Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Administrateurs d'entreprise

Le WWF-Canada présente un nouveau modèle de création d'aires protégées afin de respecter les engagements internationaux à l'approche de la COP15


TORONTO, 20 sept. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) -- Alors que les dirigeant.e.s du monde se rassemblent aujourd'hui à l'Assemblée générale des Nations unies pour établir des objectifs ambitieux pour les négociations sur le climat et la biodiversité qui auront lieu cet automne, un rapport du Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada) souligne le besoin d'un nouveau modèle pour l'établissement d'aires protégées au Canada ? un modèle qui protège les bonnes régions, de la bonne façon et pour les bonnes raisons.

Afin que le Canada concrétise ses engagements internationaux en matière de réduction des émissions de carbone et de maintien de la biodiversité, un réseau d'aires protégées de l'avenir devrait agir comme une solution climatique basée sur la nature en offrant des habitats pour les espèces tout en emmagasinant et en séquestrant du carbone. Les approches précédentes pour l'établissement d'aires protégées se centraient sur la délimitation de régions sur une carte, sans considération pour la façon dont elles pourraient servir à un plus grand réseau qui serait à l'épreuve des changements futurs, ni priorisation des droits et des titres autochtones. Le rapport Au-delà des cibles du WWF-Canada démontre comment cette approche a laissé des lacunes dans la représentation écologique (p. ex. la taille, la connectivité et la qualité) de notre réseau d'aires protégées, à une époque où des actions urgentes sont nécessaires pour réduire les émissions et renverser la perte d'espèces.

La création de nouvelles aires protégées au pays doit faire avancer les droits et les titres autochtones, et prendre aussi en compte quatre autres facteurs : la localisation des espèces en péril, la connectivité des aires protégées, la résilience climatique et les réserves de carbone.

Après avoir identifié des lacunes dans le réseau d'aires protégées existant, la nouvelle analyse du WWF-Canada a évalué ces quatre facteurs et identifié des régions de grande valeur de conservation dans tout le pays qui, si elles sont protégées, peuvent fournir d'efficaces solutions climatiques basées sur la nature et contribuer à remplir nos engagements sur la biodiversité et le climat. Les résultats de l'analyse (présentés sous forme de carte, en pièce jointe) sont présentés conjointement avec des entrevues réalisées avec quatre leaders en conservation d'origine autochtone, qui ont partagé leur expertise en travail de protection de lieux importants situés à travers le pays. La combinaison de la science « occidentale » et du savoir autochtone est essentielle si nous voulons atteindre nos cibles nationales et internationales d'une façon éthique et qui respecte les droits.

Une photo accompagnant ce communiqué de presse est disponible à l'adresse suivante: https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/f182eecb-0eaa-44ce-ab61-23eea844f73e

Points clés à retenir :

Citations :

« Nous savons maintenant que les aires protégées peuvent renverser la perte de biodiversité en protégeant des habitats essentiels, réduire les émissions de carbone par le maintien du carbone emmagasiné dans la nature, et faire progresser les droits et les titres autochtones en soutenant les aires protégées et de conservation autochtones. Mais aucun de ces avantages ne se concrétisera sans un plan d'ensemble coordonné et fondé sur le respect des droits. Si nous voulons réaliser nos engagements internationaux pour contrer la perte de biodiversité et les dérèglements climatiques, nous avons besoin d'une nouvelle approche priorisant les protections aux bons endroits et de la bonne façon. » ? James Snider, V.-P., Science, savoir et innovation, WWF-Canada

« Les aires protégées et de conservation autochtones (APCA) sont le seul espoir que nous ayons. Si le Canada veut réaliser son engagement de protéger la biodiversité en conservant 30 % de ses terres, de ses eaux intérieures et de ses régions marines et côtières d'ici 2030, l'implication des Autochtones est incontournable. Si le Canada veut réussir la réconciliation ? que nous parlions de réconciliation territoriale, financière, culturelle ou du savoir ? et un semblant de restitution des terres, les peuples autochtones doivent être impliqués. » ? Steven Nitah, Première Nation dénée ?utsël K'é

Prochaines étapes :

L'établissement d'aires protégées au pays ne peut continuer en suivant l'approche habituelle. La double crise du climat et de la perte de biodiversité exige que de nouvelles aires protégées luttent contre les deux à la fois, et notre responsabilité de faire progresser la réconciliation exige la priorisation des droits et des titres autochtones. C'est pourquoi nous avons besoin d'un nouveau modèle.

Ce nouveau modèle doit :

À propos du WWF-Canada 
Le WWF-Canada s'engage à prendre des mesures de conservation justes et équitables qui permettent de restaurer la nature, de renverser la perte d'espèces et de lutter contre les dérèglements climatiques. Nous nous appuyons sur des analyses scientifiques et sur les recommandations des Autochtones pour nous assurer que tous nos efforts sont liés à un seul objectif : un avenir où les espèces, la nature et les humains vivent en harmonie. Pour en savoir plus, visitez le wwf.ca/fr

Pour davantage d'information, veuillez contacter :
Laurence Cayer-Desrosiers, gestionnaire, Communications, WWF-Canada : [email protected]



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 sep 2022
Vantage, le courtier mondial multi-actifs, a reçu trois prix aux Global Forex Awards 2022 - Retail, organisés par Holiston Media....

24 sep 2022
No44 a annoncé la prochaine étape de son engagement en faveur de la durabilité et de la circularité. Une nouvelle initiative fondée sur la synergie entre le denim recyclé et réutilisé. La marque cherche une nouvelle façon de se rapprocher de ses...

24 sep 2022
AVEZ-VOUS DÉJÀ DÉTENU DES PARTS D'UN FONDS COMMUN DE PLACEMENT BANQUE NATIONALE OU D'UN FONDS COMMUN DE PLACEMENT PORTEFEUILLE GESTION PRIVÉE DE PATRIMOINE BNI PAR L'INTERMÉDIAIRE D'UN COURTIER À ESCOMPTE? La Cour supérieure de justice de l'Ontario a...

23 sep 2022
Aujourd'hui, les équipes de négociation du Conseil des employeurs des collèges (CEC) et du personnel scolaire du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO) représentant le personnel scolaire, les instructeurs, les...

23 sep 2022
Plug and Play a validé les startups finalistes qui participeront à ses derniers programmes de l'année dans la Silicon Valley. Ces programmes se dérouleront jusqu'en novembre et sont axés sur les secteurs suivants :    AgtechSanté animaleMarques et...

23 sep 2022
FYidoctors est ravie d'annoncer qu'elle figure au classement 2022 des entreprises affichant la plus forte croissance au Canada (Canada's Top Growing Companies) du Report in Business du Globe and Mail, dévoilé aujourd'hui. L'organisation a obtenu une...



Communiqué envoyé le 20 septembre 2022 à 06:00 et diffusé par :