Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : CPG

Décès de deux travailleurs à l'usine Domtar de Windsor en octobre 2021 : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête


SHERBROOKE, QC, le 28 sept. 2022 /CNW Telbec/ - La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail ayant coûté la vie à deux travailleurs et blessé plusieurs autres à l'usine Domtar inc., le 26 octobre 2021, à Windsor.

Chronologie de l'accident

La nuit de l'accident, vers 1 h 30, lors d'un arrêt prolongé (shutdown) visant notamment à permettre la réalisation de travaux d'entretien dans le lessiveur de l'usine, une équipe d'une entreprise spécialisée s'affairait à finaliser le montage de la partie supérieure d'un échafaudage à rosettes de 16 niveaux et d'une hauteur de 39 mètres.

Simultanément aux travaux de montage, trois travailleurs de sous-traitants effectuant l'entretien sont entrés dans le lessiveur afin de poursuivre leurs tâches à des niveaux inférieurs. Deux d'entre eux ont alors pris place sur un plancher en saillie, ce qui a eu pour effet de créer une charge excédant la résistance du poteau à rosettes qui supportait alors les travailleurs et les planchers. Sous la charge, le poteau s'est rupturé, entrainant l'effondrement de l'échafaudage avec les travailleurs qui s'y trouvaient.

Deux travailleurs d'entretien ont été écrasés mortellement sous le poids des composantes de l'échafaudage à rosettes. Plusieurs autres travailleurs ont été blessés dans l'effondrement.

Causes de l'accident

L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident :

À la suite de l'accident, la CNESST a ordonné la suspension des travaux d'entretien prolongé du lessiveur. De plus, la CNESST a exigé à l'entreprise Domtar inc., qu'elle élabore une méthode de travail sécuritaire pour le montage d'un échafaudage dans le lessiveur. L'entreprise s'étant conformé aux exigences, la reprise des travaux d'entretien a été autorisée.

Comment éviter un tel accident

Pour éliminer le danger d'effondrement d'un échafaudage, des solutions existent, notamment l'élaboration d'une méthode de travail sécuritaire devant minimalement inclure :

Par la loi, l'employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique de ses travailleurs. Il a également l'obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires.

Les travailleurs et travailleuses doivent faire équipe avec l'employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Suivis de l'enquête

La CNESST transmettra les conclusions de son enquête aux organismes suivants afin qu'ils en informent leurs membres :

La CNESST transmettra également son rapport aux facultés de génie civil des universités dans le but d'informer et de sensibiliser les futurs travailleurs et travailleuses aux risques liés à l'utilisation de ce type d'échafaudage.

Liens utiles

Rapport d'enquête : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004344.pdf

Photos (libres de droits) | Source : CNESST : https://bit.ly/3BUX2WO et https://bit.ly/3dxYLYO

Animation (libre de droits) | Source : CNESST : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ad004344.mp4

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST offre aux employeurs ainsi qu'aux travailleurs et aux travailleuses une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est fiduciaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

Source :

Yvon Grégoire, responsable des communication


CNESST - Direction de la prévention-inspection - Centre-Sud


Téléphone : 819 763-8510

SOURCE Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:30
Alors que la Loi sur l'équité salariale fêtait les 26 ans de son adoption le 21 novembre dernier, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) rappelle que, malgré tout le chemin parcouru, il reste encore du travail à faire pour atteindre cette équité...

26 nov 2022
SUZHOU, Chine, 26 novembre 2022 /PRNewswire/ -- inQB8 Medical Technologies, LLC (inQB8), en partenariat avec Peijia Medical Limited (Peijia, [9996.HK]), a annoncé aujourd'hui qu'elle a implanté la valvule tricuspide par transcathéter MonarQ chez une...

25 nov 2022
Liminal BioSciences Inc. (« Liminal BioSciences » ou la « Société »), a annoncé qu'elle tiendra une assemblée extraordinaire virtuelle des actionnaires le 20 janvier 2023, afin de demander l'approbation de la modification des statuts de la Société...

25 nov 2022
Le vaccin expérimental pourrait être le premier vaccin offert pour aider à protéger les adultes âgés de 60 ans et plus contre la maladie des voies respiratoires inférieures causée par le virus respiratoire syncytial.La demande contient des données...

25 nov 2022
Résumé Marque : LebbyProduit : Collations de pois chiche - chocolat noirEntreprises : Ecoideas Innovations Inc.Problème : Aliments - Allergène - LaitCatégorie : Bonbons, confiseries, collations et édulcorantsCe qu'il faut faire : Ne consommez pas des...

25 nov 2022
Élisabeth Brière, secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé mentale et des Dépendances et ministre associée de la Santé, au nom de l'honorable Carolyn Bennett, ministre de la Santé mentale et des Dépendances et ministre associée de la...



Communiqué envoyé le 28 septembre 2022 à 10:30 et diffusé par :