Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Exploitation minière
Sujet : Nouveaux produits et services

Biothermica annonce la mise en service de la plus importante installation de réduction d'émissions de méthane d'une mine souterraine aux États-Unis


MONTRÉAL, le 10 nov. 2022 /CNW Telbec/ - Biothermica Technologies Inc. (www.biothermica.com) annonce aujourd'hui la mise en service de sa première unité Vamox® pleine grandeur mise au point pour la destruction du méthane contenu dans l'air de ventilation (VAM) d'une des plus importantes mines de charbon métallurgique dans le comté de Buchanan, Virginie (États-Unis), détenue par Coronado Global Resources, une compagnie publique australienne cotée à l'Australian Securities Exchange (ASX).

Approuvé par le Département américain du Travail, de la sécurité, de la santé et de l'administration des mines (MSHA), l'unité Vamox® a été mise en service le 26 juillet 2022. Il s'agit d'une technologie d'oxydation thermique régénérative spécifiquement optimisée qui, une fois préchauffée, permet   d'oxyder le méthane dilué dans l'air de ventilation sans utiliser de combustible fossile polluant. Elle permettra la réduction annuelle de quelque 300 000 Teq CO2, ce qui revient à enlever de nos routes environ 65 000 voitures à essence. Les crédits de carbone générés par le projet seront enregistrés selon le protocole du méthane minier de la California Air Resources Board et vendus sur le marché américain.

« Nous sommes fiers de la mise en service de notre unité Vamox® d'une capacité de traitement de 160 000 pi3/min. Elle fait suite à plus de quinze (15) ans de développement ayant débuté en 2007 avec une première installation pilote de 25 000 pi3/min sur le site de la mine de charbon métallurgique JWR à Brookwood, Alabama. L'implication de notre équipe d'ingénierie et le support de plusieurs fournisseurs stratégiques ont été nécessaires pour réaliser avec succès le projet dans le respect du budget et de l'échéancier. L'unité Vamox® offre une capacité de traitement qui excède toute autre technologie sur le marché, positionnant Biothermica en tant que leader pour la destruction du méthane dans les mines souterraines », a déclaré Dominique Kay, vice-président de la division Air et Technologies.

Bien établie dans le marché du carbone depuis plus de 20 ans, Biothermica est reconnue comme un leader technologique pour la mise au point et le déploiement de technologies reliées à la destruction du méthane des lieux d'enfouissement et des mines de charbon souterraines. Puissant gaz à effet de serre 28 fois plus nocif que le CO2, le méthane représente 20 % de la totalité des GES émis par la planète. Sa réduction rapide, préconisée par plus de 100 pays signataires de l'Engagement sur le méthane lors de la COP26, est essentielle pour maintenir la température mondiale en dessous de 1,5ºC.

« Protéger l'environnement est au coeur de nos préoccupations chez Global Coronado Resources. Nous sommes très heureux d'avoir participé à cet important projet. Ce projet va réduire notre empreinte carbone liée aux émissions de méthane à notre mine de Buchanan et contribuer à nos engagements de réduire nos émissions de GES, en droite ligne avec l'Engagement mondial sur le méthane initié par les États-Unis et l'Union européenne à la COP26 », dit Bob Cline, VP Développement des affaires et ingénierie, Coronado Global Resources.

Une technologie au potentiel mondial

Le méthane issu des mines de charbon souterraines représente plus de 10 % du méthane émis à l'atmosphère, soit 1,3 milliard TeqCO2 par année selon de récentes mesures des émissions par satellite. Les principaux émetteurs sont la Chine, l'Inde, l'Australie, les États-Unis, la Russie, la Pologne et l'Afrique du Sud.

« La destruction du méthane par la technologie Vamox® couvre un marché potentiel de vente important. D'autres projets sont en cours de discussion aux États-Unis et ailleurs dans le monde ainsi que sur d'autres mines que les mines de charbon. Notre entreprise fait partie de la solution contre le réchauffement de la planète », a indiqué Dominique Kay.

« La réduction rapide des GES nous concerne tous, nous partageons le même air. C'est par des actions de réduction immédiate et tangible des GES telles que la mise en opération de la technologie Vamox® en Virginie que nous pourrons atteindre la cible de +1,5°C de l'Accord de Paris. Chez Biothermica, nous possédons les technologies, nous avons l'expertise, nous agissons », a déclaré Guy Drouin, président et chef de la direction.

À propos de Biothermica Technologies Inc.

Fondée en 1987, Biothermica Technologies Inc. (www.biothermica.com) est un chef de file dans le développement, le financement, la construction et l'exploitation de projets d'élimination et valorisation de méthane émis par les sites d'enfouissement et les mines souterraines. Développeur intégré, l'entreprise commercialise également les crédits de carbone et l'énergie générés par ses projets sur les marchés domestiques et internationaux. Elle en a réalisé en Amérique du Nord et en Amérique centrale. L'entreprise fournit également des solutions clés en main pour le contrôle des émissions industrielles.

SOURCE Biothermica Technologies Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

26 jan 2023
Fabasoft se fixe un objectif ambitieux à court terme, celui de réduire d'au moins 42 % ses émissions directes (Scope 1) et indirectes de CO2 provenant de l'énergie achetée (Scope 2) d'ici 2030, par rapport à l'année de référence 2021. En outre,...

26 jan 2023
Le ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs lance aujourd'hui l'appel de projets régionaux dans le cadre du programme d'aide financière Relève et mise en valeur de la faune 2023-2024. Ce...

26 jan 2023
Francis Drouin, secrétaire parlementaire de la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, a annoncé aujourd'hui un investissement de près de 832?000 $ destiné à Safi Enterprises inc. dans le cadre du volet Recherche et innovation du Programme...

26 jan 2023
Des catastrophes naturelles, comme les inondations, les glissements de terrain, les feux de forêt et les tremblements de terre perturbent la vie et les moyens de subsistance de milliers de gens au Canada. Aujourd'hui, le ministre des Ressources...

26 jan 2023
De passage à Laval, la ministre des Affaires municipales, Mme Andrée Laforest, était accompagnée du ministre responsable de la région de Laval, M. Christopher Skeete, afin d'annoncer qu'une somme de 2 128 351 $ a été consentie à la réalisation de...

26 jan 2023
Il est essentiel de réduire la pollution attribuable au secteur des transports pour atteindre nos objectifs climatiques tout en créant de bons emplois et en faisant baisser les factures d'énergie des Canadiens. C'est pourquoi notre gouvernement fait...



Communiqué envoyé le 10 novembre 2022 à 07:30 et diffusé par :