Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière
Sujets : Photo/Multimedia, Product/Service

Québec Nickel fournit une mise à jour de ses programmes de travail sur le site du projet Ducros Ni-Cu-PGE, à Abitibi, au Québec


Québec Nickel Corp. (CSE : QNI ; FSE : 7lB ; OTCQB : QNICF) (« QNI » ou la « Société ») a le plaisir de fournir une mise à jour relative à ses récentes activités d'exploration sur le site de son projet Ducros Ni-Cu-Co-PGE-Au, à 80 kilomètres au nord-est de Val-d'Or, au Québec.

Points forts :

Mise à jour 2022 du programme de forage Diamond

Zone du filon-couche de Fortin

Le forage dans la zone du filon-couche de Fortin ainsi que la zone immédiate se poursuit à l'aide de deux foreuses de surface. L'accent est mis sur les extensions interprétées de la zone nickel-cuivre-éléments du groupe de platine (PGE), évaluant de nombreuses anomalies géophysiques possédant une expression similaire à celle de la zone du filon-couche de Fortin, et explorant le système minéralisé en profondeur. Comme nous l'avions précédemment indiqué, un second forage a été réalisé dans le cadre du programme de forage en octobre suite au succès du forage de la Société, y compris une recoupe de 8,43 mètres de long de 1,85% de Ni, 1,65% de Cu (3,50% Ni + Cu), 576 ppm Co et 3,27 g/t Pt-Pd-Au dans le cadre d'un forage complémentaire dans le trou QDG-22-29 (voir le communiqué de presse du 30 août 2022). La description et l'échantillonnage des carottes de forage sont en cours et les résultats sont attendus sous peu pour plus de 50% des échantillons soumis au laboratoire d'analyses pour cette phase du travail.

Zone cible ultramafique du complexe de filons-couches Ducros

Comme annoncé le 19 septembre 2022, le forage d'exploration a débuté dans le segment central de la propriété Ducros située dans la zone cible ultramafique du complexe de filons-couches Ducros (DUSC). L'objectif du programme de forage de Phase I dans la zone DUSC était d'obtenir les toutes premières informations géologiques encore jamais obtenues à partir de cette zone d'exploration cible mesurant approximativement 2 km de large pour 10 km de long. Cette zone se caractérise par d'importants volumes de dykes ultramafiques à mafiques et de filons-couches injectés dans un vaste ensemble de métasédiments et de métavolcaniques clastiques contenant des sulfures. La zone cible étant recouverte de diverses épaisseurs de terrains de recouvrement et ne présentant quasiment aucun affleurement, l'interprétation géologique actuelle de la zone cible DUSC est dérivée des cartes géologiques du gouvernement québécois, basées à leur tour sur des interprétations de jeux de données géophysiques aéroportées historiques.

La Société est heureuse de signaler que son programme de forage de Phase I sur la zone cible DUSC a été finalisé avec succès et que le contractant chargé du forage a été démobilisé de la zone. Plus de 3 650 mètres ont été forés dans 10 trous, le long d'une clôture est-ouest. Cette clôture de trous s'étend sur plus de 800 mètres selon l'orientation nord-sud de la tendance géologique régionale. Ces trous ciblaient des caractéristiques géophysiques fortement magnétiques bien définies et/ ou présentant des anomalies conductives électromagnétiques coïncidentes, comme souligné par le levé aéroporté VTEMTM achevé au T2 2022 (voir communiqué de presse en date du 27 avril 2022 à des fins de référence) et encore affiné par des relevés magnétiques haute résolution avec des drones (se reporter au communiqué de presse en date du 13 juin 2022). L'ensemble des trous de forage ont été réalisés sur des types de roches soutenant l'interprétation géologique du DUSC, y compris, mais sans s'y limiter, les unités intrusives mafiques épaisses à ultramafiques, les raccords graphitiques métasédimentaires, les formations ferrifères présentant le faciès des silicates et des oxydes plus ou moins sulfurés; les métavolcaniques felsiques à intermédiaires et les brèches connexes, ainsi que des séquences d'unités rocheuses exhalatives/volcanogéniques/volcanoclastiques sulfurées plus ou moins silicifiées. La description et l'échantillonnage des carottes est en cours et les résultats des essais correspondant au forage de Phase I DUSC seront rapportés dès qu'ils seront disponibles.

Comme indiqué précédemment, en raison de conditions de saturation des sols sur certaines portions du sentier d'accès existant conduisant à la zone cible DUSC, la Société a engagé les services de Northern Mat & Bridge (NM&B) afin de faciliter la mobilisation du forage et de l'équipement de soutien à la zone de travail. NM&B, une société canadienne qui possède un bureau à Montréal, au Québec, est spécialisée dans la fourniture de solutions d'accès provisoire sûres, respectueuses de l'environnement et rentables, à des terrains impraticables en raison de conditions difficiles au sol, conditions climatiques, terrains agricoles/terres herbeuses sensibles et zones d'utilisation traditionnelle de la terre. L'utilisation de l'expertise et des services de NM&B appuie la philosophie de Québec Nickel consistant à minimiser l'impact de ses programmes de travail sur l'environnement. NM&B est retourné au projet Ducros et a commencé à retirer le matage environnemental provisoire le long du sentier d'accès vers la zone cible DUSC.

Planification du programme de forage 2023

La Société a également le plaisir de déclarer qu'elle a reçu les résultats définitifs de l'étude de gravité aéroportée à voilure fixe, réalisée en septembre par Xcalibur Multiphysics (voir le communiqué de presse du 12 octobre 2022 à des fins de référence). Le levé gravimétrique Falcon sur une ligne de 2 054 kilomètres avec un espacement de 100 m entre les lignes et couvre la totalité de la propriété Ducros. En outre, les données définitives des levés magnétiques additionnels haute résolution via des drones, sur une ligne de 3 000 kilomètres ont également été reçues de Vision4K et incorporées à la base de données géophysiques. L'intégration et la modélisation de ces nouvelles séries de données, conjointement avec les données VTEMTM précédemment acquises a conduit à l'identification de plusieurs cibles de forage largement prioritaires dans les zones Ducros Gabbro et DUSC.

Dans la zone cible Ducros Gabbro, de nombreuses anomalies géophysiques coïncidentes (hausses magnétiques + anomalies électromagnétiques +/- marques de pesanteur anormales) se produisent le long des caractéristiques géophysiques distinctives de la bordure sud-est de l'intrusion gabbroïque, ainsi que dans la partie basse du corps gabbroïque (Schéma 1). Dans la zone cible DUSC, de nombreuses anomalies géophysiques similaires ont été identifiées à l'aide d'analyses des jeux de données actualisées (Schéma 1).

Grâce à ces jeux de données et nouvelles cibles de forage Ni-Cu-PGE, et aux résultats positifs des forages sur la zone de Fortin Sill à ce jour, la planification est en cours. Celle-ci prévoit 20 000 mètres de nouveau forage réalisé sur l'ensemble des trois cibles en 2023.

Études géologiques

Dans le cadre des travaux en cours visant à appuyer les programmes de forage et de géologie du projet Ducros, plusieurs échantillons représentatifs d'affleurements et de carottes de la zone de forage Fortin Sill ont été livrés à IOS Services Géoscientifiques (IOS), à Chicoutimi, au Québec, pendant l'été, en vue d'analyses pétrographiques de la section mince. Les résultats du premier lot de 15 carottes ont été reçus et sont mis en lumière par l'identification positive de pentlandite grossier, correspondant à la phase de sulfures nickélifères dans la zone Fortin Sill (Schéma 2). En outre, le travail réalisé par IOS a permis d'identifier l'enstatite comme étant la phase dominante de silicate pyroxène dans les roches hôtes de la zone de minéralisation de la zone Fortin Sill (Schéma 2). En tant que telles, les roches hôtes de cette zone sont classées comme étant des gabbronorites.

Des carottes représentatives additionnelles ont été recueillies lors d'un forage plus récent. Elles seront soumises à des études pétrographiques.

Outre les travaux relatifs à la section mince réalisés par IOS, cinq carottes minéralisées additionnelles provenant d'un forage plus récent dans la zone Fortin Sill ont été fournies à la Mineral Deposit Research Unit (MDRU) de l'Université de Colombie-Britannique en vue d'une étude de conduite minérale (nickel) à l'aide de son spectromètre de fluorescence micro-X Brunker M4 Tornado (micro-XRF). Les échantillons fournis représentent la gamme de styles et de concentrations de minéralisation de sulfures présentes à ce jour dans la zone Fortin Sill - de pyrrhotite-chalcopyrite grossièrement disséminés et fragmentaires à une texture nette et lourde. Les cartes d'éléments du silicium, du souffre, du fer, du nickel et du cuivre, produites selon une résolution de 40 microns par pixel, illustrent le fait que le nickel contenu dans les échantillons fournis se trouve dans les phases de sulfides et non de silicate (Schéma 3).

Salle de données et accords de confidentialité

La Société indique également la création d'une salle de données numériques, qui comporte toutes les informations pertinentes relatives au projet Ducros recueillies jusqu'à ce jour. De nombreux accords de confidentialité ont été exécutés - des tiers intéressés ayant autorisé l'accès aux données.

Traitement de base et contrôle et assurance de la qualité

Québec Nickel a mis en oeuvre un programme d'assurance et de contrôle de la qualité (« QAQC ») pour son projet Ducros pour s'assurer que les meilleures pratiques sont appliquées en matière de diagraphie, d'échantillonnage et d'analyses de sa carotte de forage, ainsi que de la collecte et des analyses d'échantillons rocheux. Ceci implique l'insertion régulière de vides géochimiques, doublons et de plusieurs matériaux de référence certifiés (MRC) de Ni-Cu-PGE-Au dans le flux d'échantillons.

La carotte de forage est recueillie chaque jour par le personnel dédié au projet Ducros à partir des foreuses et transportée dans des boîtes à noyaux sécurisées vers les installations de diagraphie de QNI situées à Val-d'Or. La diagraphie est réalisée sur des ordinateurs portables et les données sont saisies à l'aide d'un logiciel adapté.

Les carottes destinées à des analyses géochimiques sont identifiées et étiquetées par des géologues spécialisés en carottage, puis sciées en deux par une lame diamant. Une moitié de l'échantillon de base de diamètre NQ est placé dans un sac de prélèvement étiqueté et sécurisé. L'autre moitié est replacée dans sa caisse à carottes en vue d'un archivage. Tous les échantillons de carottes sont transportés du site de diagraphie de QNI vers l'installation de préparation des échantillons d'AGAT Laboratories à Val-d'Or, dans des sacs de riz sécurisés et numérisés, par le personnel chargé dudit projet.

AGAT Laboratories est accrédité selon les normes ISO/IEC 17025:2017 et ISO 9001:2015. L'analyse des métaux précieux (or, platine et palladium) est réalisée par pyroanalyse avec une finition ICP-OES, tandis que les analyses du nickel, du cuivre et de 41 autres éléments sont effectuées à l'aide du progiciel AGAT 4 Acid Digest - Metals Package, avec une finition ICP-OES.

PERSONNE QUALIFIÉE

Gary DeSchutter, M.Sc., P.Geo., vice-président de l'exploration chez Québec Nickel Corp., et personne qualifiée (« PQ ») selon les termes de la norme nationale 43-101 (« NI 43-101 »), a examiné et approuvé le contenu scientifique et technique du présent communiqué de presse.

À PROPOS DE QUEBEC NICKEL CORP.

Québec Nickel Corp. est une société d'exploration minière axée sur l'acquisition, l'exploration et le développement de projets de nickel au Québec, Canada. La société détient 100 % des intérêts de la propriété Ducros, qui consiste en 280 permis d'exploitation minière contigus couvrant 15 147 hectares dans la partie orientale de la ceinture de roches vertes de l'Abitibi, au Québec, au Canada. Des renseignements supplémentaires sur Québec Nickel Corp. sont disponibles sur www.quebecnickel.com.

La CSE n'a ni approuvé ni désapprouvé le contenu de ce communiqué. Ni la CSE ni son autorité de réglementation du marché (tel que ce terme est défini dans les politiques de la CSE) n'assument une quelconque responsabilité quant à la pertinence ou l'exactitude de ce communiqué.

MISES EN GARDE ET DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

Ce communiqué de presse contient certaines déclarations qui peuvent être considérées comme des « déclarations prospectives ». Toutes les déclarations contenues dans ce communiqué de presse, autres que les déclarations de faits historiques qui traitent d'événements ou de développements prévus par la Société, sont des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont des déclarations qui ne sont pas des faits historiques et qui se reconnaissent généralement, mais pas toujours, par l'utilisation des mots « s'attend », « planifie », « anticipe », « pense », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel » et d'autres expressions similaires, ou que des événements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire. Bien que la Société estime que les attentes exprimées dans ces déclarations prospectives sont fondées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations ne constituent pas des garanties quant à la performance future, et les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux des déclarations prospectives. Les facteurs susceptibles d'entraîner une différence notable entre les résultats réels et ceux des déclarations prospectives comprennent les prix du marché, la disponibilité continue du capital et du financement, ainsi que la conjoncture générale de l'économie, du marché ou des affaires. Les investisseurs sont avertis que de telles déclarations ne sont pas des garanties de performances futures et que les résultats ou développements réels peuvent différer matériellement de ceux prévus dans les déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont fondées sur les croyances, les estimations et les opinions de la direction de la Société à la date à laquelle ces déclarations sont faites. Sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent, la Société ne s'engage nullement à mettre à jour ces déclarations prospectives si les croyances, les estimations, les opinions ou d'autres facteurs de la direction venaient à changer.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

26 jan 2023
SYDNEY, le 27 janv. 2023 - Champion Iron Limited (« Champion » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer ses...

26 jan 2023
La Semaine du manufacturier était de passage aujourd'hui, dans les installations d'Essity à Drummondville. Cette deuxième édition organisée par Manufacturiers et Exportateurs (MEQ) du Québec se tient du 24 au 27 janvier 2023 sous le thème « Fabrique...

26 jan 2023
Cette riche collection de pièces en métaux précieux rend honneur à la vie et à l'héritage de la reine Elizabeth II, qui a été monarque et chef d'État du Canada pendant sept décennies. Les pièces en argent, en or et en platine retracent 70 ans...

26 jan 2023
Alliance Magnésium Inc. et Triple M Metal sont heureux d'annoncer la création d'un partenariat stratégique qui appuiera l'expansion des opérations de recyclage du magnésium à la fonderie d'Alliance Magnésium à Danville. Ce partenariat stratégique...

26 jan 2023
Exploration Midland inc. (« Midland ») a complété un travail d'évaluation géologique pour l'excellent potentiel pour le lithium sur son projet Galinée, qui est détenu à 100% par Midland. Le projet Galinée de Midland est située à environ 4...

26 jan 2023
Le Fonds de revenu Noranda (le « Fonds ») a déposé aujourd'hui sa circulaire d'information de la direction en vue de l'assemblée extraordinaire (l'« assemblée ») des porteurs de parts prévue le 28 février 2023. À l'assemblée, les porteurs de...



Communiqué envoyé le 18 novembre 2022 à 01:35 et diffusé par :