Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Enjeux environnementaux

Les villes sont essentielles pour réduire les émissions de GES dans la lutte contre les changements climatiques, selon le rapport de KPMG


Un nouveau rapport évalue l'état de préparation de 50 villes à la carboneutralité, et quatre municipalités canadiennes se classent comme des « meneuses » mondiales

MONTREAL, le 17 nov. 2022 /CNW/ - Responsables de plus de 70 % des émissions mondiales annuelles de carbone, les villes doivent montrer la voie si nous voulons gagner la lutte contre les changements climatiques, selon un nouveau rapport détaillé de KPMG International qui met l'accent sur la préparation à la carboneutralité.

« La façon dont nous concevons, construisons et faisons fonctionner nos villes déterminera si nous gagnerons ou perdrons la bataille contre les changements climatiques », a affirmé Eric Wolfe, associé au sein du groupe Services-conseils en infrastructure et responsable des villes chez KPMG au Canada. « Les villes ont une plus grande capacité qu'elles ne le pensent à accélérer la transition vers un avenir plus écologique et plus durable. La clé consiste à se pencher au-delà des mesures simples dont elles ont le contrôle direct et à comprendre comment leurs décisions déterminent toutes les émissions produites dans leurs collectivités. Pour ce faire, les maires et les conseils municipaux devront faire preuve d'audace, de détermination et réfléchir différemment. »

Le rapport de KPMG, en collaboration avec United Cities, évalue la situation et les progrès de 50 villes en matière de réduction des gaz à effet de serre (GES) dans les cinq principaux secteurs d'émissions : l'énergie, la mobilité et la connectivité, le cadre bâti, l'industrie et la gestion des déchets et des eaux usées et leur assainissement. Plus de la moitié des villes sont des capitales et comprennent des zones urbaines côtières, enclavées et insulaires.

À l'aide d'une méthodologie rigoureuse et pondérée, KPMG a évalué chaque ville en fonction de 48 indicateurs « écologiques » clés reconnus à l'échelle mondiale, comme les émissions de GES par habitant, les espaces verts par habitant, les cotes attribuées aux bâtiments écologiques, le transport par véhicules électriques, les incitatifs à l'économie circulaire, les déchets alimentaires, le transport en commun et l'utilisation de compteurs d'eau intelligents.

Les villes ont été regroupées en « meneuses » et en « suiveuses ». Les villes meneuses ont été capables de progresser vers le « zéro émission nette » en prenant des mesures pour décarboniser chacun des cinq secteurs. Certaines des villes suiveuses sont des mégapoles avec une population très importante et croissante, un étalement urbain endémique et des transports en commun limités. Elles s'appuient généralement sur des politiques contre-productives dans la lutte contre le changement climatique, comme les développements suburbains à faible densité et les subventions aux combustibles fossiles.

Au Canada, Montréal, Toronto, Québec et Vancouver ont figuré parmi les villes meneuses, bien que chacune en soit à différentes étapes de son parcours de transition vers la carboneutralité et qu'il reste encore beaucoup à accomplir, d'après M. Wolfe.

Selon Environnement et Changement climatique Canada, les bâtiments et les maisons sont la troisième source d'émissions de GES au Canada, derrière les secteurs pétrolier et gazier et des transports.

« L'atteinte de l'objectif de zéro émission nette à l'échelle d'un quartier ou d'une collectivité est aussi importante que les approches descendantes mises en place par les villes », a soutenu Stephen Beatty, leader du groupe Infrastructure et chef, Centre d'excellence - Municipalités de KPMG International et associé de KPMG au Canada. « Les politiques, les projets et les initiatives peuvent être mis à l'essai à l'échelle locale et utilisés pour tenter des approches novatrices visant à atténuer les risques liés aux changements climatiques, à mobiliser la participation des citoyens et à créer un sentiment d'appropriation collaborative dans la transition vers la carboneutralité. »

« Il s'agit d'intégrer l'objectif de zéro émission nette dans la façon dont les villes décident de tout, de la densité, des transports en commun, des sources d'énergie, des nouveaux bâtiments, de la rénovation des vieux bâtiments et des espaces verts à la gestion des déchets et de l'eau, a-t-il expliqué. Étant donné que les émissions de carbone dans la région du Grand Toronto et de Hamilton, par exemple, sont en bonne voie d'atteindre les niveaux antérieurs à la pandémie, il est impératif que les villes examinent, prennent en considération et mettent en oeuvre des politiques du point de vue de la durabilité. »

Selon le rapport de KPMG, certaines villes, comme Barcelone, tirent parti des technologies de jumeau numérique pour tester, mesurer et suivre l'impact de leurs plans et de leurs stratégies de décarbonisation. À l'aide de jumeaux numériques, KPMG peut créer des versions virtuelles de l'environnement urbain et tirer parti de l'intelligence artificielle pour aider les villes à visualiser l'incidence des changements climatiques, à cerner leurs options et à orienter leurs mesures pour y faire face.

« Nous espérons stimuler le type de dialogue et de débat que les villes devraient avoir sur le financement climatique, l'équité climatique et la transition équitable vers la cible de zéro émission nette, a confié M. Beatty. Plus les villes examinent, surveillent et évaluent l'impact de leurs plans d'action climatiques, plus elles sont susceptibles d'accéder au financement pour le climat et d'obtenir le soutien du public. »

Vous pouvez consulter le rapport intégral (en anglais) ici.

Un mot sur KPMG au Canada

KPMG s.r. l./S.E.N.C.R.L., cabinet d'audit, de fiscalité et de services-conseils et société canadienne à responsabilité limitée appartient à des Canadiens qui en assurent l'exploitation. Depuis plus de 150 ans, nos professionnels fournissent aux Canadiens tout un éventail de services-conseils, de services de comptabilité et d'audit et de services fiscaux qui inspirent la confiance, favorisent le changement et stimulent l'innovation. Guidé par des valeurs fondamentales - Intégrité, Excellence, Courage, Ensemble, Pour le mieux -, KPMG compte plus de 10 000 professionnels et employés dans plus de 40 bureaux au Canada, qui servent des clients des secteurs privé et public. KPMG fait régulièrement partie des meilleurs employeurs au Canada et est reconnu comme l'un des meilleurs milieux de travail au pays.

Le cabinet est constitué en vertu des lois de l'Ontario et membre de l'organisation mondiale KPMG de cabinets indépendants affiliés à KPMG International Limited, société de droit anglais à responsabilité limitée par garantie. Chaque cabinet membre est une personne morale distincte et indépendante, et se décrit comme tel. Pour plus d'information, consultez home.kpmg/ca/fr.

SOURCE KPMG LLP


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:37
CHANGSHA, Chine, 31 juillet 2015 /PRNewswire/ -- ZKenergy Science & Technology Co., Ltd. (« ZKenergy ») a annoncé aujourd'hui que la société a gagné son procès contre Wuxi Suntech Power Co., Ltd. (« Wuxi Suntech ») au sujet de différends contractuels...

1 aoû 2015
Ces fonds permettront d'assurer la gestion et l'exploitation des nouvelles parcelles récemment cédées au parc urbain national de la Rouge, qui s'étendent sur 21 kilomètres carrés TORONTO, le 1er août 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, Paul Calandra,...

31 jui 2015
LAKE LOUISE, AB, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Blake Richards, député de Wild Rose, au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd'hui des investissements s'élevant à plus de...

31 jui 2015
QUÉBEC, le 31 juill. 2015 /CNW Telbec/ - L'Administration portuaire de Québec (APQ), par l'entremise de son président-directeur général, Monsieur Mario Girard, a effectué une demande afin de soumettre le projet de terminal multifonctionnel en eau...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l'Arctique, a annoncé aujourd'hui une aide financière...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Dans le cadre de la modernisation et du renforcement de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale (2012) (LCEE 2012) mise en place pour appuyer l'initiative gouvernementale de « Développement responsable...



Communiqué envoyé le 17 novembre 2022 à 11:19 et diffusé par :