Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Vacance et tourisme, Exploitation minière, Sports et loisir
Sujets : Conservation / Recyclage, Responsabilité sociale des entreprises, Enjeux environnementaux

La Fondation Espace pour la vie et la Ville de Montréal annoncent la création du Fonds Espèces en péril - ACCÉLÉRER LES TRAVAUX DE RECHERCHE ET DE CONSERVATION DES MUSÉES D'ESPACE POUR LA VIE


Pas moins d'un million d'espèces animales et végétales, sur les quelque huit millions estimées sur Terre, sont menacées d'extinction, dont beaucoup dans les prochaines décennies (IPBES, 2019)

MONTRÉAL, le 21 nov. 2022 /CNW Telbec/ - La perte de biodiversité et ses effets graves sur la population humaine sont au coeur des enjeux internationaux. Alors que la 15e Conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique des Nations unies (COP15) s'amène dans la métropole en décembre prochain, la Ville de Montréal et la Fondation Espace pour la vie consolident leur engagement pour la protection de la nature en annonçant, ensemble, la création du Fonds Espèces en péril, un legs au bénéfice des générations futures.

Initiative de la Fondation Espace pour la vie, le Fonds Espèces en péril est un outil philanthropique à vocation pérenne qui vise à accélérer les travaux de conservation et de recherche des musées d'Espace pour la vie. Via ce fonds, la communauté est invitée à contribuer au financement de projets qui concourent à freiner l'effritement de la biodiversité.

Au premier chef, le Fonds Espèces en péril bonifie le financement de programmes existants menés par les scientifiques d'Espace pour la vie, en collaboration avec leurs partenaires institutionnels, universitaires et communautaires. Citons notamment: la surveillance de la reproduction du papillon monarque, le plan de rétablissement de la tortue des bois, la reproduction en captivité de la rainette faux-grillon ou encore la restauration de l'ail des bois en milieu naturel. Le développement d'un programme ex-situ de propagation, réintroduction et recherche sur le chevalier cuivré est également identifié comme une priorité. Au fil du temps, et selon les besoins, de nouveaux programmes de conservation et de recherche pourront y être ajoutés.

Citations :

« Pour faire une véritable différence, il est urgent que toute la population s'engage de manière solidaire sur la voie de la transition écologique. Fédérer les énergies en ce sens est une priorité pour la Ville de Montréal. Le Fonds Espèces en péril, piloté par la Fondation Espace pour la vie, est un moyen extraordinaire de mobiliser la communauté pour la recherche, la conservation et, ultimement, pour la cause essentielle de la protection de la biodiversité » a déclaré Marie-Andrée Mauger, responsable de l'environnement et de la transition écologique au comité exécutif de la Ville de Montréal.

« Par sa mission de développement philanthropique d'Espace pour la vie, la Fondation accélère le financement d'importants projets de conservation d'espèces menacées, puisque l'expertise des scientifiques et les infrastructures des musées d'Espace pour la vie sont au coeur de plusieurs initiatives urgentes. En invitant les donateurs de tous les horizons à contribuer à un nouveau Fonds dédié aux projets de conservation d'Espace pour la vie, la Fondation entend jouer un rôle de catalyseur et de mobilisateur de la communauté pour l'action concrète auprès des espèces menacées », explique Sébastien Fassier, président du conseil d'administration de la Fondation Espace pour la vie.

« L'Administration portuaire de Montréal est fière d'être parmi les premiers contributeurs à ce fonds de recherche sur les espèces en péril. Le fleuve Saint-Laurent est évidemment essentiel aux activités portuaires, mais c'est aussi un écosystème complexe qui abrite certaines espèces menacées, et sur lesquelles il existe un vide scientifique appuyé par des données contemporaines. Nous espérons, par cette contribution au Fonds, laisser un legs aux générations futures et avoir l'occasion de collaborer au maintien de la biodiversité, notamment dans ce milieu de vie fragile », a indiqué Daniel Dagenais, vice-président, performance portuaire et développement durable de l'Administration portuaire de Montréal.

« La biodiversité la plus riche du Québec est située dans la région de Montréal, où réside aussi la moitié de la population du Québec. Les pressions humaines sur les écosystèmes de notre région sont donc intenses, ce qui fait qu'elle compte environ la moitié des espèces menacées du Québec. C'est donc ici qu'il faut intensifier les efforts de protection des écosystèmes et de conservation d'espèces menacées. Pour la Fondation du Grand Montréal, participer à la mise en oeuvre du Fonds Espèces en péril de la Fondation Espace pour la vie est un moyen immédiat et concret d'agir en ce sens. En levant la main les premiers, nous invitons d'autres partenaires à contribuer à ce Fonds et à faire partie de cette démarche essentielle et urgente », explique Karel Mayrand, président-directeur général de la Fondation du Grand Montréal.

"L'expertise reconnue des chercheuses et des chercheurs d'Espace pour la vie contribue à faire de Montréal un chef de file dans le domaine de la préservation de la biodiversité. Grâce au soutien précieux et indéfectible de la Fondation Espace pour la vie, nos scientifiques peuvent pousser davantage leurs travaux et développer de nouvelles connaissances qui ont un impact réel sur la préservation de la biodiversité, au bénéfice des citoyennes et des citoyens" a souligné Julie Jodoin, directrice d'Espace pour la vie.

La Fondation Espace pour la vie est un organisme de bienfaisance qui contribue au développement philanthropique d'Espace pour la vie et aux missions scientifiques, éducatives, culturelles, sociales et artistiques de ses cinq institutions. Ainsi, par exemple, l'appui de la Fondation a permis d'accueillir de nombreux jeunes de milieux défavorisés dans les camps de jour du Biodôme et du Jardin botanique, en plus d'accroître le potentiel de programmes de recherche par l'acquisition de nouveaux équipements (ex. des caméras du projet Dôme du Planétarium Rio Tinto Alcan) et par l'embauche d'étudiants gradués (ex: les projets de phytotechnologies du Jardin botanique). Au fil des années, la Fondation a contribué plus de 15 millions $ à Espace pour la vie.

Espace pour la vie regroupe le Biodôme, la Biosphère, l'Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan. Ensemble, ils forment le plus grand complexe en sciences de la nature au Canada. Par leurs missions de diffusion, de recherche, de conservation et d'éducation, les musées d'Espace pour la vie accompagnent l'humain pour mieux vivre la nature, dans le but de contribuer au développement de l'autonomie d'agir de la population en faveur de la protection de la biodiversité et de l'environnement, dans une perspective de transition écologique.

Dossier de presse

SOURCE Espace pour la vie


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:59
Une nouvelle exposition coproduite par le Musée canadien de l'histoire et Bibliothèque et Archives Canada (BAC) permet au public de découvrir de nombreux trésors hors du commun et qui sont rarement exposés. En visitant Inattendu! Trésors surprenants...

à 13:58
Porter Airlines annonce que son tout premier aéronef E195-E2 Embraer assurera le service entre l'aéroport international Pearson de Toronto (YYZ) et l'aéroport international de Vancouver (YVR), l'aéroport international d'Ottawa (YOW) et l'aéroport...

à 13:00
Des espaces publics sûrs et inclusifs ainsi que des attractions touristiques dynamiques sont indispensables à la création de collectivités vibrantes. Ils rassemblent des personnes de tous âges et de toutes capacités, puis soutiennent les entreprises...

à 10:40
Pendant la période des Fêtes, alors que nous nous préparons à échanger des cadeaux avec notre famille et nos amis, la Société des loteries et des jeux de l'Ontario (OLG) aimerait rappeler une nouvelle fois aux parents et aux adultes que tous les...

à 10:00
- Cineplex, la plus importante entreprise de divertissement et de médias au Canada, propose un tout nouveau genre de destination de divertissement avec l'inauguration du premier établissement Junxion à Winnipeg, au...

à 10:00
Le gouvernement du Québec attribue une aide financière de 39 000 $ à l'Association des sports et loisirs de Eeyou Istchee pour appuyer l'organisation de trois événements, soit le First Nations Minor Broomball Festival, le C.R.E.E. Senior Hockey and...



Communiqué envoyé le 21 novembre 2022 à 10:31 et diffusé par :