Le Lézard
Sujets : Sécurité publique, CPG, DEI

Déclaration de la porte-parole de l'opposition officielle en matière de sécurité publique


QUÉBEC, le 25 nov. 2022 /CNW Telbec/ - Le gouvernement porte en appel la décision de mettre fin aux interpellations aléatoires :

« Alors que la toute première recommandation du Groupe d'action contre le racisme (GACR) demande de mettre fin aux interpellations policières aléatoires, le ministre de la Sécurité publique nous informe du bout des lèvres qu'il va en appel de la décision du juge de mettre fin à ces interceptions sans motif réel.

En a-t-il discuté avec ses cinq collègues qui étaient membres du GACR, et pour qui l'arrêt des interpellations policières aléatoires étaient une priorité? Rappelons que l'actuel ministre responsable de la Lutte contre le racisme, Christopher Skeete, faisait partie de ce groupe!

En même temps de porter la cause en appel, le gouvernement nous dit que le profilage racial existe et promet de mettre en place des mesures. Encore une fois, la CAQ fait la démonstration de son style de gouvernance improvisée et incohérente.

Cette décision est d'autant plus étonnante d'un gouvernement qui disait haut et fort vouloir tout mettre en oeuvre pour combattre le profilage racial. Le ministre doit s'expliquer! »

- Jennifer Maccarone, porte-parole de l'opposition officielle en matière de sécurité publique et députée de Westmount-St-Louis

SOURCE Aile parlementaire du Parti libéral du Québec



Communiqué envoyé le 25 novembre 2022 à 15:41 et diffusé par :