Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé

Une récente étude indique qu'un nouveau traitement pourrait entraîner une rémission précoce des patients souffrant de la maladie de Crohn



LOS ANGELES, le 22 mai /CNW/ -- LOS ANGELES, le 22 mai /CNW/ - La Feinberg School of Medicine de Northwestern University a annoncé aujourd'hui que le Dr Alan Buchman, professeur agrégé et directeur du Inflammatory Bowel Disease Center de l'école médicale a présenté les résultats d'un essai de validation de phase 2A à double insu et contrôlé contre placebo sur téduglutide, un médicament expérimental. Aujourd'hui même, on a passé en revue le sommaire des résultats à l'occasion d'une conférence de presse organisée dans le cadre du congrès annuel Digestive Disease Week 2006 (DDW(R)), qui a lieu du 20 au 25 mai, à Los Angeles. Des données supplémentaires sur téduglutide seront présentées lors de la séance de résumés de dernière minute qui aura lieu le mardi 23 mai 2006 de 14 h 45 à 15 h, HAP, dans la salle 501 A/B/C du Centre des congrès de Los Angeles.

Téduglutide est le premier d'une nouvelle classe de médicaments qui sont actuellement à l'étude contre la maladie de Crohn. Il s'agit d'un analogue exclusif de la substance peptide 2, une substance naturelle semblable au glucagon (peptide glucagon-like peptide 2) (GLP-2). La GLP-2 assure la régulation de la croissance, la prolifération et la maintenance des cellules qui se trouvent dans le tractus gastro-intestinal ; cette substance est actuellement en cours d'élaboration clinique par NPS Pharmaceuticals, Inc. le commanditaire de cette étude.

"Il existe un urgent besoin d'offrir de nouvelles options de traitement aux patients atteints d'une forme modérée ou grave de la maladie de Crohn qui sont incapables de soulager les pénibles symptômes de la maladie qui affectent leur vie. " En leur permettant d'obtenir une rémission précoce, ces patients amélioreraient considérablement leur qualité de vie, et cela donne à penser que l'on devrait étudier le téduglutide dans le cadre d'autres essais cliniques utilisant des doses plus fortes, afin de déterminer son rôle dans le traitement de cette maladie difficile à maîtriser."

L'essai de phase IIa de huit semaines, comptant quatre groupes de patients et un total de 100 participants atteints d'une forme modérée ou grave de la maladie de Crohn, a été conçu pour évaluer l'innocuité et l'efficacité potentielle du médicament. Les chercheurs ont comparé trois doses de téduglutide délivrées quotidiennement par injection sous-cutanée à un placebo. Le principal paramètre de l'étude était la rémission ou à tout le moins une diminution de 100 points du score initial relatif à l'indice d'activité de la maladie de Crohn (CDIA), au terme de 8 semaines.

Bien que l'étude n'ait pas permis d'atteindre le seuil de signification statistique pour le principal paramètre, les résultats ont révélé que l'efficacité du médicament avait tendance à être positive et constante, et qu'une dose-réponse favorisait le groupe recevant la dose la plus forte : 36,8 % des participants (recevant la dose la plus forte de téduglutide ont obtenu une rémission clinique et ont vu leur score CDAI diminuer sous les 150 points) au terme de deux semaines de traitement, comparativement à 16,7 % des patients recevant un placebo, tandis que 55,6 % des participants recevant la dose la plus forte ont obtenu une rémission clinique au terme de huit semaines de traitement, comparativement à 33,3 % de patients recevant un placebo. Le téduglutide était bien toléré et aucun effet indésirable grave lié au médicament n'a été observé. Parmi les effets indésirables notés lors de l'étude figuraient les douleurs abdominales et des rougeurs au point d'injection.

A propos de la maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une maladie intestinale inflammatoire chronique touchant environ un million de personnes aux Etats-Unis et en Europe. Les symptômes de cette maladie sont les douleurs abdominales, la diarrhée, les saignements rectaux et la perte pondérale. Actuellement, la maladie de Crohn est incurable, mais certains patients jouissent de longues périodes de rémission.

A propos de la Digestive Disease Week

Digestive Disease Week (DDW - semaine des troubles digestifs) est la rencontre internationale la plus importante des médecins, des chercheurs et des universitaires spécialisés dans la gastroentérologie, l'hépatologie, l'endoscopie et la chirurgie gastro-intestinale. Parrainée à la fois par l'American Association for the Study of Liver Diseases (AASLD), l'American Gastroenterological Association (AGA), l'American Society for Gastrointestinal Endoscopy (ASGE) et la Society for Surgery of the Alimentary Tract (SSAT), la DDW se tient du 20 au 25 mai 2006, au Centre des congrès de Los Angeles. Le congrès voit la présentation d'environ 5 000 résumés et de centaines de communications sur les derniers progrès en matière de recherches, de médecine et de technologie gastro-intestinales. Pour obtenir plus de renseignements, consultez le site www.ddw.org.

/Site Web : http://www.ddw.org/

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

12 déc 2018
Health Care Originals (HCO), une société des technologies prêt-à-porter et santé numérique de premier plan, se réjouit d'annoncer que le Dr Bradford Berk, ancien PDG du Centre médical de l'Université de Rochester (URMC), a rejoint son conseil...

12 déc 2018
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la députée d'Abitibi-Ouest, madame Suzanne Blais, au nom de la ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle...

12 déc 2018
La ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, a annoncé aujourd'hui la nomination, par le Gouvernement du Québec, de madame Julie Boucher à titre de présidente-directrice générale adjointe du Centre intégré universitaire de...

12 déc 2018
L'honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureur général du Canada, et l'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, ont fait la déclaration qui suit : « Au nom de notre gouvernement, la ministre Wilson-Raybould a...

12 déc 2018
Le Conseil des académies canadiennes (CAC) a publié trois rapports sur les demandes d'aide médicale à mourir (AMM), à la suite d'un examen mené par un comité d'experts indépendant à la demande du gouvernement fédéral. Les rapports ont été diffusés...

12 déc 2018
LiveWell Canada Inc. (« LiveWell » ou la « société »), , prévoit que l'adoption de la U.S. Agriculture Improvement Act de 2018, connue sous le nom de Farm Bill, ouvrira la voie à un marché...




Communiqué envoyé le 23 mai 2006 à 03:05 et diffusé par :