Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé, Le Covid-19
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, CPG

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d'isolement de 10 jours pour les travailleurs sans possibilité de télétravail


MONTRÉAL, le 24 nov. 2022 /CNW Telbec/ - « Pour s'assurer que les consignes de la Santé publique puissent être respectées, encore faut-il que les travailleuses et les travailleurs aient les moyens de le faire! », plaident la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

Les trois centrales syndicales ont demandé au ministre de la Santé et des Services sociaux, au ministre du Travail et à la Santé publique d'accorder une banque de congés de maladie COVID-19 de 10 jours à l'ensemble des travailleuses et travailleurs qui ne peuvent basculer en télétravail s'ils sont malades en raison de la nature de l'emploi occupé.

Constatant le nombre insuffisant de congés de maladie des travailleuses et des travailleurs des grands réseaux (santé, éducation et petite enfance, mais aussi plusieurs autres secteurs confrontés à cette réalité), elles craignent que cela ne devienne un frein au respect des consignes pour plusieurs dont la situation n'est pas déjà prévue dans leur contrat de travail, notamment en n'ayant pas la possibilité d'effectuer leur travail à distance.

« Il est vrai que les consignes d'isolement en cas de fièvre et les règles à suivre en cas de symptômes grippaux ont récemment été réduites, mais il n'en demeure pas moins que l'expérience des dernières années devrait nous laisser quelques leçons. La dernière chose que l'on souhaite, c'est que nos milieux de travail deviennent des lieux de propagation parce que les gens n'avaient d'autre choix que d'aller travailler, même malades. Les dernières semaines, et probablement celles à venir, nous rappellent quand même que tout n'est pas terminé et qu'il vaut mieux prévenir. C'est le message qu'on lance au gouvernement avec cette demande. On entend les appels à la prudence du ministre de la Santé et des Services sociaux et de la Santé publique pour prévenir la transmission des différents virus respiratoires actuellement en circulation. Mais pour poser les bons gestes et rester à la maison quand cela s'impose, il faut avoir les conditions pour le faire », font valoir Daniel Boyer, président de la FTQ, François Enault, premier vice-président de la CSN, et Éric Gingras, président de la CSQ.

Or, la circulation active des virus et les épisodes d'isolement ont pour effet d'amputer sérieusement la totalité ou la presque totalité des banques de congés de maladie. Pire, des syndicats ont rapporté que certains de leurs membres avaient évoqué à regret la possibilité d'être contraints de se présenter au travail malgré la présence d'un test positif à la COVID-19, et ce, afin de ne pas être pénalisés. C'est exactement ce que les trois organisations souhaitent éviter à tout prix dans le but de freiner la transmission de la maladie.

Les trois leaders syndicaux invitent donc le gouvernement à passer de la parole aux actes, à l'instar du gouvernement fédéral, qui a octroyé 10 jours de congé de maladie à toutes ses travailleuses et travailleurs par le biais d'une modification du Code canadien du travail pour éviter justement une situation où une travailleuse ou un travailleur doive choisir entre aller travailler malade et risquer de contaminer son environnement ou perdre du salaire. La mesure sera effective le 1er décembre prochain.

« Il est maintenant temps pour le Québec d'emboîter le pas et de l'offrir aux travailleuses et travailleurs sous sa juridiction. Mettons toutes les chances de notre côté pour protéger la population et renforcer notre lutte commune contre la COVID-19 », ont conclu les trois dirigeants.

La FTQ, la CSN, la CSQ représentent plus de 1 140 000 travailleuses et travailleurs partout à travers le Québec, tant dans les secteurs publics que privés.

SOURCE FTQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:45
Les délégués internationaux et les investisseurs miniers mondiaux participant à la conférence Mines and Money de Londres ont entendu comment l'Arabie...

2 déc 2022
La Chine et l'Union européenne (UE) ont appelé jeudi à développer davantage leur partenariat stratégique global alors que le monde fait face à divers défis. « Plus la situation internationale devient instable et plus les défis auxquels le monde fait...

2 déc 2022
La Chine et l'Union européenne (UE) ont appelé jeudi à poursuivre le développement de leur partenariat stratégique global face aux différents défis que doit relever le monde. « Plus la situation internationale est instable et les défis auxquels est...

2 déc 2022
Digimarc Corporation  est heureuse d'annoncer une prolongation de cinq ans de son accord avec le Groupe de dissuasion de la contrefaçon des banques centrales (CBCDG). L'accord, qui avait été renouvelé deux ans plus tôt, est en vigueur du...

2 déc 2022
Brookfield Asset Management Inc. et Brookfield Asset Management Reinsurance Partners (titres échangeables de catégorie A) vont procéder à une scission de leurs activités de gestion d'actifs avec transfert aux actionnaires à raison d'une action de...

2 déc 2022
Le rythme de la reprise économique au Canada a fait en sorte qu'il est difficile pour les employeurs, y compris ceux de l'industrie touristique, de trouver les travailleurs dont ils ont besoin. L'honorable Sean Fraser, ministre de l'Immigration, des...



Communiqué envoyé le 24 novembre 2022 à 06:00 et diffusé par :