Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Transport, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air

Dès 2025, Nestlé Waters France utilisera le premier train de fret alimenté à l'hydrogène grâce à une solution innovante développée par Alstom et ENGIE


ISSY-LES-MOULINEAUX, France, 22 novembre 2022 /PRNewswire/ -- En ligne avec la feuille de route de décarbonation de sa chaîne logistique, Nestlé Waters sera la première entreprise en Europe à bénéficier de la solution à base de piles à combustible à hydrogène, destinée au fret ferroviaire massifié, incluant l'approvisionnement en hydrogène renouvelable, développée par Alstom et ENGIE. Il est estimé que ce projet permettra de réduire[2] les émissions de 101000 tonnes équivalent CO2 par an, à terme, soit la réduction de 90% de ses émissions annuelles actuelles. Cela correspond aux émissions annuelles de plus de 30 000 allers-retours Paris <> Nice en voiture[3].

hydrogen fuel cell solution - Design not contractual for illustration purposes (©Alstom Advanced & Creative Design)

 

Véritable innovation, cette nouvelle solution hydrogène sera conçue à partir d'un système de piles à combustible de forte puissance pouvant alimenter des locomotives électriques dans des secteurs non électrifiés. Cette solution sera capable de transporter des marchandises sur de longues distances, à l'échelle nationale et européenne.

Dès 2025, ce train de fret alimenté à partir de l'électricité du réseau ferré et à partir d'hydrogène sur les secteurs non électrifiés visera à assurer progressivement le transport de l'eau minérale naturelle VITTEL® entre l'usine située dans les Vosges et ses différents centres de distribution en France (soit Vittel/Arles 600 kms et Vittel/Montreuil-Bellay 760 kms). La solution bi-mode sera composée d'une part d'un wagon générateur intégrant un système de piles à combustible de forte puissance alimenté en hydrogène renouvelable et d'autre part d'une locomotive électrique de ligne, l'ensemble étant relié par un câble d'alimentation électrique. Le wagon générateur pourra alimenter la locomotive en électricité en cas d'absence de caténaire.

« Chez Nestlé Waters, nous privilégions le fret ferroviaire dans la mesure du possible. Nous sommes sans cesse à la recherche de solutions performantes pour réduire l'impact carbone de notre chaîne logistique. » déclare Sophie Dubois, Directrice Générale Nestlé Waters en France.

« Nous sommes très fiers de ce projet car il représente un investissement très important de notre équipe ferroviaire pour trouver des solutions innovantes afin de répondre aux enjeux climatiques et environnementaux. Cette collaboration avec Alstom et ENGIE est légitime et permettra d'accélérer le développement d'une chaîne logistique décarbonée. », conclut Sophie Dubois.

Un système de décarbonation innovant développé par Alstom et ENGIE

Nestlé Waters sera la première entreprise à bénéficier de la solution à base de piles à combustible à hydrogène destinée au fret ferroviaire et incluant l'approvisionnement en hydrogène renouvelable, développée par Alstom et ENGIE dans le cadre d'un partenariat annoncé en avril 2022.

Cette solution vise à remplacer les locomotives fonctionnant au diesel, actuellement utilisées sur la majeure partie des lignes en France et dans la plupart des pays européens.

Le système de piles à combustible à hydrogène de forte puissance développé par Alstom permettra d'alimenter des locomotives électriques dans des secteurs non électrifiés et d'offrir une solution 100 % électrique pour le fret ferroviaire, de bout en bout, y compris pour les premiers et derniers kilomètres, rarement électrifiés.

Cette solution innovante permettra de réaliser l'intégralité des parcours de fret avec la même locomotive électrique, alimentée par la caténaire sur les lignes principales électrifiées et par le wagon générateur hydrogène dans les zones non électrifiées.

En termes de performances, la solution apportera toute la puissance d'une locomotive électrique de grande ligne sous caténaire et suffisamment de puissance avec l'hydrogène pour tirer un train de fret sur les segments de ligne non électrifiés.

ENGIE fournira de son côté l'hydrogène renouvelable pour cette solution via le déploiement d'une chaîne logistique innovante.

« Alstom a été un pionnier du train à hydrogène en développant le premier train à hydrogène en service commercial dans le monde »
a déclaré Marc Granger, Chief Strategy Officer d'Alstom.

« Notre ambition est d'accélérer l'adoption de l'hydrogène dans l'industrie ferroviaire et de développer des solutions innovantes dans le cadre du verdissement des mobilités lourdes, incluant le fret. C'est pourquoi nous nous réjouissons de la première circulation d'une locomotive de fret alimentée par de l'hydrogène renouvelable en 2025. Pour aller plus loin, cette solution, plus respectueuse de l'environnement et plus silencieuse que le diesel, permettra de développer la part modale du fret ferroviaire en offrant une solution électrique de bout en bout, véritable alternative au transport routier de marchandises. »

« Après l'annonce de notre partenariat avec Alstom pour approvisionner en hydrogène cette nouvelle solution de décarbonation du fret ferroviaire européen, Nestlé Waters devient le premier donneur d'ordre de notre offre et le premier futur utilisateur de notre solution. Il s'agit d'une étape-clé du développement de ce projet. L'hydrogène joue ici un rôle essentiel dans la transition des industriels vers la réduction de leurs émissions, un mouvement auquel ENGIE participe pleinement. »

Sébastien Arbola, Directeur général adjoint d'ENGIE en charge des activités de Production Thermique, Hydrogène & Fourniture d'Energie.

Le rail, axe stratégique de Nestlé Waters dans sa feuille de route de réduction carbone

Ce projet avec Alstom et ENGIE est le dernier en date pour Nestlé Waters qui privilégie de longue date le rail dans ses approches logistiques afin de minimiser l'impact environnemental lié au transport, équivalent à un quart de son bilan carbone[4]. Alors que pour l'industrie française, la part du fret ferroviaire représente en moyenne[5] 8 % à 10 % des volumes transportés ; pour Nestlé Waters en France, elle représente près de 45 % des volumes de l'usine des Vosges.

En 2018, Nestlé Waters a rejoint la démarche FRET21 et signé un accord avec l'Agence de la Transition Ecologique (ADEME) afin d'engager des actions pour réduire l'empreinte carbone de ses flux de transports de produits en France. En 2020, le groupe s'est fixé un objectif supplémentaire de réduction de 13% de ses émissions de CO2 liées au transport en France d'ici fin 2022. Cette ambition repose sur des actions concrètes telles que :

Les initiatives menées par Nestlé Waters depuis 2020 ont déjà permis d'éviter près de 11% des émissions carbone du transport soit environ 5 900 tonnes équivalent CO2 à fin 2021.

Toutes ces actions contribuent à l'ambition zéro émission nette de gaz à effet de serre d'ici 2050 prise par le groupe Nestlé au niveau mondial.

A propos de Nestlé Waters

Fondée en 1992, la société Nestlé Waters, filiale du groupe Nestlé, regroupe les activités de l'eau minérale naturelle. Elle est leader national du marché de l'eau embouteillée en France avec 8 marques telles que VITTEL® HEPAR® et CONTREX®. Nestlé Waters s'engage en faveur de l'hydratation saine, la collaboration avec les acteurs locaux pour protéger les ressources en eau partout où elle opère et à la réduction de l'impact de ses emballages sur l'environnement.

A propos de ENGIE

Nous sommes un groupe mondial de référence dans l'énergie bas carbone et les services. Avec nos 101 500 collaborateurs, nos clients, nos partenaires et nos parties prenantes, nous sommes engagés chaque jour pour accélérer la transition vers un monde neutre en carbone, grâce à des solutions plus sobres en énergie et plus respectueuses de l'environnement. Guidés par notre raison d'être, nous concilions performance économique et impact positif sur les personnes et la planète en nous appuyant sur nos métiers clés (gaz, énergies renouvelables, services) pour proposer des solutions compétitives à nos clients.

Chiffre d'affaires en 2021 : 57,9 milliards d'euros. Coté à Paris et Bruxelles (ENGI), le Groupe est représenté dans les principaux indices financiers (CAC 40, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe) et extra-financiers (DJSI World, DJSI Europe, Euronext Vigeo Eiris - Eurozone 120/ Europe 120/ France 20, MSCI EMU ESG screened, MSCI EUROPE ESG Universal Select, Stoxx Europe 600 ESG, and Stoxx Global 1800 ESG).

A propos d'Alstom

Ouvrant la voie de la transition énergétique, Alstom développe et commercialise des solutions de mobilité qui constituent des fondations durables pour l'avenir du transport. Qu'il s'agisse des trains à grande vitesse, des métros, des monorails, des trams, des systèmes intégrés, des services sur mesure, de l'infrastructure, des solutions de signalisation ou de mobilité numérique, Alstom offre à ses divers clients le portefeuille le plus complet du secteur. 150 000 véhicules en service commercial à travers le monde attestent de l'expertise reconnue du Groupe dans la gestion de projet, l'innovation, la conception et la technologie. En 2021, Alstom figure dans les indices de durabilité Dow Jones Sustainability, Monde et Europe, pour la 11e fois consécutive.

Basé en France, Alstom est présent dans 70 pays et emploie plus de 74 000 personnes dans le monde. Le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 15,5 milliards d'euros au cours de l'exercice clos le 31 mars 2022.

Ses quelques 12 500 employés en France sont détenteurs d'un savoir-faire destiné à servir les clients français et internationaux. Environ 30 000 emplois sont générés en France auprès de ses 4 500 fournisseurs français.

Connectez-vous sur www.alstom.com pour plus d'informations.

[1] Par rapport à la solution actuelle (locomotive diesel)

[2] Par rapport à la solution actuelle (locomotive diesel)

[3] Que représente (réellement) une tonne d'équivalent CO2 ? - Carbo (hellocarbo.com)

[4] Etude analyse Cycle de vie, 2018-2021, Cabinet RDC

[5] Chiffres clés du transport - édition 2019 (developpement-durable.gouv.fr)

Sébastien Arbola, Executive Vice President of ENGIE in charge of Thermal Generation, Hydrogen & Energy Supply activities.

 

Sophie Dubois, Chief Executive Officer of Nestlé Waters in France.

 

Marc Granger, Chief Strategy Officer of Alstom.

 

Nestle Waters Alstom Engie Logo.

 

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1952990/hydrogen_fuel_cell_solution.jpg
Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1952992/Sebastien_Arbola.jpg
Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1952993/Sophie_Dubois.jpg
Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1952994/Marc_Granger.jpg
Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1952991/Nestle_Waters_Alstom_Engie_Logo.jpg


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:54
Lors de la COP26, à Glasgow, le ministre des Ressources naturelles, l'honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé que le Canada avait signé une déclaration intitulée Statement on International Public Support for the Clean Energy Transition, qui vise à...

à 11:57
Aujourd'hui, la Régie de l'énergie du Canada a rendu publics tous les détails de deux sanctions administratives pécuniaires («?SAP?») distinctes imposées à Trans Mountain Pipeline ULC («?Trans Mountain?») relativement au décès d'un travailleur en...

à 11:00
Les effets des changements climatiques se font sentir dans toutes les régions du pays. En investissant dans des projets d'énergie renouvelable qui favorisent l'autonomie énergétique et le développement économique tout en réduisant les émissions de...

à 10:37
Du 8 décembre 2022 au 8 février 2023, le ministère des Ressources naturelles et des Forêts (MRNF) organise une consultation publique portant sur le plan d'aménagement forestier intégré tactique (PAFIT) 2023-2028 de l'unité d'aménagement 051-51 située...

à 08:00
Le gouvernement du Québec annonce que le Programme d'attribution des terres du domaine de l'État pour l'implantation d'éoliennes est modifié et maintenant renommé le Programme d'attribution des terres du domaine de l'État pour la production...

à 07:52
La société Squadron Energy (Squadron) a annoncé aujourd'hui avoir acquis CWP Renewables (CWP), dans le cadre d'un accord qui porte le portefeuille d'exploitation d'énergie renouvelable de Squadron à 2,4 gigawatts (GW) avec un pipeline de...



Communiqué envoyé le 22 novembre 2022 à 05:03 et diffusé par :