec un appareil DGPS.

Espacement de forage et des données

Le forage dans la majeure partie du gîte a été effectué en suivant une grille de 100 x 50 mètres d'espacement sur des sections orientées N70. Dans les parties au nord et au sud, l'espacement a été augmenté à 200 x 100 mètres. Les ressources minérales indiquées ont fait l'objet de forage intercalaire selon un espacement de 50 x 50 mètres.

Méthodologie d'estimation des ressources minérales

90 % de l'estimation des ressources minérales est classée dans la catégorie présumée et 10 % dans la catégorie indiquée.

Les données ont été regroupées en composites de 1 m. Une teneur de coupure supérieure a été appliquée aux teneurs en Au, Ag, Zn, Pb, Cu et Mo après un examen des histogrammes de distribution log-normale des composites.

Les veines ont été interpolées de manière indépendante. Pour la veine principale, le krigeage ordinaire a été utilisé pour l'estimation des teneurs, tandis que les autres veines, contenant moins de composites, ont été estimées par l'inverse de la distance au carré. Des modèles fil-de-fer ont été générés à l'aide du logiciel Leapfrog GeoMD de Seequent. L'analyse statistique et variographique et l'estimation ont été effectuées en utilisant le logiciel Isatis NeoMD de Geovariances. L'optimisation des fosses a été effectuée à l'aide du logiciel NPV SchedulerMD.

Des mesures de la densité apparente ont été systématiquement prises au sein des zones minéralisées et à l'extérieur des limites des zones minéralisées. Différentes valeurs de densité apparente ont été attribuées pour chaque veine en fonction de la valeur de densité apparente moyenne de la veine. Une valeur de densité apparente différente a aussi été attribuée au matériel dans la zone de transition.

Teneurs de coupure

Les limites des domaines géologiques ont été déterminées en utilisant une teneur de coupure de 100 g/t éq.Ag. Les ressources minérales sont présentées en utilisant des valeurs NSR de 125 $ US/t pour les ressources hors fosse et de 95 $ US/t pour les ressources en fosse.

Les valeurs NSR, en équivalent Ag et en équivalent Au sont calculées à l'aide des paramètres et des formules ci-dessous (tableau 3).

Tableau 3 ? Paramètres et formules employés pour calculer la valeur NSR et les teneurs en équivalent Ag et en équivalent Au

 Au (oz)Ag (oz)Zn (lb)Pb (lb)Cu (lb)
Prix en $ US1 900 $21 $1,20 $1,00 $4,00 $
Récupération en %85,2 %89,1 %72,0 %84,5 %75,3 %
NSR ($/t)(% Pb x 10,74 $) + (% Zn x 13,59 $) + (g/t Au x 50,89 $) + (g/t Ag x 0,56 $) +
(% Cu x 63,08 $)
Équivalent Ag (g/t)Ag(g/t) + (Au(g/t)*prix Au/oz*récupération Au)/(prix Ag/oz*récupération Ag)) + (Zn(%)*prix Zn/lb*récupération Zn/(prix Ag/oz*récupération Ag)*685,7147973) + (Pb(%)*prix Pb/lb*récupération Pb/(prix Ag/oz*récupération Ag)*685,7147973) + (Cu(%)*prix Cu/lb*récupération Cu/(prix Ag/oz*récupération Ag)*685,7147973)
Équivalent Au (g/t)Au(g/t) + (Ag(g/t)*prix Ag/oz*récupération Ag)/(prix Au/oz*récupération Au) + (Zn(%)*prix Zn/lb*récupération Zn/(prix Au/oz*récupération Au)*685,7147973) + (Pb(%)*prix Pb/lb*récupération Pb/(prix Au/oz*récupération Au)*685,7147973) + (Cu(%)*prix Cu/lb*récupération Cu/(prix Au/oz*récupération Au)*685,7147973)


Paramètres miniers et métallurgiques

La minéralisation à Boumadine est présente en surface et se poursuit jusqu'à plus de 600 m de profondeur, de telle sorte qu'une ERM comportant une combinaison de ressources minérales en fosse et de ressources minérales souterraines est appropriée.

La largeur d'exploitation minière et la dilution minière n'ont pas été prises en considération dans le cadre des travaux d'optimisation des fosses, et des blocs de 2,5 m x 5 m x 5 m ont été utilisés, ce qui est considéré acceptable en termes de plus petite unité d'exploitation minière sélective potentielle. De plus, un pilier de surface n'a pas été alloué entre les ressources minérales en fosse et les ressources minérales souterraines.

Les taux de récupération métallurgique préliminaires qui ont été utilisés pour le calcul de la valeur NSR sont présentés au tableau 3, ainsi que la formule de calcul de la valeur NSR, et sont de 85,2 % pour l'Au, 89,1 % pour l'Ag, 72 % pour le Zn, 84,5 % pour le Pb et 75,3 % pour le Cu.

La valeur NSR en $ US/t a été calculée en fonction des taux de récupération métallurgique estimés à partir d'une série d'essais, d'hypothèses pour les prix des métaux et les conditions de fonderie, incluant les facteurs payables, les frais de traitement, les pénalités et les frais d'affinage.

Prochaines étapes

Avant 2020, le projet Boumadine avait fait l'objet de travaux limités de forage à proximité de la mine et d'aucune campagne d'exploration régionale. Depuis 2022, l'équipe d'Aya a réalisé plus de 94 000 m de forage au diamant sur le permis minier, dans le but de livrer une estimation de ressources minérales.

Un grand potentiel de croissance existe en augmentant l'étendue du corridor principal à Boumadine, qui s'étend actuellement sur 4,2 km carrés et qui reste ouvert dans toutes les directions. Pour l'année 2024, la Société prévoit mobiliser sept foreuses pour compléter son programme de forage de 120 000 m. La moitié du programme testera la continuité du corridor connu et servira au forage intercalaire. L'autre 50 % sera axé sur des cibles géologiques générées dans le cadre des travaux réalisés en 2023 et sera éclairé par les résultats du levé hyperspectral et du levé géophysique à haute résolution en cours. Au total, 12 nouveaux permis ont été acquis à proximité des permis de Boumadine depuis juin 2023 (figure 6). Les levés géophysique et hyperspectral ont été amorcés au début de 2024 et les résultats sont attendus vers la fin du T2-2024. Les résultats des travaux géologiques en cours détermineront les travaux de développement qui suivront.

Figure 6 ? Localisation des nouveaux permis à Boumadine


Personne qualifiée

Les renseignements scientifiques et techniques contenus dans le présent communiqué de presse ont été révisés et approuvés par David Lalonde, B. Sc., directeur de l'exploration et personne qualifiée, et par Eugene Puritch, P.Eng., FEC, CET, président de P&E Mining Consultants Inc. et personne qualifiée indépendante.

Cette estimation des ressources minérales a été préparée conformément au Règlement 43-101 et la Société préparera et déposera sur SEDAR+ un rapport technique dans les 45 jours suivant le présent communiqué de presse.

P&E Mining Consultants Inc., un groupe d'une vingtaine de professionnels associés fondé en 2004, fournit des rapports d'experts-conseils en géologie et en génie minier, des estimations de ressources minérales et de réserves minérales, des rapports techniques conformes au Règlement 43-101, des évaluations économiques préliminaires, et des études de préfaisabilité et de faisabilité.

À propos d'Aya Or & Argent Inc.

Aya Or & Argent Inc. est un producteur d'argent canadien en pleine croissance qui exerce ses activités au Royaume du Maroc.

Aya est la seule société minière purement argentifère cotée à la Bourse de Toronto. Elle exploite la mine d'argent Zgounder à forte teneur et explore ses propriétés situées le long de l'Accident Sud-Atlasique à fort potentiel, dont plusieurs renferment d'anciennes mines productrices et des ressources historiques.

L'équipe de direction d'Aya a pour objectif de maximiser la valeur pour ses actionnaires en ancrant la durabilité au coeur de sa production, de ses ressources, de sa gouvernance et de ses plans de croissance financière.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site Web d'Aya à l'adresse www.ayagoldsilver.com, ou communiquer avec :

Benoit La Salle, FCPA, MBA
Président et chef de la direction
[email protected] 
Alex Ball
Vice-président, Expansion de l'entreprise et Relations avec les investisseurs
[email protected]
  

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué renferme de l'« information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens attribué à ces termes par les lois sur les valeurs mobilières applicables et d'autres énoncés qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés prospectifs sont inclus pour offrir de l'information à propos des attentes actuelles et des plans de la direction permettant aux investisseurs et aux autres lecteurs de mieux comprendre les plans d'affaires de la Société, sa performance et sa situation financières.

Tous les énoncés autres que les énoncés de faits historiques inclus dans le présent communiqué, portant sur la stratégie de la Société, ses futures activités, sa situation financière, ses perspectives, les plans et objectifs de la direction sont des énoncés prospectifs qui impliquent des risques et des incertitudes. Les énoncés prospectifs sont typiquement identifiés par l'emploi de mots comme « planifier », « s'attendre à », « estimer », « avoir l'intention », « anticiper », « être d'avis », « obtenir », « consolider », « surpasser », « indiquer », « continuer », « croître », « générer », « favorable », « meilleure », « confirmer », « rester », « confiance », « potentiel », « compléter », « s'étendre », ou des variations de ces termes et des phrases ou des énoncés à l'effet que certaines actions, certains événements ou résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se réaliseront », « auront lieu » ou seront « vraisemblablement » mis en oeuvre ou atteints. En particulier et sans s'y limiter, le présent communiqué contient des énoncés prospectifs portant sur le potentiel d'exploration et de développement de Boumadine ainsi que l'avancement et le succès du programme d'exploration à Boumadine, notamment le potentiel d'augmenter l'étendue du gîte dans toutes les directions.

L'information prospective est fondée sur certaines hypothèses et autres facteurs importants qui, s'ils s'avèrent erronés, pourraient faire en sorte que les résultats, la performance ou les réalisations réels de la Société soient sensiblement différents des résultats, de la performance ou des réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par de telles informations ou de tels énoncés. Rien ne garantit que cette information ou ces énoncés s'avéreront exacts. Les principales hypothèses sur lesquelles l'information prospective de la Société est fondée comprennent la capacité d'obtenir toutes les approbations gouvernementales requises, l'exactitude des estimations de réserves minérales et de ressources minérales (incluant, sans s'y limiter, les estimations de tonnage et de teneur du minerai), le prix de l'argent, les taux de change, les coûts du carburant et de l'électricité, la conjoncture économique future, les estimations futures des flux de trésorerie disponibles anticipés, et les pistes d'action.

Les lecteurs sont avisés que la liste ci-dessus n'est pas une liste exhaustive de tous les facteurs et hypothèses qui pourraient avoir été utilisés. Les énoncés prospectifs sont aussi assujettis aux risques et aux incertitudes auxquels les activités de la Société sont confrontés, lesquels pourraient avoir une incidence défavorable importante sur les activités, la situation financière, les résultats d'exploitation et les perspectives de croissance de la Société. Certains des risques auxquels la Société est confrontée et des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux exprimés dans les énoncés prospectifs comprennent, entre autres, les risques inhérents à l'exploration et au développement de propriétés minières, incluant les approbations gouvernementales et l'obtention des permis, l'évolution de la conjoncture économique, les variations mondiales des prix pour l'argent et d'autres intrants importants, les changements apportés aux plans miniers (incluant, sans s'y limiter, le débit de traitement et les taux de récupération étant affectés par les caractéristiques métallurgiques) et d'autres facteurs, comme des retards dans l'exécution des projets, dont plusieurs échappent au contrôle d'Aya. Par ailleurs, les lecteurs sont encouragés à lire avec attention la discussion détaillée des risques dans la notice annuelle 2023 de la Société datée du 28 mars 2024 déposée sur SEDAR+ à l'adresse www.sedarplus.ca, laquelle discussion est intégrée par renvoi au présent communiqué, pour une meilleure compréhension des risques et des incertitudes qui affectent les activités et les opérations de la Société. Par ailleurs, la mise à jour d'Aya datée du 28 mai 2020, où il était question d'études antérieures portant sur des actifs que la Société considérait à l'époque comme n'étant pas des actifs significatifs, reste applicable en date des présentes.

Bien que la Société soit d'avis que ses attentes sont fondées sur des hypothèses raisonnables et ait tenté de répertorier les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les actes, les événements ou les résultats réels soient sensiblement différents de ceux décrits dans les énoncés prospectifs, il peut y avoir d'autres facteurs ayant pour effet que les actions, les événements ou les résultats ne soient pas tels qu'anticipés, estimés ou prévus. Par conséquent, rien ne garantit que l'information prospective s'avérera exacte, puisque les résultats réels et les événements futurs pourraient être sensiblement différents de ceux anticipés dans cette information. Ainsi, ces risques ne sont pas exhaustifs; toutefois, ils doivent être considérés avec attention. Si l'un ou l'autre de ces risques ou de ces incertitudes se matérialise, les résultats réels pourraient être sensiblement différents de ceux anticipés dans les énoncés prospectifs qui se trouvent dans les présentes. En raison des risques, des incertitudes et des hypothèses inhérents aux énoncés prospectifs, les lecteurs ne doivent pas accorder d'importance indue aux énoncés prospectifs.

Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont présentés dans le but d'aider les investisseurs à comprendre les plans d'affaires, la performance et la situation financières de la Société et pourraient ne pas convenir à d'autres fins.

Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont faits en date des présentes uniquement. La Société décline toute intention ou obligation d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour toute autre raison, sauf dans la mesure exigée par les lois applicables. Tous les énoncés prospectifs de la Société sont visés par cette mise en garde.

Dans le texte qui précède, toute référence à Aya inclut aussi ses filiales, à moins que le contexte ne s'y prête pas.

Des photos accompagnant ce communiqué sont disponibles au :

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/38f943e2-fa68-44eb-9349-c0144dff8ae3

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/15c82ba2-16fd-4a5b-90ce-b12dc90c0bef

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/a12cd224-5cb0-4b29-ae63-f17a9a34dd25

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/1209d0d0-f222-4c34-b37c-d3f8efbaaca4

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/a884c955-8fd1-4e00-850e-78fa4ba743fb

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/aff9b54f-17bc-47af-9f6f-6ca862e103dd



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:30
De nombreuses professionnelles en soins se sont fait voir et entendre aujourd'hui à Saint-Hyacinthe lors du Conseil général de la CAQ. Elles voulaient ainsi rappeler aux député-e-s caquistes qu'elles sont toujours sans entente de principe pour le...

à 11:27
La Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ), affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) a conclu hier une entente avec le Conseil du Trésor sur les textes finaux du nouveau contrat de travail...

à 10:01
Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd'hui la déclaration suivante à l'occasion de la Journée de l'Afrique : « Il y a 61 ans aujourd'hui, des représentants de pays africains ont fondé l'Organisation de l'unité africaine, devenue...

à 10:00
Le Premier ministre Justin Trudeau l'a promis. Marc Miller, son ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada, doit défendre un programme complet et inclusif pour la régularisation des personnes sans statut migratoire. Alors...

à 06:00
Le 17 mai, le Premier ministre Trudeau et le Ministre Miller ont réaffirmé leur volonté de créer un programme de régularisation des personnes sans statut migratoire, et un programme sera ainsi présenté au conseil des ministres avant la fin de la...

à 06:00
Les membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), sans contrat de travail depuis près de 14 mois, sont invités à manifester bruyamment lors du Congrès national de la Coalition Avenir Québec (CAQ), à Saint-Hyacinthe, ce...



Communiqué envoyé le et diffusé par :