Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Science et technologie, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air
Sujet : Contrats

GLOBELEQ SIGNE UN ACCORD-CADRE SUR L'HYDROGÈNE VERT AVEC LE GOUVERNEMENT ÉGYPTIEN À LA COP27


SHARM EL SHEIKH, Égypte et LONDRES, 21 novembre 2022 /PRNewswire/ -- Globeleq, la principale compagnie d'électricité indépendante en Afrique, a signé un accord-cadre avec l'Autorité Générale pour la Zone Économique du Canal de Suez (SCZONE), le Fonds souverain d'Égypte pour l'investissement et le développement (TSFE), la New and Renewable Energy Authority (NREA), et l'Egyptian Electricity Transmission Company (EETC), pour le développement conjoint d'un site de production d'hydrogène vert à grande échelle dans la Zone Économique du Canal de Suez.

Globeleq - Powering Africa's Growth

La cérémonie de signature s'est tenue lors de la 27e Conférence des Parties (COP27) à Sharm El Sheikh en présence de Mohamed Shaker El-Markabi (ministre de l'Électricité et des Énergies renouvelables), d'Hala H. Elsaid (ministre de la Planification et du Développement économique), de Rania Al Mashat (ministre de la Coopération internationale) et de Tarek El Molla (ingénieur et ministre du Pétrole et des Ressources minérales), ainsi que de l'ambassadeur britannique en République arabe d'Égypte, S.E. Gareth Bayley, membre de l'OBE.

En tant que promoteur et investisseur principal, Globeleq développera, financera, construira, possédera et exploitera le projet d'hydrogène vert. Au cours des 12 prochaines années, il sera développé en trois phases, et totalisera 3,6 GW d'électrolyseurs alimentés par un volume d'énergie solaire photovoltaïque et éolienne pouvant aller jusqu'à 9 GW. La première phase consistera en un projet pilote qui produira 100 000 tonnes par an d'ammoniac vert à partir d'hydrogène, principalement destiné à l'exportation vers l'Europe et l'Asie, pour une utilisation dans les engrais et qui devrait commencer d'ici 2026-2027. D'autres utilisations finales potentielles de l'hydrogène vert, y compris les carburants verts, seront envisagées à moyen et long termes, une fois qu'elles seront commercialement réalisables.

La situation géographique unique de l'Égypte, au carrefour de l'Afrique, de l'Europe et de l'Asie, avec environ 13 % du commerce mondial qui transite par le canal de Suez, place le pays en bonne position pour devenir un pôle mondial de l'énergie verte.

Globeleq investit en Égypte depuis 2003 et possède actuellement la centrale solaire photovoltaïque ARC for Renewable Energy S.A.E située dans le parc solaire de Benban, près d'Assouan. Globeleq vise à soutenir la stratégie ambitieuse du pays en matière d'énergies renouvelables en développant de nouveaux projets d'énergies solaire photovoltaïque et éolienne, de stockage d'énergie par batterie, de dessalement de l'eau de mer et d'hydrogène vert en Égypte.

Mike Scholey, PDG de Globeleq, a indiqué : « L'expansion du secteur de l'hydrogène vert est absolument essentielle pour décarboner notre monde, et la production d'hydrogène vert est un défi  à la fois technologique et commercial ; mais grâce à ce projet, Globeleq montrera comment l'hydrogène peut être produit de manière durable à grande échelle grâce aux énergies renouvelables. Nous sommes ravis de soutenir le gouvernement égyptien dans son ambitieuse démarche. »

Waleid Gamal Eldien, président de la SCZONE, a déclaré : « La signature de ce nouvel accord avec Globeleq s'inscrit dans la continuité de notre engagement à mettre en oeuvre la vision de l'Égypte pour la transition vers une économie verte. Le gouvernement égyptien a conçu un plan de transition énergétique ambitieux, et des mesures actives ont été prises pour faire de la SCZONE un pôle majeur de l'hydrogène vert. Ce partenariat reflète les intérêts pour les acteurs du secteur privé à investir dans de tels projets ; acteurs qui choisissent la SCZONE comme destination pour investir dans l'hydrogène et les carburants verts afin de desservir les marchés africains et mondiaux. »

Ayman Soliman, PDG du Fonds souverain d'Égypte, a affirmé : « Ce grand succès marque une étape importante pour la stratégie verte de l'Égypte et n'a été possible que grâce à la ténacité de l'ensemble des commanditaires gouvernementaux et à la confiance des partenaires dans le potentiel de l'Égypte en tant que pôle d'hydrogène vert. L'Égypte a déployé d'énormes efforts dans le développement de son Programme d'hydrogène vert et a réalisé des progrès incroyables en quelques mois. La signature de cet accord contraignant témoigne de la capacité du TSFE à jouer son rôle en attirant des investissements privés dans des secteurs stratégiques. Il s'inscrit dans le cadre de la stratégie de décarbonisation du TSFE qui utilise des moyens durables qui profitent à l'économie et permettent à l'Égypte de se positionner comme un pôle régional d'énergie verte. »

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/612609/GLobeleq_Logo.jpg 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:03
Après avoir progressivement diminué pendant une décennie, la faim dans le monde augmente à nouveau. Environ 10 % de la population mondiale est touchée par ce problème. La faim est un problème complexe dont les causes sous-jacentes sont nombreuses et...

à 17:47
Le ministère des Transports et de la Mobilité durable avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la nuit prochaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés...

à 17:45
IPA (IMMUNOPRECISE ANTIBODIES LTD.) (la « Société » ou « IPA ») , une société de recherche et de technologie biothérapeutique de pointe, annonce que sa filiale BioStrand BV a terminé l'intégration complète de 20 millions de HYFT structurels aux...

à 17:15
Les organisations humanitaires chargées de procéder à l'enlèvement des mines terrestres et autres engins explosifs s'appuient de plus en plus sur les technologies numériques. Les opérations de déminage s'appuient désormais sur la gestion moderne des...

à 16:57
Congruence Therapeutics, une entreprise de biotechnologie qui travaille à la croisée de l'informatique et de la découverte de médicaments expérimentaux pour concevoir de nouvelles petites molécules ciblant les maladies causées par le mauvais...

à 16:54
Lors de la COP26, à Glasgow, le ministre des Ressources naturelles, l'honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé que le Canada avait signé une déclaration intitulée Statement on International Public Support for the Clean Energy Transition, qui vise à...



Communiqué envoyé le 21 novembre 2022 à 13:09 et diffusé par :