Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices

BCE présente ses résultats du T4 2022 et pour l'ensemble de l'exercice et annonce ses cibles financières pour 2023


Hausse de 5,2 % du dividende annuel à 3,87 $ par action

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Pour obtenir une description des facteurs de risque et des hypothèses connexes, veuillez consulter la section « Mise en garde concernant les déclarations prospectives » plus loin dans ce communiqué de presse. L'information contenue dans le présent communiqué est non auditée.

MONTRÉAL, le 2 févr. 2023 /CNW Telbec/ - BCE Inc. (TSX: BCE) (NYSE: BCE) a présenté aujourd'hui les résultats du quatrième trimestre (T4) et de l'ensemble de l'exercice 2022 ainsi que son orientation financière pour 2023, et a annoncé une hausse de 5,2 %, ou 0,19 $ par action, du dividende sur actions ordinaires annuel de BCE, qui passe à 3,87 $.

« Les réalisations de Bell au T4 et au cours de 2022 reflètent la constance et l'excellence de l'équipe Bell dans la mise en oeuvre de nos initiatives stratégiques et notre approche centrée sur le client », a affirmé Mirko Bibic, président et chef de la direction de BCE Inc. et de Bell Canada.

« En 2020, nous avons dévoilé notre nouvelle raison d'être comme entreprise, soit transformer la façon dont les Canadiens et les Canadiennes communiquent entre eux et avec le reste du monde. Depuis, nous avons travaillé de façon continue à réaliser nos initiatives stratégiques afin de concrétiser notre raison d'être, et le dévouement de l'équipe Bell au service nos clients, nos collectivités et nos actionnaires me rendent très fier. Les résultats sont éloquents : tous nos secteurs d'activité ont connu une progression au cours de l'exercice, ce qui a permis de générer une saine croissance de 3,1 % des produits des activités ordinaires et du BAIIA ajusté consolidés.

« Dans le cadre de notre programme de dépenses d'investissement accélérées, le plus important programme jamais entrepris par une entreprise de communications canadienne, nous avons étendu la couverture de notre réseau de fibre optique pour rejoindre 854 000 emplacements supplémentaires au cours du dernier exercice, ce qui a généré le nombre d'activations nettes d'abonnés des services Internet de détail annuel le plus élevé en 16 ans et une solide croissance de 9 % des produits tirés des services Internet résidentiels au T4. Notre réseau 5G primé est maintenant offert à 82 % des Canadiens et des Canadiennes et, au cours du trimestre, les activations nettes d'abonnés des services postpayés utilisant des téléphones mobiles ont augmenté de 41,2 % et les produits tirés des services sans fil ont progressé de 7,7 %. De plus, nous poursuivons la réalisation de notre impératif stratégique visant à promouvoir l'expérience client : Bell est demeurée le chef de file du secteur pour ce qui est de la diminution des plaintes des clients5 et nous avons gagné la reconnaissance du secteur pour nos outils numériques et nos applications comme l'application MonBell6.

« En 2023, nous poursuivrons la réalisation des initiatives stratégiques que nous avons prévues il y a trois ans. Nous élargirons la zone de couverture de notre réseau de fibre optique pour couvrir 650 000 emplacements supplémentaires et nous poursuivrons l'investissement dans nos réseaux 5G et 5G+ ainsi que leur expansion. Je suis fier de tout ce que nous avons accompli dans une courte période en vue d'adopter une position concurrentielle permettant d'assurer notre réussite future. Grâce à nos réseaux de pointe, à nos produits innovateurs et à notre approche centrée sur le client, nous serons en mesure d'offrir une expérience exceptionnelle à nos clients et d'enregistrer des données opérationnelles et des résultats financiers conformes à ce que les investisseurs attendent de nous. »

_______________________

1

Le BAIIA ajusté est un total des mesures sectorielles, le bénéfice net ajusté et les flux de trésorerie disponibles sont des mesures financières non conformes aux PCGR et le BPA ajusté est un ratio non conforme aux PCGR. Se reporter à la section Mesures financières non conformes aux PCGR et autres mesures financières du présent communiqué pour un complément d'information sur ces mesures.

2

Les pressions inflationnistes sur les coûts correspondent à l'augmentation d'un exercice à l'autre des coûts d'exploitation qui s'explique par les pressions inflationnistes relatives aux charges liées au carburant, aux services publics et aux salaires.

3

Référence du programme de construction des installations du service à large bande fondée sur la zone de couverture prévue couvrant environ 10 millions de foyers et d'entreprises.

4

Les produits liés au contenu numérique comprennent les produits tirés de la publicité sur les plateformes numériques, dont les sites Web, les applications mobiles, les applications sur les téléviseurs connectés et les actifs et plateformes numériques d'affichage extérieur, ainsi que de la publicité sur les plateformes d'achat numériques de Bell, de même que les produits tirés des frais d'abonnement des services directement aux consommateurs et des services de vidéo sur demande.

5

Rapport annuel de 2021-2022 de la Commission des plaintes relatives aux services de télécom-télévision.

6

À l'occasion des prix Mobile Web Awards de 2022, l'application MonBell de Bell a été nommée meilleure application mobile de l'événement dans l'ensemble et meilleure application mobile de télécommunications par la Web Marketing Association.

PRINCIPAUX FAITS RÉCENTS TOUCHANT NOS ACTIVITÉS

Promouvoir l'expérience client
Bell a conclu une entente pluriannuelle exclusive en vue de vendre ses services sans fil et sur fil Bell, Virgin Plus et Lucky Mobile par l'intermédiaire des magasins Staples/Bureau en Gros dans l'ensemble du Canada à compter du premier semestre de 2023. En outre, Bell et Staples/Bureau en Gros établiront un partenariat en vue de vendre les services sans fil et sur fil de Bell directement aux entreprises de taille moyenne par l'intermédiaire de l'équipe de vente Staples Professionnel.

Selon le rapport annuel 2021-2022 de la Commission des plaintes relatives aux services de télécom-télévision (CPRST), Bell est demeurée le chef de file des fournisseurs nationaux de services de communications pour la réduction de la part du nombre de plaintes de consommateurs. Alors que le nombre de plaintes déposées auprès de la CPRST a connu une baisse de 25 % dans l'ensemble, Bell a une fois de plus devancé la concurrence nationale avec une diminution de 38 %. La part globale des plaintes contre Bell a chuté à 17,2 %. Il s'agit d'une baisse de 3,5 points de pourcentage, ce qui représente la plus forte réduction parmi les fournisseurs nationaux5.

Bell a été nommée meilleur fournisseur de services Internet pour les jeux parmi les principaux FSI pour une deuxième année consécutive par PCMag dans son rapport sur les meilleurs FSI du Canada pour le jeu de 2023 (en anglais seulement). À l'occasion des prix Mobile Web Awards de 2022 (en anglais seulement), l'application MonBell a été nommée par la Web Marketing Association meilleure application mobile de l'événement dans l'ensemble et également été nommée meilleure application mobile de télécommunications, un prix que Bell a remporté pendant cinq années consécutives. De plus, Bell a été désignée comme la marque de services de communications la plus réputée au Canada et la troisième marque la plus réputée dans l'ensemble dans le rapport annuel BrandZ de Kantar sur les marques canadiennes les plus réputées de 2022 (en anglais seulement). Enfin, Bell a été choisie comme fournisseur de services de communications le plus fiable pour une deuxième année consécutive à l'occasion des BrandSpark Most Trusted Awards (en anglais seulement) 2023.

Leadership et innovation en matière de technologie 5G
Bell Capital de risque a investi dans Cohere Technologies (en anglais seulement), le créateur d'un logiciel multiplicateur de spectre pour les réseaux 4G et 5G, dans le cadre de son objectif visant à investir dans les entreprises en démarrage qui conçoivent des solutions permettant aux réseaux de Bell de se distinguer. En outre, Bell a annoncé l'établissement d'une relation stratégique de trois ans avec le centre d'innovation montréalais Centech, afin d'aider les entreprises canadiennes émergentes à stimuler l'innovation et la croissance. Bell et Snap Inc. ont créé une expérience immersive unique pour les partisans des Raptors de Toronto offrant la toute première expérience de basketball en réalité augmentée multiutilisateur utilisant la technologie 5G sur Snapchat.

Connecter les Canadiens et les Canadiennes
Cette année, Bell a étendu la zone de couverture de son réseau de fibre optique pour rejoindre 854 000 nouveaux emplacements, un nombre record, ce qui a permis de connecter les collectivités du Manitoba, de l'Ontario, du Québec et des provinces de l'Atlantique. Northwestel a achevé son programme d'expansion du réseau de fibre optique de 2022 et, aujourd'hui, plus de 80 % des ménages et des collectivités raccordées par voie terrestre du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest (en anglais seulement) ont accès au service Internet haute vitesse illimité. Bell a offert son service Internet proposant des vitesses symétriques de 3 gigabits par seconde aux clients de Fredericton et de Moncton au Nouveau-Brunswick.

Offrir le contenu le plus captivant
Plus de 10 millions de personnes au Canada ont regardé le match final de la Coupe du monde de la FIFA Qatar 2022 sur RDS, TSN, Noovo et CTV. TSN a acquis les droits médiatiques exclusifs visant PGA Tour Live (en anglais seulement), présentant plus de 4 300 heures de couverture en direct des tournois de la PGA tout au long de la saison. De plus, TSN a lancé TSN+, un nouveau service de diffusion en continu directement aux consommateurs (en anglais seulement), offert sur TSN.ca et l'application TSN, qui permet aux amateurs de profiter davantage de l'éventail de contenu de sport en direct de classe mondiale de TSN. Selon Numéris, avec 76 % des parts de l'écoute sportive, RDS demeure la référence en matière de sport télévisé au Québec pour les adultes âgés de 25 à 54 ans. Les passagers à bord de certains vols intérieurs d'Air Canada peuvent dorénavant regarder du contenu sportif en direct sur RDS et TSN, entre autres sur le soccer, le hockey, le football, le golf et le basketball, ainsi que des nouvelles à l'échelle nationale et mondiale et des nouvelles économiques sur CTV News Channel et BNN Bloomberg. Crave a conclu une entente de premier plan pour la diffusion de nouveaux longs métrages de cinéma de Sony Pictures Entertainment et Énergie 94,3 est demeurée la station de radio de musique numéro un à Montréal pour un 10e sondage consécutif selon Numeris7.

Journée Bell Cause pour la cause 
Dans le cadre du lancement de la campagne de la Journée Bell Cause pour la cause, Bell a annoncé un engagement additionnel de 10 millions $ au profit des programmes de santé mentale, soit le montant le plus important jamais versé par Bell à l'occasion de la Journée Bell Cause pour la cause. La campagne de cette année, appelée On doit changer ça, met clairement l'accent sur les principaux défis auxquels sont confrontés les Canadiens et les Canadiennes et leur demande de poser des gestes concrets et de soutenir les initiatives en santé mentale dans leur collectivité tout au long de l'année.

Dans le cadre de son engagement continu à contribuer à l'amélioration de l'accès au soutien et aux services en matière de santé mentale dans les collectivités de tout le Canada, Bell Cause pour la cause a annoncé 11 bénéficiaires du Fonds diversité Bell Cause pour la cause. Le Fonds postsecondaire Bell Cause pour la cause a versé 1 million $ sous forme de dons à 10 collèges, universités et cégeps canadiens dans le but d'appuyer les initiatives en santé mentale, et le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause 2023 accepte maintenant les demandes.

L'initiative Mieux pour tous : bâtir un monde meilleur, de meilleures collectivités et un meilleur milieu de travail
La campagne Donner en équipe 2022 de Mieux pour tous a permis d'amasser un montant de 4,4 millions $ au profit d'organismes de bienfaisance dans l'ensemble du Canada et les membres du personnel ont fait du bénévolat pendant plus de 97 000 heures dans des organismes de leur collectivité. Bell figure parmi les 50 meilleures entreprises du palmarès 2023 des 100 entreprises les plus durables au monde de Corporate Knights8 (en anglais seulement). Bell a été nommée l'un des 100 meilleurs employeurs au Canada pour une 8e année consécutive par Mediacorp9, et a également reçu l'Ordre de l'excellence pour la santé mentale au travail d'Excellence Canada. Bell a continué de souligner son engagement à maintenir sa position de chef de file en ce qui concerne les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) en convertissant ses facilités de crédit engagées existantes de 3,5 milliards $ en un prêt lié au développement durable. Conformément à son engagement à respecter les normes liées aux facteurs ESG les plus élevées, Bell publiera un rapport annuel intégré numérique au moment de la publication de ses états financiers annuels de 2022 au début de mars 2023.

________________________

7

Selon Numeris, de l'été 2020 à l'automne 2022, Montréal CTRL, Lu-Di, 2 h-2 h, adultes âgés de 25 à 54 ans, AMM(000).

8

Selon le classement mondial de Corporate Knights Inc. publié le 18 janvier 2023. Pour plus d'information, consulter le lien suivant : https://www.corporateknights.com/rankings/global-100-rankings/2023-global-100-rankings/2023-global-100-most-sustainable-companies/.

9

Le rapport des 100 meilleurs employeurs au Canada est publié annuellement par Mediacorp. Résultats publiés le 18 novembre 2022. Pour plus d'information, consulter le lien suivant : https://www.canadastop100.com/national/.

RÉSULTATS DE BCE

Faits saillants financiers 

(en millions $, sauf les montants par action) (non audité)










T4 2022

T4 2021

% de
variation


2022

2021

% de
variation


BCE









Produits d'exploitation

6 439

6 209

3,7

%

24 174

23 449

3,1

%

Bénéfice net

567

658

(13,8)

%

2 926

2 892

1,2

%

Bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires

528

625

(15,5)

%

2 716

2 709

0,3

%

Bénéfice net ajusté

654

692

(5,5)

%

3 057

2 895

5,6

%

BAIIA ajusté

2 437

2 430

0,3

%

10 199

9 893

3,1

%

Bénéfice net par action ordinaire (BPA)

0,58

0,69

(15,9)

%

2,98

2,99

(0,3)

%

BPA ajusté

0,71

0,76

(6,6)

%

3,35

3,19

5,0

%

Flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation

2 056

1 743

18,0

%

8 365

8 008

4,5

%

Dépenses d'investissement10

(1 638)

(1 466)

(11,7)

%

(5 133)

(4 852)

(5,8)

%

Flux de trésorerie disponibles10

376

229

64,2

%

3 067

2 980

2,9

%

_______________________

10

Au T2 2022, nous avons appliqué la décision sur le programme de travail de l'IFRIC sur les dépôts à vue soumis à des restrictions d'utilisation découlant d'un contrat avec un tiers (IAS 7, Tableau des flux de trésorerie) de façon rétrospective pour chacune des périodes antérieures présentées. Pour obtenir plus d'information, se reporter à la note 2, Mode de présentation et principales méthodes comptables de nos états financiers consolidés intermédiaires du T3 2022.



« L'exercice 2022 a été couronné par un trimestre pendant lequel l'exécution constante et rigoureuse a généré une forte hausse de 3,7 % du total des produits des activités ordinaires au T4. En outre, nous avons enregistré une croissance positive du BAIIA ajusté, malgré des pressions inflationnistes sur les coûts sans précédent et des coûts liés aux tempêtes records, un Vendredi fou coûteux et très concurrentiel et la faiblesse du marché des services de publicité dans les médias, ce qui démontre notre capacité à exécuter notre stratégie peu importe les circonstances », a affirmé Glen LeBlanc, chef des affaires financières de BCE et de Bell Canada.

« Les facteurs fondamentaux et le positionnement concurrentiel de BCE sont toujours aussi solides, comme en témoignent nos résultats d'exploitation de 2022 et la stabilité des objectifs de notre orientation financière pour 2023. Grâce à la croissance saine des flux de trésorerie disponibles projetés, favorisée par la baisse des dépenses d'investissement, à une solide position de capitalisation de nos régimes de retraite à prestations définies et à un accent continu sur la croissance du nombre d'abonnés rentables et le contrôle rigoureux des coûts, nous augmentons le dividende par action ordinaire de BCE de 5,2 % pour 2023. »

_______________________

11

La marge du BAIIA ajusté se définit comme le BAIIA ajusté divisé par les produits d'exploitation. Se reporter à la section Indicateurs de performance clés du présent communiqué de presse pour un complément d'information sur la marge du BAIIA ajusté.

12

L'intensité du capital correspond aux dépenses d'investissement divisées par les produits d'exploitation. Se reporter à la section Indicateurs de performance clés du présent communiqué de presse pour un complément d'information sur l'intensité du capital.



RÉSULTATS D'EXPLOITATION PAR SECTEUR

Services sans fil de Bell

_______________________

13

Le RMU combiné des abonnés utilisant des téléphones mobiles correspond aux produits d'exploitation tirés des services sans fil divisés par le nombre moyen d'abonnés utilisant des téléphones mobiles pour la période visée, et est exprimé en unité monétaire par mois. Se reporter à la section Indicateurs de performance clés du présent communiqué de presse pour un complément d'information sur le RMU combiné des abonnés utilisant des téléphones mobiles.

14

Se reporter à la section Indicateurs de performance clés du présent communiqué de presse pour un complément d'information sur les unités d'abonnement (ou clients).

15

Se reporter à la section Indicateurs de performance clés du présent communiqué de presse pour un complément d'information sur le taux de désabonnement. 

16

Se reporter à la section Indicateurs de performance clés du présent communiqué de presse pour un complément d'information sur les unités d'abonnement (ou clients).



Services sur fil de Bell

_______________________

17

Les produits tirés des solutions d'affaires comprennent les services gérés, qui englobent la gestion des réseaux, la gestion des services voix, l'hébergement et la sécurité, ainsi que les services professionnels, qui englobent les services-conseils, d'intégration et de gestion des ressources.

18

Se reporter à la section Indicateurs de performance clés du présent communiqué de presse pour un complément d'information sur les unités d'abonnement (ou clients).



Bell Média

_______________________

19

Numeris, personnes âgées de 2 ans et plus, total pour le Canada, T4 2022 (01-10-2022 au 31-12-2022) et Numeris, Québec francophone, T4 2022 (01-10-2022 au 31-12-2022), personnes âgées de 2 ans et plus et adultes âgés de 25 à 54 ans, chaînes de télé spécialisée dans les sports de langue française.

20

Numeris, Québec francophone, T4 2022 (01-10-2022 au 18-12-2022), classement parmi les chaînes de télé spécialisée de langue française (y compris les chaînes de nouvelles, de sports et de télé payante), dans le marché du Québec francophone, Lu-Di, 2 h-2 h.



DIVIDENDE SUR ACTIONS ORDINAIRES
Le conseil d'administration de BCE a déclaré un dividende trimestriel de 0,9675 $ par action ordinaire, payable le 17 avril 2023 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 15 mars 2023.

PERSPECTIVES POUR 2023
Le tableau suivant présente les objectifs de notre orientation financière pour 2023. Ces fourchettes sont fondées sur nos perspectives actuelles pour 2023 et nos résultats financiers consolidés de 2022 qui tiennent compte de l'incidence sur le BAIIA ajusté des pressions inflationnistes relatives aux charges liées au carburant, aux services publics et aux salaires et des coûts liés aux tempêtes et de l'incidence sur les flux de trésorerie disponibles de nos dépenses d'investissement historiques en vue d'accélérer le déploiement du réseau de fibre optique et du réseau sans fil 5G de Bell. Pour 2023, nous prévoyons une baisse du BPA ajusté par rapport à 2022, en raison d'un ajustement de l'impôt moindre, d'une hausse de la dotation aux amortissements et d'une augmentation de la charge d'intérêts. Pour 2023, nous prévoyons que la croissance du BAIIA ajusté, la diminution des cotisations aux régimes d'avantages postérieurs à l'emploi et des paiements en vertu de régimes d'autres avantages postérieurs à l'emploi, ainsi que la baisse des dépenses d'investissement donneront lieu à une hausse des flux de trésorerie disponibles.


Résultats de 2022

Orientation pour 2023

Croissance des produits des activités ordinaires

3,1 %

1 % - 5 %

Croissance du BAIIA ajusté

3,1 %

2 % - 5 %

Intensité du capital21

21,2 %

19 % - 20 %

Croissance du BPA ajusté

5,0 %

(3) % - (7) %

Croissance des flux de trésorerie disponibles21

2,9 %

2 % - 10 %

Dividende sur actions ordinaires annualisé

3,68 $

3,87 $

_______________________

21

Au T2 2022, nous avons appliqué la décision sur le programme de travail de l'IFRIC sur les dépôts à vue soumis à des restrictions d'utilisation découlant d'un contrat avec un tiers (IAS 7, Tableau des flux de trésorerie) de façon rétrospective pour chacune des périodes antérieures présentées. Pour obtenir plus d'information, se reporter à la note 2, Mode de présentation et principales méthodes comptables de nos états financiers consolidés intermédiaires du T3 2022.



Veuillez consulter la section « Mise en garde concernant les déclarations prospectives » plus loin dans ce communiqué pour obtenir une description des principales hypothèses sur lesquelles repose l'orientation financière 2023 de BCE, ainsi que des principaux facteurs de risque connexes.

TÉLÉCONFÉRENCE À L'INTENTION DES ANALYSTES FINANCIERS
BCE tiendra une téléconférence à l'intention des analystes financiers afin de traiter de ses résultats du T4 2022 et de l'orientation financière de 2023, le jeudi 2 février, à 7 h (heure de l'Est). Les journalistes sont invités à y assister à titre d'auditeurs seulement. Pour y assister, veuillez composer le numéro sans frais 1-800-806-5484 ou le 416-340-2217 et utilisez le code d'identification 1475438#. Une reprise sera disponible jusqu'à minuit le 2 mars 2023 au
1-800-408-3053 ou au 905-694-9451 (composez le code d'identification 9881822#). La conférence téléphonique fera également l'objet d'une webdiffusion en direct sur le site Web de BCE, à Téléconférence sur les résultats de BCE pour le T4 2022.

MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX PCGR ET AUTRES MESURES FINANCIÈRES

BCE utilise diverses mesures financières pour évaluer son rendement. Certaines de ces mesures sont calculées conformément aux Normes internationales d'information financière (IFRS ou PCGR), tandis que d'autres n'ont pas de définition normalisée en vertu des PCGR. Nous croyons que nos mesures financières conformes aux PCGR, lues conjointement avec les mesures financières ajustées non conformes aux PCGR et les autres mesures financières, permettent aux lecteurs de mieux comprendre comment la direction évalue le rendement de BCE.

Le Règlement 52-112 sur l'information concernant les mesures financières non conformes aux PCGR et d'autres mesures financières (le Règlement 52-112) prescrit les obligations d'information qui s'appliquent aux mesures financières suivantes :

La présente rubrique fournit une description et un classement des mesures financières définies dans le Règlement 52-112 que nous utilisons dans le présent communiqué de presse pour expliquer nos résultats financiers, et, dans le cas des mesures financières supplémentaires, une explication de ces mesures est fournie lorsqu'il en est fait mention pour la première fois dans le présent communiqué de presse si le libellé des mesures financières supplémentaires n'est pas suffisamment descriptif.

Mesures financières non conformes aux PCGR

Une mesure financière non conforme aux PCGR est une mesure financière utilisée pour décrire notre performance financière, notre situation financière ou nos flux de trésorerie passés ou futurs prévus et, en ce qui concerne sa composition, elle exclut un montant compris dans la mesure financière la plus directement comparable présentée dans les états financiers consolidés de base de BCE ou encore inclut un montant non compris dans cette mesure. Nous sommes d'avis que les mesures financières non conformes aux PCGR reflètent nos résultats d'exploitation courants et permettent aux lecteurs de comprendre le point de vue de la direction et l'analyse de notre rendement.

Les mesures financières non conformes aux PCGR que nous utilisons dans le présent communiqué de presse pour expliquer nos résultats sont décrites ci-après, et nous présentons des rapprochements avec les mesures financières conformes aux IFRS les plus comparables. 

Bénéfice net ajusté - Le bénéfice net ajusté est une mesure financière non conforme aux PCGR qui n'a pas de définition normalisée en vertu des normes IFRS. Par conséquent, il est peu probable qu'elle soit comparable à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs.

Nous définissons le bénéfice net ajusté comme le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires avant les coûts liés aux indemnités de départ, aux acquisitions et autres, les pertes nettes (profits nets) lié(e)s à la valeur de marché sur dérivés utilisés à titre de couverture économique des régimes de rémunération fondée sur des actions qui sont réglés en instruments de capitaux propres, les pertes nettes (profits nets) sur participations mises en équivalence dans des entreprises associées et des coentreprises, les pertes nettes (profits nets) sur placements, les coûts liés au remboursement anticipé de la dette, la perte de valeur d'actifs et les activités abandonnées, déduction faite de l'impôt et des PNDPC.

Nous utilisons le bénéfice net ajusté et nous croyons que certains investisseurs et analystes utilisent cette mesure, entre autres, pour évaluer la performance de nos activités avant l'incidence des coûts liés aux indemnités de départ, aux acquisitions et autres, des pertes nettes (profits nets) lié(e)s à la valeur de marché sur dérivés utilisés à titre de couverture économique des régimes de rémunération fondée sur des actions qui sont réglés en instruments de capitaux propres, des pertes nettes (profits nets) sur participations mises en équivalence dans des entreprises associées et des coentreprises, des pertes nettes (profits nets) sur placements, des coûts liés au remboursement anticipé de la dette, de la perte de valeur d'actifs et des activités abandonnées, déduction faite de l'impôt et des PNDPC. Nous excluons ces éléments parce qu'ils ont une influence sur la comparabilité de nos résultats financiers et peuvent éventuellement donner une fausse représentation de l'analyse des tendances en matière de performance de l'entreprise. Le fait d'exclure ces éléments ne veut pas dire qu'ils sont non récurrents.

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires est la mesure financière conforme aux normes IFRS la plus directement comparable.

Le tableau suivant présente un rapprochement du bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires et du bénéfice net sur une base consolidée.

(en millions $)


T4 2022

T4 2021

2022

2021

Bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires

528

625

2 716

2 709

Éléments de rapprochement :





Coûts liés aux indemnités de départ, aux acquisitions et autres

19

63

94

209

(Profits nets) pertes nettes lié(e)s à la valeur de marché sur dérivés utilisés à titre de couverture économique 





des régimes de rémunération fondée sur des actions qui sont réglés en instruments de capitaux propres

(27)

(57)

53

(278)

Pertes nettes sur participations mises en équivalence dans des entreprises associées et des coentreprises

-

35

42

49

Pertes nettes (profits nets) sur placements

29

6

(24)

6

Coûts liés au remboursement anticipé de la dette

-

-

18

53

Perte de valeur d'actifs

150

30

279

197

Impôt lié aux éléments de rapprochement ci-dessus

(37)

(9)

(117)

(48)

PNDPC au titre des éléments de rapprochement susmentionnés

(8)

(1)

(4)

(2)

Bénéfice net ajusté

654

692

3 057

2 895

Flux de trésorerie disponibles - Les flux de trésorerie disponibles sont une mesure financière non conforme aux PCGR qui n'a pas de définition normalisée en vertu des normes IFRS. Par conséquent, il est peu probable qu'elle soit comparable à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs.

Nous définissons les flux de trésorerie disponibles comme les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, exclusion faite des rentrées de trésorerie provenant des activités abandonnées, des coûts liés aux acquisitions et autres payés, qui comprennent les coûts importants liés aux litiges, et du financement des cotisations volontaires aux régimes de retraite, moins les dépenses d'investissement, les dividendes sur actions privilégiées et les dividendes payés par des filiales aux détenteurs de PNDPC. Nous excluons les rentrées de trésorerie provenant des activités abandonnées, les coûts liés aux acquisitions et autres payés et le financement des cotisations volontaires aux régimes de retraite parce qu'ils ont une influence sur la comparabilité de nos résultats financiers et peuvent éventuellement donner une fausse représentation de l'analyse des tendances en matière de performance de l'entreprise. Le fait d'exclure ces éléments ne veut pas dire qu'ils sont non récurrents.

Nous considérons les flux de trésorerie disponibles comme un important indicateur de la solidité financière et de la performance de nos activités. Les flux de trésorerie disponibles indiquent le montant de trésorerie disponible pour verser des dividendes sur les actions ordinaires, rembourser la dette et réinvestir dans notre société. Nous croyons que certains investisseurs et analystes utilisent les flux de trésorerie disponibles pour évaluer une entreprise et ses actifs sous-jacents et pour évaluer la solidité financière et la performance de ses activités. Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation sont la mesure financière conforme aux normes IFRS la plus directement comparable.

Le tableau suivant présente un rapprochement des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation et des flux de trésorerie disponibles sur une base consolidée.

(en millions $)


T4 2022

T4 2021

2022

2021

Flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation

2 056

1 743

8 365

8 008

Dépenses d'investissement

(1 638)

(1 466)

(5 133)

(4 852)

Dividendes en trésorerie payés sur actions privilégiées

(42)

(32)

(136)

(125)

Dividendes en trésorerie payés par des filiales aux détenteurs de PNDPC

(3)

(45)

(39)

(86)

Coûts liés aux acquisitions et autres payés

3

29

10

35

Flux de trésorerie disponibles

376

229

3 067

2 980

Ratios non conformes aux PCGR

Un ratio non conforme aux PCGR est une mesure financière présentée sous la forme d'un ratio, d'une fraction, d'un pourcentage ou d'une représentation similaire et dont une ou plusieurs composantes sont des mesures financières non conformes aux PCGR.

Le ratio financier non conforme aux PCGR que nous utilisons dans le présent communiqué de presse pour expliquer nos résultats est décrit ci-après.

BPA ajusté - Le BPA ajusté est un ratio non conforme aux PCGR et n'a pas de définition normalisée en vertu des normes IFRS. Par conséquent, il est peu probable qu'il soit comparable à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs.

Nous définissons le BPA ajusté comme le bénéfice net ajusté par action ordinaire de BCE. Le bénéfice net ajusté est une mesure financière non conforme aux PCGR. Pour plus de détails sur le bénéfice net ajusté, voir Mesures financières non conformes aux PCGR ci-dessus.

Nous utilisons le BPA ajusté et nous croyons que certains investisseurs et analystes utilisent cette mesure, entre autres, pour évaluer la performance de nos activités avant l'incidence des coûts liés aux indemnités de départ, aux acquisitions et autres, des pertes nettes (profits nets) lié(e)s à la valeur de marché sur dérivés utilisés à titre de couverture économique des régimes de rémunération fondée sur des actions qui sont réglés en instruments de capitaux propres, des pertes nettes (profits nets) sur participations mises en équivalence dans des entreprises associées et des coentreprises, des pertes nettes (profits nets) sur placements, des coûts liés au remboursement anticipé de la dette, de la perte de valeur d'actifs et des activités abandonnées, déduction faite de l'impôt et des PNDPC. Nous excluons ces éléments parce qu'ils ont une influence sur la comparabilité de nos résultats financiers et peuvent éventuellement donner une fausse représentation de l'analyse des tendances en matière de performance de l'entreprise. Le fait d'exclure ces éléments ne veut pas dire qu'ils sont non récurrents.

Total des mesures sectorielles

Un total de mesures sectorielles est une mesure financière qui correspond à un total partiel ou à un total de deux secteurs à présenter ou plus et qui est présenté dans les notes des états financiers consolidés de base de BCE.

Le total des mesures sectorielles que nous utilisons dans le présent communiqué de presse pour expliquer nos résultats est décrit ci-après, et nous présentons un rapprochement avec la mesure financière conforme aux IFRS la plus comparable.

BAIIA ajusté - Le BAIIA ajusté est un total des mesures sectorielles. Nous définissons le BAIIA ajusté comme les produits d'exploitation moins les coûts d'exploitation, comme il est présenté dans les états consolidés du résultat net de BCE.

La mesure financière conforme aux IFRS la plus directement comparable est le bénéfice net. Le tableau suivant présente un rapprochement du bénéfice net et du BAIIA ajusté sur une base consolidée.

(en millions $)


T4 2022

T4 2021

2022

2021

Bénéfice net

567

658

2 926

2 892

Coûts liés aux indemnités de départ, aux acquisitions et autres

19

63

94

209

Amortissement des immobilisations corporelles

922

925

3 660

3 627

Amortissement des immobilisations incorporelles

270

251

1 063

982

Charges financières





  Charges d'intérêts

319

275

1 146

1 082

  (Rendements) intérêts nets au titre des régimes d'avantages postérieurs à l'emploi

(13)

5

(51)

20

Perte de valeur d'actifs

150

30

279

197

Autres (produits) charges

(19)

(26)

115

(160)

Impôt sur le résultat

222

249

967

1 044

BAIIA ajusté

2 437

2 430

10 199

9 893

Mesures financières supplémentaires

Une mesure financière supplémentaire est une mesure financière qui n'est pas présentée dans les états financiers consolidés de BCE et qui est, ou est destinée à être, présentée périodiquement pour représenter la performance financière, la situation financière ou les flux de trésorerie passés ou futurs prévus.

Une explication de ces mesures est fournie lorsqu'il en est fait mention pour la première fois dans le présent communiqué de presse si le libellé des mesures financières supplémentaires n'est pas suffisamment descriptif.

INDICATEURS DE PERFORMANCE CLÉS (IPC)

Nous utilisons la marge du BAIIA ajusté, le RMU combiné, l'intensité du capital, le taux de désabonnement et les unités d'abonnement (ou clients ou SAR) afin d'évaluer les progrès accomplis à l'égard de nos impératifs stratégiques. Ces indicateurs de performance clés ne sont pas des mesures comptables et pourraient ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES 

Certaines déclarations faites dans le présent communiqué constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations comprennent, sans s'y limiter, des déclarations concernant l'orientation financière de BCE (ce qui comprend les produits des activités ordinaires, le BAIIA ajusté, l'intensité du capital, le BPA ajusté et les flux de trésorerie disponibles), le dividende sur actions ordinaires annualisé de BCE pour 2023, nos plans en matière de déploiement du réseau et nos dépenses d'investissement prévues et les avantages qui devraient en découler, nos objectifs d'investissement dans des programmes en santé mentale, les perspectives commerciales, objectifs, plans et priorités stratégiques de BCE, ainsi que d'autres déclarations qui ne renvoient pas à des faits historiques. Habituellement, les termes comme hypothèse, but, orientation, objectif, perspective, projet, stratégie, cible et d'autres expressions semblables, ainsi que les temps et les modes comme le futur et le conditionnel de certains verbes tels que viser, s'attendre à, croire, prévoir, avoir l'intention de, planifier, chercher à et aspirer à, permettent de repérer les déclarations prospectives. Toutes ces déclarations prospectives sont faites conformément aux « dispositions refuges » prévues dans les lois canadiennes applicables en matière de valeurs mobilières et dans la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act of 1995.

Les déclarations prospectives, du fait même de leur nature, font l'objet de risques et d'incertitudes intrinsèques et reposent sur plusieurs hypothèses, tant générales que précises, donnant lieu à la possibilité que les résultats ou les événements réels diffèrent de façon significative des attentes exprimées ou sous-entendues dans ces déclarations prospectives et que nos perspectives commerciales, objectifs, plans et priorités stratégiques ne soient pas atteints. Ces déclarations ne représentent pas une garantie de la performance ni des événements futurs, et nous mettons en garde le lecteur contre le risque que représente le fait de s'appuyer sur ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives qui figurent dans le présent communiqué décrivent nos attentes en date du 2 février 2023 et, par conséquent, pourraient changer après cette date. Sauf dans la mesure où les lois applicables en matière de valeurs mobilières l'exigent, nous ne nous engageons aucunement à mettre à jour ou à réviser les déclarations prospectives figurant dans le présent communiqué, même à la suite de l'obtention de nouveaux renseignements ou de l'occurrence d'événements futurs, ni pour toute autre raison. Nous envisageons à l'occasion des opérations potentielles comme des acquisitions, des cessions, des fusions, des regroupements d'entreprises, des investissements, des monétisations, des coentreprises ou d'autres transactions, qui pourraient être importantes. Sauf indication contraire de notre part, les déclarations prospectives ne tiennent pas compte de l'effet potentiel de telles opérations ni d'éléments exceptionnels qui pourraient être annoncés ou survenir après le 2 février 2023. L'incidence financière de ces transactions et de ces éléments exceptionnels peut s'avérer complexe et dépend de faits particuliers à chacun d'eux. Nous ne pouvons donc décrire de manière significative l'incidence prévue ni la présenter de la même façon que les risques connus touchant nos activités. Les déclarations prospectives qui figurent dans le présent communiqué sont présentées dans le but d'aider les investisseurs et les autres parties à comprendre certains éléments clés de nos résultats financiers prévus ainsi que nos objectifs, priorités stratégiques et perspectives commerciales, et à mieux comprendre le contexte dans lequel nous prévoyons exercer nos activités. Le lecteur est donc mis en garde contre le fait que cette information pourrait ne pas convenir à d'autres fins.

À compter du T1 2023, les résultats de nos secteurs opérationnels Services sans fil de Bell et Services sur fil de Bell seront combinés, et un seul secteur à présenter, appelé « Bell Services de communications et de technologies » (Bell SCT), sera formé. Bell Média demeure un secteur opérationnel distinct et n'est pas touché par le changement. Par suite de ces modifications de la présentation de l'information, les hypothèses relatives aux activités d'exploitation décrites dans la section qui suit prennent en compte nos nouveaux secteurs à présenter.

Hypothèses importantes
Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse reposent sur un certain nombre d'hypothèses relatives à l'économie, au marché, à l'exploitation et à la finance formulées par BCE, notamment, sans s'y limiter, les hypothèses qui suivent.

Hypothèses relatives à l'économie canadienne
Nos déclarations prospectives reposent sur certaines hypothèses concernant l'économie canadienne. Plus particulièrement, nous nous sommes appuyés sur les hypothèses suivantes :

Hypothèses relatives au marché canadien
Nos déclarations prospectives reflètent également diverses hypothèses relatives au marché canadien. En particulier, nous avons formulé les hypothèses relatives au marché suivantes :

Hypothèses relatives à notre secteur Bell SCT
Nos déclarations prospectives reposent également sur les hypothèses relatives aux activités d'exploitation internes suivantes en ce qui concerne notre secteur Bell SCT :

Hypothèses relatives à notre secteur Bell Média
En outre, nos déclarations prospectives reposent sur les hypothèses relatives aux activités d'exploitation internes suivantes en ce qui concerne notre secteur Bell Média :

Hypothèses financières relatives à BCE
Nos déclarations prospectives reposent également sur les hypothèses financières internes suivantes concernant BCE pour 2023 :

Hypothèses sous-tendant les réductions prévues des cotisations à nos régimes de retraite
Nos déclarations prospectives reposent également sur les hypothèses principales suivantes sous-tendant les réductions prévues des cotisations à nos régimes de retraite :

Les hypothèses ci-dessus, bien qu'elles soient considérées comme raisonnables par BCE en date du 2 février 2023, pourraient se révéler inexactes. Par conséquent, nos résultats réels pourraient différer de façon importante des attentes exprimées dans le présent communiqué de presse.

Risques importants
Les principaux facteurs de risque, en conséquence desquels nos hypothèses et nos estimations pourraient être inexactes et les résultats ou les événements réels pourraient différer de façon significative de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans nos déclarations prospectives, y compris notre orientation financière 2023, sont énumérés ci-après. La réalisation de nos déclarations prospectives, y compris notre capacité à atteindre nos résultats financiers cibles pour 2023, dépend essentiellement de la performance de notre entreprise qui, à son tour, est assujettie à de nombreux risques. Par conséquent, le lecteur est prié de noter que les risques qui suivent pourraient avoir une incidence défavorable importante sur nos déclarations prospectives. Ces risques comprennent, sans s'y limiter : l'incidence négative de la conjoncture économique défavorable, y compris une éventuelle récession et les pressions inflationnistes sur les coûts connexes, l'augmentation des taux d'intérêt et la volatilité des marchés des capitaux et des marchés financiers; l'incidence négative des circonstances défavorables associées à la pandémie de COVID-19 et aux événements géopolitiques; un niveau des dépenses des entreprises et des consommateurs en baisse et l'incidence négative sur la demande et les prix de nos produits et services qui en résulte; les initiatives, les procédures et les décisions réglementaires ainsi que les consultations gouvernementales et les positions gouvernementales qui nous touchent et qui touchent nos activités, notamment en ce qui a trait à l'accès obligatoire aux réseaux, aux ventes aux enchères de spectre, à l'imposition de codes de conduite à l'égard des consommateurs, à l'approbation d'acquisitions, à l'octroi de licences de radiodiffusion et de spectre, aux exigences relatives à la propriété étrangère, aux obligations liées à la vie privée et à la cybersécurité et au contrôle du piratage des droits d'auteur; l'incapacité à mettre en oeuvre des cadres de conformité améliorés et à respecter les obligations légales et réglementaires; le règlement défavorable de litiges; l'intensité de l'activité de nos concurrents et l'incapacité à réagir efficacement à la dynamique en pleine évolution; le rythme de substitution technologique et la présence d'autres fournisseurs de services qui contribuent aux perturbations et à la désintermédiation dans chacun de nos secteurs d'activité; l'évolution des habitudes des clients et l'expansion des services en nuage, des services par contournement et d'autres solutions; les pressions exercées sur le marché de la publicité provenant de la conjoncture économique, de la fragmentation et des services numériques non traditionnels mondiaux; l'augmentation des coûts du contenu et les obstacles à notre capacité à acquérir ou à concevoir du contenu de premier plan; la hausse du taux de pénétration des téléphones intelligents au Canada et la baisse ou le ralentissement de l'immigration; l'incapacité à protéger nos actifs corporels et incorporels contre des événements comme des atteintes à la sécurité de l'information, l'accès ou l'entrée non autorisés, des incendies et des catastrophes naturelles; l'incapacité à mettre en place une gouvernance efficace des données; l'incapacité à faire évoluer et à transformer nos réseaux, nos systèmes et nos activités au moyen de technologies de prochaine génération tout en aplanissant notre structure de coûts; l'incapacité à créer une expérience client positive; l'incapacité à attirer, à perfectionner et à conserver une équipe diversifiée et talentueuse capable de faire avancer nos impératifs stratégiques; l'incapacité à gérer adéquatement les préoccupations en matière de santé et sécurité; les interruptions de travail et les pénuries de main-d'oeuvre; l'incapacité à maintenir des réseaux opérationnels; le risque que nous puissions devoir engager des dépenses d'investissement importantes, afin de fournir une capacité supplémentaire et de réduire la congestion sur nos réseaux; l'incapacité à assurer la constance du service en raison de pannes et de ralentissements de réseau, de pannes des autres infrastructures ou de l'interruption des services; les interruptions de service ou les pannes en raison de l'obsolescence de l'infrastructure traditionnelle et la possibilité d'une certaine instabilité au moment de notre transition vers des réseaux convergents sur fil et sans fil et des technologies plus récentes; notre propre incapacité, ou celle d'autres entreprises de télécommunications sur lesquelles repose la prestation de nos services, à effectuer les tests, la maintenance, les remplacements ou les mises à niveau prévus et appropriés de nos réseaux, de notre matériel et d'autres installations, ou des leurs, ce qui pourrait entraîner une interruption de nos activités, notamment par suite de défaillances du réseau ou d'autres infrastructures; les événements liés à la fonctionnalité de nos réseaux, de nos systèmes de TI, de notre équipement et de nos autres installations, ainsi que notre capacité à les protéger, à les tester, à les maintenir, à les remplacer et à les mettre à niveau; la complexité de nos activités; l'incapacité à mettre en oeuvre ou à maintenir des processus et des systèmes de technologies de l'information (TI) très performants; les risques liés au matériel en orbite et les autres risques opérationnels auxquels sont exposés les satellites utilisés pour fournir notre service de télé par satellite; notre dépendance aux tiers fournisseurs, aux impartiteurs et aux consultants qui nous fournissent de façon ininterrompue les produits et services dont nous avons besoin; la défaillance de nos processus de sélection, de gouvernance et de surveillance des fournisseurs, y compris notre gestion du risque lié aux fournisseurs en ce qui a trait à la sécurité, à la gouvernance des données et à l'approvisionnement responsable; la qualité de nos produits et de nos services et la mesure dans laquelle ils peuvent comporter des défauts ou ne pas être conformes aux normes et aux règlements gouvernementaux applicables; les risques de réputation et l'incapacité à intégrer efficacement les considérations relatives aux facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans notre stratégie d'affaires et nos activités; l'incapacité de prendre les mesures appropriées pour s'adapter aux impacts environnementaux actuels et émergents, y compris les changements climatiques; les pandémies, épidémies et autres risques pour la santé, y compris les préoccupations en matière de santé relatives aux émissions de radiofréquences par des appareils et des équipements de communication sans fil; l'incapacité à gérer adéquatement les enjeux sociaux; l'incapacité à développer et à mettre en oeuvre de solides pratiques de gouvernance d'entreprise; divers facteurs internes et externes qui pourraient jeter un doute sur notre capacité à atteindre nos cibles en ce qui concerne les facteurs ESG, notamment, sans s'y limiter, celles liées à la réduction des gaz à effet de serre (GES) et à la diversité, à l'équité, à l'inclusion et appartenance; l'incapacité à accéder à des sources de capital adéquates et à générer des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation suffisants pour répondre à nos besoins de liquidités, financer les dépenses d'investissement et soutenir la croissance planifiée; l'impossibilité de garantir que des dividendes seront déclarés par le conseil d'administration de BCE ou que le dividende sur actions ordinaires sera majoré; l'incapacité à gérer les différents risques de crédit, de liquidité et de marché; l'incapacité à réduire les coûts, ainsi que toute augmentation imprévue de coûts; l'incapacité à faire évoluer nos pratiques afin d'effectuer un suivi et un contrôle efficaces des activités frauduleuses; des impôts nouvellement exigés ou plus élevés découlant de l'adoption de nouvelles lois fiscales ou de modifications apportées aux lois fiscales existantes ou à leur interprétation, et l'incapacité à prévoir l'issue des audits gouvernementaux; l'incidence sur nos estimations et nos états financiers d'un certain nombre de facteurs; la volatilité des obligations au titre des prestations de retraite et l'accroissement des cotisations aux régimes d'avantages postérieurs à l'emploi.

Nous prévenons le lecteur que la liste de facteurs de risque qui précède n'est pas exhaustive et que d'autres facteurs pourraient avoir une incidence défavorable sur nos résultats. Nous encourageons les investisseurs à lire également l'Avis concernant les déclarations prospectives de BCE daté du 2 février 2023 pour obtenir plus de détails au sujet de certains des facteurs de risque et hypothèses mentionnés et d'autres facteurs de risque et hypothèses, lequel sera déposé par BCE auprès des autorités des provinces canadiennes en valeurs mobilières (disponible à Sedar.com) et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (disponible à SEC.gov). Ce document est également disponible à BCE.ca.

À propos de BCE
Plus grande entreprise de communications du Canada, BCE offre des services large bande évolués sans fil, Internet, de télévision, de médias et de communications d'affaires. Pour en savoir plus, visitez les sites Bell.ca ou BCE.ca.

Par l'intermédiaire de Mieux pour tous de Bell, nous investissons dans l'amélioration du présent et de l'avenir en soutenant l'épanouissement social et économique de nos collectivités. Cette initiative inclut Bell Cause pour la cause qui fait la promotion de la santé mentale au Canada par des campagnes nationales de sensibilisation et de lutte contre la stigmatisation comme la Journée Bell Cause pour la cause, et elle assure un important financement aux soins communautaires, à la recherche et aux initiatives en milieu de travail partout au pays. Pour en savoir plus, visitez le site Bell.ca/Cause.

Questions des médias :

Vanessa Damha
1-888-482-0809
[email protected]

Questions des investisseurs :

Thane Fotopoulos
514-870-4619
[email protected]

SOURCE Bell Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 mar 2023
Le ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région des Laurentides, M. Benoit Charette, invite les représentants des médias à une conférence de presse où il...

24 mar 2023
Chaque année, le 24 mars est l'occasion d'attirer l'attention sur les conséquences sanitaires, sociales et économiques de la tuberculose. Aujourd'hui, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose 2023, le thème « Oui! Nous...

24 mar 2023
L'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (« GTAA ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et d'exploitation pour 2022. Le nombre de passagers a considérablement augmenté, passant de 22,9 millions (180,8 %) en 2021,à 35,6 millions en 2022....

24 mar 2023
Le ministre de la Langue française, M. Jean-François Roberge, invite les représentantes et représentants des médias à venir assister à un échange avec des élèves du secondaire sur la langue française. Une mêlée de presse suivra. Il sera accompagné du...

24 mar 2023
Brunswick Exploration inc. (« Brunswick » ou la « société ») est heureuse d'annoncer qu'elle a clôturé la première tranche du placement privé sans courtier annoncé précédemment pour un produit brut de 1 493 700,75 $, consistant en l'émission de...

24 mar 2023
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 353 nouveaux cas, pour un total de 1?326 133 personnes infectées*;10 nouveaux décès, pour un total de 18?264 décès;3 décès survenus dans...



Communiqué envoyé le 2 février 2023 à 06:00 et diffusé par :