Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Exploitation pétrolière
Sujet : CPG

Les exportations propulsent le bénéfice net d'Hydro-Québec pour les trois premiers trimestres


MONTRÉAL, le 11 nov. 2022 /CNW Telbec/ - Hydro-Québec affiche un bénéfice net de 3 604 M$ pour les trois premiers trimestres de 2022, soit 1 163 M$ de plus que pour la même période de l'an dernier. Cette importante progression s'explique principalement par la croissance marquée des produits des ventes, tant hors Québec qu'au Québec, qui a cependant été atténuée par une augmentation des achats d'électricité.

« La flambée des prix sur les marchés de l'énergie, que nous observons depuis plusieurs mois déjà, a continué de jouer en notre faveur au troisième trimestre, tant et si bien que le bénéfice net cumulatif pour les neuf premiers mois de l'année a franchi le cap des 3,5 G$, s'établissant à un montant supérieur à celui que nous avons inscrit pour la totalité de l'exercice 2021, a commenté Jean-Hugues Lafleur, vice-président exécutif et chef de la direction financière d'Hydro-Québec. Le maintien d'un niveau élevé d'exportations d'électricité vers les marchés voisins, conjugué aux besoins grandissants de la clientèle québécoise, ont d'ailleurs porté le volume total des ventes sur l'ensemble de nos marchés à un nouveau sommet après trois trimestres. »

Faits saillants des neuf premiers mois

Les ventes d'électricité sur les marchés hors Québec ont généré des produits de 2 128 M$, soit 891 M$ de plus qu'un an plus tôt. Cette progression tient surtout aux conditions de marché favorables qui ont prévalu au cours de la période. En effet, les marchés de l'énergie ont connu une forte montée des prix, dont l'incidence a toutefois été atténuée par l'impact de la stratégie de gestion des risques mise en place par l'entreprise. Quant au volume des exportations, il s'est maintenu à un niveau comparable à celui des trois premiers trimestres de 2021, soit à 28,0 TWh.

Au Québec, les ventes d'électricité ont fait un bond de 6,1 TWh par rapport aux trois premiers trimestres de 2021. Elles ont ainsi rapporté 848 M$ de plus que les 8 985 M$ inscrits il y a un an, principalement en raison de deux facteurs. D'abord, les températures ont conduit à un accroissement de 3,8 TWh ou 325 M$. Leur effet s'est surtout fait sentir au mois de janvier - le plus rigoureux depuis 2004 -, où elles ont en moyenne été de ?14 °C, comparativement à ?7 °C l'an dernier. Ensuite, la demande de base a progressé de 2,3 TWh ou 189 M$ par suite d'une hausse de la consommation d'énergie dans la plupart des secteurs, plus particulièrement de la part de la clientèle résidentielle et dans le secteur commercial, institutionnel et petits industriels.

Les achats d'électricité se sont quant à eux accrus de 496 M$ comparativement à la période correspondante de l'an dernier. Cet écart est attribuable à quatre principaux facteurs : une augmentation des approvisionnements à court terme effectués sur les marchés pour répondre aux besoins ponctuels du Québec pendant les vagues de froid hivernales ; une hausse des frais de transport afférents aux ventes hors Québec ; l'entrée en vigueur de nouveaux contrats d'achat d'électricité ; un volume supérieur d'approvisionnements éoliens découlant de la production plus élevée des installations sous contrat.

Enfin, Hydro-Québec a consacré 3 132 M$ à ses investissements en immobilisations corporelles et en actifs incorporels au cours des neuf premiers mois de 2022, contre 2 998 M$ un an plus tôt. Sur le chantier de l'aménagement hydroélectrique de la Romaine-4, le dernier groupe turbine-alternateur de la centrale a été mis en service en septembre, couronnant les importants travaux des dernières années. Cette centrale vient ainsi parachever le complexe de la Romaine, qui est désormais pleinement opérationnel. Il permettra de répondre aux besoins énergétiques du Québec pendant plusieurs décennies et d'exporter de l'énergie fiable, propre et renouvelable vers les marchés hors Québec, contribuant ainsi à la réduction des gaz à effet de serre dans le nord-est du continent.

Pour de plus amples renseignements sur les résultats des trois premiers trimestres 2022 d'Hydro-Québec, consultez le site www.hydroquebec.com/a-propos/resultats-financiers/bulletin-trimestriel.html.

SOURCE Hydro-Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

26 jan 2023
Fabasoft se fixe un objectif ambitieux à court terme, celui de réduire d'au moins 42 % ses émissions directes (Scope 1) et indirectes de CO2 provenant de l'énergie achetée (Scope 2) d'ici 2030, par rapport à l'année de référence 2021. En outre,...

26 jan 2023
Le ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs lance aujourd'hui l'appel de projets régionaux dans le cadre du programme d'aide financière Relève et mise en valeur de la faune 2023-2024. Ce...

26 jan 2023
Francis Drouin, secrétaire parlementaire de la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, a annoncé aujourd'hui un investissement de près de 832?000 $ destiné à Safi Enterprises inc. dans le cadre du volet Recherche et innovation du Programme...

26 jan 2023
Des catastrophes naturelles, comme les inondations, les glissements de terrain, les feux de forêt et les tremblements de terre perturbent la vie et les moyens de subsistance de milliers de gens au Canada. Aujourd'hui, le ministre des Ressources...

26 jan 2023
De passage à Laval, la ministre des Affaires municipales, Mme Andrée Laforest, était accompagnée du ministre responsable de la région de Laval, M. Christopher Skeete, afin d'annoncer qu'une somme de 2 128 351 $ a été consentie à la réalisation de...

26 jan 2023
Il est essentiel de réduire la pollution attribuable au secteur des transports pour atteindre nos objectifs climatiques tout en créant de bons emplois et en faisant baisser les factures d'énergie des Canadiens. C'est pourquoi notre gouvernement fait...



Communiqué envoyé le 11 novembre 2022 à 11:00 et diffusé par :