Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, CFG

Le Bureau de la concurrence fait des recommandations pour renforcer l'autonomie des prestataires de soins de santé à l'ère numérique


GATINEAU, QC, le 24 nov. 2022 /CNW/ - Dans son plus récent rapport d'étude de marché, le Bureau de la concurrence formule des recommandations en vue d'améliorer la façon dont les prestataires de soins de santé travaillent au sein du système de santé publique du Canada.

Renforcer l'autonomie des prestataires de soins de santé à l'ère numérique est le troisième et dernier rapport publié dans le cadre de l'étude de marché sur les services de santé numériques. L'étude approfondie a examiné comment les politiques proconcurrentielles peuvent favoriser l'innovation et apporter un plus grand choix et un meilleur accès aux services de santé numériques pour la population canadienne.

L'étude a révélé que les services de santé numériques ne sont pas utilisés à leur plein potentiel au Canada. D'un côté, seuls 14 % des Canadiens avaient consulté leurs prestataires de soins virtuellement en 2021. De l'autre, plus de 70 % des médecins estiment que les soins virtuels améliorent l'accès des patients et permettent des soins de qualité et efficaces. (Sources : Inforoute Santé du Canada; Groupe de travail sur les soins virtuels)

Le rapport final présente trois recommandations aux gouvernements et aux décideurs canadiens pour permettre aux prestataires de soins de santé de tirer parti des forces de la concurrence :

  1. Revoir les modèles de paiement existants des prestataires de soins de santé afin de soutenir l'utilisation appropriée des soins de santé numériques.
  2. Mettre en oeuvre des cadres d'autorisation de pratiquer qui permettent aux prestataires, le cas échéant, d'exercer au-delà des frontières provinciales et territoriales afin d'améliorer la prestation de soins de santé numériques.
  3. Revoir et moderniser les politiques pour faciliter l'adoption des soins de santé numériques.

Renforcer l'autonomie des prestataires de soins de santé afin qu'ils puissent utiliser les meilleures technologies numériques disponibles permettra de réduire les coûts, et d'améliorer les services de soins de santé et les résultats pour les patients. Cela stimulera également l'innovation et le développement de nouveaux produits dans le secteur des soins de santé.

Bien que la pandémie ait encouragé les progrès dans le domaine des soins de santé numériques, les gouvernements du Canada doivent veiller à ce que les règles et les règlements évoluent rapidement pour renforcer le système de soins de santé.

Citation

« Pour favoriser la concurrence dans l'avenir numérique, la politique canadienne en matière de soins de santé publics doit être modernisée. Faciliter l'adoption des solutions numériques dans le domaine de la santé ferait en sorte que les Canadiens puissent bénéficier d'un meilleur accès aux soins, d'une réduction des coûts et de meilleurs résultats en matière de santé. »

Matthew Boswell
Commissaire de la concurrence

Les faits en bref
Produits connexes

Renforcer l'autonomie des prestataires de soins de santé à l'ère numérique - Troisième partie

Lien connexe

Contexte : L'étude de marché sur les services de santé numériques du Bureau de la concurrence
Libérer la puissance des données de santé -- Première partie
Améliorer les soins de santé avec une politique d'approvisionnement favorisant la concurrence - Deuxième partie

Renseignements généraux :

Demande de renseignements/Formulaire de plainte

Demande de renseignements | Formulaire de plainte

Twitter | Facebook | LinkedIn | YouTube | Fil RSS | Diffusion électronique des actualités

Le Bureau de la concurrence, en tant qu'organisme d'application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

SOURCE Bureau de la concurrence


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:19
Le ministre Girard prévoit un recul des dépenses en santé et services sociaux de 7,6 % pour l'an prochain. « Où le gouvernement prendra les sommes pour son Plan Santé? Pour les nouvelles embauches qu'il veut faire? Nous ne trouvons malheureusement...

à 17:17
Le Réseau FADOQ salue la bonification du crédit d'impôt remboursable pour soutien aux aînés dès la prochaine déclaration de revenus, confirmée aujourd'hui lors de la mise à jour économique du ministre des Finances, Eric Girard. Cette mesure aidera...

à 17:10
Mary Kay Inc., défenseur mondial de la pérennité des entreprises et de la gestion de l'environnement, annonce aujourd'hui la finalisation d'un projet de reforestation à Madagascar en collaboration avec l'Arbor Day Foundation, l'Omaha's Henry Doorly...

à 16:57
Congruence Therapeutics, une entreprise de biotechnologie qui travaille à la croisée de l'informatique et de la découverte de médicaments expérimentaux pour concevoir de nouvelles petites molécules ciblant les maladies causées par le mauvais...

à 16:51
Inizio, un partenaire stratégique pour les entreprises du secteur de la santé et des sciences de la vie, a annoncé aujourd'hui l'acquisition d'Evolution Road, une entreprise d'innovation numérique en matière de stratégie omnicanale, de marketing...

à 16:10
Regulatory News: Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd'hui que l'étude CONTACT-01 n'avait pas atteint son critère d'évaluation principal de survie globale (SG) dans le cadre de l'analyse finale. L'étude CONTACT-01 est un essai...



Communiqué envoyé le 24 novembre 2022 à 10:53 et diffusé par :