Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : CFG

Un accès plus facile à la résidence permanente pour les médecins au Canada pour aider à combler les pénuries de docteurs


NEW GLASGOW, NS, le 23 sept. 2022 /CNW/ - Des médecins de partout au monde qui choisissent de venir au Canada et de travailler dans nos collectivités jouent un rôle essentiel pour nous maintenir en bonne santé et assurer l'accès local aux médecins de famille à un moment où notre population vieillissante en a le plus besoin. Alors que les provinces et territoires cherchent à attirer et à retenir davantage de médecins formés à l'étranger pour aider à combler les pénuries, le gouvernement du Canada facilite l'installation permanente de ces médecins au Canada.

Après une rencontre avec des médecins de famille et Healthy Pictou County à l'hôpital d'Aberdeen, l'honorable Sean Fraser, ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, a annoncé des modifications pour faire en sorte qu'il soit plus facile pour les médecins nés à l'étranger de demeurer au Canada, afin qu'ils puissent continuer à pratiquer au pays et renforcer notre système de soins de santé.

Certains médecins ont rencontré des obstacles pour accéder à la résidence permanente au moyen des programmes phare du Canada pour les travailleurs qualifiés gérés au titre du système Entrée express, parce que le modèle « à l'acte » utilisé au Canada pour les professionnels de la santé ne correspond pas à la relation traditionnelle employeur-salarié. Par conséquent, certains médecins sont présentement considérés comme des travailleurs autonomes, ce qui les empêche de répondre aux critères d'admissibilité des voies économiques vers la résidence permanente.

Pour aborder cet enjeu, le ministre Fraser a annoncé qu'IRCC exempte des exigences actuelles les médecins qui travaillent selon le modèle « à l'acte » avec les autorités de santé publique. Ce changement reconnaît le modèle d'emploi unique utilisé dans le système de soins de santé du Canada et permettra aux médecins d'avoir accès aux programmes économiques de résidence permanente du Canada. Un accès accru fera en sorte qu'un plus grand nombre de ces médecins se trouvant déjà sur place et pourvoyant des postes vacants essentiels dans notre secteur des soins de santé puisse rester ici de façon permanente.

Afin de contribuer à remédier aux pénuries de main-d'oeuvre, IRCC améliore son système d'immigration pour permettre aux étrangers se trouvant déjà au Canada d'y rester et d'y travailler. L'immigration est essentielle pour aider les employeurs à pourvoir des centaines de milliers de postes vacants dans tout le pays. Lorsque notre système d'immigration fonctionne bien, notre économie en tire profit. Nous continuerons de travailler de proche avec nos partenaires et parties prenantes provinciaux et territoriaux pour aider à résoudre les principales pénuries de main-d'oeuvre dans le secteur des soins de santé.

Citations

« Dans ma province en particulier, les médecins nés à l'étranger aident nos familles à rester en bonne santé et prennent soin de notre population vieillissante. Leurs compétences sont des ressources essentielles dans notre communauté, et il ne faut pas longtemps avant qu'ils deviennent nos voisins, nos amis et des leaders dans la communauté. Lorsque les médecins se réinstallent ici en Nouvelle-Écosse ou dans d'autres régions du pays, c'est à l'avantage de tout le monde. Les mesures annoncées aujourd'hui signalent à ces médecins que nous voulons qu'ils restent, en leur permettant de choisir plus facilement le Canada comme résidence permanente. »

- L'honorable Sean Fraser, ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

« Les nouvelles d'aujourd'hui envoient un message clair que nous voulons que les médecins choisissent la Nouvelle-Écosse et y restent. Nous félicitons le gouvernement fédéral d'avoir supprimé les obstacles sous son contrôle, en partenariat avec des efforts communautaires, comme Healthy Pictou County et d'autres groupes locaux similaires, pour attirer et retenir des médecins à la fois localement et mondialement. Nous reconnaissons le fait qu'il n'y a pas de solutions faciles, et nous remercions le ministre Fraser pour ses efforts personnels au nom du gouvernement fédéral. »

- Murray Hill, président de Citizens for a Healthy Pictou County

Faits en bref

Suivez-nous

SOURCE Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 sep 2022
La Croix-Rouge canadienne lance le Fonds de secours : Ouragan Fiona au Canada afin de venir en aide aux personnes touchées par l'ouragan dévastateur qui a frappé l'est du pays. Les fonds amassés permettront à la Croix-Rouge d'apporter des secours,...

24 sep 2022
Le lundi 26 septembre, c'est la Journée mondiale de la contraception. Les statistiques montrent que 48 % des grossesses ne sont pas prévues (1). Par conséquent, trop peu de femmes et de jeunes filles n'ont pas assez de renseignements sur les...

24 sep 2022
Un sondage Léger1, mené en collaboration avec l'Ordre des hygiénistes dentaires du Québec, démontre qu'une partie de la population ignore certaines des activités pouvant être réalisées par un.e hygiéniste dentaire, deux ans après une modification du...

23 sep 2022
Un sommet national unique en son genre sur le mieux-être mental des Autochtones a eu lieu le 23 septembre 2022, à Toronto. Ce sommet a réuni des communautés des...

23 sep 2022
FYidoctors est ravie d'annoncer qu'elle figure au classement 2022 des entreprises affichant la plus forte croissance au Canada (Canada's Top Growing Companies) du Report in Business du Globe and Mail, dévoilé aujourd'hui. L'organisation a obtenu une...

23 sep 2022
La Coalition des psychologues du réseau public québécois (CPRPQ) se félicite de la reconnaissance par le premier ministre François Legault, lors du débat des chefs, de l'importance d'augmenter rapidement la rémunération des psychologues du réseau...



Communiqué envoyé le 23 septembre 2022 à 12:03 et diffusé par :