Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujets : Prix et Récompenses, Sécurité publique

Prix de la sécurité 2022


OTTAWA, ON, le 28 nov. 2022 /CNW/ - L'Association des chemins de fer du Canada (ACFC) est fière d'annoncer les lauréats des Prix de la sécurité 2022. Ces organisations illustrent l'engagement inébranlable du secteur ferroviaire à faire du transport ferroviaire le mode le plus sécuritaire, partout au pays.

« La sécurité est la priorité première des chemins de fer canadiens. Tous les jours, dans des communautés partout au Canada, plus de 33 000 cheminots travaillent pour acheminer les biens vers les marchés et les gens, en toute sécurité », explique Marc Brazeau, président-directeur général de l'Association des chemins de fer du Canada.

Les Prix de la sécurité de l'ACFC sont remis tous les ans et visent à reconnaître des membres qui vont au-delà des exigences, sélectionnés par le Comité de gestion de la sécurité et des opérations (CGSO) de l'ACFC -- qui relève du Conseil d'administration de l'ACFC.

Les lauréats des Prix de la sécurité 2022 sont :

Le CN pour son outil de vérification électronique de l'autorisation d'occuper la voie (ETAV). Au printemps 2020, le Groupe consultatif principal sur la sécurité sur le terrain du CN a décidé de relever un défi : utiliser la toute dernière technologie pour réduire les infractions à l'autorisation d'occuper la voie principale (MTAV) et améliorer la sécurité des employés sur les voies ferrées. Comme il n'existait pas de solutions standard pour ce cas d'utilisation, les équipes de la sécurité, de la technologie opérationnelle I&T et de l'ingénierie ont collaboré pour élaborer leur solution ETAV. Le CN a mis la nouvelle technologie en oeuvre 18 mois plus tard, offrant une protection supplémentaire quotidienne aux centaines d'employés et de véhicules.

« Au CN, la sécurité est une valeur fondamentale, et nous nous engageons fermement envers la santé et la sécurité de nos employés, des clients que nous servons, et des communautés et de l'environnement dans lesquels nous travaillons. Cet outil intègre divers systèmes et la technologie de pointe pour assurer la sécurité quotidienne des équipes sur le terrain, en émettant un avertissement sonore lorsque les employés s'approchent des limites de leur zone de circulation », explique Rahim Karmali, ingénieur en chef, Technologie d'ingénierie et Chaîne d'approvisionnement, CN. « L'ETAV est un excellent exemple de la collaboration et du travail d'équipe entre le service d'ingénierie et l'équipe du système d'information géographique et de technologie opérationnelle, faisant une innovation et améliorant la sécurité de nos collègues », ajoute Luc Fiset, directeur principal de la Technologie opérationnelle, CN.

La Commission de transport Ontario Northland (ONTC) pour son initiative de décalques avec Opération Gareautrain. Ce programme vise à doter tous les véhicules du Département de l'infrastructure ferroviaire de décalques « Regarder. Écouter. Vivre. » -- un message sur la sécurité clé des partenaires d'Opération Gareautrain.  

L'employé qui a lancé cette initiative a constaté que le public voit souvent des véhicules du Département sur la route ou à des passages à niveau. Il a également constaté que l'arrière des véhicules était vide. Les décalques sont une occasion dynamique, de grande portée et à faible coût de transmettre le message « Regarder. Écouter. Vivre. » d'Opération Gareautrain. Opération Gareautrain a tellement aimé l'idée qu'elle l'a partagée avec son réseau et en a parlé dans son rapport annuel.

« La Commission de transport Ontario Northland est fière d'améliorer la sensibilisation à la sécurité ferroviaire dans les communautés qu'elle sert en mettant en lumière le message d'Opération Gareautrain sur ses véhicules d'infrastructure. L'agent d'entretien des signaux Shawn Harman a proposé cette idée avec enthousiasme, reconnaissant que l'ajout de décalques était une façon efficace et peu coûteuse de toucher les gens, car ces véhicules sont très visibles dans le Nord de l'Ontario. » - Paul-André Lajeunesse, directeur de l'Infrastructure ferroviaire

Le Southern Railway of British Columbia (SRY) pour ses formulaires d'évaluation des risques sur le terrain. L'initiative consiste à normaliser le processus d'évaluation des dangers sur le terrain avant le début des travaux, ainsi que les mesures de contrôle pour atténuer ou éliminer les risques. Les formulaires sont personnalisés pour gérer les risques dans l'ensemble de l'entreprise, dans des domaines d'activité clés :

  1. Séance d'information sur le travail et évaluation des risques - Opérations  
  2. Évaluation des risques sur le terrain - Mécanique  
  3. Évaluation des risques sur le terrain - Entrepreneurs tiers

Les formulaires font partie du processus d'évaluation des risques à trois niveaux du SRY. Le premier niveau vise les dirigeants et les chefs de service. Le deuxième niveau vise les superviseurs. Le troisième niveau vise les employés de terrain qui participent directement à l'exécution du travail.

« L'évaluation des risques sur le terrain a toujours fait partie intégrante de la sécurité au travail. Cette initiative ajoute un processus systématique permettant aux employés de se concentrer sur les étapes séquentielles de l'évaluation, d'identifier proactivement les risques et de prendre des mesures de contrôle pour prévenir les accidents et les incidents », explique Emily Mak, directrice, Affaires de l'entreprise et avocate générale, Southern Railway of British Columbia.

Metrolinx pour son programme d'assurance de la sécurité du système, qui prévoit des améliorations globales pour assurer que les normes de sécurité les plus élevées sont appliquées aux projets de transport. Metrolinx a conçu et mis en place un programme d'assurance de la sécurité du système (SSA) qui est un cadre de gouvernance robuste, transparent, vérifiable et documenté pour les projets courants et transformateurs.

Metrolinx a également créé des comités de certification et de performance pour faciliter le processus d'acceptation de la sécurité du système et pour obtenir et maintenir l'approbation (consentement à l'exploitation). Le programme SSA comprend également l'élaboration d'un modèle de risque de sécurité et d'un outil d'évaluation de l'importance en ligne facile à utiliser, afin de diriger un processus décisionnel axé sur le risque, ainsi qu'une nouvelle formation pour assurer l'obtention de résultats cohérents.

« Je suis très content de recevoir le prix de l'ACFC. La sécurité est notre priorité absolue et fait partie intégrante de tout ce que nous faisons. Nous allons continuer à travailler avec notre personnel et nos partenaires pour améliorer les normes et réduire les incidents », dit Martin Gallagher, chef de l'exploitation (GO Transit et UP Express) et chef de la Sûreté et de la Sécurité, Metrolinx.

VIA Rail Canada (VIA) pour son initiative relative à un programme et des installations de formation en navigation sur simulateur. Ce programme a vu le jour en 2015 et s'est pleinement concrétisé avec la mise en service finale des simulateurs et des installations de formation en 2021.

Après des années de recherche, d'analyse des tendances et d'étroite collaboration avec son fournisseur, VIA Rail a mis au point des simulateurs uniques et ultra-réalistes pour recréer des incidents ferroviaires. VIA Rail a analysé les incidents survenus en Amérique du Nord, se concentrant sur les causes et les facteurs contributifs afin de développer des outils permettant de simuler et d'enseigner les meilleures pratiques en matière de sécurité, ce qui permet d'atténuer et de minimiser les incidents liés au facteur humain. Ces scénarios pratiques et réalistes permettent aux étudiants de mieux identifier et gérer leurs propres vulnérabilités cognitives et d'assurer qu'ils restent concentrés sur les tâches à accomplir.

« Le programme de formation sur simulateur de VIA Rail illustre notre engagement à utiliser la technologie pour améliorer la sécurité opérationnelle, dit Martin R Landry, président et chef de la direction de VIA Rail. Le programme brise le moule standard de la formation des mécaniciens de locomotive, allant au-delà des principes conventionnels de la conduite des trains. En créant un environnement de formation immersif et en se concentrant sur les principes de gestion des ressources de l'équipage (CRM), VIA peut offrir une valeur ajoutée à la formation et une sécurité accrue à ses passagers et à ses équipages. »

L'ACFC aimerait féliciter tous les lauréats, de même que tous les candidats.

À propos de l'Association des chemins de fer du Canada

L'ACFC représente près de 60 compagnies de chemin de fer marchandises et voyageurs qui transportent des dizaines de millions de passagers et environ 320 milliards de dollars de biens au Canada, chaque année. L'ACFC défend les intérêts de ses membres et membres associés en assurant que le secteur ferroviaire reste concurrentiel au palier mondial, durable et surtout sûr. Apprenez-en plus au www.railcan.ca/fr.

SOURCE Association des chemins de fer du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

26 jan 2023
La mairesse de Montréal et de l'arrondissement de Ville-Marie, Valérie Plante, ainsi que la conseillère de Ville du district de Sainte-Marie et responsable du transport et de la mobilité au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal, Sophie...

26 jan 2023
En collaboration avec #NotInMyCity et l'Unité de lutte contre la traite des personnes du Service de police de Toronto (STP), PortsToronto a lancé aujourd'hui à l'Aéroport Billy Bishop de Toronto un nouveau programme de sensibilisation afin d'aider à...

26 jan 2023
Il est essentiel de réduire la pollution attribuable au secteur des transports pour atteindre nos objectifs climatiques tout en créant de bons emplois et en faisant baisser les factures d'énergie des Canadiens. C'est pourquoi notre gouvernement fait...

26 jan 2023
Mercedes-Benz Canada a aujourd'hui annoncé les détails concernant le prix et la disponibilité de la sportive berline d'affaires EQE, ainsi que de sa consoeur axée sur les performances, la berline Mercedes-AMG EQE....

26 jan 2023
Le ministère des Transports et de la Mobilité durable informe les usagers de la route ainsi que ses partenaires que le chantier de réfection majeure du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine pourra désormais faire l'objet d'une surveillance par radar...

26 jan 2023
La Société des traversiers du Québec (STQ) est heureuse d'annoncer l'achat d'un nouvel aéroglisseur pour la traverse de la rivière Saint-Augustin au coût de 4 346 230 M$. À son entrée en service, il remplacera le VCA L'Esprit-de-Pakuashipi qui a été...



Communiqué envoyé le 28 novembre 2022 à 09:00 et diffusé par :